Sunday, Nov. 17, 2019

Bianca Scudamore et Pablo Legasa Prix de l’AROP 2018

Ecrit par :

14 mai 2019

|

Catégorie :

Bianca Scudamore et Pablo Legasa, deux Sujets du Ballet de l'Opéra de Paris, ont reçu le Prix de l’AROP 2018. L'AROP (l'Association pour le Rayonnement de l'Opéra de Paris) remet chaque année son Prix de la Danse, accordé à un jeune danseur et une jeune danseuse du Ballet de l'Opéra de Paris, âgé.e. de moins de 28 ans et encore dans le corps de ballet, s'étant distingué au cours de la saison. Bianca Scudamore et Pablo Legasa ont reçu leur récompense le 12 mai, au Palais Garnier, en même temps que la mezzo-soprano Farrah El Dibany et le ténor Maciej Kwasnikowski, qui ont reçu le Prix lyrique de l'AROP.

Pablo Legasa et Bianca Scudamore - Prix de l'AROP 2018

Les années se suivent et ne se ressemblent pas forcément pour le Prix de l'AROP, créé en 1986. Se déroulant traditionnellement dans le Grand Foyer, il a eu lieu cette année sur la scène du Palais Garnier, en même temps que la remise des Prix lyriques. Une organisation qui a permis à Bianca Scudamore et Pablo Legasa, les deux Prix Danse de l'AROP 2018, de montrer leur savoir-faire. Ce sont eux en effet qui ont ouvert la soirée en interprétant le pas de deux de Don Quichotte, suivi par les deux chanteurs et chanteuses, Farrah El Dibany et Maciej Kwasnikowski, pour un petit récital. Ils ont ensuite laissé tomber tutus et pourpoint pour leur tenue de soirée et sont revenus sur scène recevoir leur Prix.

Ambiance de fin de règne ? Ni Stéphane Lissner (le Directeur de l'Opéra) ni Aurélie Dupont (la Directrice de la Danse), qui remettent traditionnellement ces prix, n'étaient présents ce soir. Le trésorier de l'AROP s'est donc chargé des présentations. Les discours aussi furent plus courts et plus sobres que d'habitude, la soirée étant aussi occupée par le pas de deux et le récital. Bianca Scudamore, avec son charmant accent australien, a remercié le Président de l'AROP, les membres de l'association, "merci de votre générosité et de votre soutien". C'est en effet l'AROP qui a soutenu financièrement la jeune danseuse lors de son déplacement il y a quelques mois au Prix de Varna, où elle a remporté la médaille d'argent chez les juniors. Bianca Scudamore a ensuite remercié Aurélie Dupont pour sa "confiance" ou Pablo Legasa son "super partenaire" qu'elle a félicité au passage.

Bianca Scudamore lors du Prix de Varna

Pablo Legasa a pour sa part souligné la reconnaissance qu'apporte ce Prix de l'AROP, "une reconnaissance précieuse car difficile à obtenir dans le monde dans lequel j'évolue. Ce prix est un encouragement à continuer dans la direction que mon instinct m'a indiqué". Le jeune danseur a remercié les membres de l'AROP, Aurélie Dupont, Clotilde Vayer qui l'a accompagné lors de son premier grand rôle (Basilio en décembre 2017) ainsi que sa famille. Pablo Legasa a terminé en remerciant ses "super amis" (qui se sont fait sympathiquement et bruyamment entendre), "toujours là pour me remonter le moral, même quand je vais bien pour aller toujours mieux"

 

Deux talents prometteurs

Née en Australie, Bianca Scudamore s'est faite repérer par Élisabeth Platel lors du Prix de Lausanne 2015, auquel est particpait alors qu'elle avait 15 ans. Après une audition, elle a rejoint l'École de Danse de l'Opéra de Paris. En 2017, alors qu'elle est en première division, elle montrer ses grandes capacités de solistes et se positionne déjà comme l'une des grandes espoirs de la compagnie lors du spectacle annuel, en dansant The Vertiginous thrill of exactitude de William Forsythe ou Raymonda dans le Grand pas. Entrée dans la foulée dans le corps de ballet, Bianca Scudamore passe Coryphée quelques mois plus tard lors de son premier Concours de promotion, et Sujet la saison suivante. Elle remporte également le Prix du Cercle Carpeaux 2018 en novembre dernier et s'illustre brillamment dans le rôle d'Olympia dans La Dame aux camélias de John Neumeier en décembre, puis dans divers petits rôles du Lac des cygnes en février 2019. Une place de Première danseuse lui tend déjà les bras lors du prochain Concours de promotion.

Pablo Legasa lors du Concours de promotion du Ballet de l'Opéra de Paris - Mars 2018 

Né en 1996, Pablo Legasa démarre la danse à 6 ans, passe par le CRR de Paris avant d'entrée à l'École de Danse de l'Opéra de Paris en 2007, en sixième division. Il se fait lui aussi remarquer sur scène pendant ses années d'école, ainsi que dans le documentaire Graines d'étoiles. Entré dans le corps de ballet en 2013, il passe Coryphée trois ans plus tard, souvent victime du trac pendant les Concours de promotion, et Sujet en 2018. Pablo Legasa a eu déjà plusieurs rôles de solistes, notamment dans Joyaux de George Balanchine, le pas de deux des Paysans dans Giselle, le pas de deux des Écossais dans La Sylphide, le pas de trois du Lac des cygnes ou l'Idole dorée dans La Bayadère. En 2017, il endosse avec panache son premier rôle d'Étoile, Basilio dans Don Quichotte, aux côtés de Ludmila Pagliero. 




 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(1) commentaire

  1. Léa
    15 mai 2019 at 15:18

    Youpi !! Un prix juste pour deux magnifiques danseurs qui sont déjà connus du public et à qui on souhaite d'arriver au titre suprême.

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial