Monday, Oct. 21, 2019

Prix de Lausanne – Résultats des sélections

Ecrit par :

6 février 2015

|

Catégorie :

La demi-finale du Prix de Lausanne 2015 s'est tenue le vendredi 6 février. Voici la liste des candidats et candidates sélectionné-e-s pour la finale du 7 février.

Bianca Scudamore - Australie, Classical Coaching Australia

Sierra Armstrong - États-Unis, University of North Carolina School of the Arts

Seonmee Park - Corée du Sud, Sunhwa Arts High School

Amber Ray - États-Unis, Yuri Grigoriev School of Ballet

Rebecca Blenkinsop - Australie, Victorian College of the Arts Secondary School

Bret Coppa -États-Unis, Peninsula School of Performing Arts

Austen Acevedo - États-Unis, Orlando Ballet School

Harrison Lee - Australie, The McDonald College of Performng Arts

Navrin Turnbull - Australie, Private Coaching by Maldon John Czislowski

Jarod Curley - États-Unis, Next Generation Ballet

Rina Kanehara - Japon, Académie Princesse de Monte-Carlo

Jisoo Park - Corée du Sud, Seoul Art High School

Lou Spichtig - Suisse, Tanz Akademie Zürich

Gayeong Lee - Corée du Sud, Sunhwa Arts High School

Miguel Pinheiro - Portugal, Escola de Dança do Conservatório Nacional Lisbon

Julian MacKay - États-Unis, Bolshoi Ballet Academy

Jack Thomas - États-Unis, Houston Ballet Academy

Mitsuru Ito - Japon, Escola de Dança do Conservatório Nacional Lisbon

Shogo Hayami - Japon, John Cranko Schule

Syvert Lorenz Garcia - Norvège, Oslo National Academy of the Arts

Le jury note non pas uniquement sur la prestation du jour J, mais sur l'ensemble de la semaine, et les progrès que les candidat-e-s y ont fait. Les résultats peuvent donc parfois sembler contrastés.

 

Les 15-16 ans

Le niveau chez les filles et garçons junior étaient assez hétérogènes. Chez les danseuses, il était amusant de remarquer les différences de style : les 6 o'clock chez les Américaines, la grande propreté techniques des Japonaises, la travail du haut du corps des Russes... des différences jusque dans les maquillages. Certaines avaient déjà une certaine maturité, d'autres faisaient encore très jeune fille en fleur.

Prix de Lausanne - Les filles 15-16 ans

Prix de Lausanne - Les filles 15-16 ans

Les choix des variations classiques sont restés variés. Nika Afonina (Kiev State Ballet School) a dominé sa section avec superbe variation du pas de trois de Paquita, dansée avec beaucoup de charme. Sa variation contemporaine était très féminine, mature. La Japonaise Eriko Nakajima a dansé une magnifique Ombre, là encore avec de la maturité et de l'excellence technique. Taylor Ciampi s'est est aussi bien sortie, tout comme la jeune Olivia Betteridge, mignonne comme tout en Giselle malgré des fautes techniques. Vraiment dommage qu'aucune ne soit en finale.

Bianca Scudamore a bien assuré, mais si elle paraissait un peu raide, tout comme Seonmee Park.

Les garçons ont bien aimé prendre la variation de Franz (Coppélia a décidément toujours du succès). Les plus petits n'étaient pas forcément les plus fébriles. Dmitry Zadorozhniy avait une joie de danser contaminante, Austen Acevedo a montré une technique très assurée, tout comme Ivan Spitale. Ils ont dominé leur classe d'âge.

Prix de Lausanne - Les garçons 15-16 ans

Prix de Lausanne - Les garçons 15-16 ans

Les variations contemporaines ne permettaient pas vraiment de trancher entre les candidat-e-s. Tous et toutes étaient à l'aise techniquement, tous et toutes aussi sur la même longueur d'onde pour l'interprétation. Sierra Armstrong y a montré une belle personnalité, plus à l'aise que dans le classique, tout comme Madeline Woo. Rebecca Blenkinsop avait beaucoup de précision. Chez les garçons, Ivan SpitaleJarod Curley, Victor Caixeta (danseur un peu brouillon mais avec une grande joie de danser) ou Dmitry Zadorozhniy sont ceux qui s'en sont le mieux sortis.

Bret CoppaHarrison Lee ou Navrin Turnbull m'avaient personnellement moins marqué.

 

Les 17-18 ans

Le niveau était très élevé et plus homogène, tout comme le style d'ailleurs, avec la même réflexion pour la danse contemporaine. Chez les filles, Le Sacre du printemps a posé des problèmes d'interprétation à celles qui l'ont choisi, aucun n'étant assez hargneuse et ancrée dans le sol. Pour le classique, beaucoup avaient choisi la variation de Paquita, sans forcément arriver à l'habiter tout du long et à y mettre beaucoup de poésie.

Prix de Lausanne - Les filles 17-18 ans

Prix de Lausanne - Les filles 17-18 ans

Eunhye Lee a dominé sa classe avec une superbe Reine des Dryades, digne d'une professionnelle. Sa variation contemporaine était très réussie aussi. Miko Fogarty a aussi montré beaucoup de professionnalisme et de sens du détail. C'est très dommage que ces deux danseuses ne partent pas en finale, mais comme dit plus haut, tout le travail de la semaine compte. Pour Miko Fogarty, qui a tout gagné, c'est en tout cas la surprise. Teresa Dias était une très jolie Giselle, rayonnante. Les deux élèves de l'Académie de Zurich, Lou Spichtig et Laura Fernandez-Gromova, ont été excellentes. Rina Kanehara a aussi montré une belle personnalité et un beau travail du haut du corps.

Jisoo Park était très forme techniquement, mais ne m'a pas touchée, idem pour Gayeong Lee.

Prix de Lausanne - Les garçons 17-18 ans

Prix de Lausanne - Les garçons 17-18 ans

Pour les garçons, beaucoup pouvaient prétendre à la finale, le niveau technique était élevé. Julian MacKay, Jack ThomasZe WuMitsuru ItoMarcos Vinicius Souza SilvaTallison CostaShogo Hayami ou Peter Weil se sont vraiment démarqués. Miguel Pinheiro avait un beau ballon mais semblait un peu raide, il a en tout cas proposé un joli moment avec sa variation contemporaine. Syvert Lorenz Garcia m'avait semblé assez fébrile.

 

Les élèves qui ne sont pas finalistes participeront demain au Networking Forum, en présence des directeurs et directrices des écoles partenaires, pour tenter de décrocher une bourse d'étude.

 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(3) commentaires

  1. Estelle
    7 février 2015 at 18:44

    Je serai curieuse de lire une interview de Miko Forgaty. Je ne comprend pas pourquoi elle passe tous ces concours. Elle a réussi les plus prestigieux et pourtant elle continue... que lui aurait vraiment apporter la finale du Prix de Lausanne qu'elle n'aurait pas pu avoir lors d'un précédent concours ?

  2. Florine
    8 février 2015 at 01:20

    Je me pose la même question, à propos de Miko Fogarty. D'autant qu'avec l'exposition dont elle bénéficie depuis des années, elle a du recevoir des propositions intéressantes. Au moins pour des compagnies junior... Je me dis que, peut être son souhait est d'intégrer une compagnie en particulier ou bien avoir directement un poste de soliste...

    • Amélie Bertrand
      9 février 2015 at 16:48

      @ Estelle et Florine : Interview de Miko Fogarty en ligne sur Danses avec la plume ;).

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial