Wednesday, Jul. 26, 2017

Agenda danse – Janvier 2017

Ecrit par :

3 janvier 2017

|

Catégorie :

L'année 2017 démarre par un bel agenda des spectacles de danse. Une grande pièce de William Forsythe, Suresnes cités danse qui fête ses 25 ans, le Ballet du Capitole qui valse à Lyon, les 7 Doigts de la main de retour en France, les CNSMDP et CNSMDL en représentation, La Belle au bois dormant du Bolchoï au cinéma, le Ballet du Rhin qui reprend Le Rouge et le Noir, le Béjart Ballet Lausanne qui danse sur Beethoven... L'agenda danse des spectacles de janvier, région par région. 

 

Les spectacles de danse à Paris et en Ile-de-France

Impressing the Czar de William Forsythe par le Semperoper Ballett Dresden

Vous connaissez In the Middle, Somewhat Elevatd de William Forsythe ? Sachez qu'il ne s'agit en fait que d'une partie d'un ballet, qui en compte quatre (même si In the Middle a été créé avant le ballet complet, et peut toujours être donné séparément). Ce ballet, c'est Impressing the Czar. Un ovni tout simplement formidable, une danse enivrante, cinglante, burlesque, virtuose et théâtrale. Un grand moment de danse, tout simplement, qui n'a pas pris une ride. À voir absolument, d'autant plus par la formidable troupe du Semperoper Ballett Dresden.

Lire la chronique du spectacle

Du 4 au 8 janvier au Palais Garnier

In the Middle, Somewhat elevated - Semperoper Ballett de Dresde

La Chauve-souris de Roland Petit par le Ballet de l’Opéra de Rome

La venue du Ballet de l’Opéra de Rome n'est pas un hasard. Depuis plus d'un an, la troupe est en effet dirigée par Eleonora Abbagnato, toujours Étoile du Ballet de l'Opéra de Paris. Les portes parisienne s'ouvrent donc pour cette compagnie italienne en plein renouveau. Le ballet choisi est une bonne idée : La Chauve-souris de Roland Petit, ballet créé en 1979, adaptation de l'opérette de Johann Strauss. Un peu oublié en France, on ne connaît désormais ce ballet que par des extraits donnés en gala. Une initiative intéressante de montrer cette pièce donc, d'autant plus que Roland Petit occupe une place à part dans l'univers de la danse française. Cette tournée a de plus droit à des invité.e.s de luxe : Iana Salenko (Bella) et Marian Walter (Johan) les 13 et 14 janvier, Friedemann Vogel  (Johan) les matinées des 14 et 15 janvier. 

Lire la chronique du spectacle

Rencontre avec Friedemann Vogel

Du 13 au 15 janvier au Théâtre des Champs-Élysées, dans le cadre de la saison TranscenDanse

 

Suresnes cités danse

25 ans d'existence pour Suresnes cités danse, qui s'est au fil du temps imposer comme le festival de référence pour la danse hip hop, mélangeant toujours chorégraphes incontournables et jeunes talents. Pour cette édition un peu spéciale, place à un programme séduisant : une soirée d'anniversaire mise en place par Farid Berki, des créations d'Abou Lagraa ou de Pierre Rigal, trois Cités danse connexions ou Les Forains revu par Anthony Égéa. Et un bal hip hop pour bien commencer l'année.

Lire la chronique de Dakhla d’Abou Lagraa

Lire la chronique de Scandale de Pierre Rigal

Gros plan sur le programme

Lire la chronique du spectacle 25e anniversaire

Du 6 janvier au 5 février au Théâtre de Suresnes Jean Vilar

Suresnes cités danse 2017

VANAVARA du Collectif AOC pour la 28ème promotion du Centre National des Arts du Cirque

Traditionnellement, La Villette accueille à chaque début d'année la promotion du CNAC (Centre National des Arts du Cirque) qui vient présenter son spectacle de fin d'étude. La 28e promotion est menée pour 2017 par le spécialisé en trampoline Gaëtan Levêque, du collectif AOC. Son travail, caractérisé par la grâce de la danse et du geste mêlée aux techniques acrobatiques, questionne le rapport de l’individu au groupe. Le tout donne le spectacle VANAVARA. 

Voir les photos du spectacle

Lire la chronique du spectacle

Du 18 janvier au 12 février à La Villette

VANAVARA Spectacle de fin d'études de la 28e promotion du CNAC par le Collectif AOC

Tetris d'Erik Kaiel

À quoi Tetris vous fait penser ? Au jeu vidéo ? C'est pareil pour Erik Kaiel ! Ce jeune chorégraphe s'est amusé à reprendre le principe de Tetris, "Faire surgir l’ordre du chaos", avec des danseurs et danseuses. Et il y n'a pas de limite à l'imagination pour créer des combinaisons humaines. Né en Autriche, passé par les États-Unis ou les Pays Bas, Erik Kaiel a créé Tetris en 2011, à destination du jeune public. La pièce a depuis fait le tour du monde et a remporté en 2016, à Montréal, le prix du public au festival IPAY.

Du 11 au 20 janvier au Théâtre de Chaillot

 

Y Olé ! de José Montalvo

Y Olé ! de José Montalvo fait son retour sur la scène du Théâtre de Chaillot, l'occasion de démarrer l'année 2017 dans la joie et le métissage. Dans ce diptyque, où il convoque contemporain, hip-hop et flamenco, il rend hommage autant à ses pairs chorégraphes qu'aux fêtes bigarrées de son enfance. 

Lire la chronique du spectacle

Du 6 au 20 janvier au Théâtre de Chaillot

 

Ce qui est à l'oeuvre par ls élèves du CNSMDP

"Ce qui est à l'oeuvre" sont des programmes consacrés au travail du répertoire. Les années précédentes, Jean-Guillaume Bart, en charge de cet atelier, s'était beaucoup penché sur des ballets de George Balanchine. La soirée se termine avec des compositions personnelles des élèves.

Les 27 et 28 janvier au CNSMDP

 

 

Les projections en France

La Belle au bois dormant de Youri Grigorovith par le Ballet du Bolchoï

Janvier 2017 marque les 90 ans de Youri Grigorovith, grand chorégraphe du Ballet du Bolchoï. La compagnie lui rend hommage en janvier et février, en redonnant ses ballets, dont La Belle au bois dormant qui est retransmis en direct au cinéma dans le monde entier via Pathé Live. Voici une Belle au bois dormant fastueuse, tout en rendant hommage au conte de fées de Perrault. Pour les distributions, l'irrésistible Olga Smirnova sera Princesse Aurore, bien accompagné par Semyon Chudin (Prince Désiré). La jeune Étoile de la compagnie Youlia Stepanova sera aussi la Fée des Lilas.

Le dimanche 22 janvier au cinéma, en direct de Moscou.

 

 

Les spectacles de danse à Lyon et sa région

Valser de Catherine Berbessou par le Ballet du Capitole

Le Ballet du Capitole, dirigé depuis quelques années par Kader Belarbi, séduit par sa programmation mêlant grands classiques et choix plutôt original pour son répertoire contemporain. Catherine Berbessou a remonté Valser pour la troupe toulousaine en 2014. Contrairement à son nom, la pièce est d'abord un hommage au tango. Délaissant les salles de danse, la chorégraphe emmène les danseur.se.s dans un univers d’arènes et de combats sur une scène en terre battue. "L’idée est de faire valser les choses, de les faire valdinguer. Je veux faire valser le tango", annonce la chorégraphe.

Lire la chronique du spectacle

Du 12 au 14 janvier à la Maison de la Danse de Lyon

 

Temps fort Angelin Preljocaj

Angelin Preljocaj passe par la Maison de la Danse avec son Ballet Preljocaj pour trois spectacles. D'abord sa relecture de Roméo et Juliette, créé en 1996 et qui a depuis fait le tour du monde. Ensuite avec sa nouvelle création La Fresque, qui est donnée pour la première fois à Aix en septembre 2016. Après L’Anoure en 1995, Blanche Neige en 2008 ou Siddharta en 2010, Angelin Preljocaj poursuit son exploration des contes en choisissant une piste encore inexplorée dans son travail, celle des contes traditionnels d’Asie dont on sait la richesse et la force poétique. Enfin avec une Soirée duos, piochant des extraits parmi les pièces fortes du chorégraphes, du Parc en 1994 à Retour à Berratham en 2015.

Lire la chronique de Roméo et Juliette

Lire la chronique de La Fresque

Du 25 janvier au 3 février à la Maison de la Danse de Lyon

Roméo et Juliette d'Angelin Preljoicaj

Triptyque 7 doigts de la main

Troupe de cirque contemporaine incontournable, Les 7 Doigts de la main se sont associés à trois chorégraphes pour leur spectacle Triptyque. Marie Chouinard dirige ainsi un duo qui explore la gravité et ses effets sur le mouvement des corps. Victor Quijada monte un quintet d’équilibristes qui se penche sur la recherche du contrôle absolu sur la gravité et la relation entre l’immobilité et le mouvement. Marcos Morau propose enfin un Variations 9.81.

Lire l'interview de Samuel Tétreault, directeur artistique de Triptyque

Du 25 au 28 janvier au Bonlieu, Scène nationale d'Annecy

 

Meguri d'Ushio Amagatsu  par Sankai Juku

Sankai Juku fête ses 40 ans d'existence. Impossible pour la troupe japonaise de ne pas passer par la Maison de la Danse, qui l'accueille régulièrement depuis 1983. Pour Meguri, le regard de l’artiste sur la nature constitue la matière essentielle de la recherche d'Ushio Amagatsu, figure emblématique du butô. "J’ai osé mettre plus de mouvements. Comme si une force extérieure animait les interprètes".

Du 17 au 21 janvier à la Maison de la Danse

 

Rock & Goal de Michel Kelemenis

Lizzie aime le baseball et David le kung-fu. Elliott préfère la danse et Serena le tennis… Ensemble ils jouent au Rock & Goal ! Avec cette nouvelle pièce pour jeune public, Michel Kelemenis propose une exploration insolite de gestes d’athlètes sur fond de musique à danser et interroge les différences entre la danse comme discipline sportive et pratique artistique.

Du 4 au 7 janvier à la Maison de la Danse

 

Spectacle Jeune Ballet du CNSMDL

Les élèves de danse classique et contemporain du Jeune Ballet du CNSMDL présentent quatre pièces lors de ce spectacle : Mozart à 2 de Thierry Malandain, une création classique de Harris Gkekas, une création contemporaine-hip hop d'Abou Lagraa et une création contemporaine de Pierre Pontvianne.

Les 23 et 24 janvier à ’Université Lyon 2

 

 

Les spectacles de danse dans le Sud-Est

Le Songe de Jean-Christoph Maillot par les Ballets de Monte-Carlo

Créé en 2005, Le Songe est la "banque de données" de Jean-Christophe Maillot. Toutes les pistes de réflexion qu’il a développées au cours de sa carrière y sont rassemblées. Le chorégraphe met en place trois univers : celui des Athéniens, celui des Fées et celui des Artisans. Un mode ternaire se met en place et propose désormais des nuances entre le blanc et le noir. 

Du 21 au 22 janvier au Théâtre National de Nice

 

 

Les spectacles de danse dans l'Est

Le Rouge et le Noir d'Uwe Scholz

L'un des maîtres des grands ballets néo-classiques, Uwe Scholz, s'était emparé du Rouge et le Noir en 1988 pour le Ballet de Zurich. 12 ans après a disparition, le Ballet de l'Opéra du Rhin reprend cette oeuvre. La musique est un mélange d'extraits d'oeuvres d'Hector Berlioz. Un ballet narratif néo-classique qui sonne un peu comme un défi pour la troupe, qui n'en danse pas si souvent que ça.

Lire la chronique du spectacle

Du 11 au 15 janvier à l'Opéra de Strasbourg, du 21 au 22 janvier au Théâtre municipal de Colmar et du 28 au 31 janvier à la Filature de Mulhouse

Le Ballet de l'Opéra du Rhin en répétition - Le Rouge et le Noir

 

Les spectacles de danse dans le Nord

La IX Symphonie de Maurice Béjart par le Béjart Ballet Lausanne

Le Béjart Ballet Lausanne a remonté il y a deux ans la grandiose IX Symphonie de Maurice Béjart, sur la célèbre partition de Beethoven. Sur scène, la troupe se mélange avec le Tokyo Ballet pour près de 200 danseurs et danseuses sur scène. Le spectacle devait être donné à Bruxelles l'année dernière, mais a dû être reporté après les attentats. Avec cette pièce, Maurice Béjart voulait mettre en scène l’idée d’un "concert-dans", qui parlerait de fraternité et d’amour universel.

Lire la chronique du spectacle

Du 6 au 8 janvier au Forest National de Bruxelles

La IXe Symphonie de Beethoven de Maurice Béjart

 

Les spectacles de danse dans l'Ouest

Le Ballet de Lorraine

Le Ballet de Lorraine propose une soirée éclectique. D'un côté, Devoted de Cecilia Bengolea et François Chaignaud, pièce sur pointes qui mélange pas de ballet et de dancehall, une danse sulfureuse et frénétique venue des ghettos de Kingston, en Jamaïque. De l'autre Nine Sinatra Songs, grand et séduisant classique de la chorégraphe américaine Twyla Tharp qui badine sur des danses de salon. Une soirée pour apprécier les danseurs et danseuses mouvant.e.s de la compagnie.

Du 17 au 18 janvier à la Coursive de La Rochelle

 

 

Les spectacles de danse dans le Sud-Ouest

La Belle au bois dormant de Jean-Guillaume Bart par le Yacobson Ballet

Jean-Guillaume Bart, pédagogue et chorégraphe venu de l'Opéra de Paris, a remonté La Belle au bois dormant pour le Yacobson Ballet, troupe russe qui reprend forme. Sans vouloir révolutionner le ballet, Jean-Guillaume Bart a eu le souci de lui redonner du sens et vie aux personnages du conte de fées. Au final, voilà un Belle au bois dormant charmante, dansée avec conviction. 

Lire la chronique du spectacle

Lire l'interview de Jean-Guillaume Bart sur La Belle au bois dormant

Du 5 au 7 janvier à Blagnac

La Belle au bois dormant de Jean-Guillaume Bart - Yacobson Ballet

 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial