Sunday, Jul. 5, 2020

Prix de Lausanne 2020 – Les infos

Ecrit par :

28 janvier 2020

|

Catégorie :

Le Prix de Lausanne 2020 est un peu différent des précédentes éditions, puisque travaux au Théâtre de Beaulieu de Lausanne oblige, l'événement est délocalisé à Montreux, à l'Auditorium Stravinski. Mais cette 48 édition, qui aura lieu du 2 au 9 février, ne diffère pas sur le fond, en rassemblant pendant une semaine 84 jeunes danseurs et danseuse venues du monde entier. Après quatre jours de cours sous l'oeil du jury, chacun.e présente une variation classique et une variation imposée lors des sélection. Seuls 20 candidats et candidates sont retenus pour la finale. Et tout compte pour recevoir l'une des bourses en jeu, que ce soit sa prestation lors de la finale que ses progrès durant la semaine et son potentiel. Gros plan sur l'édition 2020 du Prix de Lausanne.

Prix de Lausanne 2020

La pré-sélection

Pour l'édition 2020 du Prix de Lausanne, 377 danseur.se.s (301 filles et 76 garçons) ont envoyé leur candidature par vidéo. Un jury, composé de Christine Anthony (ancienne Principal du Het Nationale Ballet), Patrice Delay (co-Directeur de l'École de Danse de Genève et du Ballet Junior de Genève), Leticia Mueller (ancienne Principale du Birmingham Royal Ballet), Clairemarie Osta (Directrice du département danse, Royal Swedish Ballet School), Igor Piovano (ancien Principal du Béjart Ballet Lausanne), Élisabeth Platel (Directrice de l'École de Danse de l’Opéra de Paris), Laura Smeak (Présidente de la Fédération Suisse des Écoles de Danse) et Sean Wood (co-Directeur de l'École de Danse de Genève et du Ballet Junior de Genève) s'est réuni du 24 au 27 octobre 2019 à Lausanne). 

À l'issue de cette sélection sur vidéo, 76 candidates et candidats ont été retenus, auxquels s'ajoutent huit candidats et candidates présélectionnés, lors du Stage d'été du Prix de Lausanne et lors d'épreuves en Chine et au Brésil.

 

Les candidats et candidates sélectionné.e.s

Ils sont en tout 84 jeunes danseurs et danseuses, 51 filles et 33 garçons âgés de 15 à 18 ans, à avoir été sélectionnés pour le Prix de Lausanne 2020. Mais sept d'entre eux et elles ont finalement dû renoncer, dont trois Chinois suite aux restrictions de déplacement face au coronavirus. 

Ils sont donc au final 77 candidats et candidates à participer au Prix de Lausanne 2020.

 

Filles A - 15-16 ans

Ava Arbuckle, 102 - États-Unis - Elite Classical Coaching

Bronte Barnett, 116 - Australie - Sydney College of Dance

Sophie Beaty, 118 - Australie - The Australian Ballet School

Emilia Bignami, 123 - Australie - Queensland College of Dance

Ariel Daley, 106 - Japon - Kuramoto Seiko Ballet School

Poppi Eccleston, 114 - Australie - Amanda Bollinger Dance Academy

Saki Horinouchi, 119 - Japon - Sugai Ballet Studio

Almudena Izquierdo, 125 - Mexique - Escuela Superior de Música y Danza de Monterrey

Chaeyeon Kang, 112 - Corée du Sud - Yewon School

Hyunseo Kim, 122 - Corée du Sud - SunHwa Arts High School

Soo Min Kim, 109 - Corée du Sud - Sunhwa Arts Middle School

Emily Koe, 107 - Singapour - Yan Ballet Academy

Milda Luckute, 113 - Lithuanie - National M.K.Ciurlionis School of Art

Misaki Moriwaki, 121 - Japon - Koike Ballet Studio

Ana Luisa Negrao, 103 - Brésil - Itego em Artes Basileu França

Keara Nichols, 124 - États-Unis - Academy of Ballet Arts

Chloe Petermann, 120 - France - Hong Kong Youth Ballet Academy

Rachel Quitão, 105 - Brésil - ATM Centro Cultural de Dança

Isabella Smith, 101 - Australie - The West Australian School of Dance

Clara Thiele, 104 - États-Unis - Draper Center for Dance Education

Zeyu Wang, 108 - Chine - The Secondary School of Beijing Dance Academy

Eliza Wenham, 117 - Australie - Tanya Pearson Academy

Katelyn Yang, 110 - États-Unis - International Ballet Academy

Charlie Young, 111 - Australie - Atelier Australia

 

Filles B - 17-18 ans

Barbara Brigatti, 310 - Argentine - Ballettakademie der Wiener Staatsoper

Hazuki Fujimoto, 308 - Japon - Ballettakademie der Wiener Staatsoper

Samantha Geddes, 302 - Australie - Atelier Australia

Xuetong Huang, 325 - Chine - The Secondary School of Beijing Dance Academy, Morning Star Ballet Center

Tamaki Kawakami, 320 - Japon - Tanz Akademie Zürich

Yunjoo Kim, 311 - Corée du Sud - Seoul Arts High School

Yewon Kim, 314 - Corée du Sud - Seoul Arts High School

Paige Mcelligott, 301 - Afrique du Sud - Eborall, Melville, De Witt Ballet School South Africa

Nonoka Miyamoto, 304 - Japon - Kazue Itoo Ballet Studio

Yu Jin Nam, 309 - Corée du Sud - Seoul Arts High School

Yoori Noh, 305 - Corée du Sud - Seoul Arts High School South Korea

Ekaterina Panchenko, 319 - États-Unis - Bayer Ballet Academy

Catarina Pires, 316 - Portugal - Tanz Akademie Zürich

Evelyn Robinson, 323 - États-Unis - University of North Carolina School of the Arts

Jemima Scott, 322 - Nouvelle-Zélande - National Theatre Ballet School 

Natali Täht, 321 - Estonie - Tanz Akademie Zürich

Alina Taratorin - États-Unis - Bayer Ballet Academy

Haruka Tonooka, 313 - Japon - Conservatoire National Superieur de Musique et de Danse de Paris

Yuyan Wang, 312 - Chine - The Secondary School of Beijing Dance Academy

Margaret Weatherdon, 318 - Canada Neglia Ballet

Kotomi Yamada, 317 - Japon - Académie Princesse Grace

Lin Zhang, 307 - Chine - The Secondary School of Beijing Dance Academy

Yue Zhou, 306 - Chine - The Secondary School of Beijing Dance Academy

 

Garçons A - 15-16 ans

Max Barker, 204 - États-Unis - ABT JKO School

Diogo Betencourt, 202 - Portugal - DNA Dance N'Arts School Portugal

Kaito Matsuoka, 201 - Japon - Ehime Ballet Academy

Austen Mcdonald, 209 - Australie - Tanya Pearson Academy

Alfie Shacklock, 205 - Australie - The Dance Centre Peregian Springs

Pedro Silveira, 208 - Portugal - Escola Artística de Dança do Conservatório Nacional

Jackson Smith-Leishman, 206 - Australie - Amanda Bollinger Dance Academy

Vitor Augusto Vaz, 203 - Brésil - Itego em Artes Basileu França

Chun Hung Yan, 207 - Chine - Hong Kong Youth Ballet Academy

 

Garçons B - 17-18 ans

Łukasz Baloniak, 418 - Pologne - Ogólnokształcąca Szkoła Baletowa im. R. Turczynowicza Poland

Gabriel Barbosa, 417 - Brésil - Balé Isabel Gusman

Rui César Cruz, 404 - Brésil - Grupo Cultural de Dança

Leandro Fernandez Ferrera; 415 - Cuba Acosta Danza Academy

Henri Frey, 412 - Allemagne - Bottaini Merlo International Center of Arts

Keita Fujishima, 416 - Japon - Ellison Ballet

Rio Hagimoto, 420 - Japon - Joffrey Academy of Dance

Vladislav Hodasevich, 411 - Biellorussie - Académie Vaganova

Matei Holeleu, 421 - Roumanie - Ballettschule Theater Basel

Colin Jacobs, 405 - Belgique - Palucca University of Dance Dresden

Nicola Marchionni, 408 - Italie - Elmhurst Ballet School

Cosmin Marinescu, 414 - Roumanie - Ballettakademie der Wiener Staatsoper

Marco Masciari, 406 - Itale - Académie Princesse Grace

Joshua Nunamaker, 402 - États-Unis - Orlando Molina Ballet Training Center

Santiago Sales Manzanera, 401 - Espagne - Conservatorio de Danza de Valencia

Joao Vitor Santana, 407 - Brésil - Itego em Artes Basileu França

Lincoln Sharp, 403 - Australie - Tanya Pearson Academy

Eric Snyder, 422 - États-Unis - English National Ballet School

Vince Topolánszky, 413 - Hongrie - Hungarian Dance Academy

Wensheng Xu, 409 - Chine - The Secondary School of Beijing Dance Academy

Yuho Yoshioka, 419 - Japon - Hungarian Dance Academy Hungary

27 nationalités sont représentées cette année, soit dix de plus que la précédente édition. On remarque ainsi une plus grande diversité dans les candidat.e.s venu.e.s d'Europe. C'est toutefois toujours le Japon qui domine, avec 13 sélectionné.e.s, suivi par l'Australie (12), les États-Unis (9), la Corée du Sud et la Chine (8). Une seule française est en lice, venue de Hong Kong. Une autre avait été retenue suite aux pré-sélections lors du stage d'été, mais n'a finalement pas poursuivi l'aventure. Le CNSMDP est toutefois représenté, comme chaque année, avec cette fois-ci une brillante candidate japonaise. L'on suivra comme d'habitude les élèves de la Seoul Arts High School et de l'Académie Princesse Grace, toujours brillants, ainsi que les élèves de la Vaganova. À noter aussi, la présence pour la première d'un élève de la toute jeune Cuba Acosta Danza Academy. 

Prix de Lausanne 2020

Le jury du Prix de Lausanne 2020

Le jury est composé de neuf personnalités de la danse, faisant partie d'une troupe ou d'une école partenaire du Prix de Lausanne, et.ou ancien.ne lauréat.e du Prix.

Président du jury - Frédéric Olivieri, Directeur du ballet et de l’école, Teatro alla Scala, Milan, Lauréat du Prix de Lausanne 1977

Vice-Président du jury - Yorgos Loukos, Directeur artistique, Ballet de l’Opéra de Lyon

Philippe Cohen, Directeur du Ballet du Grand Théâtre de Genève

Bernice Coppieters, Ancienne Principal et aujourd'hui Maîtresse de ballet des Ballets de Monte-Carlo, Lauréate du Prix de Lausanne 1988

Nadia Deferm, Directrice artistique de la Royal Ballet School Antwerp, Lauréate du Prix de Lausanne 1984

Zhongjing Fang, Soliste de l'American Ballet Theatre, Lauréate du Prix de Lausanne 2000

Jaimie Persson, Ancienne Principal du Royal Ballet de Londres

Sebastián Vinet, Principal invité, Lauréat du Prix de Lausanne 2009

Zenaida Yanowsky, Ancienne Principal du Royal Ballet de Londres), Finaliste du Prix de Lausanne 1992

 

L'équipe artistique

Les candidats et candidates du Prix de Lausanne bénéficient durant toute la semaine de cours de danse classique et contemporaine, ainsi que de coachs pour leurs différentes variations. Le jury les note aussi sur ce travail quotidien et leur progression tout au long de la semaine.

Patrick Armand, directeur adjoint de la San Francisco Ballet School et lauréat du Prix de Lausanne 1980, donne les cours de danse classique des garçons.

Élisabeth Platel, directrice de l'École de Danse de l'Opéra de Paris, donne les cours de danse classique aux filles. 

Monique Loudières, Étoile, Ballet de l’Opéra National de Paris et professeure et maîtresse de ballet freelance, coache les variations classiques des filles.

Nicolas Le Riche, Étoile, Ballet de l'Opéra de Paris et aujourd'hui directeur du Ballet Royal de Suède, coache les variations classiques des garçons.

Nicola Biasutti, ancien soliste du Ballet de Dresde et professeur à la John Cranko Schule, donne les cours d'échauffements de danse classique.

Armando Braswell, Directeur du Braswell Arts Center, donne les cours de danse contemporaines des garçons et des filles. 

Les coachings des variations contemporaines sont assurés par Asier Uriagereka (pour les variations de Jean-Christophe Maillot), Arman Grigoryan (pour les variations de Heinz Spoerli), Véronique Jean (pour les variations de Mauro Bigonzetti), Antoine Vereecken (pour les variations de Wayne McGregor), Aurélie Gaillard (pour les variations de Richard Wherlock) et Deirdre Chapman (pour les variations de Cathy Marston).

Les cours et répétition sont accompagné.e.s par Martine Doré et Paul Pavet.

Cours de danse classique au Prix de Lausanne

Les épreuves

Du lundi 3 au jeudi 6 février, les candidats et candidates du Prix de Lausanne alternent cours de danse classique, cours de danse contemporaine, coaching des variations classiques et contemporaine. Le jury assiste à certains de ces moments. Dès le premier jour, tous les cours de danse classique se déroulent ainsi devant eux.

Les épreuves de sélections ont lieu le vendredi 7 février à 9h30 pour les filles et garçons entre 15 et 16 ans et à 14h30 pour les filles et garçons entre 17 et 18 ans. Chaque participant-e-s présente sur scène une variation classique et une variation contemporaine proposées par le Prix de Lausanne. Une vingtaine de personnes sont sélectionnées.

La finale a lieu le samedi 9 février à 14h30. Chaque candidat-e sélectionné.e. repasse sur scène sa variation classique et sa variation contemporaine. Entre la finale et la remise des prix a lieu un spectacle. Y participent cette année un groupe d'élèves de la Royal Ballet School, qui présentera Larina Waltz d'Ashley Page et un extrait de Rhapsody de Frederic Ashton. Y sera également présenté une création de la chorégraphe de Mauro Bigonzetti avec 26 élèves venant des 13 écoles partenaires du Prix de Lausanne (dont deux élèves de l'École de Danse de l'Opéra de Paris, Tangui Trevinal et Enzo Cardix, et la française Clara Pevel, élève de la JKO School) et passant une semaine ensemble pour monter cette pièce. Carolyn Carlson recevra aussi le Life Time Achievement Award 2020 juste avant la remise des prix. 

Six prix sont remis lors de cette finale, sous forme de bourse d'étude pour de grandes écoles de danse. Il peut également s'agir d'une bourse d’apprentissage pour les plus âgé-e-s des participant-e-s, finançant une année de stage dans une grande compagnie de danse. Sont aussi remis le Prix d'interprétation contemporaine et le Prix du public, ainsi que le Prix du. de la meilleure Suisse.

Pour les non-finalistes, le Networking forum est organisé le samedi 8 février au matin. Il s'agit d'un cours de danse devant les directeurs et directrices des nombreuses écoles partenaires du Prix de Lausanne. Beaucoup de candidat-e-s se voient à cette occasion proposer une bourse d'étude ou une bourse pour une summer school. La majorité des élèves repartent ainsi du Prix de Lausanne avec une proposition.

 

Suivre le Prix de Lausanne

Le Prix de Lausanne est depuis longtemps un concours ouvert au public, aux médias et aux réseaux sociaux.

Les épreuves publiques

Le Prix de Lausanne se déroule presque en intégralité en public. Outre la finale, Le public peut aussi aux sélections, ainsi que, du lundi 3 au jeudi 6 février à quelques cours de danse donnés aux candidat-e-s ainsi qu'aux coachings des variations, pour des places autour de 10 euros. 

Sur Internet

Vous n'êtes pas à Montreux ? Le Prix vient à vous ! Le Prix de Lausanne propose ainsi cette année 5 heures de live-stream du lundi au jeudi, à suivre en direct et en vidéo sur Arte Concert, pour ne rien rater des cours de danse et des coachings. Le programme complet est en ligne. Les sélections et la finale sont également, comme d'habitude, à suivre en direct sur Internet. Le Prix de Lausanne est enfin très actif sur les réseaux sociaux. Des photos et vidéos des coulisses comme des épreuves sont à retrouver sur les comptes Facebook, Youtube et Instagram. Une façon de vivre en direct le Prix de Lausanne.

Sur Danses avec la plume

La rédaction ne sera pas présente exceptionnellement cette année au Prix de Lausanne. Mais des comptes-rendus des épreuves ainsi que des interviews et diapo-photos seront néanmoins publiées. 

 




 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(2) commentaires

  1. Aventure
    28 janvier 2020 at 22:35

    Je me réjouis comme chaque année de l'imminence du Prix ! Encore plus en apprenant qu'il y aura 5h quotidiennes, un régal d'avance. Je risque de rater la finale en direct cette année, dommage. Je regrette déjà de ne pas voir les stores DALP en direct du Prix qui ont participé à rendre cette semaine de compétition encore plus agréable, les éditions précédentes ! En espérant vous retrouver l'an prochain, en même temps que le théâtre Beaulieu.

  2. Clarzie
    2 février 2020 at 17:11

    Veuillez noter qu’une autre jeune française élève à l’ABT JKO participe aux rencontres chorégraphiques. ❤️

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial