Tuesday, Dec. 18, 2018

Conseil pratique – Comment choisir ses demi-pointes

Ecrit par :

7 octobre 2015

|

Catégorie :

La rentrée a été fructueuse. Vous avez (re)découvert l'espace d'une salle de danse, le travail de barre et l'effort d'un cours. À ce stade, danser pieds nus ou en chaussettes n'est plus de votre goût. Mais pour pointer, s'élever et tourner au mieux, il existe une farandole de chaussons aux multiples particularités. Voici les neuf commandements pour tout savoir sur la demi-pointe, en évitant ainsi de vérifier le dicton que les cordonniers sont les plus mal chaussés !

 

1 - À Cendrillon tu joueras

Une fois au magasin, face à la profusion du mur de chaussons, se pose la question : lesquels choisir ? Entre matières, coloris et autres particularités, on se sent vite débordé. Pas d'inquiétude, votre pantoufle de vair se trouve bien là. Ne soyez pas timide, essayez, demandez et réessayez ! La forme et le coloris du chausson varient selon les marques. Il en existe de largeur et d'empeigne différentes. Le meilleur critère reste votre sensation et les quelques conseils du vendeur-de la vendeuse. Pour les coloris, si votre école ou professeur-e n'ont rien imposé, à vous de choisir ! Les couleurs rose et noire sont les plus vendues.

1/2 pointes 1

 

2 - La charentaise, tu éviteras

Une fois le pied dans votre chausson, vous n'y serez pas comme dans une pantoufle. Vos orteils doivent être maintenus sans être totalement recroquevillés. De même, les orteils s'étalent en gardant le contact avec le tissu. En tendant la pointe, vous devez sentir le bout du pied au sol. En répétant les mouvements de flexion, pointe-demi pointes, le talon devra rester au contact du chausson. C'est bien le cas ? Alors la taille est bonne.

Cependant pour les enfants, ces réflexes plantaires ne sont pas toujours acquis et il est préférable que le chausson dure quelques mois. Laissez-le assis, demandez-lui de tendre sa pointe ou bien tendez-lui le pied. Formez à l'arrière du chausson une pince avec votre pouce et votre index. Si vous la maintenez du bout des doigts, la taille est bonne.

 

3 - Une belle matière tu choisiras

En cuir

Cette matière permet une longue vie à votre chausson sans que l'usure détende la demi-pointe. Résistant aux aléas du sol, le cuir est conseillé si votre salle de danse est en parquet. Vous glisserez moins, serez à l'abri des quelques échardes et éviterez de mettre les pieds constamment dans la colophane. L'hiver, certain-e-s élèves ont le pied plus au chaud. Mais l'été, d'autres transpirent trop des pieds et la matière devient désagréable. Dans ce cas, choisissez une taille confortable, voire une taille au-dessus pour certaines marques, en gardant à l'idée que le tissu épouse le pied.

En toile

La matière permet une plus grande souplesse et un entretien régulier des demi-pointes. Mais avec l'usage, ils peuvent se détendre et finissent par se trouer. Leur durée de vie est donc plus courte que ceux en cuir mais ils restent moins onéreux. Pour celles et ceux qui aiment être pieds nus dans les chaussons, la toile est plus agréable. De même, si la salle de danse bénéficie d'un tapis ou d'un revêtement au sol, le chausson en toile reste plus commode. Cependant, évitez les salles d'eau ou les entrées de l'établissement, nous ne sommes jamais à l'abri d'une flaque d'eau ou autres !

Choisissez une taille qui épouse votre pied. Dans le cas où vos orteils manquent d'espace, pensez à changer la largeur ou l'empeigne et non la taille.

En satin

Par leur toucher et leur brillance, certaines élèves sont fans. En effet, comme pour les pointes, la matière reflète la lumière, attire donc le regard sur le pied. Mais cette matière reste peu utilisée, l'offre est donc plus réduite. Le choix des coloris sera centré sur le rose, le choix de l'empeigne et de la largeur seront restreints. Si votre espace de travail est en parquet, le chausson s'abîmera plus vite. Il reste préférable pour un travail sur tapis de scène.

1/2 pointes 4

4 - Une bonne semelle ton pied embrassera

La semelle extérieure varie dans sa forme selon les marques mais aussi selon votre choix de matière.

Semelle entière

Elle est recommandée pour les débutants de tout âge. L'élève apprendra, ressentira et optimisera l'appui de son pied. L'apprentissage du pointé passera par le ressenti de cette semelle qui se courbe sous le pied, renforçant ainsi la voûte plantaire par la répétition du mouvement. À plat, comme sur demi-pointes, vous visualiserez mieux l'appui de vos pieds. Cette semelle diminue aussi le risque de glisser.

Bi-semelle

Elles sont recommandées aux élèves avec une maîtrise technique et une bonne perception de leurs appuis plantaires. Le chausson cousu avec deux semelles acquiert une grande flexibilité et favorise la ligne du pied. Cependant à l'essayage, si la bi-semelle est votre critère d'achat, veillez à tester le chausson par des relevés sur demi-pointes. Parfois, la semelle avant peut être trop étroite ou trop épaisse et donc gênante.

5 - Les cordons de serrage tu dissimuleras

Les cordons de serrage, ou noeuds sur l'empeigne de la demi-pointe, doivent être caché. Ils ne servent que d'ajustement dans la largeur du chausson, le maintien sera assuré par les élastiques ou les rubans. Les cordons doivent être tirés et ajustés une fois le pied dans le chausson. Pensez-bien à tirer les deux bouts du cordon en même temps pour ne pas le perdre à l'intérieur de l'ourlet.

Soyez vigilant-e-s à ne pas trop serrer. L'élastique risquerait de blesser le talon, voire le tendon d'Achille. Une fois noué deux fois, vous pouvez couper le surplus. Cependant nous ne sommes pas à l'abri d'un réajustement, dans ce cas faites un double noeud et un noeud de rosette. À chaque fois que vous remettez les chaussons, glissez-les à l'intérieur. Sinon, fixez-les à l'intérieur sur le dessous de l'empeigne avec du sparadrap.

1/2 pointes 2

6 - À la couture tu te mettras

Une fois les chaussons achetés, une séance de couture s'impose pour maintenir le chausson au pied et pratiquer en tout confort vos sauts et pirouettes.

Un simple élastique

Il passe sur le cou-de-pied. Pour bien le mettre en place, pliez le talon du chausson et cousez l'élastique de part et d'autre à la pliure et sur l'intérieur. Evitez les points de couture sur le cordon de serrage dissimulé dans son ourlet. De même, placez l'élastique en biais pour qu'il reste à plat sur la cheville. Enfin, ne réalisez pas les points de couture sur l'extrémité de l'élastique mais plutôt en rectangle.

Deux élastiques croisés

Ils passent l'un sur l'autre, par-dessus le cou-de-pied. L'élastique à l'unité va du talon de droite à la couture médiane de gauche et vice-versa. Prenez la longueur nécessaire d'élastique. Pour son emplacement, cousez une extrémité de l'élastique au talon et à l'intérieur du chausson. L'autre extrémité est cousue à hauteur de la couture médiane du chausson : à l'intérieur, sur les parois du chausson se trouve une couture qui va jusqu'à la semelle. N'oubliez pas d'éviter l'ourlet du cordon de serrage et de réaliser un ensemble de points en rectangle.

De nombreux modèles sont proposés avec des élastiques pré-cousus mais il faudra tout de même coudre l'extrémité. Chaussez, croisez et mesurez la longueur d'élastique qui vous est nécessaire. Ne coupez pas tout de suite. Cousez l'élastique au niveau de la couture médiane du chausson et à l'intérieur. Comme dit précédemment, évitez les cordons de serrages, favorisez les points de biais et coupez le surplus.

Des rubans

Certain-e-s professeur-e-s ou élèves préfèrent l'utilisation des rubans comme sur les chaussons de pointes. Sur ces derniers, pliez le talon et cousez chaque ruban à la pliure du chausson. Ne faites pas les points de couture sur l'ourlet du cordon de serrage et sur l'extrémité du ruban. Pour ce dernier, laissez suffisamment de matière pour faire un rectangle de points. Une fois le chausson noué, coupez le surplus et rangez les centimètres restants dans les rubans enroulés

Si les élastiques ne sont pas fournis en boutique ou avec les chaussons, demandez-en mercerie, environ un centimètre de large d'élastique de la couleur de vos chaussons. Si vous souhaitez coudre des rubans, n'oubliez pas de les demander en boutique ou de les commander lors de l'achat.

Enfin toute la couture peut être réalisée avec la machine à coudre.

1/2 pointes 3

7 - Des particularités de ton chausson, tu t'occuperas

Les demi-pointes évoluent grâce au retour des utilisateur-rice-s. Aujourd'hui plusieurs marques proposent diverses particularités.

Si vous pensez être entre deux tailles, demandez s'il existe différentes largeurs.

Sur les chaussons dotés de bi-semelles, vous trouverez peut-être entre elles une toile élastique très souple. Ce triangle facilite le galbage de la voûte plantaire.

Certaines marques proposent aussi des chaussons sans cordon ou élastique de serrage. Ce dernier est remplacé par un élastique sur tout le contour procurant un meilleur chaussant. Il peut être pertinent si vous ou votre enfant faites disparaître quelques fois l'élastique à l'intérieur de son ourlet.

Enfin si l'aiguille et son fil vous effraient, demandez des chaussons déjà cousus...

 

8 - Avec le temps tu les entretiendras

Pour les demi-pointes en cuir et en satin, évitez le nettoyage. Si vous réalisez des spectacles, pensez à avoir une paire en réserve qui arrivera éclatante sur scène.

Pour les demi-pointes en tissu, plusieurs options existent, à vous de voir. En mode traditionnel, trempez-les durant quelques heures dans l'eau savonnée. Rincez-les. Si des traces persistent, brossez-les avec une vieille brosse à dents. Cependant la machine à laver a été créée... Mettez vos chaussons à l'envers dans le tambour. Pour la température, choisissez un programme froid ou 30 degrés maximum, ou type "délicat" si vous craignez de les abîmer. Évitez cependant le sèche-linge. Dans les deux cas, pour le séchage à l'air libre, bourrez-les de papier journal afin que la toile garde une forme adaptée aux pieds

Pour les demi-pointes avec rubans, n'oubliez pas de repasser ces derniers de temps à autre.

Il est aussi possible qu'au fil du temps, la semelle intérieure se décolle. Dans ce cas, n'hésitez pas à l'enlever complètement.

 

9 - Et à une ballerine tu ressembleras

La demi-pointe est l'ustensile principal de la danseuse classique. Vous devez y être confortable car elle est indispensable durant le cours. Mais quels que soient vos goûts et vos essayages, elles ne changeront pas votre cou-de-pied ni vos dégagés ou vos relevés. L'esthétique de vos pieds passera par le travail. À force de répétition, vos pieds gagneront en force en extension et en galbe. La technique venant, un plus large éventail de demi-pointes s'ouvrira à vous. Votre pantoufle de vair vous permettra alors de danser telle Cendrillon ou son Prince...

 

Share This Article

Related News

About Author

(2) commentaires

  1. Elisa
    15 octobre 2015 at 23 h 32 min

    Merci pour les conseils. Serait-il possible un jour d'avoir un point sur les équilibres et sur les exercices d'assouplissement? Merci!

    • Amélie Bertrand
      19 octobre 2015 at 17 h 04 min

      @ Elisa : On note vos idées pour un prochain article !

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial