Saturday, May. 15, 2021

Les Clichés de la Danse – Le professeur/la professeure de danse sadique

Ecrit par :

12 février 2021

|

Catégorie :

Après le verre dans les pointes et le tutu obligatoire, notre série Les Clichés de la danse se penche sur la caricature qui a encore la vie dure : le professeure ou la professeure de danse forcément sadique, qui aime voir souffrir ses élèves et sème la terreur dans les studios de danse. Un mythe ou une réalité ? Car qui ne se souvient pas de ces professeur.e.s qui font douter de la beauté de la danse ? Les Clichés de la danse vous propose de vous souvenir de ces moments où vous avez sué, frissonné, juré... à cause d'un.e professeur.e sadique ou voulant avant tout vous faire progresser ? À vous de voir.

Le professeur/la professeure de danse sadique

Art, pratique sportive, travail en groupe, mise en scène autant de caractéristiques pour se connaître et se dépasser soi-même... Voici un petit nombre de cartes que votre professeur.e de danse a en main pour vous transmettre la passion de la danse. De nos jours, la pédagogie dans la transmission du savoir de la danse coule de source et les professeur.e.s grinçant et terrorisant se font rares. Cependant la psychologie de l'éducation est récente. Le ruissellement des réflexions et divers courants dans la société sont encore frais. Alors comment enseigner l'art de nos jours ? La question est un champ de réponses vastes et riches. 

Revenons à ce mouton noir : le.la professeur.e de danse sadique, qui peut encore parfois se croiser au détour d'un studio de danse. Pour le détecter (et le neutraliser ?), je vous propose une série de propos dits, répétés voir criés durant le cours.... et quelques réponses à apporter directement à ce professeure de danse menaçant. Ou, aussi, des explications à se répéter pour garder le sourire malgré tout, ces remarques parfois maladroites et blessantes pouvant aussi cacher quelques conseils. 

 

La bonne répartie face aux phrases cassantes

-  "Je me répète encore et encore..."

Réponse : Les répétitions font parties intégrantes de la danse ! Autant s'y faire quand on est professeur de danse. 

 

- "Tu es trop grosse/trop gros"

Réponse : Par rapport à quelle échelle de valeur ? Tout est une question de point de vue.

 

- "Tu es une sous-douée/un sous-doué"

Réponse : Quel est la part de travail et de talent pour la réussite ? Eternelle question…

 

- "Ce n'était pas comme ça à mon époque"

Réponse : Le temps et la société évolue… Parfois le/la prof stagne.

 

- "Dehors, vous êtes virés !"

Réponse : On n’est pas à l’abri de l’insolence

 

- "Vous ne serez jamais danseuse"

Réponse : L’artiste est toujours un cas particulier pour le Pôle emploi.

 

- "C'était nul, ce n'est pas ça"

Réponse : La perfection est le point à atteindre… Rêve ou réalité ?

 

Ce que veulent dire ces remarques maladroites

- "Tu n’as pas de cervelle"

Sous-entendu : Alors en même temps, si votre professeur vous dit de lever la jambe gauche et que vous levez jambe droite... 

 

- "Donnes-moi ton pied"

Sous-entendu : On ne le prend pas mal, le toucher permet la correction. À défaut, une cravache ou un bâton feront l’affaire…

 

- "Tu as mal au pied... Continue !"

Sous-entendu : Tout ça, c'est la faute de vos chaussons.

 

- "Mais ce n'est pas de la danse"

Sous-entendu : Avouez que le reflet du miroir est parfois clownesque.

 

- "Vous êtes sourds"

Sous-entendu : Maintenant que vous savez l’enchaînement, il faut le faire avec le rythme de la musique et sa mélodie.

 

- "Si vous avez mal, c’est bon"

Sous-entendu : Du même niveau que "Il faut souffrir pour être belle". Disons plutôt que le corps doit intégrer et ressentir le geste quoiqu’en pense votre raison.

 

- "Les retardataires ne sont pas acceptés"

Sous-entendu : Si vous loupez les pliés, la statistique de blessures s’envole. Et à qui la faute ? Être à l'heure n'est pas juste une habitude à prendre pour faire plaisir à un.e professeur.e de danse capricieux.

 

- "Serrez le ventre"

Sous-entendu : Activez vos abdos, peu importe le nombre de bourrelets cachés sous le collant.

 

- "Rentrez les fesses"

Sous-entendu : Le postérieur à la Kim Kardashian ne gêne pas, mais la prise de force sur la cambrure oui.

 

- "Souris, même si ça fait mal"

Sous-entendu : Le mime est une discipline intrinsèque à la danse.

Le professeur/la professeure de danse sadique

Gardez le sourire et sachez rire de tout ! La danse se nourrit des échanges et des émotions de tous.tes. Le professeur/la professeure de danse est jugée à la qualité de sa pédagogie, de son écoute, de sa compréhension; moins à la qualité de son savoir et de la danse. Alors si les propos du professeur sont déplacés, proposez-lui de revoir son placement....

 




 

Share This Article

Related News

About Author

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial