Saturday, Dec. 15, 2018

Prix de Lausanne 2018 – Les infos

Ecrit par :

22 janvier 2018

|

Catégorie :

Le 46e Prix de Lausanne a lieu du 28 janvier au 4 février 2018 au Théâtre de Beaulieu. Ce concours réunit chaque année autour de 80 jeunes danseurs et danseuses, encore en formation, à la recherche d'une bourse pour une grande école ou d'un premier contrat dans une compagnie. De nombreuses futures Étoiles y ont été récompensées, faisant aujourd'hui du Prix de Lausanne l'un des événement incontournable du monde de la danse. Car ce n'est pas un concours comme les autres : il dure une semaine, avec une sélection se faisant aussi bien sur la demi-finale en scène que sur l'attitude et la progression pendant les cours de danse et séances de coaching. Gros plan sur l'édition 2018 du Prix de Lausanne.

Prix de Lausanne 2018

La pré-sélection

Cette année, 380 candidats et candidates - 298 filles et 82 garçons - ont envoyé leur dossier de candidature pour participer au Prix de Lausanne 2018, encore plus que la saison dernière, qui avait déjà atteint un record. La différence entre filles et garçons, montrant aussi la concurrence bien plus rude pour les danseuses, est une nouvelle fois bien visible. Les postulant.e.s venaient de 38 nationalités différentes, avec un très grand nombre venant du Japon (78), des États-Unis et de la Corée du Sud (54) et de l'Australie (48). La possibilité de se montrer devant les directions de nombreuses écoles de danse européennes motivent les candidats et candidates venu.e.s de loin. 

La sélection s'est faite par vidéo (composée d'exercices à la barre et au milieu) avec un jury composé de Shelly Power (Directrice Artistique et Générale du Prix de Lausanne),  Kathryn Bradney (Directrice de l’Académie de danse Igokat et ancienne première danseuse du Béjart Ballet Lausanne), Patrice Delay (co-Directeur de l’École de danse de Genève et du Ballet Junior de Genève), Nicolas Le Riche (Directeur artistique du Ballet Royal de Suède, fondateur du LAAC, Étoile du Ballet de l’Opéra de Paris), Leticia Mueller (ancienne première danseuse et artiste invitée du Ballet Royal de Birmingham), Clairemarie Osta (fondatrice du LAAC, Étoile du Ballet de l’Opéra de Paris), Igor Piovano (Directeur de l’Académie de danse Igokat et ancien premier danseur du Béjart Ballet Lausanne), Élisabeth Platel (Directrice de l’École de Danse de l’Opéra de Paris) et Sean Wood (co-Directeur de l’École de danse de Genève et du Ballet Junior de Genève).

Le jury a retenu 69 candidat.e.s - 43 filles et 26 garçons - pour participer au Prix de Lausanne 2018. À cela se sont rajoutées trois candidates recrutées suite aux pré-sélections en Amérique du Sud, et six candidat.e.s invité.e.s, repéré.e.s au Youth America Grand Prix 2017 et au Concours international de Danse de Pékin 2017. Ce qui amène à 78 candidats et candidates sélectionné.e.s pour participer au Prix de Lausanne 2018, 50 filles et 28 garçons.

Les finalistes du 45e Prix de Lausanne

 

Le jury du Prix de Lausanne 2018

Le jury est composé de neuf personnalités de la danse, faisant partie d'une troupe ou d'une école partenaire du Prix de Lausanne, et.ou ancien.ne lauréat.e du Prix.

Président du jury - Ted Brandsen, Directeur Artistique du Het Nationale Ballet

Vice-Présidente du jury - Nina Ananiashvili, Directrice Artistique du Ballet National de Géorgie 

Yuriko Kajiya, Première Danseuse au Houston Ballet, lauréate du Prix de Lausanne 2000

Davit Karapetyan, Directeur Artistique de l’Académie de Ballet de Pennsylvanie, lauréat du Prix de Lausanne 1999

Birgit Keil, Directrice de l’Académie de Danse de Mannheim

Oliver Matz, Directeur de l’Académie de Danse de Zurich

Lisa Pavane, Directrice de l’Australian Ballet School

Christopher Stowell, Directeur Artistique Associé du Ballet National du Canada

Demis Volpi, chorégraphe et Directeur d’opéra

 

Les candidats et candidates sélectionné.e.s

Filles A - 14/16 ans

Isabella Bellotti Fargnolli - Brésil - Ballet Adriana Assaf

Jordan Coutts - États-Unis - V & T Classical Ballet & Dance Academy

Tatiana Cruz - Uruguay - Escuela Nacional de Danza SODRE

Christiana De Blank - Chine - Hong Kong Youth Ballet Academy

Audrey Freeman - Australie - Tanya Pearson Classical Coaching Academy

Aviva Gelfer-Mundl - États-Unis - V & T Classical Ballet & Dance Academy

Wenjin Guo - China - Shanghai Dance School

Yuiko Honda - Japon - Mes Amis Ballet Studio

Suh lynn Im - Corée du Sud - Sunhwa Arts Middle School

Primrose Kern - Australie - Annette Roselli Dance Academy, Claudia Dean Coaching

Phoebe Kilminster - Australie - Joanne Grace School Of dance

Jimin Kim - Corée du Sud - Sunhwa Arts High School

Hyun Seo Kim - Corée du Sud - Arts Middle School

Eunseo Kim - Corée du SudSunhwa Arts Middle School

Layla Kluss - Australie - Classical Coaching Australia

SeoHyun Lee -Corée du Sud - Yewon School

Matisse Lewis - Australie - The Jane Moore Academy of Ballet

Dominie Lythgoe - Australie - Classical Coaching Australia

Chloe Misseldine - États-Unis - Orlando Ballet School

Shie Oiwa - Japon - Yarita Yu Ballet Studio

Yaeji Park Girls - Corée du Sud - Sunhwa Arts High School 

Hanna Park - Corée du Sud - Arts Middle School

Giovanna Pessoa -Brésil - Marcia Lago's Ballet

Nichola Schapendonk - Australie - The Australian Conservatoire of Ballet 

Hyeseung Seo - Corée du Sud - Kaywon School of Arts

Yoon Jung Seo - Corée du Sud - Seoul Arts High School

Non Tachibana - Japon - Aiko Seaman Ballet Studio

Ronger Teng - Chine - The Secondary Dance School Attached to Beijing Dance Academy

Daniela Thorne - États-Unis - University of North Carolina School of the Arts

Miku Uda - Japan Takako Mori Ballet School

Kayla Van Den Bogert - Australie - Karen Ireland Dance Centre

Saskia Vogt - Australie - The Conlan College

Irene Yang - Canada - Academy of Ballet and Jazz, School of Canadian Ballet Theatre

SeoJun Yoon - Corée du Sud - Seoul Arts High School

 

Garçons A - 14/16 ans

Finnian Carmeci - États-Unis - School of Oregon Ballet Theater

Gabriel Norum Gudim - Norvège - Norwegian National Ballet School

Junsu Lee - Corée du Sud - Yewon School

Matthew Maxwell - Australie - Annette Roselli Dance Academy

Takayuki Moriwaki - Japon - Koike Ballet Sutadio

Thiago Silva - Brésil - Ballet Vortice

Eric Snyder - États-Unis - Yuma Ballet Academy

Mohan Xu - Chine - Liaoning Ballet Dance school

Makani Yerg - États-Unis - CityDance Conservatory

KeYu Zhu - Chine - Guangzhou Art School

 

Filles B - 17/18 ans

Helena Byrt - Norvège - Oslo National Academy of the Arts

Carolyne Galvao - Brésil - Itego Basileu França

Violetta Keller - Allemagne - University of Music and Performing Arts

Su Jeong Lee - Corée du Sud - Seoul Arts High School

Ning Long - Chine - The Secondary Dance School Attached to Beijing Dance Academy 

Shion Miyahara - Japon - National Conservatory Dance School au Portugal

Choi Mokrin - Corée du Sud - Sunhwa Arts High School

Shun Nagasue - Japon - Yoko Kurata Ballet Studio

Minji Nam - Corée du Sud - Académie Princesse Grace

Aina Oki - Japon - John Cranko Schule

Hamin Park - Corée du Sud - Sunhwa Arts High School

Songhee Seo - Corée du Sud - Seoul Arts High School

Kirica Takahashi - Japon - Independent

Jingyi Xu - Chine - The Secondary Dance School Attached to Beijing Dance Academy

Xinyue Zhao - Chine - The Secondary School Of Beijing Dance Academy

 

Garçons B - 17/18 ans

Miguel Angel David Aranda Maidana - Paraguay - Brussels International Ballet School

Daniele Arrivabene - Italie - La Rue de la Danse A.S.D.

Lukas Bareman - Belgique - Ballettschule Theater Basel

Mikiya Kakehashi - Japon Ballettschule Theater Basel

Yungu Kang - Corée du Sud - Seoul Arts High School

Joel Burke - Australie - Queensland Ballet Academy

Shi-Jean Kim - Corée du Sud - The Ballet Theater Academy

Jae Woon Lim - Corée du Sud - Sunhwa Arts High School

Davide Loricchio - Italie - Vaganova Ballet Academy

Francesco Mazza - Italie - Accademia Danza e Spettacolo

Márcio Mota - Portugal - National Conservatory Dance School

Théodore Poubeau - France - CNSMDP

Ivan Surodeev - Russie - Federation Perm State Ballet School

Shale Wagman - Canada - Académie Princesse Grace

Zhou Xu - Chine - Shanghai Dance School

Ervin Zagidullin - Russie - Federation Vaganova Ballet Academy

Shuai Zeng - Chine - The Secondary Dance School Attached to Beijing Dance Academy

15 nationalités sont représentées parmi les 77 candidats et candidates sélectionné.e.s. La Corée du Sud est de loin le pays le plus représenté, suivi de l'Australie et du Japon. Côté Français, huit filles et trois garçons ont tenté leurs chances, seuls deux garçons ont été retenus. Théodore Poubeau vient du CNSMDP, toujours représenté à Lausanne depuis plusieurs années. À suivre aussi : les deux candidats de l'Académie Princesse Grace, notamment le canadien Shale Wagman

Le Prix de Lausanne 2018

L'équipe artistique

Les candidats et candidates bénéficient durant toute la semaine de cours de danse classique et contemporaine, ainsi que de coachs pour leurs différentes variations. Le jury les note aussi sur ce travail quotidien et leur progression tout au long de la semaine.

Patrick Armand, directeur adjoint de la San Francisco Ballet School et lauréat du Prix de Lausanne 1980, donne les cours de danse classique et coache les variations classiques des garçons.

Stefanie Arndt, professeure et coach invitée et lauréate du Prix de Lausanne 1983, donne les cours de danse classique aux filles.

Nicola Biasutti, ancien soliste du Ballet de Dresde et professeur à la John Cranko Schule, donne les cours de danse classique. 

Duncan Rownes donne les cours de danse contemporaine aux filles et aux garçons.

Monique Loudières, Étoile, Ballet de l’Opéra National de Paris et professeure et maîtresse de ballet freelance, coache les variations classiques des filles.

Le coaching des variations contemporaines sont assuré par Cinthia Labaronne (mise en scène pour les variations de Richard Wherlock, professeure à la Ballettschule Theater Basel), Lucia Geppi (répétitrice pour les variations de Mauro Bigonzetti), Louise Deleur (chorégraphe et répétitrice), Makaila Wallace (répétitrice pour les variations de Jorma Elo, professeur résident, Ballet BC au Canada) et Catarina Carvalho (mise en scène principal pour le répertoire de Wayne McGregor).

Les cours et répétition sont accompagné.e.s par Robert Ashby, Martine Doré et Lynn Tabbert.

 

Les épreuves

Du lundi au jeudi, les candidats et candidates alternent cours de danse classique, cours de danse contemporaine, coaching des variations classiques et contemporaine. Le jury assiste à certains de ces moments. Dès le premier jour, tous les cours de danse classique se déroulent ainsi devant eux.

Les épreuves de sélections ont lieu le vendredi 2 février de 09h30 à 12h15 pour les filles et garçons entre 14 t 16 ans, et de 14h00 à 17h30 pour les filles et garçons entre 17 et 19 ans. Chaque participant-e-s présente sur scène une variation classique et une variation contemporaine proposées par le Prix de Lausanne. Une vingtaine de personnes sont sélectionnées.

La finale a lieu le samedi 3 février à 14h30. Chaque candidat-e sélectionné.e. repasse sur scène sa variation classique et sa variation contemporaine. Entre la finale et la remise des prix a lieu un spectacle, auquel participe cette année deux solistes du Mariinsky, Kristina Shapran (première soliste) et Xander Parish (premier danseur) qui interpréteront Diamants de George Balanchine. L'intermède comprendra également une pièce de Goyo Montero créé pour l'occasion avec 51 élèves des écoles partenaires du Prix de Lausanne. Jean-Christophe Maillot, directeur des Ballets de Monte-Carlo et lauréat du Prix de Lausanne en 1977, recevra également un Life Time Achievement Award.

Six prix sont remis lors de cette finale, sous forme de bourse d'étude pour de grandes écoles de danse. Il peut également s'agir d'une bourse d’apprentissage pour les plus âgé-e-s des participant-e-s, finançant une année de stage dans une grande compagnie de danse. Sont aussi remis le Prix d'interprétation contemporaine et le Prix du public, ainsi que le Prix du. de la meilleure Suisse.

Pour les non-finalistes, le Networking forum est organisé le samedi 3 février au matin. Il s'agit d'un cours de danse devant les directeurs et directrices des nombreuses écoles partenaires du Prix de Lausanne. Beaucoup de candidat-e-s se voient à cette occasion proposer une bourse d'étude ou une bourse pour une summer school. La majorité des élèves repartent ainsi du Prix de Lausanne avec une proposition.

Marina da Costa DuarteFernandes - Prix d Lausanne 2017

Suivre le Prix de Lausanne

Le Prix de Lausanne est depuis longtemps un concours ouvert au public, aux médias et aux réseaux sociaux.

Les épreuves publiques

Le Prix de Lausanne se déroule presque en intégralité en public. Des places pour les sélections tout comme la finale, se déroulant sur la grande scène du Théâtre de Beaulieu, sont en vente.Le public peut aussi assister du lundi 29 janvier au jeudi 1er février à quelques cours de danse donnés aux candidat-e-s ainsi qu'aux coachings des variations, pour des places autour de 10 euros. Une rencontre avec Monique Loudières est aussi prévu le mercredi 31 janvier. 

Sur Internet

Les sélections et la finale sont à suivre en direct sur Arte Concert. Sur ce même site, des live-streaming sont organisés du lundi au jeudi à 15h, pendant 1h30, mélangeant les temps forts de la journée et des rencontres. 

Le Prix de Lausanne est enfin très actif sur les réseaux sociaux. Des photos et vidéos des coulisses comme des épreuves sont à retrouver sur les comptes FacebookTwitterYoutube et Instagram. Une façon de vivre en direct le Prix de Lausanne.

Sur Danses avec la plume

La rédaction sera présente toute la semaine au Prix d Lausanne, avec sur le site des comptes-rendus et des interviews quotidien.ne.s. Nous vous feront aussi vivre cette semaine des coulisses sur notre compte Instagram

 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(2) commentaires

  1. Caroline
    24 janvier 2018 at 12 h 11 min

    Je m'interroge sur les raisons de l'absence de candidat-e-s français-es ... problème d’appétence de nos danseurs ? problème de niveau de nos danseurs ? vos éclairages sont les bienvenus !

    • taboga
      29 janvier 2018 at 4 h 37 min

      probleme de niveau technique .....avant ils etaient nombreux...venant de grandes ecoles , Rosella, CNSDP etc...mais maintenant ..rien

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial