Tuesday, Oct. 23, 2018

Jeu-concours : des places à gagner pour Genesis de Sidi Larbi Cherkaoui à La Villette

Ecrit par :

18 novembre 2014

|

Catégorie :

EDIT : Le jeu-concours est terminé. Les deux gagnantes sont Léa et Suzanne. Merci à tous et à toutes pour votre participation et vos si jolis souvenirs de spectacle.

 

Nouveau jeu-concours ! Danses avec la plume vous propose cette fois-ci de gagner quatre places pour le spectacle 生长 Genesis de Sidi Larbi Cherkaoui et Yabin Wang à La Villette, le mardi 2 décembre.

Genesis de Sidi Larbi Cherkaoui

Genesis de Sidi Larbi Cherkaoui

 

Le spectacle

Dernière création de Sidi Larbi Cherkaoui, 生长 Genesis est le fruit d'une rencontre avec Yabin Wang, danseuse contemporaine chinoise et vedette du film Le Secret des poignards volants. Avec en filigrane une narration autobiographique, Sidi Larbi Cherkaoui explore le rapport de l'homme à la nature, la question du bien-être, et remet en cause l'uniformisation, la compétitivité et l'aseptisation de notre nouveau monde. Au travers d'un métissage, les danseurs chinois et japonais de la compagnie Yabin & Her Friends et les danseurs de la compagnie Eastman évoluent au rythme des tambours indiens, piano polonais et guitares congolaises. Une leçon de beauté.

 

Le concours

Quatre places pour 生长 Genesis Sidi Larbi Cherkaoui sont à gagner, toutes pour la soirée du mardi 2 décembre à 20h, à la Grande halle de La Villette à Paris.

Pour jouer et tenter de gagner ces places, rien de plus simple. Racontez en commentaire de cet article un spectacle récent de danse contemporaine qui vous a marqué. Deux personnes seront tirées au sort. Elles remporteront chacune deux places pour aller voir 生长 Genesis Sidi Larbi Cherkaoui le mardi 2 décembre.

 

Règlement

Une participation par nom-pseudo/mail/adresse IP est autorisée. Ce concours est ouvert jusqu'au vendredi 21 novembre 2014 à 12h00 (heure de Paris).

 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(13) commentaires

  1. Onéguine
    18 novembre 2014 at 11 h 37 min

    Sans hésiter Now, la dernière création de Carolyn Carson. Très théâtral, Now est bien construit, même s'il est assez inégal. La musique sublime évoque celle de Signes, le compositeur est en effet le même...

  2. Jérôme
    18 novembre 2014 at 11 h 52 min

    Je ne sais pas si ce spectacle est à classer dans la danse contemporaine puisqu'il mélanger théâtre - cirque (corde et acrobatie) - chant - ... le tout en musique (Si il y a musique il y a danse, nous sommes d'accord? :) ) Je parle du spectacle de Raphaëlle Boitel "l'oubliée" (qui était également présenté à la grande Halle de la Villette). J'ai vu peu de spectacle. Mais l'univers de celui ci m'a littéralement aspiré. La performance physique, la musique, l'histoire. Tout y était intense ! C'était un spectacle qui vous colle encore quand vous êtes rentré chez vous. Voila pour moi. Bonne chance à tous. ( un extrait du spectacle dont je parle : https://www.youtube.com/watch?v=AP94S4Y2xQ0 )

  3. Rousskaia
    18 novembre 2014 at 11 h 54 min

    Giselle de Mats Ek vu au tout début de cette année au Théâtre de la Ville. Très musicale, une chorégraphie qui comme toujours dépoussière un ballet vu et revu et qui lui donne un nouveau sens et ce, sans prendre une ride malgré ses 32 ans! Il demeure une vraie puissance dans ce ballet qui donne une claque au ballet romantique du 19ème!

  4. paiva
    18 novembre 2014 at 11 h 56 min

    J'ai encore en tête la proposition bondissante et échevelée de Kaori Ito aux Bouffes du Nord lors de la soirée "Les Joies de l'univers" en juin dernier. Accompagnée d'Iva Bittova au violon, Kaori Ito m'a tenue en haleine de bout en bout. Merci pour ce concours et en croisant les doigts pour faire partie des heureux élus.

  5. Léa
    18 novembre 2014 at 13 h 55 min

    Récemment, le spectacle de danse contemporaine qui m'a le plus marqué est certainement Rain d'Anne Theresa de Keersmaeker. Après avoir vu le documentaire à propos de la création de ce ballet à l’Opéra de Paris en 2011, je me suis rendue à la représentation curieuse mais avec de gros à priori, pensant aller voir un ballet qui tourne en rond, dont je me lasserai probablement au bout de 10min. J'ai pris une claque quand j'ai compris toutes les subtilités de cette œuvre et l'intelligence avec laquelle elle avait été créée. En fait, je ne pensais pas qu'une telle chorégraphie pouvait être mise au point. En espérant pouvoir prendre d'autre claques! Merci

  6. Sandrine
    18 novembre 2014 at 14 h 54 min

    Bonjour, Plus si récent, mais qui m'a beaucoup plu : le Bolero de Sidi Larbi Cherkaoui. On a attendait pour voir comment il éviterait la comparaison avec le merveilleux Boléro de Béjart et il commence par un contre pied qui l'éloigne définitivement de Béjart. J'ai beaucoup aimé le travail avec M. Abromovic sur la répétition, le mouvement perpétuel. Et une fin en hommage, parce que si Sidi LC ne se laisse pas comparer, il sait saluer par un beau clin d oeil Béjart. J'ai vraiment aimé, et n'ai pas compris les critiques, au mieux, mitigées. Bonne journée !

  7. Pandora
    18 novembre 2014 at 21 h 34 min

    Bonsoir, Je ne pourrais vous parler de mon plus récent spectacle de danse contemporaine vu, étant donné qu'il ne m'en a jamais été donné l'occasion! J'ai récemment vu, un spectacle de danse au théâtre bobino "tutu la danse dans tous ses états" car j'aime beaucoup le milieu des arts! Et pourrais vous en parler très longuement! Mais je vous épargne ma loquacité de passionnée de la vie! J'apprécie simplement l'implication des artistes dans leur travail, ils en font leur vie, nous le montre et nous le font partager sur scène le temps d'un spectacle qui peut nous marquer longtemps! Alors pour ça je dis juste bravo, merci et continuez! Excellente soirée

  8. Jean
    19 novembre 2014 at 13 h 34 min

    Bonjour et tout d'abord merci pour ce concours et toutes ces news dansées! Mon dernier spectacle marquant: SingSpiele de M. Marin sur le très beau plateau du théâtre de la cité international. Difficile de décrocher de ces visages effeuillés et de ne pas se laisser emporter par ce rythme entêtant et lancinant. Déçu du coup de ne pas avoir vu BiT... Bonne journée!

  9. Michel
    20 novembre 2014 at 10 h 25 min

    Dernier coup de cœur danse en date : Pixel de la Compagnie Kafig / Mourad Merzouki. On fait vite abstraction de la technologie, c'est virtuose et réussi, les corps évoluent naturellement sur le plateau en interaction avec les pixels.

  10. Johanna Gousset
    20 novembre 2014 at 10 h 25 min

    Lord of the Flies par Matthew Bourne!! J'ai eut la chance d'assister à ce magnifique spectacle cet été lors de leur passage à Aberdeen, en Ecosse. Un projet artistique formidable avec 8 professionnels et une vingtaine d'enfants et adolescents non-professionnels de la danse formés en un mois. Une tournée dans tout le Royaume-Uni et dans chaque ville une nouvelle équipe de jeunes danseurs. Une énergie incroyable et un spectacle d'une intensité à couper le souffle. Chapeau bas!

  11. Suzanne
    20 novembre 2014 at 11 h 00 min

    Dernière émotion danse: un solo /improvisation de Carolyn Carlson à Chaillot. Il a suffit de quelques secondes de présence de Carolyn Carlson (que je voyais danser pour la première fois) pour me plonger dans un univers onirique. Visage fermé, gestes saccadés, ruptures rythmiques: je guetterai ses prochains spectacles tellement j'ai été transportée! J'espère aussi pouvoir profiter de ce beau cadeau! Bonne journée

  12. La souris
    21 novembre 2014 at 10 h 18 min

    Pour ne pas faire de redite, je pourrais citer le dernier spectacle de Lucinda Childs au théâtre de la Ville mais il se confond pour moi avec les passages dansés d'Einstein on the Beach. Alors tant pis pour le doublon : Now, de Carolyn Carlson. J'ai eu un peu peur en voyant l'affiche dans le métro, mais l'évocation de l'instant, de l'âge et du vieillissement a quelque chose de profondément émouvant. Même si on reconnait des éléments de ses anciennes pièces, la chorégraphe ne donne pas l'impression d'appliquer une recette qui marche : elle a son style, évidemment, mais sa quête du sens et du mouvement reste authentique. Émouvant, donc. Sinon, Le Secret des poignards volants, quoi !! La scène des tambours !! Cela mérite un petit tour sur YouTube, non ? https://www.youtube.com/watch?v=wBSqqFhSpsQ

  13. Fabien
    21 novembre 2014 at 11 h 08 min

    Magnifique du ballet Malandain à la gare du Midi. Comment utiliser les classiques de Tchaïkovski dans une chorégraphie contemporaine ? Thierry Malandain a parfaitement relevé le défi avec une composition très structurale. Le jeu de miroir dans lequel ses danseurs se confondent renvoie pleinement à la rêverie d’une Clara au pied du sapin ou aux éclats d’un bal d’Aurore !

Réagissez

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial