Sunday, Oct. 21, 2018

(La) Horde – Jumpstyle avec l’École de Danse Contemporaine de Montréal et ateliers au Centre Pompidou

Ecrit par :

8 mai 2015

|

Catégorie :

(La) Horde est un collectif d'artistes, la réunion de quatre ami-e-s. Deux viennent de la danse, les deux autres des arts déco. Le mélange donne une énergie artistique mêlant les arts et les idées. Ils sont en ce moment à Paris pour une double actualité, un spectacle de jumpstyle d'un côté, des performances et ateliers pour ados de l'autre.

Avant les gens mouraient

Avant les gens mouraient

Avant les gens mouraient est une de leurs pièces, dansée par les élèves de l'École de Danse Contemporaine de Montréal. Soit 40 minutes intenses, d'une énergie folle, avec une chorégraphie basée sur le jumpstyle. Ce mouvement de danse urbaine est né dans les années 1990, en Europe du Nord. Les étudiant-e-s de l'École de Danse Contemporaine de Montréal n'en avaient jamais entendu parler. Pendant quatre mois, ils se sont immergés dans cette danse, travaillant leur corps différemment, à l'aide de vidéos et des quatre artistes de (La) Horde, venant tour à tour à Montréal.

La musique jumpstyle peut paraître violente au premier abord pour une oreille sensible, avec des basses marquées et rythmées. Mais c'est de là que vient toute l'énergie. Sur scène, les 15 élèves (qui sont en dernière année de formation), démarrent une chorégraphie, puissante et répétitive. Pendant 40 minutes, ils ne vont pas s'arrêter, toisant le public d'un regard de défi. L'énergie de groupe est forte, mais chacun-e (surtout les filles) marque à un moment la scène de sa personnalité. Les corps sont très différents (une grande liane, une fille plus sportive, une aux courbes très féminines), les énergies tout autant. Avant les gens mouraient est un véritable défi physique, mais aussi technique, montrant également derrière l'ensemble la très grand maîtrise de la danse de ces 15 étudiant-e-s, des jeunes talents à suivre de près. À voir à la Maison des Pratiques Artistiques Amateurs de Paris, les 8 et 9 mai à 19h30.

Avant les gens mouraient

Avant les gens mouraient

Sans les élèves de l'École de Danse Contemporaine de Montréal, (La) Horde passe son mois de mai au Centre Pompidou de Paris. Ils proposent Tout commence par une gavotte, un laboratoire chorégraphique. La danse populaire, de la gavotte au pantsula, en passant par le jumpstyle évoqué plus haut, est aujourd'hui enseignée et partagée grâce à internet. En s’appuyant sur des tutoriaux en ligne, (La) Horde propose aux adolescent-e-s de vivre une expérience mêlant danse, vidéo et mise en lumière. Les participant-e-s créent aussi leurs propres vidéos dansées qui seront diffusées après chaque atelier sur une chaîne internet dédiée. À découvrir (et à participer !) du 13 au 27 mai de 14h00 à 18h00. Enfin (La) Horde participe à la Nuit des musées au Centre Pompidou, le 16 mai, avec différentes performances pendant la soirée.

Tout commence par une gavotte

Tout commence par une gavotte

 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial