Saturday, Aug. 19, 2017

Revue de presse dansée – S16-17 EP23

Ecrit par :

9 avril 2017

|

Catégorie :

Critiques, reportages, points de vue... Ce qui s’est passé dans la presse cette semaine. 

 

Le spectacle de l'École de Danse de l'Opéra de Paris

Les Petits rats de l'Opéra ont tenu le haut de l'affiche cette semaine. Des chroniques séduites sont à lire sur ResMusica ou Une Saison à l'Opéra, un tout petit peu plus mitigé - même si très bienveillant - sur Ballet & Cie ("Des pièces d’une extrême difficulté technique qui laissaient trop peu de place au tempérament artistique des danseurs"). Le Figaro évoque pour sa part le Gala des Écoles du XXIe siècle. Côté coulisse, Le Monde a rencontré  Marius et Maya, deux élèves d'une quinzaine d'années qui se confient avant de monter sur scène. L'École de Danse de l'Opéra de Paris a enfin diffusé quelques photos des coulisses sur sa page Facebook. 

The Vertiginous Thrill of Exactitude de William Forsythe - École de Danse de l'Opéra de Paris

Des nouvelles des Étoiles

Léonore Baulac et Germain Louvet sont en interview croisée dans Grazia, pour parler de leur nomination d'Étoile et leur jeune carrière. Hugo Marchand a eu droit à un FacebookLive sur la page de l'Opéra de Paris, la vidéo à revoir comprend une interview et une répétition de Herman Schmerman de William Forsythe avec Hannah O'Neill. Un entretien bien plus complet du jeune Danseur Étoile est à lire sur le blog Wanderer. Enfin de façon plus anecdotique, Marie-Agnès Gillot évoque les années qui passent dans le corps sur Le Figaro Madame

Hugo Marchand avec William Forsythe en répétition (Blake Works I).

Critique

A Love Supreme d'Anne Teresa De Keersmaeker et Salva Sanchis était à voir au 104 cette semaine, l'occasion de chroniques dans Le Figaro (croisée avec celle de Chroma d'Alessandro Sciarroni), sur Danser canal Historique ("La fusion de chacun avec 'sa' partition est si profonde qu’on a l’impression d’assister à un concert chorégraphique, malgré l’absence des musiciens") ou ScèneWeb ("Une danse libre magnifiée par un quatuor de jeunes interprètes"). A Swan Lake d'Alexander Ekman continue de recevoir un accueil mitigé, à lire sur ResMusica ("Si surprise il y a, c’est de déception"). 

A Swan Lake d'Alexander Ekman

En vidéo

Trois Sacres de Sylvain Groud et Bérénice Bejo est en ce moment en tournée, l'occasion d'un reportage-interview sur France 3, et d'un entretien de l'actrice dans l'émission Boomerang de France Inter. Le spectacle des classes de danse du CNSMDP donné à l'occasion des Portes ouvertes, et qui a été diffusé en direct, est à revoir en ligne.

 

À lire en anglais

Le retour de Joyaux de George Balanchine au Royal Ballet a marqué l'actualité de la danse en Angleterre cette semaine. Des chroniques élogieuses sont à retrouver sur DanceTabs, The Arts DeskThe Guardian ou The Observer.

 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(3) commentaires

  1. Lili
    10 avril 2017 at 11 h 05 min

    L'interview de H. Marchand est remarquable, voilà un danseur qui ira très loin. Baulac/Louvet sont plus répétitifs, c'est lié aux questions qu'on leur pose et au principe de l'interview à deux. Dommage. Ils ont des choses plus approfondies à raconter, individuellement, que les mêmes histoires de concours et de hiérarchie...

  2. pirouette24
    10 avril 2017 at 20 h 15 min

    "répétitif" pour les balletomanes qui lisent chaques interview faites par les danseurs...pour le public lambda c'est sûrement la première/seule fois qu'ils lisent des interviews de danseurs. Jamais trop ;)

  3. Aventure
    11 avril 2017 at 17 h 58 min

    L'interview croisée de Léonore Baulac et Germain Louvet est très sympathique, et renvoie une belle image de ces deux danseurs. L'interview d'Hugo Marchand beaucoup plus longue, est passionnante et révèle une personnalité vraiment intéressante. Quoi qu'il en soit, les nouvelles étoiles passent très bien dans les médias (cf également le facebook live, qui s'il était perfectible était plutôt une chouette idée), et c'est tant mieux pour la danse ! Ils semblent avoir à coeur de partager leur passion au grand public.

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial