Friday, May. 7, 2021

Concours interne de promotion 2020 – Résultats des danseurs

Ecrit par :

15 avril 2021

|

Catégorie :

Le Concours Interne de promotion 2020 du Ballet de l'Opéra de Paris s'est tenu le jeudi 15 avril 2021 pour les danseurs, le samedi 17 avril pour les danseuses, sur la scène du Palais Garnier. Une édition décalée exceptionnellement de plusieurs mois et qui se tient sans public, pour cause de crise sanitaire. À noter qu'il n'y a pas cette année de Concours pour les Sujets, faute de place de Premier danseur. 

Le jury était présidé par Alexander Neef. Il était composé d'Aurélie Dupont, de maîtres de ballet et répétitrices de la compagnie, Éric Vu-An (directeur du Ballet Nice Méditerranée), Boris Charmatz (chorégraphe) et des danseurs et danseuses du Ballet tiré.e.s au sort : Héloïse Bourdon, Florent Mélac, Charlotte Ranson et Héloïse Jocqueviel.

Bravo à tous les candidats de la journée, une première en scène pour certains depuis plus d'un an. 

Le studio Petipa au Palais Garnier

Résultats de la classe des Quadrilles

Deux postes de Coryphées à pourvoir. Variation imposée : La Sylphide de Pierre Lacotte d'après Philippe Taglioni, deuxième variation de James de l'acte II, répétée avec Gil Isoart. 

1. Chun-Wing Lam, promu Coryphée

2. Jack Gasztowtt, promu Coryphée

3. Guillaume Diop

4. Alexandre Boccara

5. Milo Avêque

6. Enzo Saugar

Difficile évidemment de commenter sans avoir vu les épreuves. Chun-Wing Lam a toujours été un danseur brillant et attachant en Concours, très artiste, ratant de peu la promotion depuis quatre ans. Son passage chez les Coryphées et sa première place est une belle récompense, son choix de Zaël devait lui convenir à merveille. Jack Gasztowtt est aussi un danseur qui se remarque en scène, on se souvient de son Abderam lors du spectacle de l'École de Danse en 2017. Mais il paraissait toujours dominé par le trac lors de ses précédentes Concours, un trac qu'il a visiblement su surmonter pour cette édition, dans une variation très technique, bravo ! Guillaume Diop, autre brillant jeune talent, passe une fois de plus de peu à côté de la promotion, mais il devrait avoir sa chance lors de la prochaine édition, tout comme Milo Avêque. Saluons aussi la présence au classement d'Enzo Saugar, engagé seulement en octobre dernier, et qui se démarque déjà lors de son premier Concours alors qu'il n'a pu monter en scène depuis longtemps, et de plus avec une variation pas facile. 

Chun-Wing Lam, promu Coryphée

Variations libres choisies par les Quadrilles :

Giorgio Fourès : Le Lac des cygnes, variation lente du Prince Siegfried (Rudolf Noureev d'après Marius Petipa)

Jack Gasztowtt : Donizetti Variations de George Balanchine

Aurélien Gay : Variation du Corsaire (Joseph Mazilier)

Chun-Wing Lam : La Source de Jean-Guillaume Bart, variation de Zaël

Loup Marcault-Derouard : L'Arlésienne de Roland Petit

Marius Rubio : Sylvia, acte III, variation d'Aminta (Louis Mérante)

Enzo Saugar : Le Lac des cygnes, variation lente du Prince Siegfried (Rudolf Noureev d'après Marius Petipa)

Milo Avêque : Dances at a gathering, l'une des variations du Danseur en brun (Jerome Robbins)

Keita Bellali : La Belle au bois dormant, acte II, variation de la chasse du Prince Désiré (Rudolf Noureev d'après Marius Petipa)

Nathan Bisson : Esmeralda, variation du pas de deux (Marius Petipa)

Alexandre Boccara : Black Works de William Forsythe

Samuel Bray : La Belle au bois dormant, acte II, variation de la chasse du Prince Désiré (Rudolf Noureev d'après Marius Petipa)

Max Darlington : Le Lac des cygnes, variation lente du Prince Siegfried (Rudolf Noureev d'après Marius Petipa)

Guillaume Diop : Études de Harald Lander

Jack Gasztowtt, promu Coryphée

 

Résultats de la classe des Coryphées

Deux postes de Sujets à pourvoir. Variation imposée : Variation du Corsaire de Patrice Bart d'après Jules Perrot, répétée avec Laurent Novis. 

1. Andréa Sarri, promu Sujet

2. Nikolaus Tudorin, promu Sujet

3. Antonio Conforti

4. Yvon Demol

5. Mathieu Contat

6. Alexandre Gasse

Remarqué dès l'École de Danse, Andréa Sarri avait un peu peiné lors de ses premier Concours. Mais le jeune danseur s'épanouit de plus en plus, à l'Opéra ou dans le groupe des Italiens de l'Opéra de Paris, et il est difficile de ne pas tomber sous le charme de ce danseur généreux en scène. Deux ans après avoir été Coryphée, le voilà donc Sujet, et c'est tant mieux. Très prometteur également, Nikolaus Tudorin était passé Coryphée au dernier Concours avec deux brillantes variations, montrant beaucoup de virtuosité et de générosité. Sa belle progression continue, avec toujours des variations virtuoses. Saluons aussi la troisième place d'Antonio Conforti, danseur très artiste et enfin promu Coryphée au dernier Concours. Il devrait avoir toutes ses chances la saison prochaine. Pour le reste du classement, on remarque que ce sont plutôt les anciens qui se sont démarqués, avec des variations plus néo-classiques. On peut regretter aussi l'absence au classement de Hugo Vigliotti, toujours très personnel et qui devait être marquant dans la pièce de Mats Ek. 

Andréa Sarri, promu Sujet

Variations libres choisies par les Coryphées : 

Alexandre Gasse : Carmen, variation de Don José (Roland Petit)

Mickael Lafon : La Bayadère, acte III, variation de Solor (Rudolf Noureev)

Andrea Sarri : Arepo (Maurice Béjart)

Nikolaus Tudorin : Donizetti Variations de George Balanchine

Hugo Vigliotti : Appartement (Mats Ek)

Antonio Conforti : Dances at a gathering, l'une des variations du Danseur en brun (Jerome Robbins)

Mathieu Contat :La Belle au bois dormant, acte III, variation du Prince Désiré (Rudolf Noureev d'après Marius Petipa)

Léo de Busserolles : La Belle au bois dormant, acte II, variation de la chasse du Prince Désiré (Rudolf Noureev d'après Marius Petipa)

Yvon Demol : Sept danses grecques (Maurice Béjart)

Nikolaus Tudorin, promu Sujet

 




 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(4) commentaires

  1. Lili
    15 avril 2021 at 16:29

    Mais que se passe-t-il avec Antonio Conforti ... ? Dommage aussi pour le superbe Guillaume Diop, mais son tour viendra, et bravo aux promus, qui sont tous très présents sur scène ces dernières années.

  2. phil
    15 avril 2021 at 17:26

    bravo aux promus! Chung! Wing Lam enfin admis au niveau superieur.Il déborde de projets professionnels et pas seulement dans la danse!Pour Antonio Conforti ,à moins d'etre retenu,ça pourrait sentir le départ de la compagnie:l'échec de trop et n'est plus trés bien distribué.

  3. Ines
    15 avril 2021 at 17:35

    Félicitations à tous les danseurs ! Je misais sur Antonio Conforti, et le voilà qu'il y touche presque du doigt. L'année 2021 sera son année.

  4. Béa
    15 avril 2021 at 20:39

    Comme l'année dernière, je misais sur Chun-Wing Lam et Alexandre Boccara. Deux magnifiques Roméo en 2020 très différents et tout aussi convaincants

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial