Thursday, Jun. 20, 2019

Résultat du concours d’entrée externe 2010 pour le ballet de l’Opéra de Paris

Ecrit par :

3 juillet 2010

|

Catégorie :

Après le concours réservé uniquement aux Petits Rats de première division mardi, le concours externe a eu lieu mercredi, ouverts à tou(te)s les concurrent(e)s.

Seulement une place de titulaire pour de nombreux candidat(e)s. Les mieux classé(e)s devraient avoir des contrats de surnuméraires, surtout qu'il y a plusieurs grosses productions la saison prochaine.

Pour les filles :

1. Lucie Fenwick, engagée
2. Camille de Bellefon
3. Alice Leloup
4. Mélissa Patriarche
5. Calista Ruat
6. Jacqueline Tirabassi
7. Bérénice Baza
8. Juliette Jacq
9. Victoire Debay
10. Clothilde Tran Phat
11. Caroline Osmont
12. Dalila Sapori

Lucie Fenwick n'est pas forcément une danseuse qui se remarque beaucoup, mais il faut saluer sa persévérance. Voila plusieurs saisons (au moins trois) qu'elle enchaîne les remplacements, assume aussi bien du corps de ballet que des petits rôles de pantomime ou de caractère. Un bon signe pour les élèves de l'Ecole de danse qui ne sont pas pris(es). Belle place aussi pour Camille de Bellefond (l'héroïne,faut-il le repréciser, du documentaire Un jour, je serais danseuse) qui n'est pas passée par l'école, et qui grapille des places au concours d'année en année. Sa deuxième place devrait lui assurer pas mal de remplacements. J'espère en tout cas que l'année prochaine sera la bonne pour elle.

Pour les garçons : 

1. Mathieu Contat
2. Mike Derrua
3. Maxime Thomas
4. Antonin Monin-Cesse
5. Neven Ritmanic
6. Thomas Biezka
7. Irlan Santos Da Silva
8. Joseph Gordon
9. Natan Bouzy
10. Nans Pierson
11. Claudio Coviello
12. Elio Clavel

Aucun pris chez les garçons, comme l'année dernière. Avec la grande question : qui choisira de redoubler ou de tenter l'aventure des surnuméraires ? Le premier apparemment reste à l'Ecole. 

Globalement, pas mal de personnes non issues de l'Ecole se sont retrouvées dans le classement. A part la seconde place de Camille de Bellefond, on note aussi chez les garçons la présence de Irlan Santos Da Silva, lauréat de Lausanne en 2008. Bonne ou mauvaise chose ? Certains diront que ça défavorise les élèves de l'Ecole, formé(e)s très jeunes aux particularités de l'Opéra de Paris. D'autres apprécieront de voir des danseurs avec d'autres formations arriver. Je suis plutôt du deuxième bord. C'est plutôt un bon signe pour ceux et celles qui, pour x raisons, n'ont pas été reçu(e)s/gardé(e)s à l'Ecole. Surtout, que, globalement, ils(elles) restent rares.

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(2) commentaires

  1. anne
    3 juillet 2010 at 22:12

    com­­­ment se fait-il qu’une dan­­­seuse ait pu pas­­­ser à la fois le con­­­cours interne et le con­­­cours externe ?


    > Le con­­cours interne est réservé aux élè­­ves de l’Ecole de danse. Mais il n’y a que quel­­que pla­­ces pour une ving­­taine de con­­cur­­rents. Le con­­cours externe, le len­­de­­main, est ouvert à tous, élè­­ves de l’Ecole qui n’ont pas été reçus la veille et dan­­seurs exté­­rieurs. C’est un peu comme une deuxième chance, une façon de favo­­ri­­ser ainsi les élè­­ves de l’Ecole, l’Opéra pré­­fé­­rant de toute façon recru­­ter des dan­­seurs “mai­­son”. Le con­­cours interne et externe ont les même varia­­tions, donc pré­­pa­­rer l’un et l’autre n’est pas une sur­­charge de tra­­vail. En géné­­ral, les pla­­ces accor­­dées lors du con­­cours externe vont à des élè­­ves de l’Ecole, des can­­di­­dats moyens au con­­cours interne et qui se sont rat­­tra­­pés, ou des can­­di­­dats sor­­tis il y a quel­­ques années, qui n’étaient que rem­­pla­­çants dans le corps de bal­­let. C’est assez rare que des dan­­seurs qui ne sont pas du tout passsé par l’Ecole soient reçus dès leur pre­­mier con­­cours. 

  2. breeze
    8 juillet 2010 at 08:42

    Un con­­­cours qui fait tou­­­jours beau­­­coup jaser…

    Lucie Fen­­­wick, issue de la pro­­­mo­­­tion 2006 en était en effet à sa qua­­­trième année de sur­­­nu­­­mé­­­raire dans le CDB, c’est donc une titu­­­la­­­ri­­­sa­­­tion lar­­­ge­­­ment méri­­­tée :D

    Pour ce qui est des can­­­di­­­dats de l’exté­­­rieur, une place dans le clas­­­se­­­ment est en effet très rare, mais elle reste vrai­­­ment très dif­­­fi­­­cile à obte­­­nir. D’ailleurs, les dan­­­seurs qui y par­­­vien­­­nent sont très sou­­­vent déjà aguer­­­ris et plus ou moins con­­­nus dans le milieu…
    Ainsi, Dali­­­lia Sapori était jusqu’alors dan­­­seuse à l’Opéra de Rome, et Béré­­­nice Baza a déjà fait car­­­rière au Bal­­­let d’Argen­­­tine, au Théâ­­­tre San­­­tiago du Chili (tout comme Lud­­­mila Pagliero quel­­­ques années aupa­­­ra­­­vant) puis au Bal­­­let Béjart de Lau­­­sanne…
    Ces pla­­­ces sont bien dif­­­fi­­­ci­­­les à gagner, la con­­­cur­­­rence est rude et ce qui est le plus éton­­­nant lors de ce con­­­cours externe est de voir de très jeu­­­nes dan­­­seurs de l’école de danse se con­­­fron­­­ter à de véri­­­ta­­­bles pro­­­fes­­­sion­­­nels… Ceux-ci font d’ailleurs preuve de beau­­­coup de cou­­­rage à mon avis, en se pré­­­sen­­­tant à des pos­­­tes de sur­­­nu­­­mé­­­rai­­­res à l’Opéra de Paris. Cela a été le cas pour Yong Geol Kim qui avait quitté son sta­­­tut d’étoile au bal­­­let de Seoul pour tout recom­­­men­­­cer à l’Opéra de Paris… D’autres comme Daniil Sim­­­kin (qui avait refusé sa place) ont pré­­­féré emprun­­­ter une autre voie…je pense qu’on ne peut pas leur en vou­­­loir, au con­­­traire…


    > Ales­­sio Car­­bone aussi a dû tout recom­­men­­cer. Quant à Daniil Sim­­­kin, je me demande si hon­­nê­­te­­ment, il ne serait pas plus avancé aujourd’hui s’il avait fait un ou deux ans de corps de bal­­let (avec sa tech­­ni­­que super­­­la­­tive, il serait vite monté). Je l’ai vu au gala des étoi­­les, il est tel­­le­­ment brillant et enthou­­sias­­mant seul. Mais dès qu’il doit dan­­ser avec quelqu’un, il n’y a plus per­­sonne. Il a le même âge que Mathias Hey­­mann. Ce der­­nier est en train de deve­­nir la star de l’Opéra, en abor­­dant quel­­ques grands rôles. J’ai l’impres­­sion qu’on entend plus beau­­coup par­­ler de Daniil Sim­­­kin à l’ABT, qui n’a que des seconds rôles il me sem­­ble. Merci pour les pré­­ci­­sions sur Béré­­­nice Baza et Dali­­­lia Sapori !

Réagissez

Répondre à breeze Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial