Tuesday, Oct. 22, 2019

Concours interne de promotion 2012 : les prix officieux

Ecrit par :

12 novembre 2012

|

Catégorie :

La semaine dernière s'est tenu le Concours annuel de promotion du Ballet de l'Opéra de Paris. Le jury a donné son jugement, pour les danseurs et les danseuses, et a établi qui pouvait monter (ou non). Place maintenant à la très officieuse récompense du public (représenté par moi-même), qui tient toujours à donner son opinion, même quand on ne le lui demande pas.


Prix de la variation Whaouuu (avec plus de "u" mais il n'y a pas la place) :
la Mazurka d'Etudes par François Alu

Prix de la plus belle diagonale de grands jetés : Sae Eun Park démarrant sa variation de Paquita

Sae-Eun-Park_Paquita.png
Prix de la meilleure variation imposée : Dulcinée par Eléonore Guérineau

Prix de la meilleure variation libre : Marine Ganio dans Les Mirages

Prix du plus beau Cygnes : Héloïse Bourdon

Plix de l'engagement artistique : Aurélie Ballet dans Bhakti III

Prix du Coeur-avec-les-mains pour la suite : Mathilde Froustey

Prix du Enfin ! : Eléonore Guérineau promue Sujet

Eleonore-Guerineau_Dulcinee.png
Prix du C'est pour quand ? :
Sébastien Bertaud non-promu Sujet

Prix du danseur qui a ébloui le public mais qui visiblement n'a fait ni chaud ni froid au jury : Hugo Vigliotti

Prix du Merci pour ces jolis moments : Amandine Albisson dans Les Mirages et Sarah Kora Dayanova dans Other Dances

Prix de l'encouragement masculin : Hugo Marchand

Prix de l'encouragement féminin : Amélie Joannidès

Prix du sexy boy : Grégory Dominiak dans les Sept danses grecques

Prix de la sexy girl : Emilie Hasboun dans Arépo

Emilie-Hasboun_Arepo.png
Prix de la plus belle classe :
les Coryphées hommes

Prix du bon choix : Audric Bezad avec Carmen

Prix du mauvais choix : Simon Valastro avec Rhapsody d'Ashton

Prix du choix catastrophique : Léonore Baulac dans le Cygne Noir

Prix de la musicalité : Yann Chailloux dans la variation lente de Siegfried

Yann-Chailloux_Siegfried.png
Prix du Show must go on :
Florimond Lorieux dans la variation de Rothbart

Prix de la persévérance : Alexis Saramite

Prix des jambes vertigineuses (malheureusement cela ne suffit pas) : Lucie Fenwick dans Bhakti III

Prix du plus beau tutu : celui de Sabrina Mallem dans Sylvia.

Prix de la révélation chorégraphique : As time goes by de Twyla Tharp

Prix du On l'a tellement vu qu'on pourrait nous aussi la danser : Arépo de Maurice Béjart, version homme.

Prix de la musique qui reste en tête très longtemps après : la variation de James tirée de La Sylphide.

Prix du jeu de mot C'est fin ça se mange sans faim : "Ce n'est pas de l'Alu... C'est de l'or" (livré par une twitteuse à la pause déjeuner, qu'elle se dénonce).

Francois-Alu_Etudes_Mazurka.png
A compléter !

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(17) commentaires

  1. Joël Robichet
    12 novembre 2012 at 18:17

    Et le prix de la plus twitteuse pendant les deux jours du concours?

  2. chihiroparis
    12 novembre 2012 at 18:22

    Bravo =D>

  3. Marie-Charlotte
    12 novembre 2012 at 18:35

    Dans le prix du joli minet à mèche, je mettrais Hugo Marchand, very nice boy...

  4. Genoveva
    12 novembre 2012 at 18:44

    Le prix de la distinction pendant 2 jours sur stilletos de 15 cm et jupe étroite : la présentatrice (dont on ne signale même pas le nom !!!!)

  5. Pink Lady
    12 novembre 2012 at 19:22

    J'adooore le prix du "show must go on", il le méritait bien !
    Sinon j'aurais attribué le prix du tutu à celui de "Mirages" mais la variation était déjà récompensée. Et j'ai moi aussi passé 2 jours à m'extasier devant l'élégance (et la voix) de la présentatrice...

  6. a.
    12 novembre 2012 at 19:33

    et le prix du billet le plus charmant sur le concours : danse avec la plume!

  7. scigulina
    12 novembre 2012 at 20:24

    Quel plaisir de vous lire, surtour après tous les polémiques de ces derniers jours.
    En qualité de contribuable (donc mécènes de l'Opéra), le public devrait avoir le droit à une promotion "au nom du peuple balletomane" =D>

  8. Estelle
    12 novembre 2012 at 21:32

    @a. : Je plussoie ! Merci Danse avec la Plume pour ce magnifique billet

  9. Cams
    13 novembre 2012 at 00:17

    Prix du choix catastrophique, je suis bien d'accord! Quoi que je ne pense pas que ce soit le choix mais plutôt le coaching!

  10. superfrenchie
    13 novembre 2012 at 01:15

    La présentatrice est Virginia Gris, de la régie de la danse (et ancienne coryphée) :)

  11. Sophoife
    13 novembre 2012 at 04:24

    Prix du titre meilleur d'un prix:

    "Prix de la variation Whaouuu (avec plus de "u" mais il n'y a pas la place)" =D> =D> =D>

  12. brian
    13 novembre 2012 at 10:31

    Je confirme : Rudy aurait approuvé des deux mains le choix du meilleur Cygne Bourdon/Odette

  13. Amélie
    13 novembre 2012 at 16:30

    @ Joël : Je pense que je peux concourir mais j'ai de sérieuses concurentes. :)

    @ Chihiroparis, A., Estelle, Scigulina et Sophoife : Merci ! Je me suis beaucoup amusée à écrire cet article en tout cas.

    @ Marie-Charlotte : La mèche n'est pas mon truc, mais ce jeune homme est sans aucun doute le futur bogosse de la compagnie ;)

    @ Genoveva, Pink Lady : Mais tout à fait ! Honte à moi d'avoir oublié cette parfaite présentatrice.

    @ Cams : Une grosse déception pour moi qui apprécie beaucoup cette danseuse.

    @ Superfrenchie : Merci de l'info ! Nous étions nombreux et nombreuses à se poser la question.

    @ Brian : Ce n'était pas la première fois qu'Héloïse Bourdon s'attaquait à cette variation, et cela se sentait. Il y avait déjà de maturité dans ses gestes.

     

  14. Philo
    15 novembre 2012 at 15:54

    Mlle guérineau :tutu trop grand?il y a un pb de proportion?

  15. a.
    15 novembre 2012 at 16:12

    @Philo : j'étais justement en train de penser qu'elle était très jolie dans son tutu...
    @ danse avec la plume : merci pour les photos!

  16. Juliette
    17 novembre 2012 at 11:17

    "Ce n'est pas de l'Alu, c'est de l'or" :lol: ça m'a rappelé une vieille vidéo prise dans les loges de Garnier avant le défilé 2007 :
    http://www.dailymotion.com/video/x3...
    Les tours doivent être une simple formalité pour lui, s'il en faisait déjà 8 sans difficultés à l'école ;)

  17. cloette
    16 juillet 2013 at 14:40

    Petite question: comment fait-on pour assister au concours de promotion? C'est une question qui me titille depuis déjà quelques temps.

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial