Tuesday, Feb. 7, 2023

[Suresnes Cités Danse 2023] Mehdi Kerkouche, Leïla Ka, Amalia Salle : trois talents à suivre

Ecrit par :

6 janvier 2023

|

Catégorie :

Après notre rencontre avec Carolyn Occelli, la nouvelle directrice de Suresnes Cités Danse, penchons-nous un peu plus sur cette édition 2023 de ce festival hip hop. Avec trois chorégraphes, connu-e-s du grand public ou non, à suivre particulièrement. Mehdi Kerkouche, Leila Ka et Amalia Salle n'ont pas forcément une déjà longue série de pièces à leur actif. Mais leur univers, souvent forgé sur les plateaux TV et dans des créations en ligne, attisent la curiosité. Focus sur leur parcours et leur proposition à Suresnes cités danse.

 

Mehdi Kerkouche et sa création Portrait

On l'a vu - Partout ! Chorégraphe pour des émissions de Tv, des films, accompagnant en scène des artistes de la pop, créant des vidéos pendant le confinement ou son opération caritative #ondansechezvous... Il a été difficile de passer à côté de Mehdi Kerkouche ces trois dernières années. L'on connaît pourtant assez peu son travail en plateau. En 2017, il fonde sa compagnie Emka et tourne avec sa pièce Dabkeh. Mais la crise sanitaire bloque son avancée. Et si, sa création pour le Ballet de l'Opéra de Paris, n'a été présentée qu'en ligne. Sa nouvelle création Portrait, montrée en ouverture de Suresnes Cités Danse, n'en est que plus attendue, d'autant qu'il est depuis le 1er janvier directeur du CCN de Créteil.

Sa pièce Portrait - Mehdi Kerkouche se penche sur l'héritage familial. "C’est par les corps déjantés d’une tribu de danseurs et danseuses pop et décalés qu’il nous en livre sa version. Famille heureuse, embarrassante, toxique, absente ? Comment s’en extraire ou au contraire s’y réfugier ? Comment affirmer son individualité dans une culture familiale qui pourrait tout déterminer ? Ils sont toute une tribu sur le plateau".

Portrait de Mehdi Kerkouche

Leïla Ka et ses trois pièces courtes Pode ser, Se faire la belle et C'est toi qu'on adore

On l'a vue - Au 104 à Paris où Leïla Ka est artiste associée et où elle a présenté en 2022, dans le cadre du festival Séquence Danse, son solo Se faire la belle. Une riche année pour la chorégraphe, qui reçoit le Prix révélation chorégraphique du Syndicat de la critique et remporte le concours Danse élargie du Théâtre de la Ville. Leïla Ka n'a cependant pas attendu ces récompenses pour beaucoup tourner depuis 2018, avec tout d'abord son solo Pode Ser puis son duo C'est toi qu'on adore.

Sa soirée - La programmation de Suresnes Cités Danse permet donc de voir les trois pièces de cette chorégraphe talentueuse, qui forment ensemble une trilogie cohérente, comme autant de portraits de femmes puissantes face aux forces qui veulent les priver de liberté. "Leïla Ka donne vie à différentes figures féminines en proie à des luttes profondes et nous partage une formidable quête de liberté". Et l'on devrait la retrouver pour l'édition 2024 avec sa première pièce longue.

Se faire la belle de Leïla Ka

Amalia Salle et sa pièce Affranchies

On l'a vue - Dans son studio de danse Paris Can Dance, structure multiformes pour développer la pédagogie de la danse et la culture hip hop, à travers notamment de nombreux cours pour tous et toutes. C'est d'ailleurs en tant que professeure de danse qu'Amalia Salle a démarré sa carrière, avant de se faire remarquer dans La France a un incroyable talent en 2012 et d'enchaîner les projets. On a pu ainsi voir ses premières pièces courtes au Concours Sobanova Dance Awards, qu'elle a remporté en 2021, ou au festival Kalypso avec Les Vivaldines, portée par sa compagnie Bahia fondée 2019.

Sa pièce Affranchies - Sacré pari pour Amalia Salle ! Car Affranchies est sa première pièce d'une heure. Sur scène, cinq danseuses mêlent danse hip hop et danse contemporaine pour porter "son plaidoyer chorégraphique sur la nécessité et la complexité d’être. Dans la vibration de la danse, toutes les émotions de ce questionnement sont là : rage, douceur, frustration, amour". Le tout sur les Quatre saisons de Vivaldi.

Affranchies de Amalia Salle

Le festival Suresnes Cités Danse du 6 janvier au 5 février

Portrait de Mehdi Kerkouche  - Du 6 au 8 janvier

Soirée Leïla Ka - Les 21 et 22 janvier

Affranchies d'Amalia Salle - Les 21 et 22 janvier




Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial