Tuesday, Dec. 10, 2019

Agenda danse – Novembre 2019

Ecrit par :

3 novembre 2019

|

Catégorie :

Beaucoup de choses à voir dans les théâtres pour la danse, le cirque et la comédie musicale en novembre. William Forsythe, l'arrivée de Funny Girl, le Béjart Ballet, le festival Kalypso à Paris, le Québec à Lyon avec les Ballets Jazz Montréal ou Les 7 Doigts de la main, des créations au Ballet du Grand Théâtre de Genève, Olivier Dubois au Ballet de Lorraine, Akram Khan à Aix-en-Provence... Les spectacles de danse à ne pas rater ce mois-ci, région par région. 

 

Les spectacles de danse à ne pas manquer à Paris et sa région

A Quiet Evening of Dance de William Forsythe

Artiste associé du Théâtre du Châtelet dans les années 1990, sous la direction de Stéphane Lissner, William Forsythe y revient avec son superbe programme A Quiet Evening of Dance, vu à Montpellier Danse cet été. Libéré des contraintes de la gestion d’une troupe, William Forsythe a retrouvé une verve créatrice qui le replonge dans l’art du ballet académique dont il fait son miel, enrichissant encore son vocabulaire pour le faire, non pas dialoguer, mais se fondre avec le hip-hop et la break dance. Incontestablement du grand art !

Lire la chronique du spectacle

Du 4 au 10 novembre au Théâtre du Châtelet

Seventeen/TwentyOne - William Forsythe

Funny Girl 

Barbra Streisand, Don't Rain On My Parade (les assidu.e.s de Glee connaissent bien !)... Voilà Funny Girl, comédie musicale classique de Broadway qui débarque à Paris en version originale. Monté sur scène en 1964 puis à l'écran, ce musical évoque Fanny Brice, la star des Ziegfeld Follies dans le New York des années 1910. Alors qu’elle attend la sortie de prison de son mari Nick Arnstein, elle se remémore les étapes de sa carrière, de l’adolescente ingrate à la star reconnue. C'est l'actrice américaine Christina Bianco qui reprendra le rôle dans lequel a été découvert Barbra Streisand.

Lire la chronique du spectacle

Du 7 novembre au 5 janvier au Théâtre Marigny

 

Body and Soul de Crystal Pite par le Ballet de l’Opéra de Paris

Crystal Pite est de retour au Ballet de l'Opéra de Paris avec Body and Soul et c'est le spectacle le plus guetté de cette saison. Trois ans après le succès foudroyant de The Seasons' Canon, la chorégraphe canadienne s'est en effet imposée comme une figure incontournable de la danse contemporaine d'inspiration néo-classique. Elle propose avec cette dernière création une pièce en trois actes qui explore le thème récurrent qui lui est cher : le  rapport conflictuel entre l'individu et le groupe. Cela donne un spectacle parfois  passionnant, mais trop souvent touffu.

Lire la chronique du spectacle

Voir toutes les distributions

Du 25 octobre au 23 novembre au Palais Garnier

Body and Soul de Crystal Pite - Ballet de l'Opéra de Paris

Festival Kalypso

Sous l'impulsion de Mourad Merzouki, les festival Karavel (dans la région lyonnaise) et Kalypso (région parisienne) sont l'un des grands rendez-vous hip hop de la saison. Ce sont en tout 74 compagnies dans 43 lieux qui se répondent pour montrer toute la diversité de la scène hip hop, sans oublier les jeunes talents. Après Bron, place en novembre à Kalypso en région parisienne, avec au programme Kader Attou et Mourad Merzouki, Amala Dianor, une carte blanche à John Degois & François Lamargot, une soirée dédiée aux troupes canadiennes, un concours de jeunes talents et toujours de nombreux workshops et ateliers. 

Du 6 novembre au 17 décembre en région parisienne

 

Le Béjart Ballet Lausanne à Versailles

Le Béjart Ballet Lausanne investit régulièrement le superbe Opéra Royal de Versailles. Pour cette saison, la troupe propose de découvrir la création Tous les hommes presque toujours s’imaginent de Gil Roman, et de redécouvrir deux fortes pièces de Maurice Béjart : Brel et Barbara et le mythique Boléro. Un programme pour voir la troupe dans son répertoire d'hier et d'aujourd'hui.

Lire l'interview de Julien Favreau sur le Boléro de Maurice Béjart

Du 8 au 11 novembre à l'Opéra Royal de Versailles

Boléro de Maurice Béjart - Julien Favreau

Samsara de Jann Gallois

Pour un.e enfant de 10-12 ans qui n'a jamais vu de danse, pour un.e passsioné.e de danse classique à qui vous aimeriez faire découvrir d'autres styles, Jann Gallois est un choix judicieux. Cette chorégraphe talentueuse, qui mêle hip hop et danse contemporaine, a un langage accessible et puissant. Samsara est une création inspirée par la philosophie bouddhiste. Le samsara, titre de la pièce, désigne "le cycle des renaissances successives dans lequel sont pris les êtres non éveillés. L’ignorance et l’attachement à nos désirs incontrôlés sont les principales causes qui nous empêchent de nous élever spirituellement et nous maintiennent alors enchainés à ce cycle de souffrance". La chorégraphe s'inspire de cette vision du monde en contraignant ses interprètes dans leur danse, en les attachant les uns aux autres et "soumis à une 'machine' qui les surplombe et relance sans cesse un nouveau cycle de vie".

Lire la chronique du spectacle

Du 6 au 17 novembre au Théâtre de Chaillot

 

Programme Merce Cunningham par le Ballet de l'Opéra de Lyon

2019, c'est l'année Merce Cunningham, marquant le centenaire de naissance du chorégraphe américain. Le Ballet de l'Opéra de Lyon, qui danse régulièrement ce répertoire, propose un riche programme avec trois pièces emblématiques de Merce Cunningham : SummerspaceExchange et Scenario, représentant trois périodes du chorégraphe. La post-modern dance du chorégraphe veut mettre le geste au centre de tout, faisant jouer le jeu du hasard dans la musique comme dans la combinaison des phrases chorégraphiques. De cette pratique assez ardue peut naître une grande émotion. La magie Merce Cunningham.

Notre dossier Centenaire Merce Cunningham

Lire la chronique de Scenario

Lire la chronique du spectacle (avec deux pièces)

Du 14 au 20 novembre au Théâtre du Châtelet, dans le cadre du Festival d'automne

Summerspace de Merce Cunningham - Ballet de l'Opéra de Lyon

War Horse

Huit millions de spectateurs et spectatrices, 25 récompenses dont le Tony Award de la meilleure pièce en 2011... War Horse est l'un des gros succès du West End de Londres et de Broadway de ces dernières années, qui arrive enfin en France. Inspirée du roman de Michael Morpurgo, la pièce retrace l’histoire du jeune Albert et de son cheval Joey, sur fond de Première Guerre mondiale. Le tout portés par 34 comédien.ne.s, chanteur.se.s et marionnettistes qui donnent vie à des chevaux plus vrais que nature. 

Du 29 novembre au 29 décembre à la Seine musicale

 

Made in L. A. par le L.A. Dance Project

Pour sa venue parisienne annuelle, désormais traditionnelle, le L.A. Dance Project de Benjamin Millepied propose un programme riche, Made in L. A, composé de cinq pièces de chorégraphes pas forcément connus en France. Tout démarre d'abord dans les espaces publics du théâtre pour une performance dansée de Tino Seghal, un exercice que Benjamin Millepied apprécie toujours beaucoup. Puis place à Kinaesonata de Bella Lewitzky, Split Step de Zack Winokur, 5 Live Calibration de Madeline Hollander et Hearts & Arrows de Benjamin Millepied. Le tout toujours porté par des interprètes virtuose qui compose cette petite troupe américaine. 

Lire la chronique du spectacle

Du 31 octobre au 3 novembre au Théâtre des Cshamps-Élysées dans le cadre de la saison TranscenDanse

 

Un Américain à Paris de George et Ira Gershwin et Christopher Wheeldon

Un Américain à Paris fut l'un des grands succès de Jean-Luc Choplin, le directeur précédent du Théâtre du Châtelet. Produire et créer une comédie musicale d'aussi bonne qualité qu'à Broadway ? Pari réussi ! Reprenant la trame du film éponyme, Christopher Wheeldon pour la mise en scène et la chorégraphie, Un Américain à Paris a séduit toute la capitale avant d'en faire de même à Londres et New York. Voilà un spectacle total, comme on les aime, qui emporte par son savoir-faire et son émotion. Quel plaisir de le retrouver ! 

Du 28 novembre au 1er janvier au Théâtre du Châtelet

Un Américain à Paris

Teh Dar du Nouveau Cirque du Viet Nam

Le Nouveau Cirque du Viet Nam vient régulièrement présenter ses pièces à La Villette. Place cette année à Teh Dar, sa dernière création, qui met en images, en équilibre et en musique (live) la culture et les rituels des K’ho, ethnie minoritaire des hauts plateaux du centre du Vietnam. Quinze acrobates créent des tableaux kaléidoscopiques, dans des décors de bambous qui ne cessent de se transformer. En quelques mouvements, le bateau devient cabane, la cabane temple, le temple forêt. La vie s’y dessine, sur la terre et sur l’eau, humaine et spirituelle, portée par les corps, les voix, et de troublants jeux de masques.

Lire la chronique du spectacle

Du 6 novembre au 1er décembre à La Villette

 

Un automne américain par les classes de danse du CNSMDP

L’Ensemble chorégraphique du Conservatoire est le nouveau nom du Junior Ballet, compagnie pré-pro permettant aux élèves en fin de scolarité d'acquérir une expérience de la scène. Le programme de cet automne est ambitieux, comme le dit son titre placé sous le signe des chorégraphes américains. Les élèves présentent ainsi l'exigeant Valse Fantaisie de George Balanchine, Fan dance - un hommage à Andy de Groat décédé en 2018 - la création Scales contemporaine des jeunes Liz Santoro et Pierre Godard et une création de Xenia Wiest, chorégraphe néo-classique de plus en plus demandée. Une belle affiche pour découvrir les talents du Conservatoire. 

Du 20 au 23 novembre au CNSMDP ; Fan dance d'Andy de Groat, le 23 novembre sous la canopée des Halles

 

Cunningham X 100 par les classes de danse du CNSMDP

Les élèves des classes de danse ne pouvaient passer à côté du centenaire Merce Cunningham. Surtout quand le nouveau directeur des études chorégraphiques, Cédric Andrieux, a été pendant des années danseurs chez Cunningham, tout comme Cheryl Therrien, professeure de danse contemporaine au Conservatoire. Créant un event comme les aimait le chorégraphe, Cédric Andrieux rassemble les 120 élèves des classes de danse et de la classe de percussion, dans la grande Halle de La Villette, pour un hommage géant au maître américain.

Le 30 novembre à la grande Halle de La Villette

 

 

Les spectacles de danse à ne pas manquer à Lyon et sa région

Passagers des 7 Doigts de la Main

Chez DALP, l'on affectionne toujours beaucoup les spectacles des 7 Doigts de la Main, troupe québécoise de cirque contemporaine à l'énergie et à l'inventivité jamais prises à défaut. Leur nouveau spectacle, Passagers, est en tournée en France cette saison. "Le temps d’un voyage, des étrangers et étrangères se côtoient dans un wagon de train. Au sein de cette fenêtre temporelle, ils existent dans une réalité suspendue. Reflets de leurs origines et embryons de leurs futurs, ils oscillent entre regrets et utopie. Inspirés par le mouvement et la transition du parcours, ils racontent leurs histoires faites de fuites et de rencontres...".

Du 23 novembre au 1er décembre à la Maison de la Danse

Passagers des 7 Doigts de la Main

Soirée Russell Maliphant/Lucinda Childs par le Ballet de l'Opéra de Lyon

Le Ballet de l'Opéra de Lyon sort des classiques de son répertoire pour l'automne. L'on aurait peut-être envie de voir quelque chose d'un peu différent. Mais les qualités de ces deux pièces comme l'excellence technique et artistiques de la troupe emporte le tout. D'un côté, le superbe et réussi Critical Mass de Russell Maliphant, un duo tout en déséquilibre où la lumière s'invite en troisième interprète. De l'autre la pièce de groupe Dance de Lucinda Childs, oeuvre phare de la chorégraphe et démonstration de la post-modern dance. Un programme exigeant et d'une grande richesse.

Du 7 au 9 novembre à l'Opéra de Lyon

 

Dance me d'Andonis Foniadakis, Annabelle López Ochoa et Ihsan Rustem par les Ballets Jazz Montréal

Quelle bonne idée pour la saison TranscenDanses que d'inviter les Ballets Jazz Montréal, excellente troupe qui se fait rare en France. Avec cette pièce, la troupe rend hommage à un compatriote, Leonard Cohen, avec un portrait multi-facettes du poète et musicien. Découpé en cinq actes, le spectacle "illustre quelques-uns des thèmes chers au musicien pour créer un univers puissant et profond à l’image de son œuvre". Créée en 2017, la pièce a été montée avec l'accord de Leonard Cohen, décédé un an plus tôt.

À la rencontre des Ballets Jazz de Montréal

Du 5 au 14 novembre à la Maison de la Danse

 

Minimal/Maximal par le Ballet du Grand Théâtre de Genève 

Derrière ce titre un peu énigmatique se cache une soirée mixte contemporaine qui s'annonce passionnante pour le Ballet du Grand Théâtre de Genève. Place d'abord à deux créations. Fearful Symmetries d'Ioannis Mandafounis veut dialoguer entre individu et collectivité sur la musique de John Adams. Paron d'Andonis Foniadakis clôt la trilogie du chorégraphe sur la musique de Philip Glass, en prenant pour socle le premier concerto pour violon. Enfin la compagnie fait entrer à son répertoire Fall de Sidi Larbi Cherkaoui, qui évoque l’individu dans les cycles et les transformations de la nature.

Lire la chronique du spectacle

Du 10 au 17 novembre au Grand Théâtre de Genève

 

Festival Instances de l'Espace des Arts

L'Espace des Arts de Châlon-sur-Saône propose un festival de danse, Instances, avec une belle programmation. Pour l'affiche 2019, l'on retrouve ainsi le très beau Kirina de Serge Aimé Coulibaly et Rokia Traoré, la talentueuse Tatiana Julien pour sa pièce Soulèvement ou l'oeuvre qui divise (on adore ou on déteste, en tout cas on ne reste pas indifférent) Fix me d'Alban Richard. 

Du 15 au 21 novembre à Châlon-sur-Saône

 

 

Les spectacles de danse à ne pas manquer dans l'Est

Come Out d'Olivier Dubois par le Ballet de Lorraine

Pour sa première collaboration avec le Ballet de Lorraine, Olivier Dubois a choisi d'utiliser tous les danseurs et danseuses de la troupe et de les confronter à la musique de Steve Reich. Alors que le chorégraphe conçoit ses propres pièces comme des partitions, il voit comme une évidence à frotter cette écriture musicale dite répétitive au mouvement dansé. Une rencontre attendu entre un chorégraphe qui surprend et toujours entier dans ses propositions, et l'excellence du Ballet de Lorraine ouvert aux multiples écritures.

Du 13 au 17 novembre à l'Opéra de Lorraine

 

Danser Chostakovitch, Tchaïkovski... par le Ballet du Rhin

Après le réussi programme autour de Mahler la saison dernière, place à une programmation russe cette année pour le Ballet du Rhin, autour de Chostakovitch, Tchaïkovski, Rachmaninov et Scriabine. Place d'abord à deux créations : Pagliaccio du duo italien Mattia Russo et Antonio de Rosa autour de la figure du clown, et 40D de Bruno Bouché pour un quatuor d'interprètes. La troupe reprend également Les Beaux dormants de Hélène Blackburn, jolie pièce créée il y a deux ans, initialement créée pour le jeune public et remaniée pour cette saison.

Lire la chronique du spectacle

Le 3 novembre au Théâtre municipal de Colmar ; du 9 au 13 novembre à l'Opéra de Strasbourg

 

 

Les spectacles de danse à ne pas manquer dans le Sud-Est

Outwitting the Devil d’Akram Khan par l'Akram Khan Company

Créée au Festival d'Avignon en 2019, Outwitting the Devil d’Akram Khan part en tournée en France toute la saison. Et c'est à ne pas manquer. Voici une oeuvre sombre, funèbre, qui explore les démons de l'âme humaine à travers les réminiscences de son héros Gilgamesh arrivé au seuil de sa vie. Dans une scénographie composée de stèles funéraires entourant le plateau, le chorégraphe britannique livre un ballet somptueux et glaçant. 

Lire la chronique du spectacle

Du 29 au 30 novembre au Grand Théâtre d'Aix-en-Provence

Outwitthing The Devil - Akram Khan

 

Les spectacles de danse à ne pas manquer dans le Sud-Ouest

À nos amours de Kader Belarbi par le Ballet du Capitole

De la passion dévorante des premiers émois à la tendresse des vieux jours, À nos Amours dissèque les relations de couple en fonction de trois âges de la vie : la jeunesse, l'âge adulte et la vieillesse. Un violoncelle et un piano, comme un dialogue dans un couple, relient les quatre compositeurs choisis. Autant que les inventions mélodiques et les raffinements harmoniques de chacun, la force expressive des instruments sert les accents romantiques et les violences passagères.

Les 2 et 3 novembre au Quai des savoirs dans le cadre du Festival Lumières sur le Quai

 




 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(2) commentaires

  1. Sandrine Echene Andrieu
    25 novembre 2019 at 11:18

    Pouvez-vous donner aussi les dates des tournées du Ballet du Capitole ? Celles du groupe Joyaux du ballet ? Merci

    • Amélie Bertrand
      25 novembre 2019 at 13:33

      @ Sandrine : Bonjour, vous trouverez les dates des tournées du Capitole par ici : https://www.theatreducapitole.fr/web/guest/tournees Et celles de Joyaux du Ballet ici : https://www.billets.zdp.fr/?fbclid=IwAR0YQ1E-m17m4RVoycpm4oN43XIZv_ONnqV5dIYQdjcp2dn0ZkbAKi6CxMU Nous les indiquerons autant que faire se peut dans nos prochains agenda mensuels.

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial