Thursday, Jul. 29, 2021

Concours de recrutement 2021 du Ballet de l’Opéra de Paris

Ecrit par :

29 juin 2021

|

Catégorie :

Après une saison quasiment blanche, les rendez-vous habituels reviennent petit à petit dans le monde de la danse. Dont ceux des auditions. Le Ballet de l'Opéra de Paris organise ainsi son concours de recrutement annuel début juillet : un Concours interne réservé aux élèves de première division de l'École de Danse de l'Opéra de Paris, un Concours externe pour tous les candidats et candidates. Le premier aura lieu le 2 juillet. Le deuxième - annulé en 2020 suite à la crise sanitaire - le 3 juillet (pour les danseuses) et le 7 juillet (pour les danseurs).

Le Foyer de la Danse - Palais Garnier

Résultats

Concours de recrutement interne

Danseuses 

1. Ilona Cabley, engagée

2. Maeva Marcolini-Bowes

3. Angélique Brosse

4. Maïlène Katoch

5. Hortense Millet-Maurin 

 

Danseurs

1. Rubens Simon, engagé

2. Théo Ghilbert, engagé

3. Jérémie Devilder, engagé

4. Daniel Palmes-Santana

 

Bravo tout d'abord à tous les élèves, reçu.e.s ou non, classé.e.s ou non. Il est difficile de donner quelques commentaires, ces Petits rats n'ayant été vus en scène depuis deux ans. Après le très fort recrutement chez les danseuses la saison dernière, il semble normal de n'en voir qu'une seule promue, même si c'est cruel pour cette nombreuse division. La seule recrue chez les filles tentait a priori le Concours pour la première fois, c'est donc un joli succès. Les suivantes devraient avoir l'âge de redoubler, et donc d'avoir une autre chance l'année prochaine (on se souvient de Angélique Brosse alors qu'elle n'était qu'en sixième division !). Chez les garçons, à l'inverse, les deux premiers avaient échoué de peu l'année dernière, cette année de plus leur a été bénéfique. 

 

Concours de recrutement externe

Danseuses 

1. Adèle Belem, engagée 

2. Lucia Rios

3. Lillian Di Piazza

4. Maeva Marcolini-Bowes

5. Angélique Brosse

6. Maïlène Katoch

 

Danseurs 

1. Nicola Di Vico, engagé 

2. Manuel Garrido

3. Ryosuke Miwa 

4. Alexander Maryuanowski 

 

Pour les danseuses, place à des profils plutôt expérimentés. Adèle Belem réussit la belle performance d'arriver en tête, après déjà plusieurs années en tant que surnuméraire sans réussir à décrocher le précieux sésame. Le persévérance paye et 2021 est enfin la bonne année pour elle. Lucia Rios a un profil atypique : danseuse argentine entrée au Ballet de Hambourg en 2010, où elle est devenue soliste, elle choisit donc de repartir de zéro à Paris, depuis 2019 (mais n'a donc pu être en scène, suite aux grèves et à la Covid). Lillian Di Piazza a aussi une carrière derrière elle, en étant Principal au Principal au Pennsylvania Ballet de 2016 à 2020, année où elle est aussi partie à l'Opéra de Paris (et a tout aussi peu dansé). Toutes deux élèves de première division, Maeva Marcolini-Bowes et Angélique Brosse ont tout le temps de refaire une année à l'École de Danse et d'avoir toutes leurs chances l'année prochaine.

Pour les danseurs, place à des profils venant de l'extérieur. L'engagé Nicola Di Vico fait partie de ces Italiens qui s'imposent dans la troupe parisienne, formé à l'école du Ballet de Rome et surnuméraire depuis 2020. Manuel Garrido est passé par l'Académie Vaganova avant d'entrer à la Scala, puis de danser à Paris depuis 2017. Ryosuke Miwa sort pour sa part du CNSMDP, un brillant élève qui représente bien la belle qualité de travail de cette institution, dont les classes classique ont clairement monte de niveau depuis plusieurs années. Un recrutement pour les prochaines années ? Ce serait une bonne idée. Alexander Maryuanowski vient enfin du Boston Ballet, où il dansait depuis plusieurs années. 

 

Dates

En 2021, le concours de recrutement interne du Ballet de l'Opéra de Paris aura lieu le vendredi 2 juillet. Le concours de recrutement externe se tiendra sur deux jours : le samedi 3 juillet pour les danseuses et le mercredi 7 juillet pour les danseurs. 

Le Concours de recrutement interne est réservé aux élèves de première division de l'École de Danse de l'Opéra de Paris. Le Concours de recrutement externe est ouvert aux Petit rats n'ayant pas été reçus au Concours interne, aux surnuméraires et à tous candidats et candidates extérieures, dont le dossier d'admission a été validé. En 2020, le Concours externe avait été annulé, suite à la crise sanitaire. Reste à voir qui se présentera cette année, les frontières restant encore fermés pour certains pays. 

 

Variations et épreuves

Le concours interne comme le concours externe débutent par un cours de danse, puis enchaînent avec une variation imposée, issue du répertoire du Ballet de l'Opéra de Paris. Le concours interne a lieu sur la scène du Palais Garnier et comporte en général un pas d'école supplémentaire, tandis que le concours externe se déroule dans les studios du Palais Garnier. Le concours externe comporte également une pré-sélection sur dossier

Les candidats et candidates passent leur variation par ordre alphabétique. 

Pour les variations imposées, les danseuses doivent présenter la variation féminine de Flammes de Paris, dans la chorégraphie de Vasili Vainonen. Cette variation vient de faire son entrée au répertoire de la compagnie, à travers le programme Jeune danseurs et danseuses qui a eu lieu à huis-clos au printemps. Une variation qui ne représente donc pas forcément le répertoire de l'école française, même si l'on y trouve un beau travail du bas de jambe, et qui aura peut-être plutôt tendance à favoriser les ballerines étrangères pour le Concours externe.

 

 Les danseurs présentent pour leur part la variation du Corsaire, dans la version de Patrice Bart. Malgré le nom du chorégraphe, ce n'est pas non plus une variation forcément représentative de l'école française, ce ballet ne faisant plus partie du répertoire de la compagnie.

 

Postes

Six postes en CDI devraient être proposés à l'issue de ces deux concours. Les postes ne sont pas répartis entre le concours interne et le concours externe., tous les postes peuvent ainsi être attribués au concours interne, comme aucun. Idem pour la répartition des contrats entre les danseurs et les danseuses. Pour chaque concours, en plus des reçu.e.s, est établi un classement. Des postes de surnuméraire, soit des CDD de 3 à 11 mois, peuvent ainsi être proposés en fonction du classement des danseurs et danseuses. 

 

À savoir

Les épreuves se déroulent au Palais Garnier et ne sont pas ouvertes au public. 





 

 

 

 

 

 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(1) commentaire

  1. Nina
    3 juillet 2021 at 19:57

    Dommage pour Maïlène Katoch qui passe le concours depuis 2019 et le rate donc pour la troisième fois :(

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial