Monday, Apr. 24, 2017

Germain Louvet nommé Danseur Étoile du Ballet de l’Opéra de Paris

Ecrit par :

28 décembre 2016

|

Catégorie :

Germain Louvet a été nommé Danseur Étoile du Ballet de l'Opéra de Paris le mercredi 28 décembre 2016, à l'issue d'une représentation du ballet Le Lac des cygnes de Rudolf Noureev, à l'Opéra Bastille. Il y dansait le rôle principal de Siegfried – il avait fait sa prise de rôle quelques jours plus tôt – aux côtés des Étoiles Ludmila Pagliero (Odette/Odile) et Karl Paquette (Rothbart). Félicitations à Germain Louvet ! À 23 ans, le danseur atteint donc le sommet de la hiérarchie d'une compagnie où il est entré 2011, après avoir fait toutes ses classes à l'École de Danse.

Germain Louvet lors de sa nomination d'Étoile

Il s'agit donc de la première nomination d'Étoile d'Aurélie Dupont en tant que directrice. Et cette décision - si elle ne crée pas de débat en soi - fait toutefois réagir le public. Germain Louvet est un danseur brillant à la danse superbe et à la grande musicalité. Mais en tant qu'interprète, il est encore vert, en recherche, souvent scolaire. Son Siegfried a d'ailleurs montré ces deux côtés : une très belle danse en soi, mais un personnage qui n'a pas encore de contours bien définis. Nul doute cependant que sa nomination d'Étoile arriverait un jour, il est l'un des représentants de l'avenir de l'Opéra de Paris. Mais aujourd'hui, cette nomination semble comme tomber un peu tôt. Germain Louvet était passé Premier danseur en novembre dernier, il y a six semaines. Mais il n'était encore que Sujet, les promotions n'étant validée que le 1er janvier. Y avait-il une si grande urgence à ne nommer maintenant ? Une si grande injustice à le laisser quelques mois Premier danseur pour prendre ses marques ? Pour une directrice qui répète aimer la hiérarchie, et qui y passe donc outre, cette décision surprend.

Cependant, une nomination sur le tôt peut être une bonne chose. Ces dernières années, trop d'Étoiles ont été nommé.e.s très tard - voir trop tard. Un danseur ou une danseuse classique est en pleine possession de ses moyens à 20 ans (Germain Louvet en a 23). S'il n'a pas - aujourd'hui - montré toute sa maturité, sa nomination est une promesse sur l'avenir, et c'est aussi quelque chose d'intéressant. Mais dans ce cas, qu'en est-il de deux autres Premiers danseurs qui ont plus que fait leurs preuves - et montré objectivement qu'ils étaient déjà des Étoiles - à savoir François Alu et Hugo Marchand ? Si Germain Louvet est une promesse sur l'avenir, qu'en est-il de ces deux artistes qui ont déjà montré l'étendue de leurs talents - et des promesses qu'ils pourraient proposer en accédant au statut d'Étoile ? Est-il trop tard pour eux ? Ne correspondent-ils pas à ce qu'Aurélie Dupont recherche ? Quelle est leur avenir dans la compagnie aujourd'hui ? Si Germain Louvet a été nommé Étoile, c'est que la nouvelle directrice considère qu'il est le plus étoilable de tous les Premiers danseurs.

La nomination d'Étoile de Germain Louvet ne fait pas vraiment débat. L'on peut discuter que cela arrive trop tôt ou trop tard, mais il n'y a pas vraiment de question à se poser sur le fond. Si cette nomination fait réagir, c'est surtout par rapport à ceux et celles qui ne sont pas nommé.e.s, et plus généralement au ton que veut donner Aurélie Dupont à la compagnie. Car cette nomination express sert aussi à la nouvelle directrice pour s'imposer en tant que telle. Elle pose ainsi ses choix avec cette nomination, ne tenant pas forcément compte des promotions passées. Elle veut poser sa marque, montrer quel.le danseur.se. le.la touche, et vers quoi elle veut aller. Et tout comme avec le programme de sa prochaine saison, cette nomination ne rend pas forcément les choses très claires.

Germain Louvet voit en tout cas s'ouvrir devant lui presque 20 ans de carrière d'Étoile. Danseur noble et élégant, dans la ligne de Mathieu Ganio, il fait honneur à la belle école française de danse. Reste à prendre du poids en scène au fil des expériences. Bonne route à lui !

 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(14) commentaires

  1. jean-luc
    29 décembre 2016 at 3 h 15 min

    Aurélie Dupont, depuis qu'elle a été nommée, règle ses comptes. François Alu peut toujours attendre, Hugo Marchand devra essayer de récupérer ses bonnes grâces, Héloise Bourdon devrait juste....partir. Mais Germain Louvet est un excellent danseur, qui correspond naturellement aux goûts de la nouvelle directrice : lisse, jeune, visage de prince. Mais n'oublions pas que c'est Mr.Millepied qui a mis en avant ce jeune talent en lui confiant des premiers rôles dès qu'il était coryphée (Casse-Noisette). Quand à la sacro-sainte hiérarchie, Mlle.Dupont semble n'avoir aucun soucis à la contourner...quand ça l'arrange. Une nomination qui pour moi est méritée en tant que telle mais révèle des choses peu plaisante sur la nouvelle direction.

    • Lucie O.
      29 décembre 2016 at 11 h 19 min

      Tout à fait d'accord avec vous. La directrice utilise la "hiérarchie" ... quand ça l'arrange. La nomination de Louvet est critiquable du point de vue du moment (le talent de Germain Louvet n'est pas remis en cause bien sûr). Un certain Hugo Marchand et surtout un certain François Alu auraient été plus légitime à une nomination, mais bon on ne va pas refaire le monde. Félicitation au danseur !

      • BA
        29 décembre 2016 at 13 h 25 min

        Pouvez-vous m´expliquer SVP le sens de votre phrase " la directrice utilise la hiérarchie quand cela l´arrange " en quoi cela l´arrange-t-elle de nommer Louvet plutôt que Marchand ou Alu. ? (Economiquement parlant cela l´arrangerait plutôt de nommer les étoiles le plus tard possible) Moi personnellement je préfère Louvet, ensuite Marchand ensuite Alu, cela est mon goût.

    • goerges
      29 décembre 2016 at 16 h 48 min

      Bravo à Germain Louvet. Pour H Bourdon faut'il qu'elle passe première danseuse, autant j'ai l'impression qu'elle devait passer en 2015 mais BM.... . Mais en 2016 tout le monde s'accordent pour dire qu'elle n'a pas fait un si beau concours que cela.

  2. BA
    29 décembre 2016 at 10 h 07 min

    J´apprends avec très grand plaisir cette nomination. Je ne comprends pas très bien le commentaire de jean-luc, mais n´étant pas dans les petits papiers de la direction je ne porte pas de jugement. En quoi A. Dupont règle-t-elle ses comptes en nommant Louvet ? Je ne suis pas une fan d´H. Bourdon mais je pense qu´elle aura de très beaux rôles. Alu, est pour moi un danseur très pétillant plein d´idées que j´ai plaisir a voir danser, étoile ? je ne sais pas pour le moment.

  3. FD
    29 décembre 2016 at 10 h 24 min

    Tout à fait d'accord. Cette pseudo polémique me paraît inutile. Un jeune, beau et talentueux danseur nommé étoile? Mais réjouissons-nous! Une nouvelle directrice de la danse qui veut imposer sa marque? Quoi de plus normal? Des danseurs qui attendent une promotion qui n'arrive pas assez vite? La vie est injuste, et celle du danseur encore plus, car l'objectivité n'y tient qu'une maigre place. François Alu est un danseur brillant, mais il n'a peut-être pas le physique élancé du danseur étoile à qui on peut confier tous les rôles? Bref, bravo à Germain Louvet pour cette nomination!

  4. Aventure
    29 décembre 2016 at 11 h 47 min

    Félicitations à Germain Louvet et plein de réussite pour la suite !! Étant donné que les trois danseurs cités ont le même âge, on peut penser qu'il est loin d'être trop tard pour eux et que de belles choses les attendent également, et c'est tout le mal qu'on peut leur souhaiter ! En tout cas Germain Louvet irradie sur ces photos, quel plaisir !

  5. Elisabeth
    29 décembre 2016 at 13 h 29 min

    Il me parait utile de rappeler que le titre d'étoile est un titre et non une dignité. Ces dernières années (depuis le début du siècle ) nous avons pléthore d'"étoiles " nommées sur le tard en récompense de bons et loyaux services . Or, une étoile peut et doit évoluer. Si physiquement un danseur est au top à 20 ans, côté maturité technique et encore plus artistique demande souvent ...un chouïa plus de temps. Etoilat n'est pas égal à maréchalat. Ce n'est pas une fin en soit mais plutôt un début. Surtout à l'ONP où on aime bien laisser de purs artistes macérer dans le corps de ballet.

  6. Lucie O.
    29 décembre 2016 at 18 h 13 min

    Réponse à BA: Depuis sa prise de fonction, Aurélie Dupont a toujours répété les vertus du concours de promotion et de la hiérarchie. Les grands rôles = étoiles (et les premiers danseurs en remplaçant) si on se réfère à ses propos. Or, Germain Louvet a été distribué en Siegfried avant même le concours de promotion. Et de toute façon, les promotions sont effectives à partir de janvier. Et la très regrettée Mlle Bourdon dans cette série n'a pas été distribué. Et même si on se réfère au concours, Mlle Park aurait pu être distribué. Je n'ai pas envie de développer plus, chacun son point de vue après tout. Par contre , j'aimerais juste enfin mentionner que votre argument économique ne tient pas la route ;)

    • FD
      29 décembre 2016 at 22 h 40 min

      A lucie O. Puisque vous savez tout, vous n'ignorez sans doute pas que Le Lac est le seul grand ballet classique de toute la saison 2016-2017. Aurait-il donc fallu attendre l'an prochain pour promouvoir un danseur de talent, juste pour satisfaire votre conception rigide de ce que l'on entend par hiérarchie? En d'autres temps, Sylvie Guillem a elle aussi bénéficié d'une nomination d'étoile alors qu'elle était encore bien plus bas dans la hiérarchie. Diriez-vous que c'était une erreur? Et au fait, Héloïse Bourdon a été distribuée dans ce Lac.

      • Amélie Bertrand
        30 décembre 2016 at 12 h 54 min

        @ FD Merci de rester courtois vis-à-vis des autres commentateurs et commentatrices et d'éviter toute agressivité dans vos propos.

  7. Lucie O.
    30 décembre 2016 at 0 h 15 min

    Réponse à FD: je me permettrai de vous répondre cette fois ci car vous semblez n'avoir pas compris DU TOUT mon message. Je ne critique pas le talent de Germain Louvet mais la directrice de l'Opéra de Paris La hiérarchie, je m'en fiche et vous vous méprenez en croyant que j'y tiens. Je préférais d'ailleurs le temps ou les danseurs sujets (dont Mlle Bourdon) avaient la possibilités de danser des grands rôles et enchantaient plus le public que les étoiles. Mais ici, je critique le fait que Dupont ait crié haut et fort que seule la hiérarchie permet à un danseur de pouvoir danser de grands rôles et qu'elle distribue Germain Louvet (encore sujet hier soir) en Siegfried alors que chez les premiers danseurs, il y a notamment un danseur ayant déjà fait ses preuves (et qui avait tout pour danser ce rôle) qui n'a pas été distribué en Siegfried alors qu'il souhaitait l'être. Pour Guillem, autre époque, Noureev était anti-system et se fichait de la hiérarchie et ne tenait surtout pas les mêmes discours que AD. Et en ce qui concerne Mlle Bourdon, on parle de cette série, pas d'il y a 2 ans

  8. David A
    30 décembre 2016 at 15 h 29 min

    Ils sont tous des étoiles pour moi. Aurélie Dupont avant tous. Pour Germain Louvet je suis aboluement ravi. C'est une joie énorme! J'ai vu Nuréev danser en Siegfried à la création à Garnier en 1984 avec Claude de Vulpian et Patrice Bart. Les "petits" roles distribués à Sylvie Guillem, Marie-Claude Pietragalla, Kader Belarbi, Clotilde Vayer, Eric Vu An, Wilfried Romoli, Fanny Gaïda, Laurent Hilaire, Carole Arbo, Lionel Delanoë..... Toutes les distributions pour la série actuelle sont au même niveau. Quelle chance de vivre à Paris!!

  9. Lili
    2 janvier 2017 at 23 h 17 min

    Belle nomination d'un merveilleux danseur... Mais moi aussi je regrette que ça n'ait pas attendu un peu au bénéfice de MM Alu et Marchand.... Bonne continuation à lui, je me réjouis de le voir dans de nouveaux rôles !!

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial