Wednesday, Oct. 16, 2019

Concours interne de promotion de l’Opéra de Paris 2009 : résultats des danseuses (réactualisé)

Ecrit par :

18 novembre 2009

|

Catégorie :

Aujourd'hui se tient un événement unique dans le monde de la danse : le concours interne de promotion du ballet l'Opéra de Paris.

Comme beaucoup de compagnies au monde, le ballet d l'ODP est très hiérarchisé. La montée en grade se fait ailleurs par nomination, à la fin de la saison. A Paris, il se fait par concours. Chaque fin d'année, les danseurs et danseuses présentent, dans un rituel immuable, une variation libre et une variation imposée sur la scène de Garnier, face au jury et au public. Mais les promotions ne se font pas uniquement sur la prestation du(de la) danseur(se). Son parcours durant l'année compte aussi, de façon inconsciente ou non. Parfois, il n'y a même que ça qui compte, parfois ça n'entre jamais en jeux. Beaucoup demandent la disparition de ce concours jugé injuste. Autant supplient de le garder car il fait partie des spécificités de la Maison. Noureev avait voulu le supprimer, les artistes ont fait grève pour le garder. Les résultats donnent en tout cas lieu, toujours dans un rituel aussi immuable, à des commentaires passionnés où l'on crie aussi bien au scandale qu'au génie.

Je n'ai pas pu assister au concours. Mais comme je suis une blogueuse, ça ne m'empêche pas de donner mon avis (et puis quoi encore ?).

Aujourd'hui avait leu le concours des filles.

Quadrilles
3 postes de Coryphées à pourvoir. La variation imposée est celle du Grand Pas classique.

Variations libres :

- Leïla Dilhac : Emeraudes/Joyaux, 1ère variation

- Peggy Dusssort : variation de Paquita

- Miho Fujii : Vaslaw

- Claire Gandolfi : variation de Giselle (acte I)

- Marine Ganio : Don Quichotte, variation de Dulcinée/Kitri

- Emilie Hasboun : Le Lac des Cygnes, variation du Cygne noir (acte III)

- Juliette Hilaire : Suite en blanc, variation de la Flûte

- Lucie Mateci : Don Quichotte, variation de la Reine des Dryades

- Sofia Parcen : La Bayadère, variation de la 1ère Ombre

- Aubane Philbert : Roméo et Juliette, variation du Bal

- Sylvia-Christel Saint-Martin : Suite en blanc, variation de la Sérénade

- Lydie Vareilhes : Arépo

- Gwenaëlle Vauthier : Suite en blanc, variation de la Flûte

- Jennifer Visocchi : Suite en blanc, variation de la Flûte (c'est la grande mode décidément !)

- Anémone Arnaud : The Four Seasons, variation du Printemps

- Marion Barbeau : variation de Paquita

- Léonore Baulac : Suite en blanc, variation de la Cigarette

- Laure-Adélaïde Boucaud : Apollon, variation de Polymnie

- Valentine Cosalante : Notre-Dame de Paris, variation d'Esmeralda (acte I)

Résultats :

1. Boucaud, Laure-Adélaïde : promue

2. Philbert, Aubane : promue

3. Colasante, Valentine : promue

4. Baulac, Léonore

5. Dilhac, Leila

6. Gandolfi, Claire

N'ayant donc pas assisté au concours, je ne peux donc donner un avis que sur ce que je connais des danseuses en spectacle. Je suis vraiment très contente de la nomination d'Aubane Philbert, très jolie ballerine classique, et qui le méritait depuis longtemps.


Coryphées

3 postes de Sujets à pourvoir. La variation imposée est celle de Louise dans Casse-Noisette (acte II)

Variations libres :

- Juliette Gernez : Clavigo, variation de Marie

- Fanny Gorse : Emeraudes/Joyaux, 1ère variation

- Eléonore Guérineau : Casse-Noisette, variation de Clara (acte II)

- Laurène Lèvy : Roméo et Juliette, variation du Bal

- Juliane Mathis : L'Histoire de Manon, variation de la Maîtresse de Lescaut (acte I)

- Charlotte Ranson : Vaslaw

- Caroline Robert : The Four Seasons, variation du Printemps

- Pauline Verdusen : Don Quichotte, variation de Dulcinée/Kitri

- Séverine Westermann : La Maison de Bernarda, variation de la Soeur bossue

- Amandine Albisson-Pivat : Le Lac des Cygnes, variation du Cygne blanc (acte II)

- Héloïse Bourdon : La Bayadère, variation de Gamzatti (acte II)

- Lucie Clément : La Bayadère, variation de Nikiya (acte II)

Résultats :

1. Albisson, Amandine : promue

2. Bourdon, Héloïse : promue

3. Westermann, Séverine : promue

4. Lévy, Laurène

5. Guérineau, Eléonore

6. Clément, Lucie 

Aucune surprise pour la nomination d'Amandine. Elle était très bien distribuée, et avec raison, depuis quelques mois. Je ne connais pas bien les deux autres, mais je regrette néanmoins la non-promotion d'Eléonore Guérineau, qui attire toujours les regards dès qu'elle rentre en scène. D'après ce que j'ai lu, elle avait en plus très bien réussi son concours. Dommage aussi pour Laurène Lévy, que j'apprécie beaucoup.


Sujets

1 poste de Première danseuse à pourvoir. La variation imposée est la première d'Other Dances

Variations libres :

- Sarah Kora Dayanova : Etudes, variation de l'Etoile

- Mathilde Froustey : Don Quichotte, variation de Dulcinée/Kitri

- Charline Giezendanner : variation de Giselle (acte I)

- Christelle Garnier : L'Histoire de Manon, variation de la Maîtresse de Lescaut (acte II)

- Sabrina Mallem : Les Mirages, variation de l'Ombre

- Ludmila Pagliero : Carmen, variation de la Chambre

- Alice Renavand : Clavigo, variation de Marie

- Caroline Bance : Signes

Résultats :

1. Pagliero, Ludmila : promue

2. Renavand, Alice

3. Froustey, Mathilde

4. Dayanova, Sarah Kora

5. Granier, Christelle

6. Giezendanner, Charline

J'ai une question : comment est-il possible que Mathilde Froustey n'est pas été nommée ??? Cette fille est une pure graine d'étoile, et est en plus très bien distribuée depuis des années ! A-t-elle à ce point raté son concours ? Toujours d'après que ce j'ai lu, elle était un peu nerveuse, mais sans que ce soit vraiment pesant quant au concours. Il était pour moi évident que, s'il n'y avait qu'une place, elle ne pouvait être que pour Mathilde. Ludmila Pagliero ne m'a jamais particulièrement marquée. Dommage, dommage, les places de Premières danseuses ne sont pas si courantes que ça...

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(8) commentaires

  1. mlleCl_a_sse<3
    18 novembre 2009 at 19:05

    Salut, moi j’ai assisté au con­cours et je vou­lais savoir quand est-ce qu’on aura les résul­tats et com­ment les voir sur inter­net.
    Voila merci

  2. pat
    19 novembre 2009 at 01:36

    ai vu le con­­­cours aujourd hui avec mon meilleur ami,dan­­­seur lui aussi et je suis très sur­­­pris des résul­­­tats.com­­­ment est il pos­­­si­­­ble de ne pas nom­­­mer éleo­­­nore Gue­­­ri­­­neau qui est vrai­­­ment au des­­­sus de toute sa classe?autre mys­­­tére:Lud­­­mila pagliero?bonne dan­­­seuse mais ne méri­­­tant pas cette nomi­­­na­­­tion avec une car­­­men très fade et peu sen­­­suelle.les meilleurs étaient Mathilde Frous­­­tey et Alice Rena­­­vand.2 dan­­­seu­­­ses très dif­­­fe­­­ren­­­tes et c est cela qui fait la richesse de cette troupe.Mathilde a beau­­­coup évo­­­lué et a gagné en fémi­­­nité et pré­­­sence et quelle tra­­­vail.Alice est une superbe artiste et donne des fris­­­sons.Cela con­­­firme le peu d inte­­­ret de ce con­­­cours si les talents ne sont pas récom­­­pen­­­ses………..


    > Le con­­cours a tou­­jours son lot d’incom­­pré­­hen­­sion

  3. Boodeluxe
    19 novembre 2009 at 01:39

    Il est étrange de cons­­­ta­­­ter qu’une dan­­­seuse au carac­­­tère excep­­­tion­­­nel tel que Lud­­­mila Pagliero fasse l’objet de tant de haine et de sus­­­pi­­­cion. N’est-elle pas assez “blan­­­che” pour cer­­­tain(e)s? Les com­­­men­­­tai­­­res réac­­­tion­­­nai­­­res pour une dan­­­seuse inter­­­na­­­tio­­­nale et tout spé­­­cia­­­le­­­ment pré­­­coce donne une bien piè­­­tre image de l’étroi­­­tesse d’esprit de cer­­­tains ama­­­teurs limi­­­tés. Sou­­­hai­­­tons lui la recon­­­nais­­­sance qu’elle mérite au-delà des sui­­­veurs d’un tout petit monde! Et bravo à cette figure cha­­­ris­­­ma­­­ti­­­que et pro­­­met­­­teuse!


    > Je crois que vous allez trop loin dans vos remar­­ques Boo­­de­­luxe. Per­­son­­nel­­le­­ment, je n’ai rien con­­tre Lud­­­mila Pagliero, mais elle ne m’a jamais mar­­qué. Je sais que je l’ai déjà vu dan­­ser plu­­sieurs fois, mais je dois faire un effort pour savoir où. Alors que Mathilde Frous­­­tey ou Sarah Kora Daya­­­nova m’ont beau­­coup plus tou­­chées. Je pense que beau­­coup atten­­daient la nomi­­na­­tion de Mathilde, et sont un peu frus­­trés de la voir encore une fois reca­­lée.

  4. clobaud
    21 novembre 2009 at 17:03

    merci pour ces info et les resul­tats hom­mes sont-ils con­nus ??

  5. mimylasouris
    22 novembre 2009 at 20:27

    Héloïse Bour­don est magni­fi­que.
    Mathilde Frous­tey était fidèle à elle-même, grande flui­dité tech­ni­que et artis­ti­que.
    Quant à Lud­mila Pagliero, je n’ai rien con­tre elle, mais rien pour non plus. Sa Car­men était plu­tôt fade et guère enthou­sias­mante - quand on ima­gine qu’elle peut être pro­mue étoile d’un moment à l’autre, main­te­nant… Elle ne sem­ble pas avoir la car­rure des autres pre­miè­res dan­seu­ses (bon, en même temps, Ould-Bra­ham devrait avoir été nom­mée depuis long­temps). Mais je ne demande qu’à être détrom­pée.
    J’arrête de m’éten­dre - je l’ai déjà assez fait sur mon pro­pre blog.

  6. Le petit rat
    23 novembre 2009 at 00:31

    Pas d’accord avec vous!!! Mathilde Frous­­tey béné­­fi­­cie d’un sou­­tien média­­ti­­que, est une bonne tech­­ni­­cienne, gra­­cieuse et béné­­fi­­cie déjà de nom­­breu­­ses dis­­tri­­bu­­tions (comme en décem­­bre dans casse noi­­sette). Un peu de sou­­tien pour les moins mises en avant qui ont tout autant voire plus de qua­­li­­tés qu’elle. C’est le que de Lud­­mila, qui brille en con­­tem­­po­­rain, qui est quelqu’un de régu­­lier et sérieux. Cela ne m’étonne pas qu’elle ait réussi le con­­cours brilla­­ment.


    > C’est une ques­tion de sub­jec­ti­vité, mais pour moi, un poste de Pre­mière dan­seuse ne sert pas à récom­pen­ser une dan­seuse sérieuse, comme je ne doute pas que doit être Lud­mila, mais une Etoile poten­tielle. Tou­jours de façon sub­jec­tive, je ne suis pas for­cé­ment fan de Mathilde, mais je trouve qu’elle a ce petit plus qui fait qu’on la remar­que, ce que ne m’a pas encore fait Lud­mila.

  7. LysNoir
    28 novembre 2009 at 23:57

    Nous som­mes nom­breux sur la Toile à être sur­pris par la nomi­na­tion de Pagliero. Cette dan­seuse est une bonne tech­ni­cienne mais elle n’est que celà…En aucun cas, il n’y a de la graine d’Etoile chez elle.

    D’accord pour Frous­tey ou Rena­vand…

  8. Fée Dragée
    26 mai 2010 at 12:22

    Que de sou­ve­nirs… J’ai assisté au con­cours… Moi, bal­let­to­mane aveu­gle… Et je fus ravie par la danse de Mlle Phil­bert… Elle dan­sera ce 29 mai, puis le 2 juin la varia­tion de Manou dans La Baya­dère… Pro­mo­tion méri­tée !

    Je vou­drais aussi saluer le mérite de Mlle Par­cen, dont les bras gra­cieux font le charme d’une pré­sence pleine de finesse…
    Pour­quoi reste-t-elle dans les 32 ombres… ? Elle méri­te­rait d’être en pleine lumière… Ah si M. Nou­reev qui osait donn­ner leur chance aux élé­ments qui la méri­taient sans s’en tenir au grade… Mais je m’éloi­gne du sujet… Par­don…

    J’ai regretté que Mlle gué­ri­neau ne monte pas… Elle est le bon­heur de dan­ser même…

    Mais il faut dire qu’à l’opéra… il faut savoir “res­ter à sa place” pour ne pas faire d’ombre aux étoi­les…

    ce n’est qu’un avis per­son­nel…

Réagissez

Répondre à Le petit rat Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial