Friday, Oct. 20, 2017

Concours interne de promotion 2013 du Ballet de l’Opéra de Paris : résultats des danseurs

Ecrit par :

6 novembre 2013

|

Catégorie :

Le Concours Interne de promotion 2013 du Ballet de l'Opéra de Paris s'est tenu pour les danseurs le mercredi 6 novembre. À lire : le résultat des danseuses.

Pas vraiment de scandale cette année à la vue des résultats. Le public a globalement été d'accord avec le jury. Pas de Don José cette année en variation libre, un seul Arepo (et une autre variation que celle habituellement prise), mais beaucoup de Jerome Robbins, les modes changent chez les danseurs.

Le jury était présidé par Brigitte Lefèvre (Directrice de la danse). Il était composé de Laurent Hilaire (Maître de Ballet associé à la direction de la danse), Clotilde Vayer (Maîtresse de ballet), Benjamin Millepied (Directeur de la danse à compter du 1er octobre 2014), John Neumeier (Directeur du Ballet de Hambourg), en suppléant Lionel Delanoë (Maître de ballet), et des danseurs et danseuses Eleonora Abbagnato, Josua Hoffalt, Alessio Carbone, Lucie Clément et Pascal Aubin (suppléant Benjamin Pech).

 

Résultats des Quadrilles

Variation imposée : variation du Pas de cinq des Pierres précieuses, La Belle au bois dormant, acte III (chorégraphie Rudolf Noureev).



1. Hugo Marchand, promu Coryphée

2. Germain Louvet, promu Coryphée

3. Cyril Chokroun

4. Florent Melac

5. Antonio Conforti

6. Antonin Monie

Hugo Marchant

Hugo Marchand

Tout le monde s'attendait à une certaine catastrophe avec l'horrible variation imposée, mais tous les candidats s'en sont finalement plutôt bien sortis. Il faut dire que sa difficulté de l'épreuve avait fait renoncer pas mal des danseurs, et seuls sept passaient le Concours, en général de jeunes recrues. Tous ont également choisi des variations libres très techniques. Cela sonnait comme une classe assez ambitieuse, qui veut montrer ce qu'elle vaut. La présence du futur directeur dans le jury n'y est sûrement pas pour rien.

Hugo Marchand a dominé le Concours. Son imposée était la meilleure et il avait une grande classe dans sa libre, Tchaïkovski-Pas de deux. Il a montré, au-delà d'une certaine maîtrise technique, un certain sens du style et beaucoup d'allure. Sa première place est logique, comme celle en deuxième de Germain Louvet, mais qui a souffert d'une certaine fébrilité. Antonio Conforti aurait peut-être mérité un meilleur classement (Florent Melac, classé au-dessus, était plutôt raide et en difficulté). Le trac a visiblement eu raison de lui, mais il a montré un véritable tempérament d'artiste et un grand sens de la musique dans sa libre, extrait de Roméo et Juliette.Un jeune danseur à suivre de près, qui aura toutes ses chances l'année prochaine.

Germain Louvet

Germain Louvet

 

Variations libres choisies par les Quadrilles : 

Germain Louvet : Paquita, acte II, Grand pas, variation de Lucien D'Hervilly (Pierre Lacotte).

Hugo Marchand : Tchaïkovski-Pas de deux (George Balanchine).

Florent Melac : Le Lac des Cygnes, acte II, variation de Siegfried (Rudolf Noureev).

Antonin Monie : Tchaïkovski-Pas de deux (George Balanchine).

Cyril Chokroun : Grand pas classique (Victor Gsovsky).

Antonio Conforti : Roméo et Juliette, acte I, variation de Roméo (Rudolf Noureev).

Takeru Coste : Raymonda, acte II, deuxième variation d'Abderam (Rudolf Noureev).

 

Résultats des Coryphées

Variation imposée : variation de Lucien d'Hervilly, Paquita, Grand pas de l'acte II (Pierre Lacotte).

 

1. Axel Ibot, promu Sujet

2. Sébastien Bertaud, promu Sujet

3. Alexandre Gasse

4. Adrien Couvez

5. Maxime Thomas

6. Hugo Vigliotti

Sébastien Bertaud - Concours interne de promotion 2013 - Variation imposée

Sébastien Bertaud - Concours interne de promotion 2013 - Variation imposée

Cette classe, la plus intéressante l'année dernière, a été décevante. Aucun danseur n'a été capable de maîtriser la variation imposée (Germain Louvet, qui l'avait prise en libre chez les Quadrilles, l'a mieux réussie que tout le monde). Pour les variations libres, beaucoup avaient choisi des variations assez fortes, mais en manquant cruellement de personnalité. À quelques exceptions près. Dès que Hugo Vigliotti est entré en scène pour Le Rire de la Lyre, il s'est passé quelque chose. C'est ce qu'on appelle un tempérament d'artiste. Raconter une histoire, faire vivre quelque chose, transmettre une émotion en tout juste deux minutes... Son imposée n'était pas parfaite (aïe, la petite chute sur la fin), mais pas moins que les autres. Alors pourquoi une sixième petite place ? Voilà peut-être la seule injustice de ce Concours.

La bonne nouvelle de cette classe est évidemment venue de Sébastien Bertaud, enfin promu, qui n'en revenait pas lui-même. C'est le seule avec Hugo Vigliotti à avoir vraiment montré du tempérament dans sa libre, percutant dans Push comes to shove de Twyla. Sébastien Bertaud a aussi montré un grand sens du style dans son imposée, la meilleure de toutes de ce point de vu-là. Mais pourquoi avoir attendu si longtemps pour le nommer ? Pour être honnête, il n'était pas évident de faire un classement à l'issue de cette épreuve. J'aurais choisi Sébastien Bertaud et Hugo Vigliotti pour leur tempérament d'artiste et leur charisme au-dessus des autres, mais leurs parcours n'ont pas été parfaits non plus.

Axel Ibot ne s'est pas trop mal sorti de son imposée, et a montré une grande musicalité dans sa libre, Dances at a Gathering. Une promotion, pourquoi pas, mais cela ne valait pas une première place selon moi. Maxime Thomas aurait pu avoir sa chance, c'est finalement lui qui a réussi le parcours le plus équilibré. Adrien Couvez a aussi montré une certaine personnalité dans sa libre.

Axel Ibot - Concours interne de promotion 2013 - Variation libre

Axel Ibot - Concours interne de promotion 2013 - Variation libre

Variations libres choisies par les Coryphées : 

Yvon Demol : Notre-Dame de Paris, acte I, variation de Frollo (Roland Petit).

Grégory Dominiak : Appartement, variation de la Télévision (Mats Ek).

Alexandre Gasse : L'Arlésienne, dernière variation de Frédéri (Roland Petit).

Axel Ibot : Dances at a Gathering, première variation du Danseur en brun (Jerome Robbins).

Mickael Lafon : La Bayadère, acte II, variation de Solor (Rudolf Noureev).

Jérémy-Loup Quer : La Bayadère, acte II, variation de Solor (Rudolf Noureev).

Maxime Thomas : Dances at a Gathering, deuxième variation du Danseur en brun (Jerome Robbins).

Hugo Vigliotti : Le Rire de la Lyre (José Montalvo).

Sébastien Bertaud : Push comes to shove (Twyla Tharp).

Matthieu Botto :  Le Lac des Cygnes, acte III, variation de Rotbhart (Rudolf Noureev).  

Adrien Couvez : Push comes to shove (Twyla Tharp).

 

Résultats des Sujets

Variation imposée : variation d'Albrecht, Giselle, acte II (Jean Coralli et Jules Perrot).

 

1. Pierre-Arthur Raveau, promu Premier danseur

2. François Alu, promu Premier danseur

3. Fabien Revillion

4. Marc Moreau

5. Daniel Stokes

6. Florimond Lorieux

François Au - Concours interne de promotion 2013 - Variation imposée

François Au - Concours interne de promotion 2013 - Variation imposée

François Alu est arrivé deuxième... Mais c'est lui que tout le public, attendant dans la cour de Garnier, a applaudi lorsqu'il est sorti. On est une star où on ne l'est pas.

C'était une belle classe de Sujets dans son ensemble. La variation imposée n'a posé de réel problème à personne, et tout le monde a globalement montré beaucoup de personnalité. Tous les danseurs auraient mérité de figurer au classement, d'une façon ou d'une autre. François Alu a dansé un Albrecht d'une incroyable propreté et précision, mais c'est bien Pierre-Arthur Raveau qui a été le meilleur dans cet exercice, faisant véritablement vivre son personnage romantique et racontant une histoire, avec beaucoup de style. Alors que beaucoup le trouvent froid sur scène, il a montré ses qualités d'interprètes, qui donnent vraiment envie d'en voir plus. Son choix de libre était par contre surprenant, Marco Spada. Il l'a dansée avec une grande précision technique, mais on ne peut pas dire que cela mettait vraiment en avant sa personnalité, à l'inverse de ses camarades.

François Alu avait choisi Le Fantôme de l'Opéra, ballet oublié de Roland Petit. Un passage qui exige de la théâtralité et de la noirceur. Pari réussi pour le danseur, que tout le monde a eu de la peine à reconnaître sur scène, tant il était métamorphosé. Il a tenu en haleine le public pendant ces quelques minutes, montrant un formidable charisme et un tempérament flamboyant. Voilà pourquoi, pour moi, il aurait dû passer premier. Il y en a qui sont au-dessus des autres, qui ont ce "truc en plus", c'est comme ça... Il paraissait presque déçu à la sortie, rendez-vous compte, c'est la première fois qu'il n'est pas premier... depuis son arrivée à Nanterre.

Pierre-Arthur Raveau n'a toutefois absolument pas démérité, il s'agit là d'une belle promotion. Il est jeune, se frotter à de nouveaux rôles lui permettra justement de développer sa personnalité artistique.

Pierre-Arthur Raveau - Concours interne de promotion 2013 - Variation libre

Pierre-Arthur Raveau - Concours interne de promotion 2013 - Variation libre

 

Fabien Revillion n'est à mon avis pas arrivé loin dans les points. Si son Albrecht était honnête, sa libre, Donizetti-Pas de deux, était superbe. Voilà une avalanche de technique qu'il a surpassée avec beaucoup de facilité et de panache, que je ne lui connaissais pas forcément. Partie remise pour l'année prochaine ? Pour le reste du classement, Florimond Lorieux, a montré une très belle musicalité dans Dances at a Gathering, c'était un beau moment. Daniel Stokes a aussi su capter le public avec son Frollo. Marc Moreau m'a semblé moins percutant dans Arepo (pas la variation que tout le monde connaît, l'autre). Allister Madin, qui ne figure pas au classement, n'a pourtant pas démérité, avec la première variation d'Other Dances dansée avec beaucoup de caractère.

 

Variations libres choisies par les Sujets :

Florimond Lorieux : Dances at a Gathering, première variation du Danseur en brun (Jerome Robbins).

Allister Madin : Other Dances, première variation (Jerome Robbins).

Julien Meyzindi : La Maison de Bernarda (Mats Ek).

Marc Moreau : Arepo (Maurice Béjart).

Pierre-Arthur Raveau : Marco Spada, acte II, variation de Marco Spada (Pierre Lacotte).

Fabien Révillion : Donizetti-Pas de deux (Manuel Legris).

Daniel Stokes : Notre-Dame de Paris, acte I, variation de Frollo (Roland Petit).

François Alu : Le Fantôme de l'Opéra, acte I, variation du Fantôme (Roland Petit).

Yannick Bittencourt : Suite en blanc, Mazurka (Serge Lifar).

 

À LIRE

Le Concours interne de promotion comme si vous y étiez, récit tout en humour de ces deux jours, vus du public

Concours Interne de promotion 2013 du Ballet de l'Opéra de Paris : toutes les infos pratiques

Concours interne de promotion 2013 : les pronostics et tendances du web

 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(12) commentaires

  1. alpha
    6 novembre 2013 at 18 h 08 min

    bravo à eux tous et de belles saisons... du travail et de la générosité !

  2. Strapontine
    6 novembre 2013 at 19 h 32 min

    Super ! Je suis heureuse pour tous ces danseurs, que j'apprécie ! Youpiiii tout particulier pour Sébastien Bertaud, Pierre-Arthur Raveau et François Alu ! J'aurais aimé savoir si Takeru Coste s'était présenté cette année ...

  3. Joelle
    6 novembre 2013 at 20 h 34 min

    Takeru Coste s'est effectivement présenté, mais n'a malheureusement pas été classé. Dommage. J'ai bien aimé ce qu'il a présenté, c'était très original.

    • Heloise
      7 novembre 2013 at 9 h 23 min

      L'année prochaine T. Coste sera promu selon moi

  4. Joelle
    6 novembre 2013 at 20 h 54 min

    Tout à fait d'accord avec les commentaires d'Amélie sur F. Alu, Il aurait être n°1 ! Mais je me demande s'il ne commence pas à attirer la jalousie avec sa réussite "insolente" et ses promotions tous les ans par rapport à d'autres qui galèrent plus... Enfin le principal est qu'il soit passé !!!

  5. Estelle
    6 novembre 2013 at 21 h 26 min

    Ah ce que j’aurais aimé être là ! Merci d’atténué ma peine Amélie en rédigeant tous ces billets sur le concours :) Et vive l’Alu (oui je suis une groupie)

  6. Karine
    6 novembre 2013 at 22 h 33 min

    Je ne trouve nulle part les résultats pour les danseuses. Savez vous où je peux trouver ça?

    • Nati
      6 novembre 2013 at 23 h 24 min

      les danseuses passent le concours samedi.

  7. Anne
    6 novembre 2013 at 22 h 57 min

    De très belles promotions en général. Je suis juste étonnée de celle d'Axel Ibot vue les prestations du jour mais je ne peux pas forcément avoir les mêmes goûts que le jury sinon ça ne serait pas drôle :) Les deux Basilio de Mathilde Froustey ont été promus Premiers Danseurs et c'est réjouissant de savoir qu'on les verra davantage au premier plan sur scène.

  8. a.
    7 novembre 2013 at 13 h 58 min

    Emouvant! bravo à eux tous!

    • Amélie
      11 novembre 2013 at 20 h 37 min

      @ tous et toutes : Merci de vos avis et réactions :)

  9. a.
    14 novembre 2013 at 14 h 13 min

    En tout cas, Pierre-Arthur Raveau est vraiment beau sur cette photo : ces lignes! cette tenue! La classe, quoi!

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial