Tuesday, Feb. 21, 2017

Maria Alexandrova démissionne du Ballet du Bolchoï

Ecrit par :

8 février 2017

|

Catégorie :

Stupeur dans le milieu de la danse russe (et dans le milieu de la danse tout court) le 2 février dernier : Maria Alexandrova annonce sur son compte Instagram qu'elle démissionne du Ballet du Bolchoï, dont elle est l'une des Étoiles emblématiques. À 38 ans, elle désire se tourner vers d'autres projets. 

My dear beloved colleagues and spectators I want to say heartfelt THANK YOU to all of you for this amazing story we shared together in Bolshoi. But this great part of my life is over. I took the decision to turn this page. Artist’s place is on stage, the rest is just an illusion and unnecessary soul-devastating dither. I thank my professors N.L. Semizorova and V.S. Lagunov for all attention, talent, respect and love for our profession that they taught me until last minutes and last note that was played tonight!!!! I thank greatly my beloved and unforgettable Tatiana Nikolaevna Golikova, who’s part will always live in me and with me! Life goes on, and I have many interesting and important adventures ahead of me! I wish you all luck and patience! Always yours Masha Alexandrova Любимые, дорогие зрители и коллеги! Я хочу поблагодарить каждого и сказать большое Человеческое СПАСИБО за тот путь, что мы проделали вместе в стенах Большого Театра! Но это славная история закончена. Я приняла для себя решение, что переворачиваю эту страницу. Место артиста на сцене, все остальное это лирика, иллюзия и пустая, разрушающая душу нервотрёпка. СПАСИБО! Моим педагогам Н.Л.Семизоровой и В.С. Лагунову за внимание, талант, опыт, уважение и любовь к профессии, которой они учили меня до последних минут и последней ноты звучавшей сегодня!!! СПАСИБО, моей любимой и незабываемой Татьяне Николаевне Голиковой, часть которой навсегда во мне и со мной! Жизнь продолжается, будет ещё много интересного и важного! Я желаю Вам удачи и терпения! всегда Ваша, Маша Александрова #bolshoitheatre #mariaalexandrova #марияалександрова

A post shared by Мария Александрова (@aleksandrova_maria_bt) on

 

Née en 1978, Maria Alexandrova a été formée à l'Académie chorégraphique de Moscou, avant d'entrer dans le Ballet du Bolchoï en 1997. Elle est donc un pur produit de la troupe. La danseuse est au début cantonnée aux rôles de caractère, en raison de sa danse et de sa carrure sportive, et n'est donc pas nommée Étoile très rapidement. Mais elle s'impose petit à petit dans le répertoire classique (Gamzatti par exemple, ou Kitri) ou des pièces contemporaines (Mats Ek). Même si son registre est restreint par rapport à celui d'autres Étoiles, Maria Alexandrova est cependant devenue l'une des figures emblématiques du Bolchoï, si ce n'est la figure emblématique aujourd'hui, tant elle est une digne représentante de la grande tradition de ce ballet russe, avec un tempérament de feu, une technique d'acier et une théâtralité hors pair. Actuellement, elle faisait presque figure d'ovni au milieu des autres Étoiles de la troupe, dont plusieurs ont été formées à l'École Vaganova de Saint-Pétersbourg

La démission assez brutale de Maria Alexandrova serait dû à un conflit avec son directeur, Makhar Vaziev. Une dépêche de la TASS indique de la ballerine a annoncé sa décision à la direction le 19 janvier. "Plusieurs rendez-vous ont eu lieu entre elle et la direction, qui lui a demandé de rester, mais Maria Alexandrova n'a pas souhaité revenir sur sa décision". Mais le conflit de la danseuse avec son théâtre remonterait à plus longtemps. Dans le documentaire Bolshoi Babylon, datant de 2015 mais diffusé il y a quelques semaines en France, Maria Alexandrova évoque la difficulté de faire face à une jeune génération d'Étoiles que la direction - à l'époque Sergueï Filine - est allée chercher au Mariinsky : Evguenia Obraztsova ou Olga Smirnova, sans compter la star Svetlana Zakharova arrivée plus tôt. Quelques années auparavant, les Étoiles du Bolchoï avaient d'ailleurs opposé une volée de boucliers à la volonté d'Alexeï Ratmansky - alors directeur - de faire venir Diana Vishneva (Mariinsky) en tant qu'artiste invitée, preuve que la menace est perçue comme importante 

Maria Alexandrova dans Don Quichotte

Le nouveau directeur Makhar Vaziev a continué cette tendance - et l'a même accentuée - en recrutant notamment Youlia Stepanova. Le point de tension à l'origine de cette décision serait arrivé en janvier, alors que Maria Alexandrova n'a pas été distribué dans le rôle de Mekhmene Banu dans Légende d'Amour, contrairement à Youlia Stepanova (même si au final, c'est une autre Étoile de l'ancienne génération, Maria Allash, qui a dansé le rôle).

"La place d'un artiste est sur scène", a écrit Maria Alexandrova sur son compte Instagram, ce qui laisse entendre qu'elle n'est pas satisfaite de la politique de distribution de Makhar Vaziev. D'autant qu'à 38 ans, la danseuse est encore en pleine possession de ses moyens, dansant toujours les grands rôles classiques avec brio malgré un arrêt en 2013 suite à une rupture du tendon d'Achille. La ballerine a également commencé à multiplier les projets artistiques en-dehors du Bolchoï (avec les chorégraphes Slava Samodourov ou Blanca Li) comme si sa carrière au Bolchoi ne la satisfaisait plus pleinement. Sa participation à plusiuers galas au printemps est aussi déjà actée. Et hasard du calendrier, pendant que Maria Alexandrova publiait sa démission, Tamara Rojo annonçait chercher des Principals pou l'English National Ballet. La carrière de la ballerine russe pourrait-elle en partie se continuer à Londres ? Sa personnalité de feu irait bien avec celle tout aussi forte de la directrice et danseuse de l'ENB. 

Déesses et Démones - Blanca Li et Maria Alexandrova

 

Article écrit avec la participation de Jade Larine.

 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial