Tuesday, May. 21, 2019

Les Benois de la Danse 2019 – Les infos

Ecrit par :

10 mai 2019

|

Catégorie :

Les Benois de la Danse 2019 seront remis le 21 mai, sur la scène du Théâtre du Bolchoï de Moscou comme le veut la tradition. Plusieurs artistes français sont nommés cette année et sont présents dans le jury. Les Benois de la Danse, souvent surnommés les "Oscars de la danse", sont l'une des récompenses les plus prestigieuses du monde de la danse internationale. Chaque année, ils saluent ainsi les danseurs, danseuses, chorégraphes, scénographe ou musicien.ne.s qui ont marqué la saison chorégraphique un peu partout dans le monde. 

 

Le fonctionnement des Benois de la Danse

Les Benois de la Danse ont un fonctionnement particulier. Chaque membre du jury choisit en effet ses propres nommé.e.s, et forcément suite à une prise de rôle. Les différents nominé.e.s ne représentent pas ainsi vraiment toute la saison chorégraphique, mais sont fortement liés aux personnalités qui composent le jury, qui ont inévitablement envie de soutenir leur propre compagnie.

 

Les nommé.e.s des Benois de la Danse 2019

Les chorégraphes

Juanjo Arques - Ignite par le Birmingham Royal Ballet

Septime Werbe - The Wizard of Oz par le Kansas City Ballet

Manuel Legris - Sylvia par le Ballet de l'Opéra de Vienne

Justin Peck - Hurry Up, We’re Dreaming par le San-Francisco Ballet

Fredrik Benke Rydman - Duet with an Industrial Robot par le Stockholm City Theatre

Christian Spuck - Winterreise par le Ballet de Zurich

Déjà récompensé lors d'une précédente édition, Alexeï Ratmansky ne fait pas partie des nommés, mais il reste ultra-dominant dans les autres catégories. 2019 sera-t-il l'année Justin Peck ? Le jeune chorégraphe, qui a déjà quelques tubes à son actif et qui est devenu incontournable depuis quelques années, pourrait bien être récompensé. À moins que le Benois revienne à Manuel Legris pour Sylvia. Même s'il n'est pas un chorégraphe dans l'âme, cela pourrait récompenser à la fois une production très remarqué et son très beau travail depuis dix ans au Ballet de l'Opéra de Vienne.

 

Les danseuses

Amandine Albisson - Le rôle de Marguerite Gautier dans La Dame aux Camélias de John Neumeier avec le Ballet de l'Opéra de Paris.

Ashley Bouder - Le rôle de Swanilda dans Coppélia de George Balanchine avec New York City Ballet

Elisa Carrillo Cabrera - Le rôle de Juliette dans Roméo et Juliette de Nacho Duato avec le Staatsballet Berlin

Maia Makhateli - Le rôle de Marguerite Gautier dans La Dame aux Camélias de John Neumeier avec le Het Nationale Ballet

Anastasia Stashkevich - Le rôle de Dolly dans Anna Karenina de John Neumeier avec le Ballet du Bolchoï

Yuan Yuan Tan - Duet Take a Deep Breath de Christopher Wheeldon avec le San Francisco Ballet

Kaho Yanagisawa - Artifact Suite de William Forsythe avec le Ballet Royal de Suède 

Beaucoup de grandes Étoiles en ligne cette année. Anastasia Stashkevich et Ashley Bouder sont les stars de leur compagnie respective et ont une grande dimension internationale, elles semblent favorites. Mais Maia Makhateli, une superbe danseuse de la troupe d'Amsterdam, pourrait rafler la lise avec mérite. Tout comme Yuan Yuan Tan, moins connue en Europe mais l'un des piliers du San Francisco Ballet. 

Audric Bezard et Amandine Albisson dans La Dame aux camélias de John Neumeier

Les danseurs

Audric Bezard - Le rôle d'Armand Duval dans La Dame aux Camélias de John Neumeier avec le Ballet de l'Opéra de Paris

Daniel Camargo - Le rôle d'Armand Duval dans La Dame aux Camélias de John Neumeier avec le Het Nationale Ballet et le rôle de Basilio dans Don Quichotte d'Alexeï Ratmansky avec le Het Nationale Ballet.

Viacheslav Lopatin - Le rôle du Faune dans Faun de Sidi Larbi Cherkaoui avec le Ballet du Bolchoï.

Vadim Muntagirov - Le rôle de Siegfried dans Le Lac des cygnes de Liam Scarlett avec le Royal Ballet.

Andile Ndlovu - Le rôle de Mercutio dans Roméo et Juliette de John Cranko avec le Washington Ballet

Abel Rojo - Carrying with My Own Floor d'Abel Rojo avec la Malpaso Company

Daniil Simkin - Le rôle de Harlequin dans Harlequinade d'Alexeï Ratmansky avec l'American Ballet Theatre

Une belle affiche là encore. Si notre cœur parle, l'on donnerai le Benois à Daniil Simkin, formidable danseur qui mérite cette récompense depuis déjà quelques années. Et cela récompenserait aussi le très beau travail de relecture d'Alexeï Ratmansky sur Harlequinade. Le plus jeune Vadim Muntagirov, très remarqué depuis déjà quelques saisons, pourrait cependant rafler la mise. Sans oublier Viacheslav Lopatin, qui est enfin devenu Étoile du Bolchoï il y a deux ans. 

 

Les compositeurs et compositrices

Matthew Pierce - The Wizard of Oz de Septime Webre pour le Kansas City Ballet

Kate Whitley - Ignite de Juanjo Arques pour le Birmingham Royal Ballet

 

Les designers

Jérôme Kaplan - La Bayadère d'Alexeï Ratmansky pour le Staatsballet Berlin

John Macfarlane - Le Lac des cygnes de Liam Scarlett pour le Royal Ballet 

Robert Perdziola - Harlequinade d'Alexeï Ratmansky pour l'American Ballet Theatre

Michael Rayford et Liz Vandal - The Wizard of Oz de Septime Webre pour le Kansas City Ballet

Devant le déjà multi-récompensé Jérôme Kaplan, dont le travail avec Alexeï Ratmansky fait toujours des merveilles, John Macfarlane pourrait l'emporter avec sa très belle production du Lac des cygnes, qui a séduit public et critique il y a quelques mois du côté du Royal Ballet. 

 

Le jury

Le jury des Benois de la Danse est présidé par le chorégraphe Youri Grigorovich. Le jury est composé cette année de Dirk Badenhorst (directeur du South African International Ballet Competition, Directeur du Mzansi Ballet and CuDanSA school), Ted Brandsen (Directeur du Het Nationale Ballet), Svetlana Zakharova (Étoile du Ballet du Bolchoï, co-présidente du jury), Ana Laguna, Agnès Letestu (Étoile du Ballet de l'Opéra de Paris, coach, créatrice de costumes), Vladimir Malakhov (Étoile international, coach, chorégraphe) et Rachel Moore (présidente et directrice du LosAngeles Music Center). 

 

Les Benois de la Danse 2019 seront remis le 21 mai à Moscou lors d'un gala d'Étoiles internationales. Un Benois pour l'ensemble de sa carrière sera remis également au chorégraphe Jiři Kylian. Un deuxième gala est organisé le 22 mai avec les gagnant.e.s et des lauréat.e.s de précédentes éditions. 

 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(1) commentaire

  1. Cha
    11 mai 2019 at 09:04

    Et dans la grande tradition française de l'anti-patritotisme, un "oubli" des deux nominés français, qui sont peut être surprenant et différents des autres nommés mais ont été de sublimes Armand et Marguerite en décembre.

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial