Tuesday, Aug. 20, 2019

2014, bilan d’une année danse

Ecrit par :

29 décembre 2014

|

Catégorie :

Des adieux, des nominations, des disparitions, des anniversaires, des jeunes talents qui apparaissent, des artistes qui brillent, de grandes réussites et des déceptions... Retour sur les événements qui ont marqué l'année danse 2014.

 

Les adieux...

2014, ce fut la saison des adieux à l'Opéra de Paris. Isabelle Ciaravola a d'abord tiré sa révérence lors d'une superbe soirée avec Onéguine de John Cranko. Puis ce fut le tour de Nicolas Le Riche. Cela démarrait mal avec une sorte de privatisation du spectacle (la palme du "raté" de l'année), mais ce fut au final une soirée chaleureuse avec beaucoup de très beaux moments. Moins médiatique, le Premier danseur Christophe Duquenne a aussi pris sa retraite.

Aux États-Unis, c'est Wendy Whelan, grande Étoile du New York City Ballet, qui a fait ses adieux à la scène à l'âge de 47 ans. La compagnie a aussi dit au revoir à Jenifer Ringer, Sébastien Marcovici (devenu Maître de ballet à l'Opéra de Paris) et Janie Taylor.

D'autres Étoiles emblématiques de leur compagnie ont aussi quitté leurs pointes cette année : Daria Klimentová à l'English National Ballet, Larissa Lezhnina au Het Nationale Ballet et Bernice Coppieters aux Ballets de Monte-Carlo.

Nicolas Le Riche lors de ses adieux à l'Opéra de Paris

Nicolas Le Riche lors de ses adieux à l'Opéra de Paris

...Et les nominations

Quelques jours après les adieux d'Isabelle Ciaravola, une autre Étoile faisait son apparition à l'Opéra de Paris, dans le même rôle : Amandine Albisson. Après quelques polémiques quant au choix du rôle, qui n'était pas forcément le plus valorisant pour la ballerine, la jeune danseuse a trouvé sa place dans son nouveau statut.

À Bordeaux, pas de nomination d'Étoile, mais plusieurs jeunes talents ont été promues. Diane Le Floc'h a ainsi été promue Soliste et Sara Renda Première danseuse, toutes les deux après avoir dansé Marie dans Casse-Noisette.

Plusieurs nominations de Principal ont eu lieu au San Francisco Ballet : Luke Ingham, Carlos Quenedit et Joseph Walsh. Toujours aux États-Unis, Julia Cinquemani a été nommée Principal Dancer du Los Angeles Ballet.

Amandine Albisson lors de sa nomination d'Étoile

Amandine Albisson lors de sa nomination d'Étoile

Les arrivées...

Presque deux ans qu'il était attendu... Benjamin Millepied est enfin devenu Directeur de la Danse à l'Opéra de Paris. Ses dossiers prioritaires ? La santé des danseurs et danseuses (laissée de côté à Paris), un Concours de promotion à modifier, surtout une saison 2015-2016 à annoncer, attendue de pied ferme par toute la planète danse française. Cette arrivée s'est accompagné d'un départ en catimini, celui de Laurent Hilaire, qui était numéro deux de la compagnie.

Après une année 2013 riche en rebondissement, le mercato est resté plus calme en 2014. Vadim Muntagirov est passé de l'English National Ballet au Royal Ballet (ce qui était plus ou moins attendu). Dawid Trzensimiech a quitté la troupe de Coven Garden pour devenir Principal dancer au Ballet National de Roumanie, dirigé depuis peu par Johan Kobborg. Le Stuttgarter Ballett a pour sa part perdu deux Étoiles : Marijn Rademaker est parti pour le Het Nationale Ballet et Evan McKie a rejoint le Ballet National du Canada.

Benjamin Millepied au Palais Garnier

Benjamin Millepied au Palais Garnier

...Et les disparu-e-s

Jean Babilée, éternel Jeune homme (il a créé Le Jeune Homme et la Mort de Roland Petit), est décédé le 30 janvier. Autre Étoile de l'Opéra de Paris, Jean-Yves Lormeau est mort le 18 novembre. Gérard Violette, directeur emblématique du Théâtre de la Ville, est parti le 24 septembre. Gérard Mortier, directeur de l'Opéra de Paris pendant plusieurs années, est décédé brutalement le 9 mars. Nina Timofeyeva, Étoile du Ballet du Bolchoï, est décédée le 4 novembre. Alla Sizova, partenaire privilégiée de Rudolf Noureev avant que celui-ci ne parte vers l'Ouest et Étoile du Mariinsky, est morte le 23 novembre. Enfin Shirley Temple, l'une des stars des comédies musicales américaines des années 1930 alors qu'elle était enfant, est décédée le 10 février.

 

Les Tops...

Les chorégraphes néo-classiques se sont emparés des scènes en 2014. La promo avait été intensive, le résultat fut à la hauteur : Un Américain à Paris, mis en scène et chorégraphié par Christopher Wheeldon, fut une réussite qui n'attend que de conquérir l'Amérique en 2015. Le Royal Ballet a continué de construire son nouveau répertoire narratif avec The Winter's Tale du même Christopher Wheeldon. Enfin le Bolchoï a élargi ses horizons avec le superbe La Mégère apprivoisée de Jean-Christophe Maillot, l'une des créations les plus marquantes de l'année.

Côté danse contemporaine, Lucinda Childs a fait salle combe avec son chef-d'oeuvre Dance. Le Nederlands Dans Theater a enthousiasmé avec un programme faisant la part belle à de formidables chorégraphes encore inconnus en France. Mademoiselle Julie de Birgit Cullberg a fait une entrée remarquée au répertoire du Ballet de l'Opéra de Paris, en espérant ne pas devoir attendre trop longtemps avant de revoir cette pièce formidable. Plus classique, le San Francisco Ballet a une nouvelle fois séduit Paris avec une tournée très réussie aux Étés de la Danse.

Les directs au cinéma continuent de faire le plein : record battu en décembre avec le Casse-Noisette du Bolchoï qui a réuni 25.000 spectateur-rice-s en France. Le World Ballet Day a aussi enthousiasmé le public danse tout autour du monde, permettant de suivre pendant 24 heures le quotidien de cinq grandes troupes de ballet. En espérant là encore une édition en 2015 !

Un Américain à Paris

Un Américain à Paris

… Et les flops

Le monde de la culture est durement touché par la crise. Suite à des restrictions budgétaires, le Théâtre de la Monnaie à Bruxelles a décidé de supprimer purement et simplement toute sa programmation danse.

Côté spectacle, Le Bal des vampires n'a pas eu le même succès qu'Un Américain à Paris : critiques en berne et public qui ne se précipite pas. Stage devrait lancer une nouvelle grosse production en 2015.

La danse a aussi eu du mal à exister en 2015 à la télévision française. Danse avec les stars est en baisse niveau audiences, malgré un plutôt bon casting cette année. The Dancers n'a tenu qu'une toute petite semaine sur TF1, la faute à une production bâclée qui ne connaissait pas vraiment le monde de la danse. Prodiges sur France 2 a plutôt bien fonctionné, mais les candidat-e-s danseurs et danseuses n'ont pas forcément brillé, tout comme le jury.

Miguel Angel Muñoz et Fauve Hautot - Danse avec les stars

Miguel Angel Muñoz et Fauve Hautot - Danse avec les stars

Les anniversaires

En 2014, William Forsythe a eu droit à une magnifique rétrospective au Festival d'Automne, avant se prendre sa retraite de chorégraphe. La Batsheva Dance Company a soufflé ses 50 bougies avec deux superbes soirées parisiennes. Le Cirque Plume a fêté ses 30 ans. Le Casse-Noisette de George Balanchine a passé le cap des 60 ans sur scène sans discontinuer. Enfin la comédie musicale Billy Elliot a eu 10 ans.

Steptext - Semperoper Ballett de Dresde

Steptext de William Forsythe - Semperoper Ballett de Dresde

 

Les danseurs et danseuses de l'année...

Sur toutes les scènes du monde, du grand classique à la création sur-mesure, Diana Vichneva est sûrement l'Étoile de l'année 2014. Chez les hommes, David Hallberg peut briguer le titre, même si une blessure l'éloigne des scènes depuis quelques mois.

En France, le public n'avait qu'un nom à la bouche : François Alu. En Frollo, en Djemil, en Bryaxis... Il n'est pas encore Étoile, mais le public se presse pour le voir. Une nomination devrait arriver sans trop de doutes en 2015.

En Angleterre, Marianela Núñez côté Royal Ballet et Alina Cojocaru côté English National Ballet se sont partagées les applaudissements.

François Alu - Daphnis et Chloé

François Alu - Daphnis et Chloé

 

… Et les jeunes talents qui vont briller en 2015

Avec un Prix de l'Arop, une promotion de Sujet et des rôles principaux, Léonore Baulac a explosé cette année. Pas de promotion pour Sae Eun Park, mais sa superbe prise de rôle dans La Source – son premier grand rôle – devrait lui assurer de belles distributions l'année prochaine.

En Angleterre, la jeune soliste Francesca Hayward a marqué les esprits avec sa jolie prise de rôle dans Manon de Kenneth MacMillan. Yonah Acosta (neveu de) a brillé à l'English National Ballet et est devenu Principal de sa troupe. Cesar Corrales, promu à Lausanne et au YAGP, a rejoint cette même compagnie, à suivre de près. Enfin Xander Parish, britannique et jeune talent du Mariinsky, a enthousiasmé les critiques un brun chauvines lors de la venue de la troupe russe à Londres cet été.

Manon_Francesca-Hayward_Edward-Watson

Manon - Francesca Hayward et Edward-Watson

Et vous, qu'avez-vous retenu de 2014 ?

 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(8) commentaires

  1. Joelle
    29 décembre 2014 at 19:51

    Les événements marquants (en vrac) : les adieux d'Isabelle C. et Nicolas LR bien sûr... Un superbe NDT flamboyant à Chaillot, ainsi que le Lac de JC Maillot et la Cendrillon de T. Malandain. Ensuite l'absence de M. Heymann depuis le mois de mars... Un concours de promotion qui m'a laissée sur ma faim en ce qui concerne certains danseurs/danseuses. Etudes et les adieux de Bri-Bri sont de bons souvenirs. Je suis fascinée par la Source qui m'apparaît plus féérique que Casse-Noisette. Et le 5 juillet, avec les pré-adieux de Nico à Bastille... l'émotion était là aussi....

  2. JL
    29 décembre 2014 at 21:26

    Le jeudi 2 janvier quand Svetlana Zakharova et David Hallberg sont venus honorer le paquebot Bastille de leur présence !

  3. Olivier
    30 décembre 2014 at 13:30

    Et Marie-Agnès Gillot de l'Opéra de Paris ? Va t'elle re-danser cette saison ? Il me semble qu'on ne l'a plus vue depuis la rentrée de septembre ? Et je ne la vois dans aucune distribution à venir ?

  4. Delphine
    30 décembre 2014 at 23:16

    Marie-Agnès était distribuée en début de série de Casse Noisette et assurera la soirée de demain (31/12). Dans "les jeunes talents qui vont briller en 2015", j'ajouterai Héloïse Bourdon qui a assuré 2 magnifiques représentations de Casse-Noisette fin décembre et dont il n'y a malheureusement aucune critiques sur le net… Mais elle était superbe, tant d'un point de vue technique, qu'interprétation. Autre événement 2015 : le départ d'Aurélie Dupont en mai et probablement une nomination à suivre...

  5. Olivier
    31 décembre 2014 at 13:16

    Merci pour la réponse concernant mademoiselle Gillot. Mais je ne sais pas où vous trouvez les infos car sur le site de l'opéra elle n'apparait dans aucune distribution.

  6. antoinette pirouette
    31 décembre 2014 at 16:41

    Je retiens Lac de JC Maillot, une petite merveille pop néoclassique. Mais aussi Notre-Dame de Paris avec un Paquette touchant au possible et Jossua Hoffalt magnifique en Frollo. Mon ballet découverte de l'année. A noter : MOB a disparu des écrans radars cette année ...... J'espère la voir un peu plus en 2015 !

  7. Jade Larine
    31 décembre 2014 at 17:43

    Marie-Agnès Gillot n'est plus beaucoup distribuée en classique, d'où son absence depuis le mois de septembre. D'un point de vue plus personnel, elle a eu un petit garçon récemment et a peut-être privilégié sa vie de famille pour la présente saison. Il y aura beaucoup de ballets classiques et néo-classiques en 2015, c'est pourquoi nous risquons de ne pas la voir souvent sur scène... On aurait bien aimé la voir en Odette/Odile pourtant. Mais, dans un tout autre registre, Myriam Ould-Braham va revenir dans Le Lac des cygnes et Paquita.

  8. john
    1 janvier 2015 at 01:25

    en 2015 héloïse bourdon dansera le Lac ou elle va briller comme d'habitude. je ne me fais aucun souci pour l' avenir de cette danseuse magnifique et émouvante dans tous les registres. elle finit par séduire même ses détracteurs.c'est un des grands espoirs de la compagnie.

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial