Saturday, Nov. 17, 2018

Concours interne de promotion 2014 du Ballet de l’Opéra de Paris : résultats des danseuses

Ecrit par :

6 décembre 2014

|

Catégorie :

Le Concours Interne de promotion 2014 du Ballet de l'Opéra de Paris s'est tenu pour les danseuses le samedi 6 décembre (à lire : les résultats des danseurs).

Le jury est présidé Stéphane Lissner (Directeur de l'Opéra de Paris). Il était composé de Benjamin Millepied (Directeur de la Danse), Clotilde Vayer (Maîtresse de ballet, associée à la direction de la danse), Maria Kochetkova (Principal Dancer au San Francisco Ballet), Ethan Stiefel (Principal Dancer au New York City Ballet et à l'American Ballet Theatre), en suppléant Lionel Delanoë (Maître de ballet), et des danseurs et danseuses Aurélie Dupont, Benjamin Pech, Aurélia Bellet, Myriam Kamionka et Alexandre Carniato (suppléante Juliette Gernez).

 

Résultats des Quadrilles

Variation imposée : Le Lac des Cygnes, acte I, pas de trois, première variation (Rudolf Noureev).

 

1. Ida Viikinkoski,  promue Coryphée

2. Jennifer Visocchi,  promue Coryphée

Le jury n'a pas pu se mettre d'accord pour les trois autres postes. Le reste du classement n'est donc pas effectué.

Ida Viikinkoski - Concours de promotion 2014, variation libre (The Four Seasons)

Ida Viikinkoski - Concours de promotion 2014, variation libre (The Four Seasons)

Cette classe des Quadrilles était plutôt homogène, et à l'issue des deux variations, personne ne ressortait franchement du lot... Ce qui ne veut pas dire que seulement deux personnes méritaient d'être promues. Cette décision laisse perplexe. Le jury devait vraiment être coupé en deux pour ne pas arriver à se décider sur trois postes de Coryphées, ce qui n'est pas l'enjeu le plus ultime. L'année prochaine, la question se reposera, avec exactement les mêmes personnes. Un coup dur pour les danseuses, sur scène tous les soirs en décembre, dont certaines ont vraiment fait un beau Concours.

La variation imposée a globalement été joliment dansé, même si la dernière diagonale a posé pas mal de problèmes. Ida Viikinkoski a réussi un Concours très équilibré, l'une des meilleures variations imposées et une très jolie libre (The Four Seasons), interprété avec un certain sens du style, de la musicalité et une jolie présence. Jennifer Visocchi a réussi proprement son imposée, mais sans spécialement se détacher du lot. Sa libre (Grand Pas), faisait un certain effet, interprétée tout en séduction décontractée. Sa deuxième place est moins évidente par rapport à d'autres.

Amélie Joannidès a ainsi réussi un très joli Concours, musicale et rayonnante. Des fouettés un peu ratés sur la libre lui ont-ils coûté la promotion ? Roxane Stojanov avait une danse encore un peu sèche, mais tout respire en elle le tempérament de soliste. Premier Concours, et déjà beaucoup d'aplomb et de technique. Leïla Dilhac a aussi proposé une danseuse en verte de Dances at a Gathering pleine d'esprit. Bref, ce n'était pas les talents qui manquaient pour trois places de Coryphées.

Jennifer Visocchi - Concours de promotion 2014, variation libre (Grand Pas)

Jennifer Visocchi - Concours de promotion 2014, variation libre (Grand Pas)

Variations libres choisies par les Quadrilles : 

Amélie Joannides : Le Corsaire, variation lente (Marius Petipa)

Lucie Mateci : L'Histoire de Manon, acte II, variation de Manon (Kenneth MacMillan)

Sophie Mayoux : The Four Seasons, variation de l'Automne (Jerome Robbins)

Caroline Osmont : Don Quichotte, acte I, première variation de Kitri (Rudolf Noureev)

Ninon Raux : Joyaux, Émeraudes, première variation (George Balanchine)

Roxane Stojanov : Paquita, variation de Paquita (Marius Petipa)

Gwenaëlle Vauthier : Giselle, acte I, variation de Giselle (Mats Ek)

Ida Viikinkoski : The Four Seasons, variation du Printemps (Jerome Robbins)

Jennifer Visocchi : Grand Pas (Twila Tharp)

Laura Bachman : Giselle, acte I, variation de Giselle (Marius Petipa)

Alice Catonnet : Grand Pas Classique (Victor Gsovsky)

Julia Cogan : Don Quichotte, acte II, scène de la Vision, variation de Dulcinée/Kitri (Rudolf Noureev)

Camille de Bellefon : Arepo (Maurice Béjart)

Emma d'Humières : The Four Seasons, variation du Printemps (Jerome Robbins)

Leïla Dilhac : Dances at a Gathering, variation de la Danseuse en vert (Jerome Robbins)

Lucie Fenwick : In The Middle, Somewhat Elevated (William Forsythe)

Claire Gandolfi : Raymonda, acte II, variation d'Henriette (Rudolf Noureev)

Clémence Gross : Paquita, variation de Paquita (Marius Petipa)

 

 

Résultats des Coryphées

Variation imposée : La Bayadère, acte II, variation de Gamzatti (Rudolf Noureev).

 

1. Léonore Baulac,  promue Sujet

2. Hannah O'Neil,  promue Sujet

3. Letizia Galloni

4. Laurène Levy

5. Fanny Gorse

6. Marion Barbeau

Leonore Baulac - Concours de promotion 2014, variation libre (The Four seasons)

Leonore Baulac - Concours de promotion 2014, variation libre (The Four seasons)

L'une des places de Sujets était promise à Léonore Baulac. La danseuse a assuré, pas de plantage, mais pas d'ultra-domination non plus. Hannah O'Neil n'aurait pas non plus volé la première place. Avec Marion Barbeau, ces trois danseuses ont dominé la variation imposée, Gamzatti, dont les tours ont posé pas mal de problèmes à certaines. Sur cette variation, le niveau était ainsi assez hétérogène.

Hannah O'Neil a eu une micro-chute sur sa dernière diagonale, suivie comme il se doit d'un murmure très audible du public. Cela aurait pu la désarçonner, mais non. La ballerine a fini brillamment, avant de danser une superbe Nuit de Walpurgis de George Balanchhine. Une véritable soliste, sans aucun doute, et très musicale. Léonore Baulac a fait le choix judicieux de The Four Seasons, qu'elle a dansé avec malice et sa présence lumineuse habituelle, mais sans forcément creuser l'écart avec les autres. Marion Barbeau avait pris le pari de Bhakti III, mais sans assez de mordant pour vraiment y briller.

Letizia Galloni était dans la moyenne pour l'imposée, mais sa libre, Tchaïkovski - Pas de deux dansé à toute vitesse, a fait son petit effet. Laurène Levy était lumineuse en Gamzatti, son William Forsythe manquait peut-être un peu de tranchant. Fanny Gorse a aussi montré de la personnalité dans Dances at a Gathering. Petit Regret de ne pas avoir Aubane Philbert au classement, dont la Nikiya en variation libre était très émouvante.

Hannah O'Neil - Concours de promotion 2014, variation imposée (La Bayadère)

Hannah O'Neil - Concours de promotion 2014, variation imposée (La Bayadère)

Variations libres choisies par les Coryphées :

Laurène Levy : In The Middle, Somewhat Elevated (William Forsythe)

Hannah O'Neil : La Nuit de Walpurgis (George Balanchine)

Aubane Philbert : La Bayadère, acte II, variation de Nikiya (Rudolf Noureev)

Charlotte Ranson : Apollon, variation de Polymnie (George Balanchine)

Marion Barbeau : Bhakti III (Maurice Béjart)

Léonore Baulac : The Four Seasons, variation du Printemps (Jerome Robbins)

Laure-Adélaïde Boucaud : Le Sacre du Printemps, variation de l'Élue (Maurice Béjart)

Letizia Galloni - Tchaïkovski - Pas de deux (George Balanchine)

Fanny Gorse : Dances at a Gathering, variation de la Danseuse en vert (Jerome Robbins)

Émilie Hasboun : The Four Seasons, variation de l'Automne (Jerome Robbins)

Juliette Hilaire : Raymonda, acte III, variation de Raymonda (Rudolf Noureev)

 

 

Résultats des Sujets

Variation imposée : Le Lac des Cygnes, acte III, variation du Cygne noir (Rudolf Noureev).

 

1. Laura Hecquet,  promue Premier danseuse

2. Héloïse Bourdon

3. Sae Eun Park

4. Caroline Robert

5. Marine Ganio

6. Charline Giezendanner

Laura Hecquet - Concours de promotion 2014, variation imposee (Le Lac des Cygnes)

Laura Hecquet - Concours de promotion 2014, variation imposée (Le Lac des Cygnes)

La classe des Sujets est décidément celle qui fait le plus parler, et 2014 ne coupe pas à la règle.

Ce fut globalement une très belle classe. Tout le monde s'est sorti du Lac des Cygnes et a fait preuve de beaucoup de personnalité dans la libre. Héloïse Bourdon était un superbe Cygne noir, aux bras voluptueux et à la présence magnétique. Mais Laura Hecquet avait ce petit quelque en plus, un regard venimeux et mystérieux, un véritable personnage. Sur la libre, c'est toutefois Héloïse Bourdon qui a ultra-dominé le Concours, avec une variation des Mirages tout simplement à couper le souffle. Le Concours était très loin... Laura Hecquet a dansé une très belle variation de l'Automne, avec un grand sens du détail, mais cela semblait presque face à côté de la prestation d'Héloïse Bourdon.

Dans l'absolu, Laura Hecquet n'a absolument pas volé cette place de Première danseuse, qu'elle mérite depuis longtemps déjà. C'est un bel avenir qui s'ouvre à elle, interprète investie et belle technicienne, avec pourquoi pas une nomination. Mais sur ce Concours précisément, Héloïse Bourdon a été la meilleure. Quel signe est-ce donc pour cette ballerine, si cette prestation ne suffit pas à la nommer ? L'année prochaine, elle sera en concurrence avec de nouvelles danseuses, et aucun rôle de soliste ne se profile à elle pour les prochains mois.

Sae Eun Park était parfaite techniquement dans le Cygne noir, même si l'on n'y a pas beaucoup vu de cygne. Mais quelle Nikiya ! La ballerine s'est jetée à corps perdu dans cette variation, montrant une grande intensité dramatique et un présence très forte. Sa Naïla sera à suivre de près. Caroline Robert et Marine Ganio ont montré de très jolies choses dans Other Dances. Enfin Charline Giezendanner est passé un peu à côté de son imposée, mais son interprétation de Marie était vraiment touchante.

 

Variations libres choisies par les Sujet :

Sae Eun Park : La Bayadère, acte II, variation de Nikiya (Rudolf Noureev)

Caroline Robert : Other Dances, deuxième variation (Jerome Robbins)

Héloïse Bourdon : Les Mirages, variation de l'Ombre (Serge Lifar)

Marine Ganio : Other Dances, première variation (Jerome Robbins)

Charline Giezendanner : Clavigo, variation de Marie (Roland Petit)

Laura Hecquet : The Four Seasons, variation de l'Automne (Jerome Robbins)

 

Bravo à toutes les danseuses, quel que soit le résultat !

 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(16) commentaires

  1. Drann
    6 décembre 2014 at 15 h 58 min

    Bonjour bonjour quand est ce que la suite du classement des futures coryphées va être publié?? merci :)

  2. Joelle
    6 décembre 2014 at 17 h 36 min

    Un grand ouf de soulagement pour Laura et une pensée pour Héloïse...

  3. Jade
    6 décembre 2014 at 17 h 56 min

    Sans critiquer les danseuses promues aujourd'hui, certainement à la hauteur de leur nouveau grade, je souhaiterais souligner une coïncidence qui m'apparaît troublante (pour ne pas dire grossièrement prévisible). Les 5 danseuses promues aujourd'hui ont dansé en variation libre un(e) chorégraphe américain(e), plutôt marqué(e) NYCB. Robbins, Balanchine, Tharp. Pourtant, ces variations souvent florales (Robbins) et issues de ballets souvent abstraits n'étant pas très fortes en émotion, elles ne permettaient pas aux artistes de déployer leur talent de manière ostensible. Elles permettaient toutefois de courtiser un jury cette année américanisant. Pour les postes de coryphées : les 2 quadrilles promues Jennifer Visocchi et Ida Viikinkoski dansaient bien certes. Mais pas plus que les autres, non ? Lucie Mateci était une belle Manon. Caroline Osmont une piquante et imposante Kitri. Ninon Raux une bien jolie Emeraude, Lucie Fenwick une majestueuse "forsythienne" et Roxane Stojanov a séduit de nombreux spectateurs. Dès lors, ne promouvoir que 2 danseuses au lieu de 5 comme le nombre de postes le permettait semble suspect... Surtout sur ces variations... Pour le poste de première danseuse, c'est un avis personnel mais Laura Hecquet m'est apparue comme une solide technicienne sans grand charisme, dans ses deux variations en tout cas. Héloïse Bourdon s'est imposée comme une grande danseuse de la troupe : élégant cygne noir avec un port de bras des plus remarquables et magnifique dans Les Mirages de Lifar. En résumé, ni voyez aucune grossière allusion anti-américaine de ma part, je trouve ces promotions un peu cousues de fil blanc eu égard aux variations libres choisies par les nouvelles coryphées, sujets et première danseuse. Que du Robbins, du Balanchine et Tharp. C'est peut-être ça, la fameuse touche Millepied. En attendant, bravo à toutes ces belles et talentueuses danseuses, de la quadrille à la première danseuse. Suivons l'évolution d'Héloïse Bourdon avec attention, une grande danseuse classique et néo-classique vient de se révéler ! (Et j'ai eu l'impression que les danseuses étaient beaucoup plus crispées dans leur variation imposée que dans leur variation choisie, alors que certaines avaient une variation libre techniquement aussi difficile).

  4. Mattieu
    6 décembre 2014 at 18 h 53 min

    Je trouve le fait de ne pas avoir donné les 3 postes restants aux quadrilles irrespectueux envers leur travail et un peu cruel. Il est tellement difficile de sortir de cette classe, et quand l'occasion se présente voilà ce qu'il se passe! Ces demoiselles doivent être bien déçue ce soir....particulièrement Amélie Joannides et Roxane Stojanov qui méritaient une promotion. Chez les coryphées et les sujets, à quoi bon avoir fait passé le concours à toutes ces danseuses alors que les dés étaient joués d'avance? Certes les promues sont méritantes, mais est-il nécessaire d'imposer ce concours difficile, humiliant, en pleine série de spectacles, à toutes ces danseuses quand on sait que leurs efforts seront vains? Oui Laura Hecquet mérite sa place. Oui Héloise Bourdon a été la meilleure aujourd'hui. Mais la pauvre aurait pu être Guillem qu'ont ne lui aurait pas donné le poste. Bref, ce concours smble inutile, absurde, et me laisse une certaine amertume dans la bouche, et je n'ose songer a l'état des danseuses ce soir qui doivent assurer le spectacle. C'est vraiment cruel et je me demande ce que les jury externes pensent de tout ça...comment font les autres compagnies?

  5. Miam23
    6 décembre 2014 at 19 h 15 min

    Pour nous consoler un peu, vous n'auriez pas une photo d'Héloïse Bourdon qui apparemment a été magnifique ?

  6. Julia
    6 décembre 2014 at 19 h 16 min

    Je me souviens encore d'il y a 2 ans quand tout le monde avait crié au scandale après la nomination inattendue de Valentine Colasante (vécu à l'époque comme un crime de lèse majesté envers les autres qui "devaient" être promues depuis lgtps. Cf : http://www.resmusica.com/2012/11/13/concours-de-promotion-de-l%E2%80%99opera-ton-univers-impitoyable/ ). Maintenant on critique le fait qu'une danseuse solide et qui attendait elle aussi depuis lgtps d'etre promue. Chaque année les bdalletomanes reprochent le tout et son contraire à ce concours.

  7. Sucre d'Orge
    6 décembre 2014 at 19 h 34 min

    Je vous rejoins complètement sur la prestation d'Héloïse Bourdon, elle était magnifique ! Merci pour votre blog dont je suis une grande fan :) Sucre d'Orge

  8. sandra
    6 décembre 2014 at 20 h 14 min

    Je suis déçue pour Héloïse Bourdon, en même temps elle na que 24 ans il me semble alors j'espère que lannee de ses 25 ans, ce sera enfin la bonne !! Mais après c est aussi une question de subjectivité, peut-être que son style ne plaît pas à benjamin millepied et c'est bien dommage ! Même pas distribuée pour le lac des cygnes ...

  9. Colette
    6 décembre 2014 at 22 h 02 min

    Même réflexion que Jade, le fait que toutes les promues aient choisi des variations de chorégraphes américains m'a paru suspect... Bizarrement, une seule "Ombre" des Mirages (par ailleurs MAGNIFIQUE), une seule Bhakti, et aucune Carmen dans sa chambre !

  10. zane
    6 décembre 2014 at 22 h 47 min

    Bon, évidemment comment ne pas déplorer l'absence au palmarès de première danseuse de la jeune Héloïse Bourdon absolument magistrale dans un variation de Mirages à couper le souffle ce qui a d'ailleurs été le cas dans la salle ou l'émotion était grandement palpable. Un doublé fracassant avec un Cygne noir d'une maîtrise exceptionnelle avec des contrastes saisissants entre élégance, raffinement , cruauté et perversité .Une immense artiste qui prenait son envol sous nos yeux bien au delà d'un poste de première danseuse.Félicitations à Laura Hécquet qui a d'ailleurs remporté ce titre sans démériter aucunement. Une belle danseuse solide et charismatique à laquelle tout le monde souhaite un bel avenir.

  11. john
    6 décembre 2014 at 22 h 59 min

    Sublime et inoubliable Héloïse Bourdon, aujourd'hui, un petit bijou, pas une première danseuse, une véritable ETOILE ! Petits arrangements entre amis , dites vous ? Ca peut exister ? Ah bon .. encore !

  12. flo
    6 décembre 2014 at 23 h 10 min

    AH !!!!! Les Bras de Héloïse...! Les Jambes de Héloïse... ! La technique de Héloïse...! L'artistique de Héloïse...! BRAVO HELOISE Tu nous a scotché grave !

  13. Tiphaine
    8 décembre 2014 at 11 h 54 min

    Comme tous les ans, ce concours provoque moults discussions!! Je trouve que les promotions de cette année sont très justes. Je me suis assez longuement interrogée sur les 3 places de coryphées laissées vacantes (ainsi que le poste de premier danseur). Au début un peu sceptique, puis assez convaincue en fait. Une promotion doit être évidente et pas "juste car il y a une place de disponible"; on a que trop parlé de la légitimité des promu(e)s ces dernières années. Je trouve donc ce premier concours de Millepied assez réussi. Je ne connais pas très bien les deux quadrilles promues donc je n'en parlerai pas. En revanche, je suis très contente pour Eléonore et Hannah qui sont toutes deux de petits joyaux de danse. Quel plaisir de les voir danser et c'est ça le plus important! A suivre donc. Ensuite pour la première danseuse, que je suis contente pour Laura Becquet! On peut dire enfin!! J'adore cette danseuse (bon il faut dire que je suis de la génération qui rêvait devant le reportage sur l'école de danse au début des années 2000!!!). En réalité, elle a déjà eu beaucoup de rôles de soliste donc on ne peut être que sûr qu'elle sera une superbe première danseuse. De plus, quand on pense à la prochaine Etoile, on peut penser à elle. Personnellement, à part Eve Grinsztaj (et même c'est peut être trop tard), je ne vois qu'elle. Enfin restons calme, je m'emballe peut être trop vite. En ce qui concerne Héloïse, ce n'est que partie remise mais j'espère qu'elle n'attendra pas autant que Laura!

  14. emilie
    8 décembre 2014 at 14 h 01 min

    Tres sceptique quant à ce concours.... mais s'agit il vraiment d'un concours ? Dans un concours il y a forcément un premier non ? Je pense à ces danseuses qui chaque année s'investisse dans ce concours alors qu'il n'est absolument pas objectif. J'ai assisté au concours et je trouve inadmissible que mademoiselle Philbert n'est même pas été classée ? Comment va évoluer l'opéra ?

    • Amélie Bertrand
      8 décembre 2014 at 17 h 56 min

      @ tous et toutes : Merci pour vos avis !

      @ Jade et Colette : Robbins a toujours eu la cote au Concours de promotion. Il y a quelques années, il n'y avait que ça, puis c'est passé à Carmen ou Esmeralda.

      @ Mattieu : Dans les autres compagnie, c'est l'équipe de direction qui décide chaque année qui est promue, vers décembre ou en fin de saison.

      @ Miam23 : Malheureusement non :(

      @ Julia : Le public est certes volage, mais Valentine Colasante et Laura Hecquet n'ont pas vraiment le même profil. Valentine Colasante n'attendait pas depuis longtemps chez les Sujets, et n'avait pas vraiment eu l'occasion jusque là d'aborder des rôles consistant, à l'inverse de Laura Hecquet.

      @ Tiphaine : Parmi toutes les Premières danseuses, Laura Hecquet devient en effet la plus étoilable. Mais Benjamin Millepied préfère peut-être attendre la nouvelle génération.

      @ Emilie : C'est vrai qu'Aubane Philbert a fait un très beau Concours, j'espère que cela lui donnera l'occasion de plus de rôle.

  15. Flo
    20 décembre 2014 at 0 h 48 min

    Laura!!! Enfin promue!! Je suis tellement heureuse pour elle, je la suis depuis longtemps, j'ai même été formé en même temps qu'elle au CNR de Paris, ultra heureuse pour elle vraiment elle le mérite!!

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial