Saturday, May. 21, 2022

Poisson d’avril – Une nouvelle série… au coeur des administrations des opéras de France

Ecrit par :

1 avril 2022

|

Catégorie :

La série L'Opéra, diffusée cet automne en septembre sur OCS et se déroulant dans les coulisses du Ballet de l'Opéra de Paris, a connu un joli succès (la saison sera d'ailleurs diffusée en septembre 2022). De quoi donner des idées à d'autres productions. Ce sera chose faite en 2023, avec la diffusion d'une nouvelle série française se déroulant dans les coulisses de l'administration des opéras de France. Le thème ? Un mix entre "polar, sens de l'absurde, humour et tensions", selon la production.

Série Le Labyrinthe - Plan de tournage

Le monde de l'opéra et de la danse sont des terreaux fertiles pour les séries TV. Un monde souvent inconnu, avec ses propres codes, son fonctionnement unique et ce fourmillement en coulisse que le public ne soupçonne pas. En septembre dernier, OCS diffusait ainsi la première saison de la série L'Opéra, inspirée par le Ballet de l'Opéra de Paris. Un joli succès qui a donné des idées à d'autres sociétés de production. Et c'est donc une nouvelle série TV qui verra le jour en 2023, sur la plateforme Série+. Son nom : Le labyrinthe. Son lieu : dans les méandres de l'administration des opéras de France.

Un endroit peu propice pour une série TV ? Tout le contraire pour l'équipe de production. "On a ici affaire à un univers inconnu, aux codes qui échappent au public. On ne soupçonne pas ainsi tout ce qui se passe dans les bureaux. C'est un véritable monde parallèle !". L'on n'aura cependant pas ici affaire à une série sociale, mais plutôt à un format polar, au ton allant volontairement vers l'absurde, voire pourquoi pas un peu de science-fiction. Car l'idée serait née de la série Lost, qui a tenu en haleine des millions de personnes au début des années 2000 (nous parlons d'un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître !). "Je suis fan de cette série, j'ai grandi avec !", raconte la showrunneuse de cette nouvelle série. "Avec l'équipe de scénaristes, nous nous sommes demandé : comment adapter ce genre d'histoire au monde d'aujourd'hui ? L'idée des arcanes des grandes institutions françaises, dont les opéras sont les symboles, est tombée sous le sens".

La première saison suivra ainsi Oscar Fisch, jeune énarque tout juste sorti de l'école et obtenant un poste de chargé de développement multiculturel inter-région à l'Opéra de Paris. Ambitieux, il doit proposer un décret de mise en action sociale d'un plan dérogatoire alliant les différentes maisons d'Opéra de France. Mais ses espoirs se heurtent vite à une réalité qu'il ne soupçonnait pas. "Les huit épisodes le suivent dans sa quête", continue la showrunneuse. "Comment arriver au bureau du 3e étage de sa direction ? Comment réussir à joindre le bon interlocuteur ? Nous avons voulu créer un arc dramatique haletant", explique-t-elle, garantissant de "multiples rebondissements". Sans en oublier toutefois la french touch, qui se matérialisera par un ton volontairement absurde. "L'idée sera de déstabiliser le public. Oscar est-il dans la réalité ou la fiction ? Les consignes qu'on lui donne sont-elles réelles, faisables, logiques ? Son interlocuteur est-il un être humain ? Nous serons constamment sur le fil de la réalité". Même si, l'équipe de production l'assure, tout est inspiré de faits réels. Le Labyrinthe sera aussi l'occasion d'aborder des faits de société, comme la représentation des diversités ou la quête de la parité. "Parallèlement à sa mission Oscar devra mettre en place des commissions de réflexion inter-direction autour de la représentation des minorités ethniques sur scène, la formation d'une DRH autour de la lutte des violences sexistes et sexuelles. Autant de missions qui vont le confronter aux incohérences temporelles et aux arcanes du pouvoir".

Emballé par la première saison, série + en aurait déjà commandé une deuxième. Qui se passera cette fois en pleine pandémie, Oscar devant appliquer toutes les mesures sanitaires changeantes au jour le jour. "Mais au bout d'un an, il pourrait bien passer de l'autre côté du miroir, désormais à l'aise comme un poisson dans l'eau dans un monde dont il aurait appris la logique semblant lui échapper". Mise en ligne le 1er avril 2023.

 



Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial