Tuesday, Oct. 22, 2019

Saison 2019-2020 – La sélection Jeune public

Ecrit par :

7 octobre 2019

|

Catégorie :

Après la sélection danse classique et néo-classique, la sélection danse contemporaine, la sélection cirque et comédie musicale, place à notre sélection des spectacles jeune public à ne pas manquer lors de cette saison 2019-2020. Qu'il s'agisse de créations spécialement montées pour les enfants/ados ou des ballets qui peuvent être abordés par les plus jeunes, voici quelques idées pour donner le goût de la danse et du spectacle vivant aux plus jeunes... Tout en plaisant aussi bien aux adultes et/ou moins néophytes. Nous vous proposons cinq incontournables et une sélection chaque mois. À noter que plusieurs des spectacles indiqués sont en tournée tout au long de la saison un peu partout en France. 

 

Les cinq spectacles Jeune public à ne pas manquer cette saison

Kamuyot de Ohad Naharin par la compagnie Grenade/Josette Baïz

Avec sa compagnie Grenade, Josette Baïz fait revivre le répertoire contemporain par des enfants et des adolescent.e.s. Pour cette pièce, la chorégraphe a fait appel au maître du gaga Ohad Naharin et sa pièce Kamuyot, une oeuvre festive où les interprètes peuvent se mêler au public, le tout sur des B.O. de séries cultes ou de la pop japonaise. À découvrir aussi bien pour la pièce que pour les jeunes artistes surdoués de la compagnie Grenade. Et une bonne initiation à la danse contemporaine pour les enfants.

Du 12 au 18 octobre 2019 au Théâtre de Chaillot

 

Les aventures de Tom Sawyer

Elle fait désormais partie des classiques des spectacles jeune public : la comédie musicale Les aventures de Tom Sawyer s'installe de nouveau pour quelques mois au Théâtre Mogador. Voilà sur scène les aventures de ce jeunes adolescent américain du XIXe, épris de liberté et d'aventure, mais perçu comme un vaurien dans sa petite ville au coeur du Mississippi. Une histoire universelle dans une production soignée et de qualité.

Du 19 octobre au 24 novembre 2019 au Théâtre Mogador

Les aventures de Tom Sawyer

Mon premier Lac des cygnes

"J’ai le projet de transposer les ballets répertoire en 1h, 1h15 pour qu’ils soient accessibles aux enfants", nous expliquait Karl Paquette quelques jours avant ses adieux à la scène. C'est chose faite avec Mon premier Lac des cygnes, un condensé en deux actes de 30 et 40 minutes du célèbre ballet de Marius Petipa. Karl Paquette sera sur scène avec 13 autres jeunes danseurs et danseuses, entourés de Fabrice Bourgeois à la mise en scène et Clément Hervieu-Léger pour la narration. Une équipe artistique choisie avec soin, pour un résultat prometteur. Parce qu'il n'y a pas d'âge pour se plonger dans la magie du Lac des cygnes.

Du 30 novembre 2019 au 26 janvier 2020 au Théâtre Mogador

Mon premier Lac des cygnes

Le Joueur de flûte de Béatrice Massin par le Ballet du Rhin

Depuis son arrivée au Ballet du Rhin, Bruno Bouché a voulu réserver chaque saison un programme ambitieux au jeune public (même si le public adulte s'y retrouve aussi pleinement). Cette saison, c'est la talentueuse et lumineuse Béatrice Massin qui propose une création, Le Joueur de flûte, librement inspiré du conte des frères Grimm. "Dans un village, l'intervention d'un joueur de flûte a un effet magique. Tout se métamorphose à son écoute. La musique a un pouvoir extraordinaire sur les habitants et les architectures. Il est un magicien solitaire qui apparaît, puis disparaît"...  L'habile mélange de la danse baroque et contemporaine de Béatrice Massin devrait aller à merveille aux artistes du Ballet du Rhin.

Les 27 et 28 mars 2020 à la Sinne de Mulhouse ; du 25 au 27 juin 2020 à l'Opéra de Strasbourg

 

Coppélia de Pierre Lacotte par l'École de Danse de l'Opéra de Paris

Ambiance moins guindée, enfants et adolescent.e.s en scène... Le spectacle de l'École de Danse est toujours une bonne idée pour une première fois à l'Opéra pour les plus jeunes. Et le programme de cette année est un beau ballet narratif, facile à comprendre, avec une pointe de fantastique et non dénué d'humour : Coppélia, dans la version de Pierre Lacotte. Un spectacle qui permet à toutes les classes d'êtres sur scène, de la figuration des plus petits en passant par le corps de ballet pour les moyennes divisions, deux rôles de solistes pour les plus grand.e.s et quelques passages de demi-solistes. Une charmante production, pas si facile que ça à danser, qui convient très bien aux Petits rats. 

Du 25 au 30 mars 2020 au Palais Garnier

 

Le choix d'octobre

Danse connectée à la Maison de la Danse

Vos ados sont plus facilement tournés vers les écrans que vers le théâtre ? Et pourquoi les deux ne pourraient-ils pas fonctionner ensemble ? La Maison de la Danse de Lyon aime travailler sur la danse connectée et la façon dont la danse peut se mêler aux nouvelles technologies. L'institution propose ainsi un temps fort autour de plusieurs propositions, le temps d'un week-end. Place ainsi à l'étonnante et poétique Acqua Alta d’Adrien M & Claire B (le duo derrière Pixel de Mourad Merzouki), composé à la fois d’un spectacle mêlant danse et numérique, d’une expérience en réalité virtuelle et d’un livre en réalité augmentée. Puis VR_I des artistes suisses Gilles Jobin et Artanim propose une expérience ludique et originale en réalité virtuelle. Enfin l'on pourra découvrir les premiers résultats du Dansathon, un grand laboratoire combinant danse et technologies qui s’est tenu lors de la dernière Biennale. Des propositions accessibles pour certaines dès l'âge de 7 ans. 

Du 15 au 21 octobre 2019, journée spéciale le 19 octobre, à la Maison de la Danse

 

Le choix de novembre

Passagers des 7 Doigts de la Main

Chez DALP, l'on affectionne toujours beaucoup les spectacles des 7 Doigts de la Main, troupe québécoise de cirque contemporaine à l'énergie et à l'inventivité jamais prises à défaut. Leur nouveau spectacle, Passagers, est en tournée en France cette saison. "Le temps d’un voyage, des étrangers et étrangères se côtoient dans un wagon de train. Au sein de cette fenêtre temporelle, ils existent dans une réalité suspendue. Reflets de leurs origines et embryons de leurs futurs, ils oscillent entre regrets et utopie. Inspirés par le mouvement et la transition du parcours, ils racontent leurs histoires faites de fuites et de rencontres...". Une troupe qui sait séduire toute la famille, et devrait plus particulièrement plaire aux ados avec sa bande-son toujours bien trouvée et moderne.

Du 23 novembre 2019 au 4 avril 2020 en tournée en France

Passagers des 7 Doigts de la Main

Le choix de décembre

Casse-Noisette de Kader Belarbi par le Ballet du Capitole

Impossible de faire une sélection Jeune public sans citer un Casse-Noisette, le ballet familial par excellence. Place cette saison à la version du Ballet du Capitole, signée Kader Belarbi. Pas de sapin de Noël dans cette version (l'on vous aura prévenu !), mais l'esprit du conte y est préservé, en transposant l'histoire dans un pensionnant. Le soir de Noël, seuls les orphelins y habitent, se consolant avec les quelques jouets offerts par Drosselmeyer, qui prennent vie une fois la nuit tombée. Un ballet comme "un grande barbe à papa colorée pour les enfants", selon les mots de Kader Belarbi.

Du 20 au 29 décembre 2019 au Théâtre du Capitole

sse-

Casse-Noisette de Kader Belarbi - Ballet du Capitole

Le choix de janvier

Giselle de Jean Coralli et Jules Perrot par le Ballet de l'Opéra de Paris

Vous avez un enfant passionné par la danse, qui a déjà assisté à un ballet et qui ne rêve que d'y retourner ? Giselle est un bon choix pour les plus de 10 ans. Le ballet est emblématique, fait rêver avec son acte blanc et ses longs tutus et reste court (deux actes de 45 minutes, c'est plus facile à tenir que Le Lac des cygnes), tout en évoquant les contes, ses forêts inquiétantes et ses êtres fantastiques. C'est un condensé de ballet dont on ne se lasse pas. Et emblématique de l'école française, que porte encore haut le Ballet de l'Opéra de Paris. Une belle occasion aussi pour vos bouts de chou de voir en scène leurs Étoiles préférées. 

Du 31 janvier au 15 février 2020 au Palais Garnier

Giselle - Ballet de l'Opéra de Paris

Le choix de février

Le Marchand et l'Oubli de Guillaume Debut par le Ballet de l'Opéra de Bordeaux

Danseur au Ballet de l'Opéra de Bordeaux, Guillaume Debut est aussi chorégraphe, et a créé l'année dernière un ballet pour enfants Le Marchand et l'Oubli, embarquant dans l'aventure quelques collègues de sa troupe. D'une durée resserrée (50 minutes), idéale pour le jeune public, le chorégraphe se sert du conte pour évoquer l'histoire de la danse et ses grands ballets."Mêlant théâtre, danse, magie, anecdotes et jeux avec le public, Le Marchand et l'Oubli permettra aux petits comme aux grands de découvrir les multiples facettes de l'Histoire de la danse : des coulisses de la création à la découverte d'extraits des grandes œuvres. Le but étant de faire naître en eux l'envie de découvrir la vie de ces personnages en allant voir les ballets complets".

En février 2020 à Agen et Fumel

 

Le choix de mars

Fables à la fontaine de Lia Rodrigues, Béatrice Massin et Dominique Hervieu

Qui n'a pas appris une Fable de La Fontaine à l'école ? Les voici sur scène, revues et corrigées par Lia Rodrigues, Béatrice Massin et Dominique Hervieu. Le projet est né au début des années 2000 autour de plusieurs chorégraphes. Le Théâtre de Chaillot en reprend trois pour cette saison. Béatrice Massin s'amuse avec "Le Loup et l’Agneau",  Dominique Hervieu met du hip hop dans "Le corbeau et le renard" tandis que la brésilienne Lia Rodrigues s'attaque à une Fable moins connue : "Contre ceux qui ont le goût difficile". Avec toujours l'idée de faire des parallèles entre ces histoires d'il y a quelques siècles et le monde d'aujourd'hui. 

Du 17 au 21 mars 2020 au Théâtre de Chaillot

 

Le choix d'avril

Samsara de Jann Gallois

Pour un.e enfant de 10-12 ans qui n'a jamais vu de danse, pour un.e passsioné.e de danse classique à qui vous aimeriez faire découvrir d'autres styles, Jann Gallois est un choix judicieux. Cette chorégraphe talentueuse, qui mêle hip hop et danse contemporaine, a un langage accessible et puissant. Samsara est une création inspirée par la philosophie bouddhiste. Le samsara, titre de la pièce, désigne "le cycle des renaissances successives dans lequel sont pris les êtres non éveillés. L’ignorance et l’attachement à nos désirs incontrôlés sont les principales causes qui nous empêchent de nous élever spirituellement et nous maintiennent alors enchainés à ce cycle de souffrance". La chorégraphe s'inspire de cette vision du monde en contraignant ses interprètes dans leur danse, en les attachant les uns aux autres et "soumis à une 'machine' qui les surplombe et relance sans cesse un nouveau cycle de vie".

Les 1er et 2 avril 2020 à la MAC de Créteil, en tournée

 

Le choix de mai

Möbius de la compagnie XY

XY est l'une compagnie de cirque contemporain que l'on affectionne beaucoup chez DALP, avec des spectacles toujours étonnants et poétiques portés par une grande virtuosité, qui sait plaire à tous les âges, du petit dernier de 7 ans à l'ado sans oublier les parents. Möbius est leur toute nouvelle création, en compagnie de Rachid Ouramdane. "Möbius nous amène aujourd'hui à nous tourner vers ce qui nous dépasse... Une aspiration au grand envol : l'envie de rompre, le temps de cette pièce, la malédiction de la gravité et laisser courir en nous ce rêve fou : devenir oiseau", raconte la troupe pour expliquer cette nouvelle pièce. 

En tournée en France du 5 au 27 mai et tout au long de la saison

Möbius - Compagnie XY

Le choix de juin

Le Gala de l'Académie Princesse Grace

Au fil des ans, le spectacle de fin d'année de l'Académie Princesse Grace s'est imposé comme l'un des rendez-vous immanquable de la saison de ballet classique. D'abord par l'excellence de ses élèves - l'institution est considérée comme l'une des meilleures écoles de danse d'Europe en ce moment. Surtout parce que l'on est loin finalement du spectacle d'école, avec des étudiant.e.s montrant une grande maturité scénique, et un programme intelligent. L'on alterne ainsi avec des pièces classiques brillantes pointes et tutus, avec un duo contemporain ou une pièce néo-classique de Jean-Christophe Maillot : un bon programme pour faire découvrir aux plus jeunes une certaine diversité de la danse. 

Du 26 au 28 juin 2020 à l'Opéra de Monte-Carlo

 

Le choix de juillet

La Sylphide d'Auguste Bournonville par le Ballet de l'Opéra de Bordeaux

Tout comme Giselle évoqué plus haut, La Sylphide est un bon ballet pour emmener des enfants passionnés. Il y a tout ce qu'il faut pour faire rêver les apprenties Étoiles, entre l'acte blanc aux longs tutus ailés ou les variations virtuoses de James et de la Sylphide. Sans oublier la sorcière ! Cette version d'Auguste Bournonville est très narrative, avec une histoire facile à suivre, sans être trop longue. Un parfum de féérie par une très jolie compagnie. 

Du 1er au 10 juillet 2020 au Grand-Théâtre de Bordeaux

 




 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial