Thursday, Jul. 2, 2020

Manuel Legris, nouveau Directeur du Ballet de la Scala de Milan

Ecrit par :

19 février 2020

|

Catégorie :

Alors qu'il vient d'achever dix ans à la tête du Ballet de l'Opéra de Vienne, Manuel Legris, ancien Danseur Étoile du Ballet de l'Opéra de Paris, a été nommé Directeur du Ballet de la Scala de Milan. Une nomination peu surprenante depuis l'arrivée à la tête de l'opéra italien de Dominique Meyer, ancien directeur de l'Opéra de Vienne qui travaillait d'une belle façon avec Manuel Legris dans la capitale autrichienne.

Manuel Legris

Les balletomanes français-es rêvaient d'un retour au bercail de Manuel Legris. À l'heure où la direction d'Aurélie Dupont est contestée de tous les côtés, l'arrivée de l'Étoile emblématique de l'ère Noureev était souhaitée par beaucoup, d'autant plus qu'il quitte la direction du Ballet de l'Opéra de Vienne en 2020. Mais Manuel Legris part finalement pour l'Italie, prenant la direction du Ballet de la Scala de Milan. Le français Frédéric Olivieri, qui dirigeait la troupe depuis 2016, se consacre désormais pleinement à la direction de l'École de Danse de la Scala, poste qu'il occupait également depuis 2006.

Après ses adieux à la scène en 2009, Manuel Legris était parti diriger le Ballet de l'Opéra de Vienne, dès le 1er septembre 2010. La troupe est alors une compagnie d'un niveau honnête. En quelques années, il en fait l'une des grandes compagnies d'Europe, travaillant soigneusement un héritage classique, y proposant de nouvelles productions (récemment son Corsaire) tout en ouvrant doucement la troupe à un répertoire plus néo-classique. Il y développe également toute une génération de jeunes talents. Manuel Legris travaille pendant toutes ces années main dans la main avec Dominique Meyer, le directeur de l'Opéra de Vienne.

 

Après dix ans d'une magnifique réussite artistique, Manuel Legris annonce quitter la troupe en 2020, ne souhaitant pas continuer sans Dominique Meyer. Ce dernier a pris en 2019 la tête de la Scala de Milan. La venue du danseur français à la direction du ballet italien était donc plus ou moins attendue. D'autant plus qu'il y a monté en décembre 2019 sa production de Sylvia, qui a été salué par les critiques et très appréciée par les danseurs et danseuses de la Scala, qui souhaitaient son arrivée à la tête du Ballet.

Manuel Legris quittera donc le Ballet de l'Opéra de Vienne en juin 2020. Un peu avant son départ, il dansera avec ses danseurs et danseuses lors du Bal de l'Opéra, comme il l'avait fait lors de sa première année de direction. Manuel Legris démarrera son poste à la Scala en décembre 2020. Il y verra un nouveau challenge. En effet, si le Ballet de la Scala est une compagnie prestigieuse historiquement, elle ne compte plus aujourd'hui parmi les grandes d'Europe. Le niveau pourtant est là, de part son école qui continue de bien fonctionner. Mais il manque comme un souffle et une véritable direction pour la hisser à nouveau parmi les grands ballets du monde. Une mission à la hauteur de Manuel Legris. 

 



 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(5) commentaires

  1. Elisabeth
    19 février 2020 at 20:31

    Milan a bien de la chance. Mais qui pour l'ONP ?

  2. Léa
    20 février 2020 at 16:25

    Tellement dommage pour nous.... Mais Aurélie Dupont est là pour longtemps alors sans doute que la question ne se pose pas vraiment !!

  3. Audrey
    20 février 2020 at 16:33

    Avec la nomination de Dominique Meyer à la Scala ce n'est pas une surprise mais j'avoue que j'espérais toujours un peu que son départ se ferait, le moment venu, pour l'ONP (on a le droit de rêver...)

  4. Sandrine Echene Andrieu
    24 février 2020 at 19:48

    Et bien le ballet doit respirer car certains ou certaines n'ont pas l'air d'apprécier le répertoire classique... Plus sérieusement (quoique...), il suit logiquement Dominique Meyer, trop agé d'après ce que j'ai lu, pour avoir pu être un candidat sérieux à la succession de S. Lissner. Par ailleurs le remplacement d'Aurélie Dupont n'a pas l'air d'être d'actualité et elle a déclaré il y a quelque temps désirer demeurer à la direction de la danse quelques années de plus.

  5. claudine LAGARENNE
    25 février 2020 at 14:15

    un grand bravo à Manuel Legris pour sa nomination à la Scala de Milan,et dommage pour nous les balletomanes Français qui le regrettons. S'il pouvait venir à Paris avec sa nouvelle chorégraphie de Sylvia , ce serait vraiment une bonne idée , à moins que l'opéra de Paris ne l'invite pour la créer à paris, mais je n'y crois pas trop hélàs...peut-être qu'avec un peu de chance je pourrai un jour aller à la Scala voir un spectacle de danse...avec Roberto Bolle et Svetlana Zakharova.....on peut tjs rêver!

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial