Thursday, Jun. 24, 2021

Réouverture des théâtres et des cours de danse dès le 19 mai : mode d’emploi

Ecrit par :

11 mai 2021

|

Catégorie :

Cela semble à peine croyable après des mois de fermeture. Et pourtant, sauf revirement de dernière minute des courbes sanitaires, les lieux culturels rouvriront bien dès le 19 mai. Cela signifie la reprise des spectacles de danse, mais aussi le retour des cours de danse pour les mineurs comme les majeurs, par étapes jusqu'au 1er juillet. Comment ce déconfinement de la danse va-t-il se passer ? Sous quelles conditions ? Avec quelles jauges ? Le point sur ce retour tant attendu avec la danse, sa pratique et le spectacle vivant.

Le Palais Garnier

Voilà plus de six mois que les spectacles de danse sont à l'arrêt. Idem pour les cours de danse pour adultes, tandis que les enfants en amateur ne peuvent se mettre à la barre depuis février. Le tout après une saison précédente déjà sérieusement endommagée, avec absence de spectacle et de cours de danse pendant plus de trois mois. Le printemps 2021 serait-il enfin le temps du bout du tunnel ? Il semblerait bien, avec les annonces gouvernementales du 29 avril sur le plan de déconfinement en quatre étapes.

La réouverture des théâtres

La danse sur scène vous manque terriblement ? Le 19 mai, les portes des lieux culturels réouvrent enfin leurs portes ! Mais avec des jauges limitées et par étape.

- Du 19 mai au 8 juin inclus

Les théâtres ont le droit de rouvrir leurs portes, mais avec une jauge limitée à 35%, et plafonnée pour les grandes salles à 800 personnes. Ce qui signifie, en gros, des groupes limités à six personnes avec deux sièges vides entre chaque groupe social. Le couvre-feu en vigueur démarrera alors à 21h, les spectacles devront ainsi démarrer plus tôt pour permettre aux spectateurs et spectatrices de pouvoir rentrer chez elles dans les temps.

Dans les faits, beaucoup de théâtres et compagnies avaient annulé leurs spectacles de mai, faute de perspectives. La billetterie avec les nouvelles jauges a aussi dû être mise en place. Mais quelques festivals ont réussi tout de même à se maintenir, comme la Biennale de la Danse de Lyon qui démarrera bien le 1er juin, avec des spectacles un peu plus tôt pour les premières dates. Les compagnies de ballet, fortement subventionnées, peuvent aussi reprendre sans trop de problèmes, ayant pu continuer à répéter normalement et ne prenant pas de risques financiers avec des jauges réduites. Ce n'est pas le cas des théâtres et sociétés de production privées, qui pourraient choisir de ne pas reprendre avant la rentrée de septembre. La jauge très réduite limitera aussi les possibilités, ne ratez pas ainsi l'ouverture de la billetterie de l'Opéra de Paris dès le 12 mai.

- Du 9 au 29 juin inclus

Le couvre-feu est décalé à 23h. Pour les spectacles de danse, cela signifie, à quelques exceptions près, le retour des représentations aux horaires habituelles. Les jauges augmentent et passent ainsi à 65% de la capacité de la salle, dans une limite de 5.000 personnes, ce qui permettra de satisfaire un bien plus grand nombre de spectateurs et spectatrices. Les festivals et compagnies ont choisi pour leur billetterie des politiques différentes : certaines sont déjà ouvertes selon les instructions données, d'autres attendent début juin pour suivre l'évolution de la situation sanitaire.

Concernant les mesures sanitaires, celle du Pass sanitaire est impérativement à prendre en compte. Ce pass, stipulant que vous avez été vacciné.e ou que vous avez un test PCR négatif de moins de 48h, sera exigé dès cette date pour tous les spectacles de plus de 1.000 personnes. Les spectacles se déroulant à l'Opéra Bastille, et donc à un peu plus de 1.000 personnes avec une jauge à 65 %, sont ainsi concernés, tout comme les premiers festivals. Les Nuits de Fourvière, qui ont une belle programmation danse et cirque, ont ainsi déjà annoncé qu'un pass sanitaire (attestation de vaccination ou d'un test PCR de moins de 48 heures) sera obligatoire pour assister au spectacle. Le masque reste aussi obligatoire. 

- À partir du 30 juin

La fin du couvre-feu signifie aussi la fin des horaires décalés des spectacles de danse. Il n'y a plus de limites de jauges et les événements de plus de 1.000 personnes en intérieur sont à nouveau autorisés, le Ballet de l'Opéra de Bordeaux et de l'Opéra de Paris pourraient donc donner leurs derniers spectacles de la saison dans des conditions normales. Là encore, le pass sanitaire sera obligatoire pour les salles de plus de 1.000 personnes. Une donnée à prendre en compte si vous n'êtes pas vaccinés, il vous faudra donc un test PCR négatif de moins de 48 heures. Le port du masque reste là encore obligatoire à cette date. 

Restrictions sanitaires

Dans tous les cas, ce calendrier est au conditionnel. En effet, certaines étapes pourraient être ralenties, décalées ou annulées si le taux d'incidence d'un département dépassait les 400 pour 100.000 habitant.e.s. Début mai, plus aucun département de la France métropolitaine ne dépassait ce stade, ce qui laisse beaucoup d'optimisme pour la tenue de spectacles en mai et juin. Cependant, certains départements restent avec des chiffres hauts. Dans tous les cas, regardez bien les conditions de remboursement de vos billets de spectacle pour les semaines à venir. Et gardez en tête que, dès le 9 juin, un test PCR négatif ou une vaccination complète devra être obligatoire, notamment pour les gros festivals de danse comme Montpellier Danse ou Avignon. Le port masque, la distanciation sociale et les gestes barrière restent obligatoires dans les salles de spectacle et festival jusqu'à nouvel ordre. 

La reprise au Ballet du Rhin en mai 2020

La réouverture des cours de danse

Pour la reprise des cours de danse, les informations sont un peu plus floues. Nous l'avons vu au cours de cette saison chaotique : les données sont parfois contradictoires pour les cours de danse, selon qu'ils soient considérés comme une pratique artistique (danse classique, contemporaine, jazz, de caractère) ou sportive (danse de salon, danse de couple). Et dans tous les cas, seul un décret préfectoral - tombant souvent du jour au lendemain comme ce fut le cas en février pour l'annulation des cours de danse aux mineurs - est valable, avec parfois une marge d'interprétation.

- À partir du 19 mai

Les établissements couverts comme les salles de sport peuvent rouvrir mais en s'adressant à un public prioritaire, notamment les activités extra-scolaires. Les cours en conservatoire reprennent aussi à cette date, pour tous les élèves (dont les majeures) pour toutes les disciplines, sauf pour la danse où seuls les mineurs pourront reprendre et sans contact. Le décret précisant le protocole sanitaire est en attente. 

- À partir du 9 juin

Les salles de sport - donc les studios de danse - sont autorisées à rouvrir pour tous les publics, avec des jauges limitées. Les cours de danse pour adultes en amateur pourront redémarrer à cette date, mais avec une jauge de 35 % seulement, et sans contact. 

- À partir du 30 juin

Il n'y a plus de jauge limite, les cours de danse pourraient donc reprendre avec leur nombre habituel d'élèves. Les contacts sont à nouveau autorisés, ce qui rend à nouveau possible les cours de danse de salon, danse sportive ou d'adage. Une décision qui, en pratique, n'entrera en vigueur qu'en septembre, la majorité des écoles de danse fermant en juillet et août. Cela assure néanmoins une belle sécurité pour les stages de danse, dont la plupart avaient dû annuler leur édition 2020.

Restrictions sanitaires

Comme pour les salles de spectacles, ces différents stades de réouvertures ne seront mis en place dans chaque département que si le taux d'incidence ne dépasse pas les 400 pour 100.000 habitant.e.s. Concernant les mesures sanitaires, selon la loi, le port du masque est obligatoire dans les locaux des écoles de danse et conservatoires, mais pas pendant le cours de danse. Cependant, de nombreuses écoles et conservatoires imposent le masque à leurs élèves pendant la leçon, pour éviter de fermer en cas de cas positif parmi les élèves.

 



Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(1) commentaire

  1. Gabrielle
    17 mai 2021 at 15:59

    Roméo et Juliette et le programme Jeunes danseurs vont donc nous passer sous le nez à cause du pass sanitaire et de ces allègements de mesures beaucoup trop rapides. Voir tout rouvrir pour les vaccinés (souvent inconscients d'être quand même potentiellement infectés et contagieux) et ceux qui peuvent se permettre de perdre leur argent s'ils n'obtenaient pas de résultat de test négatif à temps, c'est plus déprimant que les confinements.

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial