Thursday, Nov. 15, 2018

Concours interne de promotion 2011 du Ballet de l’Opéra de Paris : résultats des danseurs

Ecrit par :

10 novembre 2011

|

Catégorie :

Le Concours interne de promotion 2011 du Ballet de l'Opéra de Paris a lieu le jeudi 10 novembre pour les danseurs. Les femmes ont concouru la veille, avec quelques surprises parmi les promues.

EDIT 13h40 : les résultats sont tombés. Encore une fois, il ne s'agit de ma part que d'impressions générales, n'ayant pas assisté au concours.

Résulat des quadrilles

1 - François Alu, promu coryphée.

2 - Maxime Thomas, promu coryphée.

3 - Takeru Coste

4 -Alexandre Labrot

5 -Florent Melac

6 - Cyril Chockroun

Pas de surprise dans ces résultats, François Alu partait archi-favori. Il s'agit en plus de son premier concours, c'est véritablement le jeune espoir à suivre. Je n'ai pas eu pour ma part l'occasion de le voir dans un rôle de soliste ou dans un gala, j'espère que sa promotion lui permettra d'être en lumière plus souvent. C'est bien parti a priori. Belle promotion également pour Maxime Thomas, surnuméraire pendent des années et titularisé en juillet dernier, l'acharnement paye. Bonne troisième place aussi pour Takeru Coste, pas forcément parfait techniquement, mais à la personnalité indéniablement intéressante. Florent Melac s'en sort également bien pour un premier concours.

Résultat des coryphées

1 - Pierre-Arthur Raveau, promu sujet

2 - Alexandre Gasse

3 - Sébastien Bertaud

4 - Axel Ibot

5 - Yann Chailloux

6 - Grégory Dominiak

Là non plus, pas de grosse surprise, Pierre-Arthur Raveau partait comme l'un des favoris avec son récent Prix Carpeaux. Ma préférence allait toutefois à Hugo Vigliotti, toujours très intéressant sur scène, véloce, et à la personnalité plus marquée. Il n'est même pas classé, alors que les avis sur Twitter avaient l'air d'être plutôt enthousiastes sur ses prestations. Sébastien Bertaud rate encore la marche, quel dommage. Pour ma part, j'aurais préféré voir ce dernier monter, alors que Pierre-Arthur Raveau aurait pu attendre un an ou deux sans que cela soit scandaleux. Mais sa prestation globale a peut-être été indiscutable. J'attends les avis de ceux et celles qui y étaient !

Le jury du Concours est cette année composé de Brigitte Lefèvre, Laurent Hilaire, Clotilde Vayer, Tae-Ji Choi (directrice artistique du Ballet National de Corée), Ted Brandsen (directeur artistique du Ballet Nationale de Hollande), Emilie Cozette, Aurélie Dupont, Benjamin Pech, Josua Hoffalt et Géraldine Wiart.

Voici les variations libres choisies par les candidats.

Classe des quadrilles (variation imposée :  Napoli, deuxième variation du Pas de six, d'Auguste Bournonville).

Alexis Saramite : Marco Spada, acte I, de Pierre Lacotte.

Maxime Thomas : In the middle, Somewhat elevated de William Forsythe.

François Alu : La Bayadère, acte II, variation de Solo, de Rudolf Noureev.

Alexandre Carniato : Caligula, acte V scène 4, variation de Caligula, de Nicolas le Riche.

Jean-Bapiste Chavigner : Le Lac des Cygnes, acte I, variation du Pas de trois, de Rudolf Noureev.

Cyril Chokroum : Paquita, acte II, Grand pas, variation de Lucien d'Hervilly.

Takeru Coste : Arepo de Maurice Béjart.

Alexandre Labrot : Approximate Sonata de William Forsythe.

Florent Mélac : Roméo et Juliette, acte I, variation de Roméo, de Rudolf Noureev.

Pierre Rétif : Ivan le Terrible, acte I, variation d'Ivan le Terrible, d'Youri Grigorovitch.  


Classe des coryphées (variation imposée : Suite en blanc, la Mazurka, de Serge Lifar.

Hugo Vigliotti : Etudes, Mazurka, de Harald Lander.

Sébastien Bertaud : Speaking in Tongues de Paul Taylor.

Matthieu Botto Paquita, acte II, Grand pas, variation de Lucien d'Hervilly.

Yann Chailloux : Carmen, variation de Don José, de Roland Petit.
Adrien Couvez : Pas./Parts de William Forsythe.

Julien Cozette
: Cendrillon, acte II, deuxième variation de l'Acteur vedette.

Yvon Demol
: Arepo de Maurice Béjart.

Grégory Dominiak
: La Dame aux Camélias, acte II, variation d'Armand Duval, de John Neumeier.

Alxandre Gasse
: Sept danses grecques de Maurice Béjart.

Axel Ibot
: Carmen, variation de Don José, de Roland Petit.

Pierre-Arthur Raveau
: Dance at a Gathering, première variation du danseur en brun, Jerome Robbins.

Encore une fois, on retrouve les standards des concours avec Arepo et autres Carmen. Globalement, les hommes ont plus souvent choisi des variations de virtuosité classique que les femmes. Il y a très peu de place, et il s'agit d'en mettre plein la vue. Que le meilleure gagne ! 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(9) commentaires

  1. alice
    10 novembre 2011 at 14 h 27 min

    Petite précision: Maxime Thomas n'a pas été surnuméraire des années... A sa sortie de l'école, il est parti à la Scala, puis a dansé quelques années comme soliste dans la compagnie de Wayne MacGregor. De retour à l'opéra en 2010 comme surnuméraire, il a été engagé en juillet 2011, et reçoit donc une promotion amplement méritée au vu de son parcours!! Un grand bravo pour lui, en espérant qu'il ne s'arrêtera pas là!!

  2. eldeval
    10 novembre 2011 at 15 h 08 min

    Youpi! =D> Je le savais! Bravo à François! Mais ce matin je n'avais aucun doute! Il travaille, il explore, il a une danse intelligente, puissante et très sure et ce depuis l'école. Il est promis à un bel avenir!

  3. Marie-Charlotte
    10 novembre 2011 at 18 h 29 min

    Génial! Enfin une relève avec Alu et Raveau, deux styles différents mais deux beaux potentiels...Je peux vous dire qu'Alu est un bosseur acharné, doué certes, mais aussi et surtout très très travailleur et sérieux...Comme quoi...

    bravo aussi à maxime Thomas. Je ne connais pas ce danseur qui vient d'être recruté mais j'ai beaucoup d'admiration pour ces parcours pas évident, comme celui d'Allister, par exemple? La ténacité et le travail paient, bel exemple à suivre...

  4. Audrey
    10 novembre 2011 at 22 h 32 min

    Je me sens un peu ignorante sur ce coup, mais avec tout le positif que j'ai entendu sur ces danseurs, je vais ouvrir l'oeil !

  5. Cams
    11 novembre 2011 at 14 h 51 min

    Pas de gros scandal dans les promotions des garçons.
    J'aurais tout de même préféré une promotion de Sébatsien Bertaud ou Alexandre Gasse qui ont fait les meilleurs concours chez les corpyhées pour moi.

  6. Amélie
    12 novembre 2011 at 10 h 21 min

    @ Alice : Au temps pour moi, je croyais qu'il passait par le compagnie de façon régulière depuis sa sortie d'école. Son parcours est encourageant en tout cas, comme quoi il n'y a pas de "chemin" idéal pour grimper les échelons.


    @ Eldeval : J'ai vraiment hâte de le voir dans un petit rôle. Mis à part les commentaires élogieux sur sa personne, je ne l'ai jamais vu dans un rôle un minimum consistant, et le connaît donc très peu. 

    @ Marie-Charlotte : C'est vrai que ça fait plaisir de voir deux jeunes poussés en avant, et ne pas attendre qu'ils aient 25 ans pour les encourager. Il y a beaucoup de jeunes talents chez les hommes, je suis
    vraiment curieuse de suivre leur progression.

    @ Audrey : C'est vraiment difficile de se faire une opinion sur des danseurs du corps de ballet, rarement mis très en avant. Il faut avoir eu la chance de les voir dans des galas, en soliste à l'Ecole...

    @ Cams : Sébastien Bertaud est toujours le grand oublié ! L'année dernière, j'avais pu y assister, et sa non-promotion était vraiment incompréhensible, tant il avait dominé le concours.  

  7. Alice
    12 novembre 2011 at 22 h 06 min

    Ah ben on est 2 Alice par chez toi! :lol:

    Depuis que j'entends parler de François Alu, j'ai hàte de le voir régulièrement sur scène. Enfin espérons qu'il sera distribué parce qu'avec l'ODP on ne sait jamais.

  8. lulu
    13 novembre 2011 at 19 h 36 min

    Moi, j'adore Hugo Vigliotti. Je trouve qu'il est étonnant et grand. Voilà. Des fois je me dis est ce que tu payerais pour voir tel ou telle ? C'est la bonne question pour un bonne opinion. Hugo , on ne se lasse pas de le regarder. Il est inventif dans sa danse. C'est pas grave qu'il ne soit pas classé. Il a tout compris. Je ne dis pas qu'il s'en fout, mais de toute façon il faudra compter avec lui parceque son style est plutôt incontournable dans les distributions. Ce n'est peut être pas un prince mais au royaume des grands,les "bouffons" des rois ont toujours eu des places de choix, très très très enviées.

  9. Tanguy82
    5 avril 2012 at 12 h 54 min

    Maintenant il est possible de noter la prestation des danseurs lors du concours interne du ballet de l'opéra de Paris! Le public a enfin son mot à dire!

    rendez-vous sur le site: " http://www.notonslopera.com/ " =D>

    Une note sur 10 pour la variation imposée et une note sur 10 pour la prestation libre.

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial