Saturday, Apr. 29, 2017

Germain Louvet nommé Danseur Étoile – Retour sur un début de carrière à toute allure

Ecrit par :

29 décembre 2016

|

Catégorie :

Germain Louvet a été nommé Danseur Étoile du Ballet de l'Opéra de Paris le mercredi 28 décembre, à l'issue d'une représentation du Lac des cygnes. Entrée dans la compagnie en 2011 à l'âge de 18 ans, le danseur a gravi les échelons à toute vitesse. Retour sur un début de carrière qui laisse présager de belles promesses.

Germain Louvet lors de sa nomination d'Étoile

Parcours sans faute

Né en 1993, Germain Louvet démarre la danse à Chalon-sur-Saône (en Bourgogne), sa ville de naissance. Il prend pendant quelques années des cours au Conservatoire National de Région de Chalon-sur-Saône, avant de rentrer en 2005 à l'École de Danse de l'Opéra de Paris, nouvellement dirigée par Élisabeth Platel. Il rentre en tant que grand stagiaire en 6e division, en même temps que Florent Mélac ou Mathieu Contat. Il enchaîne toutes ses divisions sans encombre et danse, alors qu'il est en première division, le rôle de Frantz dans le ballet Coppélia de Pierre Lacotte lors du spectacle de l'École de Danse. Danses avec la plume avait assisté à la représentation, et assumons-le, nous avions plutôt repéré sa partenaire Marie Varlet. 

En 2011, Germain Louvet est reçu à 18 ans dans le corps de ballet de l'Opéra de Paris, dès son premier concours. Il est engagé entre autres aux côtés de Hugo Marchand (aujourd'hui Premier danseur) et Jeremy Lou Quer (Sujet), une belle génération. Les deux premières années de corps de ballet sont calmes pour Germain Louvet, mais tout s'accélère à la fin de l'année 2013 : il reçoit le Prix de la Danse du Cercle Carpeaux et est promu Coryphée lors du Concours de promotion, où il choisit une variation très école française, celle de Lucien D'Hervilly dans Paquita. Quelques mois plus tard, il participe à la soirée Jeunes danseur.se.s de la compagnie, où il interprète Incitatus dans un extrait de Caligula de Nicolas Le Riche ("Germain Louvet arriva en Incitatus tout fougueux et bondissant, avec toujours une grande noblesse dans sa danse", selon DALP à l'époque). Il fait également partie de la distribution de Blake Works I  de William Forsythe, créé aussi pour la jeune génération. 

Germain Louvet - Concours de promotion 2013

L'ère Benjamin Millepied

Benjamin Millepied prend ensuite la direction du Ballet de l'Opéra de Paris et Germain Louvet fait clairement partie des danseur.se.s qu'il a envie de mettre en avant. En décembre 2014, le jeune danseur passe ainsi Sujet avec deux variations de Siegfried. Quelques semaines plus tard, il danse son premier grand rôle : le Prince dans Casse-Noisette de Rudolf Noureev, aux côtés de Léonore Baulac. DALP y était et avait plutôt été séduit par la danse déliée et musicale de l'interprète, même s'il avait aussi du mal à dessiner les contours de son personnage. Germain Louvet participe un peu plus tard à Paquita de Pierre Lacotte en dansant le pas de trois.

Rentrée 2015, Germain Louvet fait bien sûr partie de la création Clear, Loud, Bright, Forward, que Benjamin Millepied a spécialement créé pour les jeunes talents de la compagnie. Mais au Concours de promotion 2015, il n'y a qu'une place de Premier danseur. Et elle revient logiquement à Hugo Marchand, soliste-né qui montre à ce moment-là plus de maturité artistique que Germain Louvet. Ce dernier a tout de même droit à quelques rôles, notamment le si important Roméo de Roméo et Juliette de Rudolf Noureev, qu'il danse une fois de plus avec Léonore Baulac. L'avis de la rédaction fut le même que pour Casse-Noisette : "Le couple fut prometteur : certes un peu vert, mais proposant beaucoup de belles choses".

Casse-Noisette - Germain Louvet

La nomination

Benjamin Millepied parti, Germain Louvet aurait pu retomber dans un certain anonymat. Mais la nouvelle directrice Aurélie Dupont le met également en avant. Le jeune danseur eut droit ainsi à quelques dates sur Sonatine de George Balanchine, hommage à Violette Verdy qu'il dansa une fois de plus avec Léonore Baulac (et l'opinion de la rédaction reste dans le même ton). Germain Louvet est aussi d'office titularisé sur le rôle de Siegfried dans Le lac des cygnes, avant d'être promu en toute logique Premier danseur lors du Concours de promotion 2016. Poste qu'il n'a finalement pas étrenné, les promotions n'étant effectives que le 1er janvier suivant.

Germain Louvet dans Sonatine de George Balanchine

Pour la suite de la saison, le nouveau Danseur Étoile sera en mars de la tournée au Japon. On devrait ensuite le retrouver - pourquoi pas - dans Jerome Robbins où il excelle, ou dans La Sylphide de Pierre Lacotte. 

 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(1) commentaire

  1. a.
    1 janvier 2017 at 16 h 47 min

    Je suis tellement contente pour lui... (certes, ce n'est pas un commentaire passionnant, mais je ne pouvais m'en empêcher)

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial