Sunday, Oct. 20, 2019

Jeu-concours – Trois DVDs du gala “Noureev & Friends” à gagner

Ecrit par :

16 février 2015

|

Catégorie :

EDIT : Les trois personnes tirées au sort sont Alena, Nilow et Anne. Merci à tous les participants et participantes pour vos jolis souvenirs !

 

Danses avec la plume vous propose cette semaine un nouveau jeu-concours, pour gagner des DVDs du gala Noureev & Friends.

Ce spectacle avait été organisé en mai 2013 à Paris, pour marquer les 20 ans de la disparition de Rudolf Noureev. Les grandes Étoiles de la danse avaient fait le déplacement : Evgenia Obraztsova, Mathias Heymann, Tamara Rojo, Aurélie Dupont, Vadim Muntagirov ou Iana Salenko, ainsi qu'un ensemble du Ballet de l'Opéra de Bordeaux. Les artistes avaient dansé des extraits de ballets remontés par Rudolf Noureev (La Belle au bois dormant, Le Lac des Cygnes) ou des oeuvres qui avaient compté dans la vie du danseur (Marguerite et Armand).

Le DVD du spectacle est désormais en vente à la Galerie de l'Opéra de Paris. Très bien réalisée, la captation du spectacle est ponctuée d'images en coulisse, et terminée par une interview de Mikhaïl Barychnikov.

DVD_Noureev-&-Friends

Le concours

Trois DVDs du spectacle Noureev & Friends sont à gagner.

Pour jouer et tenter de gagner ces places, rien de plus simple. Racontez en commentaire de cet article un souvenir de spectacle d'un ballet de Rudolf Noureev. Trois personnes seront tirées au sort. Elles remporteront chacune un DVD.

 

Règlement

Une participation par nom-pseudo/mail/adresse IP est autorisée. Ce concours est ouvert jusqu'au jeudi 19 février 2015 à 16h00 (heure de Paris).

 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(48) commentaires

  1. Onéguine
    16 février 2015 at 12:30

    Sans hésiter, je parlerai du Lac des Cygnes, premier ballet que je vis à l'Opéra de Paris! Un instant magique, d'autant plus que c'était la grande Agnès Letestu qui dansait ce soir là...

  2. Artemis
    16 février 2015 at 12:36

    Pour moi aussi c'est le Lac des Cygnes ... J'avais vu la version Pietragalla-Dupond en vidéo plusieurs fois enfant, j'adorais la musique, les pas de danse... Le voir enfin "en vrai" était sublime ! Un rêve devenu réalité !

  3. Nathalie Pigeon
    16 février 2015 at 12:37

    Roméo et Juliete, la scène du balcon avec Isabelle Maurin et Manuel Legris. Jamais je n'ai ressenti une telle émotion dans la salle, ni un tel silence.

  4. Dreyfuss Sylvain
    16 février 2015 at 12:47

    Je pense à Casse-Noisette de décembre dernier à l'Opéra de Paris, qui est pour moi est le ballet par excellence de la période de fin d'année et les fêtes qui y sont associées. J'étais très heureux de voir enfin la version de Noureev, qui sont paradoxalement absentes des répertoires russes, où j'ai forgé ma culture chorégraphique.

  5. Lescahiersdansants
    16 février 2015 at 13:10

    J'ai un souvenir inoubliable de Don Quichotte que j'ai vu très jeune, qui m'a réellement marqué par son réalisme, d'une part par l'adaptation narrative qu'a choisi Noureev et d'autre part par l'interprétation des sublimes danseurs Aurélie Dupont et Manuel Legris. Cette version de Noureev a totalement changé la dimension de la danse que j'avais qui n'était que technique et démonstrative. Aujourd'hui ma danse est influencée par l'idée de refléter des émotions pures tout en gardant une certaine force de caractère. Le Don Quichotte de Noureev est de loin mon ballet préféré !

  6. Fabien
    16 février 2015 at 13:14

    La Bayadère. La première découverte de l’idole dorée restera un grand souvenir !

  7. Lucie
    16 février 2015 at 13:23

    Voir un ballet de Noureev est toujours un moment mémorable. Je retiendrais surtout ma première Belle la saison dernière avec J. Hoffalt et L. Pagliero. Ce ballet mêle technique et musicalité (et tutus étincelants), un vrai délice pour les oreilles et les yeux. Chaque variation s'appuie sur chaque note de musique et sur des pas assez techniques. Chaque fée (ou paire de fées) alterne sur des sauts, des piqués, des variations lentes. La variation du Prince au début de l'acte II est magnifique, l'acte 3 finit en apothéose ave tous les danseurs sur scène. On sort d'une représentation de la Belle avec des étoiles dans la tête ... Une de mes meilleures soirées à l'Opéra.

  8. vanessa degrave
    16 février 2015 at 13:23

    bonjour et merci a vous ; j adore depuis tres long le Lac des Cygneque . j ai fait 15 ans de dans classique et plein de souvenir avec le Lac des Cygne merci a vous a tres vite vanessa

  9. alena
    16 février 2015 at 13:25

    Raymonda - souvenir de la toute jeune Aurélie Dupont dansant avec Romoli/Abderam et JG Bart/de Brienne... souvenir très technique, angoisse des pas de deux terriblement difficiles (j'ai toujours peur en ces moments là...), et souvenir ébloui de la valse fantastique (est-ce bien son nom?), corps de ballet exceptionnellement beau... Souvenir aussi de Murielle Hallé dans le rôle de la copine de Raymonda (Clémence? c'est ça?). Mais par dessus tout : ambiance spéciale de ce ballet exotico-fantastico-noble-et-sauvage à la fois. Eh oui!

  10. Claire
    16 février 2015 at 13:28

    Sans hésitation, Don Quichotte en décembre 2012, mon premier ballet "live" avec l'Opéra de Paris!

  11. Lili
    16 février 2015 at 13:31

    Quand j'entends Noureev , je ne peux ne pas penser au premier ballet que j'ai vu , le Lac des Cygnes par le Marinsky en tournée à ce moment la à Paris , un merveilleux souvenir , malgré la longueur de ce ballet , je n'ai pas vu le temps passer ! Je pense aussi à la Belle au bois dormant , que je voyais pour la première fois sur scène à l'Opéra l'an dernier avec la grande star , Zakharova , que je voyais aussi pour la première fois ! Merci pour ce concours et bonne chance à tous !

  12. Nilow
    16 février 2015 at 13:40

    Bonjour, Un grand merci pour ce jeu très sympa ! Mon souvenir le plus marquant est incontestablement Le Lac des cygnes : c'est le premier ballet que j'ai découvert et qui m'a donné envie d'en découvrir toujours plus ! Encore merci pour le jeu, Nilow

  13. Rousskaia
    16 février 2015 at 13:56

    La variation de Manfred dansée par Mathias Heymann lors de son retour sur la scène de l'Opéra pour le Gala Noureev. Une soirée loin d'être réussie mais ce passage avait été une des pépites de la soirée. Cette variation, bien interprétée, est pleine de force et est vraiment poignante.

  14. Anna
    16 février 2015 at 14:27

    La Bayadère, un de mes ballets preferés. Je l'ai vu en direct au cinéma avec Aurelie Dupont dans le role titre et Ludmila PaGliero qui a été nommée ce soir là Étoile, une représentation d'autant plus unique.. La version de la Premiere donnée en 1994 avec Isabelle Guerin est magnifique aussi, pleine d'emotion. L'acte blanc est formidable et tellement bien pensé, pour un final grandiose!

  15. Alice..D
    16 février 2015 at 16:23

    Je n'ai pas encore vu énormément de ballets mais je garde un merveilleux souvenir des deux représentations de Casse-Noisette que j'ai vu en décembre ! La musique était sublime ! La valse des flocons juste magique ! Et le pas de deux doré est si beau que j'étais à deux doigts de pleurer !! En plus j'ai vraiment adoré les deux couples que j'ai vu: Léonore/Germain et Héloïse/Vincent ils étaient vraiment tous à la hauteur malgré leur jeune âge et la difficulté de la chorégraphie ! Bref merveilleux souvenir ! Et d'une manière générale il est vrai que j'apprécie particulièrement les ballets de Noureev !

  16. Andy
    16 février 2015 at 16:48

    Pour mes 20 ans, un merveilleux cadeau: la soirée d'hommage à Diaghilev en 1979, où R Noureev a dansé le Prélude à l'Après-Midi d'un Faune. La vision de ce corps tourmenté qu'il savait dompter pour le rendre presque immatériel, ne m'a jamais quittée. Merci pour cette idée de concours.

  17. céline cistu
    16 février 2015 at 16:55

    Ma première émotion.... Gisèle ... une retransmission télévisée... une révélation, je ferai de la danse ! je n'avais pas 6 ans, la danse ne faisait pas partie de mon monde familier.... je l'ai ressenti jusque dans le coeur... Depuis c'est une passion qui n'a cessé de croître... Merci pour ce concours !

  18. Math
    16 février 2015 at 18:29

    La danse des chevaliers dans Romeo et Juliette, ce n'est peut etre pas le moment le plus virtuose, mais la combinaison de la musique, des magnifiques costumes et des pas des danseurs remplis de prestance, cela me donne des frissons a chaque fois..!

  19. Amélie
    16 février 2015 at 21:54

    Je garde un souvenir très particulier de ma première soirée à l'opéra de Paris. C'était La Bayadère, le 03 mars 2006. Très belle distribution, avec Aurélie Dupont en Nikiya, Dorothée Gilbert en Gamzatti, et surtout Hervé Moreau en Solor, qui aura eu l'honneur d'être nommé danseur étoile à la fin de cette soirée. Pour une première à l'opéra, ce fut plus que réussi, et surtout plein d'émotions!

  20. Colette
    16 février 2015 at 21:55

    Pour moi c'est "Raymonda", mon premier ballet à l'Opéra Garnier quand j'avais 11 ans. Je me souviens de Marie-Agnès Gillot (et de son pied !!), du ballon de Nicolas Leriche, de la classe de José Martinez et du sourire de Dorothée Gilbert. Un merveilleux souvenir !!

  21. steph
    16 février 2015 at 22:05

    Le lac des cygnes avec Elisabeth Platel... La bayadère avec Svetlana Zakharova à Bastille, une spectacle merveilleux... Don Quichotte avec Dorothée Gilbert et Karl Paquette, comment faire son choix, les ballets de Noureev sont toujours sources de belles émotions...

  22. Delphinr
    16 février 2015 at 23:24

    Cassenoisette en décembre dernier fut un vrai moment de magie et de féerie. Les décors, l'histoire et surtout les danseurs m'ont transporté dans un monde imaginaire !

  23. Strapontine
    17 février 2015 at 00:09

    Un souvenir "rigolo" (avec le recul) d'une Bayadère catastrophique où corbeille, lumières, et autres accessoires tombaient, même dans l'orchestre, et durant laquelle il y eut deux blessures, dont celle de Gilbert, remplacée par Mathilde Froustey avec un tutu trop grand. Consternation dans la salle... et sur scène !!! Les danseurs étaient complètement perdus, les spectateurs aussi : "c'est normal ? Et là, c'est normal ?" me demandait ma voisine. Mais qu'on ne s'y trompe pas, j'adore la Bayadère !

  24. Danseur en bleu
    17 février 2015 at 00:20

    Pour ma part, sans originalité au vu des commentaires précédents, c'est aussi Casse-Noisette de décembre dernier. Mais si j'adore la danse des flocons, j'ai surtout choisi ce dernier parce qu'après avoir insisté pour amener ma mère à son premier ballet... elle est venue en traînant des pieds, a adoré et m'a chaudement remercié à la sortie. C'est beau de partager!

  25. Mat
    17 février 2015 at 10:16

    La Bayadère, et surtout l'incroyable variation de l'idole doré...

  26. Emilie
    17 février 2015 at 10:35

    Comme Anna - la Bayadère, le soir de la nomination de L. Pagliero en 2012. La première fois que je voyais ce ballet sur scène. La variation de Nikita dans l'acte I sur cet air ensorcelant (avec A. Dupont), le royaume des ombres.. Magique.

  27. Anne Sophie
    17 février 2015 at 13:23

    2004, j'assiste a ma première représentation de la belle au bois dormant. Aurélie Dupont et Manuel Legris, 10 eme rang dans le parterre, je suis aux anges. Mais lors du second entracte, alarme incendie, on nous fait sortir puis rerentrer, puis ressortir... L'acte 3 n'a jamais pu avoir lieu. Grosse déception et depuis malédiction de la fée Carabosse, je n'ai jamais pu retourner voir ce ballet en intégralité sur scène!

  28. petitrat
    17 février 2015 at 13:54

    C'est difficile de choisir, mais j'ai un excellent souvenir de la Bayadère avec Aurélie Dupont dans Nikiya et Dorothée Gilbert dans Gamzatti !!!! Un spectacle magnifique !

  29. pascale
    17 février 2015 at 13:56

    Pour moi, il s'agit de Romeo et Juliette. La scène où Juliette danse, hantée par Mercutio et Tybalt, dansés respectivement par Laetitia Pujol, Mathias Heyman et Stéphane Bullion. C'est toujours un grand plaisir de voir ces messieurs danser sur la même scène tant leurs danses véhiculent des émotions différentes. Ce soir-là ils étaient de magnifiques interprètes qui incarnaient parfaitement leurs rôles

  30. Lud
    17 février 2015 at 14:08

    Alors pour moi c'est le lac des cygnes avec Sylvie Guillem qui a remplacé je ne sais plus qui dans le rôle d'Odile / Odette il y a quelques années. Trop petite pour m'en souvenir réellement mais j'ai l'autographe et la photo souvenir pour immortaliser ma soirée !

  31. manooon-l
    17 février 2015 at 18:02

    Un souvenir d'un ballet de Noureev... que c'est dur de choisir !!! Je vais tout de même choisir Don Quichotte, mon ballet préféré par son aura et la chaleur qu'il offre, bien qu'il soit souvent dansé en hiver. Il faut alors évoquer le couple Dupont-Legris qui est juste génial ! La complicité, la joie, la précision tant dans la technique que dans l'interprétation... (je revois les fouettés de la coda du pdd de l'acte III... le bonheur absolu !). Je sens que je pourrais parler de ce ballet des heures et des heures ^^

  32. Elise
    17 février 2015 at 18:50

    Je suis allée voir Casse-Noisette en décembre, et j'ai trouvé ça magnifique : les costumes, les décors, les petits rats de l'Opéra, sans oublier la danse des flocons! Tout cela nous transporte hors du temps l'espace de 2h! Mais si un jour, j'avais la chance d'aller voir Don Quichotte ou/et la Bayadère, ce serait merveilleux!

  33. Mercedes
    17 février 2015 at 21:48

    J'ai découvert Casse Noisette au mois de décembre dernier. Quel ballet merveilleux ! Différentes atmosphères émanent de ce ballet et c'est, à mon sens, ce qui en fait son intérêt : d'une ambiance chaleureuse au début du premier acte avec l'esprit de Noël et les petits rats (toujours très investis) on bascule dans un univers enchanteur avec la valse des flocons puis dans un climat plus inquiétant pour finir en apothéose avec la valse dorée et le pas de deux final. En ce sens, je trouve la chorégraphie de Noureev très riche.

  34. Lucile
    17 février 2015 at 23:52

    Qui dit premier ballet, dit forcément premier souvenir inoubliable. Agnès Letestu dansait le Lac des Cygnes ce soir-là, et j'avais tout de suite été frappée par son élégance, sa prestance en scène, et par ses incroyables extensions. Une soirée qui m'a mis la larme à l'œil et dont le frisson me parcoure encore.

  35. Ornella
    18 février 2015 at 14:35

    Je n'ai encore pas vu beaucoup de Noureev à l'Opéra. La Belle au bois dormant a été pour moi un enchantement visuel et musical du début à la fin. C'est Amandine Albisson qui incarnait Aurore, quelques mois avant sa nomination. Elle s'est joué de toutes les difficultés avec une grâce princière. Tous les danseurs m'ont laissé un magnifique souvenir. Ce ballet est le préféré de mon fiancé, que j'ai initié il y a peu à cet univers !

  36. Romain
    18 février 2015 at 15:34

    Mon meilleur souvenir d'un ballet de Noureev c'est la première fois que j'ai vu La Belle au Bois Dormant à Bastille l'année dernière. Je suis tombé sous le charme de ce ballet et de cette somptueuse production. J'étais un gamin de 4 ans pendant toute la durée du ballet. Et même si la princesse Aurore du jour (Eleonora Abbagnato) n'était pas très assurée, tous les autres danseurs sur le plateau étaient parfait, que ce soit le corps de ballet bien rodé, les sept fées impeccables, l'Oiseau Bleu virevoltant de Mathias Heymann et surtout Mathieu Ganio, le prince de conte de fée idéal.

  37. JoPrincesse
    18 février 2015 at 15:36

    En hésitant un peu (parce qu'ils sont tous magnifiques), je choisirai Casse-Noisette, pour l'émotion, l'évolution de Clara, les paillettes, les rêves... Peut-être le plus beau ballet qui caractérise si bien la période de Noël !

  38. Pascale M.
    18 février 2015 at 15:46

    Pour varier un peu, je parlerai non pas d'un ballet de Noureev, mais AVEC Noureev. C'était une soirée "Ballets russes" au Théâtre du Châtelet, et j'avais été très déçue : Noureev n'était plus du tout le brillant interprète qu'il avait été, c'était à la toute fin de sa carrière et ni son "Petrouchka" ni son "Spectre de la rose" n'étaient à la hauteur. Malgré tout, je suis à présent heureuse de pouvoir me dire que je l'ai vu danser en vrai. Il est ensuite devenu le chorégraphe qu'on sait et j'ai vu et revu tous ses ballets. Mon meilleur souvenir reste un "Don Quichotte" à l'Opéra Garnier , avec un couple éblouissant : Sylvie Guillem, Nicolas Le Riche !

  39. Marjo
    18 février 2015 at 15:48

    Sans hésiter, La Bayadère avec les Ombres, l'Idole dorée, ses tableaux colorés et ses costumes somptueux... C'est le premier ballet auquel j'ai assisté à l'Opéra et à chaque fois que je le revois, je ne m'en lasse pas !

  40. Jade
    18 février 2015 at 16:54

    J'ai assister pour la première fois une représentation de Casse Noisette cet hiver avec Mathieu Ganio et Ludmila Pagliero. Mathieu Ganio comme à chaque fois qu'il interprète un prince fut très juste dans son interprétation, sans parler de ses lignes qui se prêtent à merveille à ce rôle. C'était la 1ère fois que je voyais Ludmila Pagliero danser et elle m'a convaincue dans le sens où elle a su montrer toutes les nuances du personnage de Clara qui évolue au fil de l'histoire. Un très bon souvenir !

  41. lilidesbellons
    18 février 2015 at 21:03

    Incontestablement l'entrée de Myriam Ould-Braham dans la Belle au bois dormant l'année dernière pour le 31 décembre à Bastille. Je ne m'attendais à rien et tout à coup une véritable étoile est entrée sur scène. Quelle prestance! Quelle maîtrise! Ce soir-là j'ai compris ce que signifiait ce titre d'étoile à l'opéra de Paris.

  42. Miam23
    18 février 2015 at 21:13

    La Bayadère pour ses saris indiens et la danse avant la mort de Nikya dansée par Myriam Ould-Braham ...

  43. Stefania
    18 février 2015 at 22:32

    Mon choix se porte sans hésiter sur Raymonda à plus d'un titre. D'abord, le souvenir embrumé et malgré tout émerveillé d'une diffusion télévisée (à une heure de grande écoute!) avec Noëlla Pontois. Ensuite, une représentation à Bastille avec Aurélie Dupont et Jean-Guillaume Bart qui n'étaient encore "que" premiers danseurs et qui formaient un couple magnifique.

  44. Pascale
    18 février 2015 at 22:59

    J'adore l'Inde et Noureev... alors bien sûr mon ballet préféré est la Bayadère : la beauté des décors, l'opulence des costumes , l'Idole et la poésie du Royaume des Ombres.

  45. Stéphanie
    19 février 2015 at 11:22

    Difficile choix! Je pense que Le lac des cygnes est sûrement mon préféré mais je n'ai pas eu de superbes distribs donc j'opte pour La Bayadère que j'ai vu le plus souvent et notamment lors de la nomination d'Hoffalt avec Aurelie Dupont et Dorothée Gilbert.

  46. Anne
    19 février 2015 at 11:23

    La Belle, le ballet des ballets, avec Dupont et Legris : THE version pour moi !!

  47. elendae
    19 février 2015 at 13:34

    L'acte III de la Bayadère, avec MOB...mais, ahlala, ça ne se raconte pas... (soupir)

  48. No318
    19 février 2015 at 14:04

    Le lac des cygnes avec Agnès Letestu... Un voyage extraordinaire dans cet univers onirique à la fois bercée par la musique et embarquée par Agnès Lestestu dont le regard si habité et si profond m'apparaît encore à l'évocation de ce ballet. Un souvenir vif intense de ces instants de grâce...

Réagissez

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial