Tuesday, Aug. 20, 2019

Concours interne de promotion 2012 : les tendances du web [Ballet de l’Opéra de Paris]

Ecrit par :

5 novembre 2012

|

Catégorie :

Le concours interne du Ballet de l'Opéra de Paris se tiendra en 2012 les jeudi 8 et vendredi 9 novembre. Chaque année, le rituel est le même : chaque danseur et danseuse voulant grimper dans la hiérarchie se doit de se présenter au concours. L'épreuve ? Une variation imposée, tirée du répertoire classique, et une variation libre. Le jury, composé de la direction, d'une personnalité invitée et des membres du corps de ballet, établit un classement dans chaque catégorie, et désigne ainsi ceux et celles pouvant passer dans l'échelon supérieur.

Comme cela est désormais devenue l'habitude, à quelques jours de ce concours, je laisse la parole à trois ou quatre blogueuses/twitteuses danse, désireuses de donner leur avis. Le but n'est pas bien sûr de lancer les paris, mais plutôt de voir les tendances côté public. Fab, Elendae et Pink Lady se sont prêtées au jeu cette année, en indiquant dans chaque catégorie les artistes qu'elles aimeraient voir promue-e-s, et ceux et celles qui semble le mieux placé-e-s.


Classes des quadrilles femmes

Trois postes de coryphées à pourvoir (variation imposée : variation de la Première Ombre, extrait de l'acte III de La Bayadère, chorégraphie Rudolf Noureev).

Leurs pronostics

Elendae : Exercice délicat que celui des pronostics du concours pour un(e) balletomane, puisque les critères retenus n'incluent ni la popularité auprès du public ni même, on en a fait l'expérience récemment, la valorisation dont a fait l'objet le danseur ou la danseuse au cours de la saison par le biais des choix de distribution... Mes pronostics risquent donc de se résumer à "qui j'ai déjà remarqué et j'aimerais bien voir monter en grade". Ce qui laisse dans l'ombre tous ceux qui n'ont pas eu l'occasion d'être mis en avant mais qui le mériteraient tout autant, ne l'oublions pas. Il y a trois postes. Si Sae Eun Park concoure, elle monte, forcément. Après... Léonore Baulac ? Emma d'Humières ?

Fab : Léonore Baulac, Sae Eun Park (qui est, paraît-il, très talentueuse) et Marion Barbeau.

Pink Lady : Plus difficile à déterminer car on a moins d’occasion de les voir individuellement. Sae Eun Park si elle passe le concours, Léonore Baulac mise à l’honneur dans le contemporain récemment et Amélie Joannides dont le sourire illumine la scène depuis son entrée dans le corps-de-ballet.

Leurs favorites

Elendae : Miho Juji se présente chaque année au concours mais ne parvient pas à grimper. Je trouvais pourtant que dans la série Balanchine, elle se démarquait. Une promotion serait méritée, à mon sens. Si je peux assister au concours de promotion (j'allume ici un cierge virtuel), j'aimerais avant tout voir les quadrilles, d'une part car ce sont ceux et celles qu'on voit le moins en solistes, d'autre part parce-que je suis très curieuse de ce que va donner leur 1ère Ombre, en partie parce que j'ai été un peu déçue lors de la précédente reprise de La Bayadère. Je sais qu'il n'y a qu'une seule "Reine Agnès" (©), mais j'attends de revoir un jour une Ombre de ce niveau.

Fab : Je ne connais pas bien la classe des quadrilles mais si je m’en réfère au concours de promotion de l’an dernier, qui m’avait permis d’avoir un petit aperçu des personnalités artistiques des candidates, je dirais Leila Dilhac, Emilie Hasboun, Marion Barbeau et (je sais, ça fait quatre, difficile de se restreindre) Sofia Parcen.

Pink Lady : Sae Eun Park, brillante techniquement au point que les spectateurs qui ont pu la voir danser cette année lors des mini-tournées des danseurs de l’Opéra de Paris en province l’ont prise pour une étoile, et Marion Barbeau que je regrette de n’avoir pas vue plus souvent depuis l’École de Danse.

Sae-Eun-Park.jpg

Classe des quadrilles hommes

Trois postes de coryphées à pourvoir (variation imposée : 1ère variation de James, extrait de l'acte II de La Sylphide, chorégraphie Pierre Lacotte).

Leurs pronostics

Elendae : Chez les garçons, je citerai les jeunes pousses, Mathieu Contat, Hugo Marchand, Alexandre Labrot...

Fab : Aucune idée, mais mes trois favoris (cf ci-dessous) étaient bien classés l’an dernier, il y a donc de l’espoir !

Pink Lady :  Encore plus difficile que les quadrilles femmes. Peut-être Cyril Chokroun et Hugo Marchant, Takeru Coste pour son côté bad boy (s’il ne s’emmêle pas les pieds dans la variation de James).

Leurs favoris

Fab : Comme pour les filles, c’est une classe que je connais mal. Si je m’en réfère au concours de promotion de l’an dernier alors mes favoris seraient Florent Melac et Takeru Coste (j’avais bien aimé aussi Alexandre Labrot).

Pink Lady : Joker !

 

Classe des Coryphées femmes

Trois postes de Sujets à pourvoir (variation imposée : variation de Dulcinée, extrait de l'acte Acte II de Don Quichotte, chorégraphie Rudolf Noureev).

Leurs pronostics

Elendae : Pour les coryphées, trois sujets, c'est pas mal. Eleonore Guérineau tient peut-être sa chance, ainsi que Charlotte Ranson ou Aubane Philbert. A moins que Marine Ganio et Juliette Hilaire ne continuent sur leur lancée ?...

Fab : Eléonore Guérineau (franchement, il serait temps), Charlotte Ranson (elle a du charisme, une bonne technique et elle est souvent distribuée comme soliste ou demi-soliste dans le registre contemporain) et Aubane Philbert.

Pink Lady : Pauline Verdusen, peut-être Marine Ganio, et avec un peu de bon sens Éléonore Guérineau. Une danseuse sûre et charmante, une jeune espoir que j’ai eu trop peu d’occasions de voir en scène et une technicienne hors-pair.


Leurs favorites

Fab : Eléonore Guérineau, Charlotte Ranson et Marine Ganio.

Pink Lady : Eléonore Guérineau a d’immenses qualités : la technique, le cou-de-pied "Opéra", le style... et un minuscule défaut. Dans toute autre compagnie, sa petite taille aurait été un prétexte pour la sortir du corps-de-ballet et la faire danser des rôles de solistes. J’espère que cette année sera la bonne, ça nous évitera de devoir sans cesse expliquer aux touristes qui est cette danseuse si talentueuse au fond du corps de ballet. À ses côtés, Pauline Verdusen ou Aubane Philbert pour le classique, Charlotte Ranson pour le contemporain.

eleonore-guerineau.jpg

Classe des Coryphées hommes

Deux postes de Sujets à pourvoir (variation imposée : Mazurka, extrait d'Etudes, chorégraphie Harald Lander).

Leurs pronostics

Elendae : Chez les messieurs, François Alu, forcément, sauf si sa blessure l'empêche de concourir...

Fab : François Alu (s’il se présente bien au concours…), peut-être Alexandre Gasse, bien classé l’an dernier et qui avait montré beaucoup de personnalité dans sa variation libre.

Pink Lady : Sauf catastrophe majeure (comme une blessure qui l’empêcherait de passer le concours), un poste devrait revenir à François Alu, tellement au dessus de sa classe qu’il aurait mérité d’être promu sujet dès l’an dernier. Pour la deuxième place, Sébastien Bertaud ou Hugo Vigliotti seraient des évidences ; Adrien Couvez (pour son engagement), Julien Cozette (pour son ballon) ou Gregory Dominiak (pour ses lignes) en outsiders.


Leurs favoris

Elendae : On attend toujours une promotion pour Sébastien Bertaud, laquelle se fait désirer depuis beaucoup trop longtemps, mais la variation imposée va peut-être moins l'avantager qu'Hugo Vigglioti.

Fab : Bon, seulement deux postes mais j’ai trois favoris et je refuse de faire un choix : Sébastien Bertaud, François Alu et Hugo Vigliotti.

Pink Lady : François Alu bien sûr, à qui le rang de sujet ouvrira toutes les portes, puis Sébastien Bertaud, qui a tant de belles choses à montrer, ou le virtuose Hugo Vigliotti, qui souffre des mêmes qualités qu’Eléonore Guérineau (quel joli couple d’étoiles miniatures il feraient).

Sebastien-Bertaud.jpg

Classe des Sujets femmes

Un poste de Première danseuse à pourvoir (variation imposée : variation d'Odette, extrait de l'acte II du Lac des cygnes, chorégraphie Rudolf Noureev).

Leurs pronostics

Elendae : Il y a du challenge ! Le fait que Mathilde Froustey n'ait même pas été classée l'an dernier laisse planer un doute sur sa promotion. Héloïse Bourdon, Charline Giezendanner, Sara Kora Dayanova ou encore Sabrina Mallem sont des concurrentes très sérieuses.

Fab : Mathilde Froustey (elle est bien distribuée en ce moment, donc je croise les doigts).

Pink Lady : La variation imposée semble taillée sur mesure pour Héloïse Bourdon, qui a déjà dansé le Cygne Blanc lors d’une soirée Jeunes Danseurs à Garnier il y a quelques années. Son unique représentation dans le rôle-titre de La Bayadère la saison dernière lui a permis de prouver qu’elle avait tout le potentiel d’une première danseuse : un physique, une technique sûre et une vraie présence en scène.

Leurs favorites

Elendae : Pour les dames, tout le monde a en tête Mathilde Froustey, favorite du public, très bien distribuée et qui s'est encore améliorée au cours de la saison passée.

Fab : Difficile de faire un choix : seulement un poste de première danseuse pour cette classe très talentueuse mais puisqu’il faut choisir, alors… Mathilde Froustey.

Pink Lady : Héloïse Bourdon m’a envoûtée en Nikiya, maintenant Mathilde Froustey assure avec panache des rôles de première danseuse depuis bien trop longtemps pour qu’on continue de lui dénier ce rang qu’elle a acquis de fait.

Heloise_Bourdon.jpg

Classe des Sujets hommes

Un poste de Premier danseur à pourvoir (variation imposée : 3ème variation du Prince, extrait de l'acte II de La Belle au bois dormant, chorégraphie Rudolf Noureev).

Leurs pronostics

Elendae : Chez les messieurs, Pierre-Arthur Raveau me paraît le mieux placé, ne serait-ce qu'à cause de la série de Don Quichotte à venir.

Fab : Allister Madin : du charisme, une bonne technique, plutôt bien distribué…

Pink Lady : Audric Bézart ou Pierre Arthur Raveau, le second étant sans doute plus avantagé par la variation imposée. On a besoin de grands partenaires (le physique de dieu grec est un plus) comme on a besoin de danseurs nobles pour incarner les princes du répertoire. La classe des sujets hommes recèle par ailleurs de nombreux talents aux personnalités très différentes, et bien qu’il n’y ait qu’une place à pourvoir, leurs choix de variations libres promettent de passer un bon moment.

Leurs favoris

Elendae :  Yann Saïz a ma préférence dans cette classe, je ne l'imagine pas monter sur cette variation... Mais j'aimerais beaucoup me tromper !

Fab : Je ne l’ai pas souvent vu danser mais j’aime ce qu’il fait : Marc Moreau.

Pink Lady : La promotion de Yann Saïz me paraît s’imposer d’urgence. Je ne m’explique pas qu’un danseur d’un tel charisme ne soit pas encore premier danseur.

YannRDV.jpg
Merci à ces trois twitteuses de leur participation, rendez-vous jeudi et vendredi pour connaître les décisions du jury. Et bien sûr bon courage à tous les danseurs et danseuses qui seront sur scène.

Et vous, vos favoris-tes ?

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(18) commentaires

  1. JULIE
    5 novembre 2012 at 13:55

    Je m'étonne de ne pas voir Laura Hecquet mentionnée dans vos pronostics pour le poste de Première Danseuse, d'autant plus qu'il me semble que ce choix de variation imposée lui va très bien.
    Qu'en pensez-vous?

  2. Pink Lady
    5 novembre 2012 at 14:41

    A vrai dire je l'ai rarement vue danser, je crois qu'elle a été longuement blessée (mais en effet j'ai toujours entendu des choses très positives à son sujet).

  3. Cams
    5 novembre 2012 at 14:45

    @LUCIE : je pense que Laura Hecquet est trop fragile. Peut être pas assez distribuée ces derniers temps pour avoir marqué le public.

    C'est drôle de voir qu'encore une fois les pronostics se rejoignent!
    Les miens auraient d'ailleurs recoupés ces avis. Francois Alu, Sebastien Bertaud et Eleonore Guérineau comme sujets. Pierre-Arthur Raveau et Mathilde Froustey comme premiers danseurs...
    Pour les coryphées on peut avoir des chouchous mais c'est très souvent la prestation du jour J qui compte...

  4. Estelle
    5 novembre 2012 at 14:54

    Je connais peu de choses à l'organisation du concours de l'Opéra.
    Qui décide ou non des participations au concours ? les danseurs sont-ils libres de leur choix ou la direction évince/suggère des participations ?

  5. Pink Lady
    5 novembre 2012 at 15:33

    @Estelle : Tous les danseurs peuvent participer au concours. Ils présentent chacun une variation imposée (différente pour chaque classe) et une variation libre qu'ils sont totalement libres de choisir (avec une limite de durée quand même j'imagine).
    Les promotions sont décidées par le jury en fonction du nombre de places disponibles et doivent théoriquement dépendre de la prestation le jour du concours, mais en pratique c'est un peu biaisé puisque les membres du jury voient déjà leurs collègues danser toute l'année et ne peuvent en faire totalement abstraction...

  6. lou
    5 novembre 2012 at 16:02

    Pour moi personnellement:
    Sae Eun PARK ,divine et démente, François ALU incomparable et génial, Marine Ganio, formidable et passionnante, Hugo VIGILOTTI, virtuose et original,Yan SAIZ, parfait et royal, Héloïse BOURDON, sublissime et unique !

  7. elendae
    5 novembre 2012 at 20:28

    C'est fou ce que nos avis se rejoignent, toutes les trois !
    Amélie, tu as du te dire qu'on avait copié...
    Mais et toi alors, quels sont tes pronostics et tes favoris ?

  8. Audrey
    5 novembre 2012 at 21:31

    Bonsoir,
    Je débarque un peu mais je me demandais si le concours de promotion est réservé a la presse, aux bloggeuses chanceuses et aux petits rats chanceux comme ma petite soeur ou bien est il public ? ;)
    Merci :)

  9. Fabien
    5 novembre 2012 at 22:20

    Mathilde Froustey, ça fait trop longtemps qu'elle en assume le rôle mais n'en a pas le titre !

  10. Anne-Laure
    5 novembre 2012 at 23:59

    Yann Saïz et Pierre-Arthur Raveau comme premiers danseurs. Je ne comprends tjs pas que le premier soit encore sujet...

  11. Pink Lady
    6 novembre 2012 at 09:19

    @Audrey : Le concours est public mais uniquement sur invitation. Malheureusement "blogueuse" ne rime pas toujours avec "chanceuse" : aucune de nous quatre n'a encore réussi à avoir de place cette année !
    @Anne-Laure : Dans mes bras =D>

  12. Aurélie Ere
    6 novembre 2012 at 12:07

    Je n'imagine pas que l'on puisse nommer quelqu'un d'autre que Mathilde Froustey cette année au poste de première danseuse cela fait trop longtemps qu'elle mérite ce poste. Héloïse Bourdon est superbe mais elle peut encore attendre une année. Mais je sais qu'ils travaillent tous et toutes très dur pour ce concours alors je leur souhaite bonne chance

  13. Flo
    7 novembre 2012 at 13:43

    En quoi Bourdon pourrait attendre... et Raveau promu ?
    Cette fille est magnifique et pour aller la voir, elle , on a vraiment envie de payer une place.
    Ce serait bien que des très jeunes montent comme à l'époque de Noureev pour rajeunir un peu la compagnie.
    Moi je verrai bien Alu en sujet et Bourdon en première danseuse, ça ne me poserait aucun problème ! A demain !

  14. petitvoile
    7 novembre 2012 at 14:13

    Difficile de pronostiquer quand on ne sait pas qui concourra mais selon le concours précédent, j'attends chez les filles:
    - quadrilles Sofia Parsen, chez les coryphées Laure Adélaïde Boucaud, Caroline Robert, voire Marine Ganio et Juliette Hilaire, enfin chez les sujets, Héloîse Bourdon, Laura Hecquet et Amandine Albisson. Pas fan de Mathilde Froustey mais si elle ne rate pas son concours comme l'an passé cette fois elle devrait passer.

  15. Aurélie Ère
    7 novembre 2012 at 18:11

    C'est vrai les talents ne devraient pas attendre.Mais Mathilde Froustey est distribuée comme une première danseuse depuis quelques temps ( années......)qu'il devient grotesque de ne pas la faire monter.En cette veille de concours souhaitons bonne chance à toutes !!!!

  16. Amélie
    7 novembre 2012 at 19:52

    @ Julie : J'aime beaucoup Laura Hecquet pour ma part, mais c'est vrai qu'on ne l'a pas forcément beaucoup vu ces derniers temps, et qu'on ne pense pas spontanément à elle. Elle reste en tout cas une candidate sérieuse pour le poste, je suis très curieuse de la voir, elle peut créer la surprise.

    @ Cams : Et encore plus drôle de voir que ce sont parfois les même noms qu'il y a deux ans : Eleonore Guérineau ou Sébastien Bertaud par exemple. ;)

    @ Lou : Il serait très étonnant si au moins l'un de vos chouchous n'était pas récompensé !

    @ Fabien et Anne-Laure : Les choix sont parfois difficilement compréhensibles !

    @ Aurélie et Flo : J'ai l'impression que pour ce poste, cela se joue beaucoup entre Héloïse Bourdon et Mathilde Froustey. Elles sont tellement différentes, sauf plantage surprenant de l'une d'elle, c'est difficile de les départager.

    @ Petitvoile : Mathilde Froustey ne fait pas partie artistiquement de mes danseuses préférées, mais j'aime son charisme en scène, pour certains personnages, ça envoie. Elle me semble plutôt en forme en ce moment, bien distribuée, c'est l'année ou jamais.

    @ Elendae : Alors mon avis ?

    Quadrilles femmes : Chaque année, tout le monde cite Léonore Baulac et Marion Barbeau, sans qu'elles passent. Elles sont pourtant bien distribuées, peut-être enfin cette année ? Pour ma part, j'aime beaucoup Amélie Joannides, mais c'est une classe que je connais peu, j'ai surtout hâte de les voir danser.

    Quadrilles hommes : Pas de favoris ou pronostic particulier. Takeru Coste est bien distribué, mais dans des rôles très spécifiques, la variation de James ne va pas forcément l'avantager.

    Coryphées femmes :  mes chouchoutes, Eléonore Guérineau comme tout le monde, Marine Ganio et Letizia Galloni. Les deux dernières sont à mon avis assez bien parties, avec Charlotte Ranson. Aubane Philbert ou Laurène Levy peuvent aussi tirer leur épingle du jeu. Il y a pas mal de danseuses de j'aime bien dans cette classe.

    Coryphées hommes : François Alu, Hugo Vigliotti et Sébastien Bertaud sont mes favoris, les deux premiers passeront à mon avis.

    Sujets Femmes : Allez, 2012, c'est l'année Mathilde !

    Sujets hommes : Pierre-Arthur Raveau me semble très bien placé, mais Allister Madin peut aussi prétendre à une place. Pour ma part, je n'ai pas de favoris. Ce sont tous de très bons solistes, mais pas forcément des Etoiles potentiels à ms yeux, ou alors pas encore prêts. Mais une promotion des deux cités me satisferait.

  17. Pink Lady
    11 novembre 2012 at 14:30

    Eh bien, après-coup mes pronostics n'étaient pas si mauvais : j'avais tout bon pour les coryphées femmes et les sujets hommes (à ceci près qu'Audric Bézart s'est finalement révélé plus avantagé que Pierre-Arthur Raveau dans la variation imposée), moitié bon sur les quadrilles femmes et les coryphées hommes (l'évidence François Alu facilitait les choses...), tout faux sur les quadrilles hommes et les sujets femmes en revanche.
    Globalement je suis contente que Marion Barbeau soit passée (je l'avais classée dans mes favorites sans trop y croire), très déçue concernant Hugo Vigliotti et Sébastien Bertaud qui m'ont vraiment enthousiasmée le jour du concours, et curieuse de voir Valentine Colasante davantage en scène.

  18. elendae
    11 novembre 2012 at 17:20

    @Pink Lady : on s'est globalement bien planté sur les sujets, oui, sauf toi ! On ne pouvait pas savoir que Yann Saïz ne concourrait pas, et quant au "cas" Mathilde.....
    En tous cas je pense que je m'abstiendrai sur les pronostics l'an prochain, après avoir assisté au concours je me rends compte qu'on ignore tellement de choses, entre ceux qui ne se présentent pas, ceux qui foirent en beauté leur variation, les bêtes de scène paralysés par les examens, les discrets mais solides, etc, etc...à deux exceptions près toutefois : François Alu et Sae Eun Park, on pourra compter sur leur promotion l'an prochain avec assurance !!

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial