Tuesday, Nov. 24, 2020

Saison 2020-2021 – Une nouvelle Raymonda à l’English National Ballet

Ecrit par :

30 janvier 2020

|

Catégorie :

Les saisons 2020-2021 commencent à être dévoilées. Et c'est l'English National Ballet, qui vient tout juste de fêter ses 70 ans, qui a ouvert le bal des annonces. Au programme notamment de la prochaine saison de la compagnie anglaise : une relecture par Tamara Rojo, la directrice de la compagnie, de Raymonda. La danseuse souhaite remanier l'histoire pour proposer une version où l'héroïne serait "aux commandes de son propre destin", tout en préservant l'héritage classique de Marius Petipa de ce ballet. Cette saison 2020-2021 comporte également un hommage à William Forsythe, Akram Khan ou Casse-Noisette.

Tamara Rojo

Une nouvelle Raymonda déjà très attendue

Tamara Rojo ne manque décidément pas d'ambition pour la compagnie qu'elle dirige, l'English National Ballet. Alors qu'elle n'a encore jamais chorégraphié, elle va monter lors de la saison 2020-2021 une nouvelle Raymonda, changeant la forme comme toujours soucieuse du fond. Créé en 1898 par Marius Petipa, Raymonda est l'apogée du ballet académique, offrant notamment à l'Étoile féminine un rôle grandiose et considéré comme l'un des plus durs du répertoire. Si le Grand pas du troisième acte est dansé par de nombreuses compagnies à travers le monde, le ballet en entier n'est pas donné si fréquemment. Il n'est par exemple au répertoire d'aucune compagnie anglaise. Ce qui confère à cette création le statut d'événement pour l'English National Ballet.

Pour revisiter un ballet classique aujourd'hui, le.la chorégraphe choisit en général soit de revenir à la source de la création, soit de transposer l'action dans un autre lieu. Tamara Rojo  souhaite faire les deux. Sa Raymonda aura ainsi lieur pendant la Guerre de Crimée. Le personnage de Raymonda sera une jeune femme appelée à devenir infirmière, soulignant l'effort de guerre des femmes de l'époque. La chorégraphe souhaite ainsi "mettre en avant la voix des femmes" en présentant une "héroïne aux commandes de son propre destin". "Cela fait partie de ma vision pour l'English National Ballet de regarder les ballets classiques avec un regard neuf", explique Tamara Rojo. "Raymonda est un ballet magnifique. Mais son premier rôle féminin me semble mériter plus d'une voix, d'avoir plus de puissance dans sa propre histoire". Il n'y a pas de bonne ou mauvaise façon d'interroger les ballets classiques. L'important est qu'ils doivent l'être, qu'ils doivent être relus, revisités, regarder d'un autre oeil. Le changer en donnant plus de valeur au caractère du personnage féminin résonne avec une partie des préoccupations du nouveau public du ballet, pointant parfois du doigts les clichés de genre véhiculés par les ballets classiques, comme n'importe quelle oeuvre artistique de l'époque. 

La chorégraphie classique du ballet, l'essence de Raymonda, devrait cependant être préservée. Tamara Rojo s'entoure en effet pour ce projet de Vadim Sirotin (professeure de danse de caractère à l'Académie Vaganova) pour les danses de caractère, si importantes dans Raymonda. Doug Fullington, l'un des spécialistes de la notation Sergeyev et qui a travaillé avec Alexeï Ratmansky sur certaines de ses reconstructions, fait aussi partie du projet. Le challenge sera donc aussi technique pour la troupe, qui affrontera là l'un des grands ballets académiques du répertoire.

L'English National Ballet a toujours pour mission de tourner en Angleterre et de montrer la danse dans les villes de province, où le ballet n'a pas forcément de place. Dans cette logique, la première de Raymonda aura lieu à Manchester, du 15 au 17 octobre, et n'arrivera à Londres qu'en janvier 2021. Ce ballet est une co-production avec le Ballet de Finlande, la première à Helsinki est prévue pour le 26 novembre 2021.

 

William Forsythe et Akram Khan

Pour la suite de sa saison 2020-2021, l'English National Ballet proposera Creature d'Akram Khan - création attendue en avril 2020 - à Londres, Bristol et Chicago. La compagnie reprendra aussi son traditionnel Casse-Noisette au London Coliseum du 10 décembre 2020 au 3 janvier 2021.

Pour son programme de printemps, la troupe rendra hommage à William Forsythe. Elle reprendra Playlist (Track 1, 2) agrémenté de Playlist (EP), Approximate Sonata 2016 et fera entrer à son répertoire Blake Works I (créé pour le Ballet de l'Opéra de Paris).

La troupe proposera aussi au printemps 2021 son concours Emerging Dancer, qui récompenses de jeunes talents du corps de ballet, ainsi que My First Ballet: Swan Lake en tournée, une version du Lac des cygnes montée pour le jeune public. La troupe continuera aussi à développer son programme Dance for Parkinson’s, qui fête ses dix ans.

Outre sa tournée à Chicago évoquée plus haut, l'English National Ballet sera la saison prochaine à Montréal avec Giselle d'Akram Khan, et en tournée durant l'été 2021.

Playlist (Track 1, 2) de William Forsythe - English National Ballet

Informations pratiques

Cela vous intéresse de traverser la Manche pour découvrir cette saison ? Les places pour Raymonda, Casse-Noisette et Creature seront en vente dès le 3 (mécènes) et 5 février. Les autres spectacles ouvriront leurs billetteries à l'automne 2020.

Toutes les informations et les dates de chaque spectacle sont à retrouver sur le site de l'English National Ballet.

 



Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial