Wednesday, Aug. 10, 2022

Concours de recrutement externe 2022 du Ballet de l’Opéra de Paris

Ecrit par :

4 juillet 2022

|

Catégorie :

Le Concours de recrutement 2022 pour entrer dans le corps de ballet de l'Opéra de Paris dès septembre se tient le 30 juin, 4 et 5 juillet. À l'issue du Concours interne, cinq élèves de l'École de Danse de l'Opéra de Paris ont été recrutés. Place ici au Concours externe, ouvert à tous les candidats et candidates, préalablement sélectionnées sur dossier. 

Résultats sous réserve de confirmation officielle et/ou de modification de la part de l'Opéra de Paris. 

Le studio Petipa au Palais Garnier

 

Résultats des danseuses 

200 candidates s'étaient présentées à ce Concours externe. Après le cours de danse classique, seules 28 ont été retenues pour passer la variation imposée : Jasmine Atrous, Sarah Barthez, Amandine Berthier, Manon Boulac, Angélique Brosse, Irina Chiriacescu, Félicie Cunat, Faustine Debrabant, Eva Dejean, Lillian Di Piazza, Erkut Duygu Eliz, Philippine Flahaut, Anastasia Gallon, Margaux Gaudy-Talazac, Jeanne Grimm, Soo Ah Kang, Maeva Marcolini-Bowes, Shanti Mouget, Carlotta Onesti, Elisa Partington, Ilona Quenot, Diane Saller, Emilia Sambor, Giulia Sibella, Zeudi Testa, Alexa Marie Torres Alvarez, Joy Womack et Seojun Yoon. 

À l'issue de la variation, le classement suivant a été établi : 

1 - Lillian Di Piazza, engagée 

2 - Elizabeth Partington

3 - Ilona Quenot

4 - Seojun Yoon

5 - Angélique Brosse

6 - Sarah Barthez 

L'on reconnait le nom de nombreuses surnuméraires parmi celles ayant été retenues pour passer la variation, qui étaient donc sur scène la veille dans Le Songe d'une nuit d'été. L'on voir aussi quelques élèves de l'École encore jeunes, qui auront le temps de refaire une première division. Ainsi que deux élèves du CNSMDP, qui passaient leur Certificat d'interprétation quelques jours plus tôt.

La première classée a un parcours étonnant. Lillian Di Piazza a été Principal au Pennsylvania Ballet depuis 2016, elle est repartie de zéro en 2020, en rejoignant en tant que surnuméraire l'Opéra de Paris. Troisième l'année dernière, elle a enfin le droit au CDI. Elizabeth Partington, à la limite des engagées au Concours interne, s'est bien défendue et devrait tout au moins avoir un long contrat la saison prochaine. Seojun Yoon s'est faite remarquer au Prix de Lausanne il y a quelques années avant de partir au Houston Ballet. Angélique Brosse est de la promotion Zizi Jeanmaire à Nanterre, elle avait choisi cette année un poste de surnuméraire plutôt que de refaire une première division. On la remarquait beaucoup quand elle était à l'École de Danse, on espère que la chance lui sourira l'année prochaine. Enfin Sarah Barthez vient de la VM Ballet School, et a dansé dans plusieurs compagnies françaises, sa présence au classement est en soi une réussite, et peut-être de bonne augure pour la suite. 

 

Résultats des danseurs

Après le cours de danse classique, 38 danseurs ont été retenus pour passer la variation imposée : Samuel Akins, Jaime Almaraz Baizan, Giacomo Ammazzini, Nicola Barbarossa, Samuele Barzaghi, Davide Bastioni, Noah Benzie-Drayton, Diogo Betencourt, Gabriele Consoli, Federico D'Ortenzi, Nicolas Doaré, Adrien Fougères, Oji Fujino, Antonio Gallo, Manuel Garrido, Manuel Giovani, Joao Victor Gomes de Souza Xavier, Viachasiau Hnedchyk, Aurélie Hoguet, Koharu Journe, François Leblanc, Junsu Lee, Myeonghyun Lee, Lorenzo Lelli, Alexander Maryianowski, Ryosuke Miwa, Niels Morlot, Stanislas Prieto, Giovanni Adriano Princic, Léon Rambaud, Santiago Sales Manzanera, Angelo Sibella, Rémi Singer-Gassner, Tommaso Spadaccino, Vincent Vivet, Matt Vuaflart, Karl-Erik Wigle Andersson et Édouard Wormser.

À l'issue de la variation, le classement suivant a été établi : 

1 - Alexander Maryianowski, engagé

2 - Manuel Garrido, engagé

3 - Manuel Giovani

4 - Ryosuke Miwa

5 - Lorenzo Lelli

6 - Rémi Singer-Gassner

Petite réflexion d'abord : l'on est frappé par la présence de danseurs italiens qui se sont présentés. Effet "Les Italiens de l'Opéra de Paris" ou la belle ascension de Francesco Mura ? On les remarque en tout cas. Pour le classement, les Petits rats ont eu du mal à se faire une place face à des danseurs étrangers, mais surnuméraires depuis plusieurs années.Danseur déjà expérimenté, Alexander Maryianowski a ainsi dansé quelques années au Boston Ballet, avant d'être surnuméraire à l'Opéra de Paris depuis 2019. Il s'est fait une place petit à petit et gagne enfin son précieux CDI à l'issue de ce Concours, bravo à lui ! Manuel Garrido a aussi a aussi été un acharné, tentant le Concours depuis 2015, surnuméraires depuis quelques années, il a su se montrer patient. Peut-être un exemple à suivre pour Manuel Giovani, formé à Rome, et Ryosuke Miwa, diplômé du CNDMSP. Remplaçants tous les deux, ils se font une place dans le classement depuis plusieurs saisons. Avant enfin la bonne occasion ? Enfin une pensée pour Rémi Singer-Gassner, seul élève de Première division figurant au classement, qui a brillé lors des spectacles et que l'on aimerait voie engagé. En espérant qu'il puisse refaire une année à Nanterre. 

 

Bravos à tous et toutes, quel que soit le résultat ! À noter que tous les danseurs et danseuses retenues pour pour passer la variation sont susceptibles de se voir proposer un CDD de plus ou moins longue durée lors de la saison 2022-2023. 

 




 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(1) commentaire

  1. Lili
    7 juillet 2022 at 10:33

    Sans doute aussi que l'état des compagnies de danse italiennes ne laisse pas beaucoup d'opportunités aux jeunes danseurs qui sont formés dans ce pays....

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial