Wednesday, Aug. 23, 2017

Hugo Marchand nommé Danseur Étoile du Ballet de l’Opéra de Paris

Ecrit par :

3 mars 2017

|

Catégorie :

Hugo Marchand a été nommé Danseur Étoile du Ballet de l'Opéra de Paris le vendredi 3 mars à l'issue d'une représentation de La Sylphide de Pierre Lacotte à Tokyo. La compagnie est en effet en ce moment en tournée au Japon. Hugo Marchand faisait sa prise de rôle dans le personnage de James, aux côtés d'Amandine Albisson (la Sylphide) et Valentine Colasante (Effie). Une belle et méritée récompense pour ce danseur jeune et brillant, chef de file de la "génération Millepied", dont la nomination ne faisait plus de doute depuis déjà quelques temps. 

Concours de promotion 2015 - Hugo Marchand dans sa variation libre (Dances at a Gathering)

Il y a des nominations d'Étoile qui font polémique. Celle de Hugo Marchand n'en fait pas partie. Cela fait même un certain temps qu'une nomination d'Étoile n'avait pas fait autant l'unanimité. Bien sûr, le public parisien aurait aimé vivre cette nomination, mais le public japonais, grand admirateur du Ballet de l'Opéra de Paris et de la danse classique en général, en méritait bien une lui aussi. Danseur noble et brillant, artiste passionné en scène, très bon partenaire, Hugo Marchand brille depuis déjà quelques années dans des rôles de soliste. Sa nomination d'Étoile sonnait comme une évidence, tant sur scène il semblait déjà danser comme tel (à l'image de François Alu dont on attend toujours la nomination). Remarqué lors des différents concours de promotion, la carrière de Hugo Marchand prend un coup d'accélérateur avec l'arrivée de Benjamin Millepied, qui lui confie de nombreux rôles (Solor, Roméo, etc). L'arrivée d'Aurélie Dupont a semblé freiner un peu sa carrière, le danseur n'ayant pas eu accès à Albrecht ou Siegfried. Il ne devait d'ailleurs pas faire partie de cette tournée au Japon au départ. Mais lorsque Mathieu Ganio a annulé sa participation suite à une blessure, c'est Hugo Marchand qui a été appelé pour le remplacer. Et qui a donc été nommé Danseur Étoile, à 23 ans. Une très belle carrière s'ouvre désormais devant lui.

Cette nomination est arrivée visiblement par surprise. Il s'agit de la troisième d'Aurélie Dupont, après celle de Léonore Baulac et Germain Louvet en décembre dernier. Pour l'anecdote, la dernière nomination d'une Étoile à l'étranger remonte à 2005, avec celle de Benjamin Pech en Chine. 

Roméo et Juliette - Hugo Marchand et Dorothée Gilbert

Hugo Marchand dansera encore La Sylphide au Japon le 5 mars, avant de revenir en France pour Le Songe d'une nuit d'été. Son premier Défilé en tant qu'Étoile sera le 22 avril, lors d'un gala Yvette Chauviré. À suivre : photos et vidéos de sa nomination très vite ! 

 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(13) commentaires

  1. Andy
    3 mars 2017 at 15 h 52 min

    Ravie de cette nomination. J'attends François et Héloïse, et mon bonheur sera parfait.

  2. Aventure
    3 mars 2017 at 16 h 20 min

    Un grand bravo à lui ! Je suis sûre que les spectateurs français lui réserveront un bel accueil !!

  3. Martin
    3 mars 2017 at 18 h 38 min

    Magnifique ! Pas beaucoup de surprise en effet pour cette nomination...^^ il aura fait partie de ces danseurs du corps de ballet de l'opéra de Paris qui sont étoiles dans nos cœurs (clin d’œil à Mathilde Froustey ) En revanche je ne trouve pas que sa carrière fut très freiné avec l'arrivée de Mme Dupont. Si il n'a pas dansé Siegfried à Bastille, il dansait pendant ce temps aux soirées Jiri Kylian à Garnier... (et c'était superbe)

  4. swanlake
    3 mars 2017 at 20 h 04 min

    J'admire ce jeune danseur. Je le considère comme une vraie star. pour moi, il y a deux sortes de grands danseurs. ceux qui font bien leur travail, techniquement parlant, et ceux qu'ils le font très bien leur travail mais en plus ils ont une magie unique qui les rend différents des autres, et je crois que c'est le cas de hugo. de toute façon, j'admire également infiniment d'autres danseurs comme Arthus Raveau ou Emmanuel Thibault :-) J'aime aussi beaucoup Yannick Bittencourt, Fabien Révillion ( beaucoup¡¡¡ ) et plus d'autres, ( Audric, Vincent, et j'¡aimais beaucoup Yann Saiz. Mais je pense toujours que Hugo a quelque chose de spécial qui le rend unique, dans la troupe, vraiment unique. Louvet Germain a également cette aurea spécial, donc, à cet égard, je suis d'accord avec la directrice Aurélie Dupont; Elle a un trés bon oeil à élire les étoiles. et je n'oublie la divine Leonore Baulac, que je desire la voir danser à nouveau¡¡¡ :-) bravo hugo¡¡¡

  5. Lucie Ols
    4 mars 2017 at 2 h 56 min

    Très contente de cette nomination !! ENFIN une nomination qui ne fait pas polémique, tout le monde est d'accord sur ce point je pense. Il a toutes les qualités qu'une étoile devrait avoir ( ce qui semble être rare chez les étoiles de nos jours à l'ONP). Dommage que le public parisien n'est pas pu profiter de cette nomination. L'Opéra de Paris a maintenant un certain nombre de grands danseurs "nobles". Je pense qu'il faudrait maintenant un peu diversifier. Petite pensée pour François Alu... Il ne semble pas être dans les petits papiers de la directrice (comme Mlle Bourdon). Si c'est vraiment le cas, ces deux là devraient juste... partir...

  6. Elisabeth
    4 mars 2017 at 14 h 28 min

    Ravie de cette nomination! Cest devenu tellement rare , la nomination d'une vraie étoile !

  7. Lili
    4 mars 2017 at 17 h 37 min

    Tellement heureuse... Merci Aurélie Dupont. Vu dans Roméo l'an dernier, il m'a véritablement époustouflée et bouleversée. Une belle génération de danseurs (dont Alu dont on espère que le tour viendra vite) est en train de prendre toute sa mesure et c'est une privilège que d'y assister. Et bien vu pour l'avoir fait au Japon, ce public qui est la 2e patrie de l'ONP et qui connaissait déjà Hugo Marchand pour l'avoir vu dans d'autres galas.

  8. Outremer
    4 mars 2017 at 19 h 07 min

    Un immense Bravo a Hugo qui atteint les sommets par son seul talent et une pensée pour Heloise et François qui eux aussi enthousiasment au plus haut niveau le public de leur talent époustouflant ( qu'ils ne se découragent pas et restent ) Un départ a l'étranger serait une catastrophe même si cet Opéra ne les mérite pas .

  9. StarVox
    8 mars 2017 at 1 h 49 min

    Je me réjouis de cette nomination d'étoile méritée pour Hugo Marchand qui incarne bien ce statut depuis trop longtemps galvaudé a l'opéra de Paris par des nominations ( encore récemment ) sans aucun panache ni porteuses de cette lumière particulière qui fait une étoile . En cela on peut déplorer l'absence dans cette galaxie de nos étoiles de cœur Heloise Bourdon et François Alu qui ont illuminé plus d'une fois de façon magistrale et inoubliable la scène de l'ONP sans avoir été pour autant reconnues par leur direction qui reste autiste a leur talent . Je pense moi aussi qu'ils vont partir dans d'autres compagnies internationales et qu'ils auront bien raison de quitter l'ONP qui les maltraite. Félicitations a Hugo Marchand devant qui s'ouvre une belle carrière et dont le talent est pour le coup absolument Incontestable .

    • Lili
      8 mars 2017 at 13 h 48 min

      StarVox, je partage votre avis. Mais je pense maintenant (alors que jusque-là j'étais pessimiste) que François Alu sera nommé bientôt, j'imagine plutôt sur un ballet contemporain/néo-classique. La directrice a le sens de la communication et elle a nommé des Etoiles attendues. Pour l'ordre, elle a bien joué avec les médias, des Etoiles classiques à Noël, une étoile au Japon (où l'Opéra est presque chez lui, avec de nombreux japonais qui viennent à Paris remplir les salles). Elle va sans aucun doute nommer Alu qui est le chouchou du public, sans doute attend-elle la bonne occasion, il y a suffisamment de places libres (celle de K. Paquette ne sera libre que l'an prochain, peut-être que Alu devra attendre jusque-là. Je le verrai très bien nommé sur le Boléro par ex, où il serait formidable). C'est un peu injuste pour les danseurs car Alu et Marchand auraient pu être nommés avant Louvet, mais d'autres facteurs comptent aussi... En tout cas à mes yeux les 3 mois d'écart entre Louvet et Marchand n'ont aucune importance, ils ont été nommés en même temps. Pour Héloise, c'est plus compliqué tant qu'elle n'a pas eu son concours. Les années passées Aurélie n'était pas directrice, et cette année Héloise a vraiment raté son concours, cela peut arriver, c'est triste, mais il était impossible de la faire monter...

      • Balletomane
        17 mars 2017 at 11 h 13 min

        Ce serait mieux que la patronne s'occupe plus de la compagnie en profondeur et que faire de la communication !

  10. sandra
    13 mars 2017 at 20 h 14 min

    Merci à Benjamin Millepied d'avoir donné à Hugo Marchand des premiers rôles quand il était encore seulement coryphée malgré la hiérarchie et son jeune âge,, et de lui en avoir donné régulièrement ,ce qui a permit de faire de lui le magnifique danseur qu'il est aujourd'hui

  11. Aventure
    27 mars 2017 at 12 h 39 min

    Un article rétrospective va-t-il se faire comme pour les nominations de Germain Louvet et Léonore Baulac ? J'avais trouvé l'initiative très intéressante !

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial