Friday, Oct. 19, 2018

Concours interne de promotion 2016 du Ballet de l’Opéra de Paris : les infos

Ecrit par :

4 octobre 2016

|

Catégorie :

Le Concours interne de promotion 2016 du Ballet de l'Opéra de Paris a lieu cette année le vendredi 4 novembre pour les danseurs et le samedi 5 novembre pour les danseuses.

Benjamin Millepied, lors de sa courte mais intense période de direction, avait remis en cause l'utilité du Concours de promotion, demandant même par vote si les artistes de la compagnie voulaient le supprimer ou non. L'arrivée à la direction d'Aurélie Dupont clôt le débat pour un certain nombres d'année, la danseuse souhaitant garder le fonctionnement par concours de la hiérarchie.

Les informations suivantes viennent de Dansomanie.

 

Le Concours de promotion

Le Concours interne de promotion du Ballet de l'Opéra de Paris a lieu tous les ans. Il est spécifique à la compagnie parisienne. Il permet aux danseurs et danseuses de monter dans la hiérarchie en fonction des places disponibles. Les épreuves sont sous la forme de deux variations : une imposée, différente selon chaque classe, et une libre. Le jury est composé de la direction de la danse, de danseurs et danseuses de la compagnie et d'artistes invités.

 

Les postes à pourvoir

- Premier danseur : un poste

- Première danseuse : un poste

- Sujet homme : un poste

- Sujet femme : un poste

- Coryphée homme : deux postes

- Coryphée femme : un poste

Il y a donc peu de places disponibles pour le Concours de promotion 2016. Si cela ne pourrait avoir que peu d'incidence pour les postes de Premier et Première danseuse (finalement peu d'artistes peuvent logiquement y accéder, beaucoup étant passé.e.s sous Benjamin Millepied), cela risque d'être plus compliqué pour le corps de ballet. Beaucoup de jeunes danseurs et danseuses ont été recruté.e.s, ils ont envie de faire leurs preuves, il y aura forcément des déçu.e.s. Cela devrait être spécialement difficile pour le poste de Sujet homme, avec de nombreux jeunes talents chez les Coryphées.

 

Les variations imposées

Pour les danseurs :

Quadrilles - Don Quichotte, deuxième variation de Basilio de l'acte I, chorégraphie de Rudolf Noureev.

Coryphées - La Belle au bois dormant, deuxième variation du Prince de l'acte II, chorégraphie de Rudolf Noureev.

Sujets - La Belle au bois dormant, variation lente du Prince du l'acte II, chorégraphie de Rudolf Noureev.

 

Pour les danseuses :

Quadrilles - La Belle au bois dormant, variation de la Sixième fée du prologue, chorégraphie de Rudolf Noureev.

Coryphées - La Belle au bois dormant, variation d'Aurore de l'acte I, chorégraphie de Rudolf Noureev.

Sujets - Don Quichotte, variation de Dulcinée de l'acte II, chorégraphie de Rudolf Noureev.

Voilà un choix de variations imposées pour le moins thématique : uniquement du Rudolf Noureev, et uniquement La Belle au bois dormant et Don Quichotte. Voilà qui laisse présager le retour de ces deux ballets sur scène la saison prochaine. Pas de surprise en soi pour les variations précises, qui sont des classiques du Concours de promotion. Il sera intéressant de suivre le choix des variations libres. Les danseurs et danseuses continueront-ils à choisir le répertoire américain comme ces deux dernières années, choix qui peut être un excellent contre-point à Rudolf Noureev ? Ou préfèreront-ils un retour au répertoire française, Pierre Lacotte/Roland Petit/Maurice Béjart ?

 

Le déroulement des épreuves

Vendredi 4 novembre - Concours hommes

Concours des Quadrilles hommes de 10h à 10h45.

Concours des Coryphées hommes de 11h30 à 12h10.

Concours des Sujets hommes de 13h45 à 15h.

Les résultats devraient être connus 1/2 heure après la fin de chaque épreuve.

 

Samedi 5 novembre - Concours femmes

Concours des Quadrilles femmes de 10h à 11h.

Concours des Coryphées femmes de 11h40 à 13h.

Concours des Sujets femmes de 14h30 à 15h20.

Les résultats devraient être connus 1/2 heure après la fin de chaque épreuve.

 

 

Le Concours de Promotion se déroule au Palais Garnier. Il est accessible uniquement sur invitation.

 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(5) commentaires

  1. Pirouette24
    4 octobre 2016 at 22 h 54 min

    Oh là là si peu de postes...une pensée pour tous ces danseurs qui vont préparer ce terrible concours en sachant que quasiment tous vont "échouer" à part un unique élu par classe...ça doit être dur moralement, peut être cela va-t-il faire diminuer le nombre de candidats du coup? quand aux variations imposées, on ne peut pas dire qu'il y ait beaucoup d'imagination! c'est bizarre que classique= Noureev uniquement...quid des Lifar, Ashton, Lacotte, Bart,Balanchine,Staats, Petipa,etc...? Les versions Noureev de certaines variations sont tellement laides...

  2. Élisabeth
    6 octobre 2016 at 1 h 14 min

    L'opéra de paris est la meilleure compagnie classique du monde. Enfin, d'après la directrice de la danse de ladite compagnie...

    • Amélie Bertrand
      17 octobre 2016 at 21 h 15 min

      @ Pirouette24 : Je pense aussi que moins de candidat.e.s vont se présenter, notamment les plus âgé.e.s.

  3. Brigitte
    31 octobre 2016 at 10 h 40 min

    Mais combien de candidats dans chaque niveau ? Quelles sont les conditions pour se présenter mise à part une appartenance au corps de ballet, dans la classe en-dessous de celle convoitée ? Merci pour ma curiosité

    • Amélie Bertrand
      1 novembre 2016 at 0 h 19 min

      @ Brigitte : Difficile à dire, on ne le sait souvent que le Jour J. Logiquement, tout le monde peut se présenter. Mais quand il y a peu de postes, comme cette année, les plus anciens ne se présentent pas, sachant qu'ils ont trop peu de chance de passer.

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial