Saturday, May. 21, 2022

Olga Smirnova rejoint le Het Nationale Ballet

Ecrit par :

17 mars 2022

|

Catégorie :

Est-ce la première d'une longue série ? Olga Smirnova, Principal du Ballet du Bolchoï de Moscou et star de la danse, quitte sa compagnie et la Russie. Elle rejoint le Het Nationale Ballet d'Amsterdam, avec qui elle se produira dès le printemps. Victor Caixeta, jeune soliste brésilien de 22 ans du Ballet du Mariinsky de Saint-Pétersbourg, qui avait déjà quitté la Russie depuis quelques jours, rejoint également la compagnie néerlandaise.

Olga Smirnova

Avec la guerre en Ukraine, une ligne est coupée dans le monde de la culture entre les théâtres européens et américains et les théâtres russes. Pour les danseurs et danseuses travaillant en Russie, les rencontres et échanges avec le reste du monde sont désormais impossibles, et vraisemblablement pour encore longtemps. Sans compter la vie quotidienne devenue compliquée avec les restrictions économiques, ou tout simplement l'absence de liberté de parole - exprimer son désaccord à la guerre en Ukraine sur les réseaux sociaux coûte cher. 

Dans ces conditions, les danseurs et danseuses russes travaillant en Russie vont-iels partir, s'iels le peuvent ? Olga Smirnova, Étoile du Bolchoï et star de la danse, a pour sa part décidé de partir. La ballerine, dont le grand-père est ukrainien, a eu quelques propos contre la guerre en Ukraine sur les réseaux sociaux. Elle a annoncé rejoindre le Het Nationale Ballet, dès le 16 mars. Dans un communiqué de la compagnie, la danseuse a expliqué que pour elle, travailler en Russie devenait "intenable" depuis l'invasion de l'Ukraine. "Je n'ai jamais cru que je pourrais avoir honte de la Russie. Mais aujourd'hui je sens qu'il y a un avant et un après".

Olga Smirnova a expliqué son choix du Het Nationale Ballet : une compagnie avec qui elle avait envie de travailler depuis longtemps, son répertoire varié aussi bien classique que néo-classique, la présence de Hans van Manen dont elle est "une grande fan" ainsi que celle, dans le personnel artistique, de la maîtresse de ballet Larissa Lezhnina, russe également et qui comme Olga Smirnova s'est formée à l'Académie Vaganova. Pour la danseuse, la compagnie néerlandaise est un bon choix. Il s'agit aujourd'hui de l'une des meilleures compagnies européennes, à la pointe pour réfléchir et créer de nouvelles pièces par le langage classique. Et qui laisse ses Étoiles danser ailleurs. L'on imagine en effet qu'Olga Smirnova va très vite être invitée par toutes les grandes compagnies européennes et américaines, ou peut-être renouer sa riche collaboration avec Jean-Christophe Maillot des Ballets de Monte-Carlo, initiée il y a quelques années. Olga Smirnova fera sa première apparition avec le Het Nationale Ballet dans le rôle-titre de Raymonda, à venir dès le 3 avril. 

La Belle de Jean-Chistophe Maillot - Olga Smirnova

Née à Saint-Pétersbourg en 1991, Olga Smirnova s'est formée à la célèbre Académie Vaganova. Mais tout juste diplômée, elle décide toutefois de partir danser au Ballet du Bolchoï, où elle accès immédiatement à des rôles de solistes. Elle danse les grands rôles du répertoire, mais aussi attire les chorégraphes d'aujourd'hui, notamment Jean-Christophe Maillot pour qui elle crée le rôle de Bianca dans La Mégère apprivoisée. Nommée Étoile en 2016, elle danse un peu partout dans le monde. À 30 ans, la danseuse fait prendre à sa carrière un nouveau tournant en allant en Europe... Et le Bolchoï perd l'une de ses stars.

Le Het Nationale Ballet a aussi fait une autre recrue : Victor Caixeta. Jeune danseur brésilien, brillant soliste de 22 ans au Mariinsky de Saint-Pétersbourg, il avait fait ses valises et quitté la Russie il y a quelques jours. Il rejoint la compagnie néerlandaise au grade de Soliste, et fera aussi sa première apparition avec la compagnie lors de la série de Raymonda.

D'autres départ ? 

Y aura-t-il ensuite d'autres départs des compagnies russes ? Certains danseurs et danseuses ont pu prendre parti contre la guerre sur les réseaux sociaux. Mais partir en Europe sans savoir si un retour en Russie sera possible, en laissant ses proches derrière soi, n'est pas facile. À l'inverse, les autres stars du Bolchoï Svetlana Zakharova et Evguenia Obraztsova, qui ont pu tenir des propos pro-Poutine, ne devraient plus réapparaître sur les scènes européennes et américaines.

Reste le cas des artistes étrangers travaillant en Russie, dont beaucoup sont déjà partis. Xander Parish, Étoile britannique du Mariinsky, est actuellement en Estonie dans l'attente d'un visa pour son épouse russe. L'on imagine qu'une compagnie anglaise devrait lui proposer un contrat. Idem pour Jacopo Tissi, jeune danseur brillant nommé Étoile du Bolchoï en janvier dernier. Diplômé de l'École de la Scala en 2014, l'on n’imagine pas la compagnie italienne ne pas lui proposer un contrat. Reste aussi la star sud-coréenne Kimin Kim du Mariinsky et l'un des plus brillants danseurs de sa génération, qui n'a pas encore annoncé ses intentions. 

 



Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial