Tuesday, Oct. 23, 2018

Agenda danse – Été 2015

Ecrit par :

3 juillet 2015

|

Catégorie :

Les spectacles de danse ne s'arrêtent pas en juillet et août. Bien au contraire, entre les festivals d'été, les galas et les compagnies qui jouent les prolongations, l'agenda déborde d'idées. C'est aussi souvent l'occasion de découvrir d'autres troupes étrangères et d'autres univers, du Lac des Cygnes à des créations contemporaines, de l'Alvin Ailey American Dance Theater aux galas d'Étoiles.

 

Les festival de danse

Les Étés de la Danse - Alvin Ailey American Dance Theater

L'Alvin Ailey American Dance Theater est de nouveau invité aux Étés de la Danse, pendant quatre semaines complètes. Cette belle troupe est déjà venue plusieurs fois, mais propose pour 2015 plusieurs nouveautés, l'occasion de découvrir des chorégraphes américains inconnus en France. Les grands classiques d'Alvin Ailey, comme Revelations, sont aussi au programme. Étés de la Danse oblige, des rencontres avec le public, projections de films et stages de danse sont également proposés, pour découvrir cette compagnie unique dans toute sa diversité. Un coup de coeur pour ce festival qui n'oublie pas la proximité avec le public.

Gros plan sur le programme des Étés de la Danse 2015

Lire la chronique de la première

Lire la chronique d'une séance "rencontre-spectacle"

Lire la chronique du programme Ailvin Ailey/Duke Ellington

Lire la chronique du programme Dove / Wheeldon / Brown / Ailey

Lire la chronique du programme Jones / Battle / Harris / Naharin

Du 7 juillet au 1er août au Théâtre du Châtelet

Les Étés de la Danse 2015

Les Étés de la Danse 2015

Vaison Danse

Pendant deux semaines, le superbe théâtre antique de Vaison-la-Romaine vibre pour la danse et le cirque. La programmation est à la fois grand public et exigeante. Et le lieu, magique, donne une allure toute particulière aux spectacles. Le Ballet du Capitole, Dada Masilo ou Les 7 Doigts de la main sont invités en 2015, une belle affiche.

Du 15 au 28 juillet à Vaison-la-Romaine

 

Montpellier Danse

Montpellier Danse ouvre la saison des festival d'été. Ce qui se fait de mieux en danse contemporaine y prend rendez-vous chaque année, pour de multiples créations et premières françaises. Cette édition 2015 se termine avec Christian Rizzo ou Maguy Marin.

Gros plan sur la programmation de Montpellier Danse 2015

Du 24 juin au 9 juillet à Montpellier

 

Les festivals multi-genres

Festival de Marseille

Le Festival de Marseille fête ses 20 ans, avec comme toujours une programmation éclectique qui mélange les genres. Pour la danse, place à l'excellent Ballet de l'Opéra de Lyon pour une soirée William Forsythe/Benjamin Millepied, Anne Teresa De Keersmaeker, la jeune danseuse de flamenco contemporain Rocío Molina ou Wim Vandekeybus. Des rencontres et répétitions publiques sont aussi organisées.

Du 14 juin au 17 juillet

 

Arte Flamenco

Créé en 1989, Arte Flamenco est le plus grand festival de flamenco hors des frontières espagnoles. Il se déroule à Mont-de-Marsan, en juillet, et mélange danse, musique et chant. Au programme de cette édition 2015, la compagnie Maria Pagés ou Rafael de Carmen. Les stages et master-class sont aussi organisés.

Du 6 au 11 juillet à Mont-de-Marsan

 

Paris quartier d'été

Face au désert culturel de la capitale en août, Paris quartier d'été propose des spectacles de danse et théâtres, souvent dans des lieux insolites, parfois gratuits (ou à petits prix). À voir notamment cette année : une performance d'Anne Teresa De Keersmaeker à l'église Saint-Eustache, Aurélien Bory, Yoann Bourgeois et plusieurs compagnies de cirque contemporaine.

Lire la chronique de Violin Phase d'Anne Teresa de Keersmaeker

Gros plan sur le programme de Paris Quartier d'été

Du 14 juillet au 9 août à Paris

 

Montauban En Scène

Plus de festival Danse en PlaceS à Montauban. Mais Montauban En Scène prend la relève, plus éclectique. Pour la danse, les Ballets Jazz de Montréal et une création contemporaine de  Jocelyn Bosser sont à voir. Une méga-barre (échauffement du public - même complètement amateur - en plein air) est programmé, ainsi que des master-class et démonstrations données par Lauren Anderson, Michaël Denard et Marie-Josée Redont dans le cadre du stage de danse de Montauban.

Du 2 au 31 juillet à Montauban

À noter que Ballets Jazz de Montréal, ainsi que le Ballet de Madrid, passent aussi par le festival Les Nuits de la Citadelle du 19 juillet au 11 août.

 

Un Violon sur le sable

Festival populaire par excellence, Un Violon sur le sable réunit chaque années des milliers de personnes sur la grande plage de Royan, pour des concerts de musique classique et de danse, avec des invité-e-s prestigueux-ses. L'Étoile de l'Opéra de Paris Dorothée Gilbert représente la danse en 2015. Elle participera à un concert de musique de film.

Du 25 au 31 juillet à Royan

 

Les Nuits Musicales en Armagnac

Musique classique et invité-e-s de marque font les affiches des Nuits Musicales en Armagnac. La danse est représentée en 2015 par Incidence chorégraphe, la troupe de Bruno Bouché. Avec de jeunes solistes du Ballet de l'Opéra de Paris comme Letizia Galloni ou Jeremy Loup-Quer, la troupe propose des extraits des grands ballets classiques et quelques pièces plus contemporaines.

Du 19 juillet au 13 août dans plusieurs villes en Armagnac

 

Festival International de Théâtre de rue d'Aurillac

Créé en 1986, le Festival International de Théâtre de rue d'Aurillacest depuis devenu l'un des plus grands festivals de théâtre et d'arts de rue européen. Pendant quatre jours, le public est invité à déambuler dans les rues à la rencontre d'une dizaine de troupes, mêlant théâtre, danse et cirque.

Du 19 au 22 août à Aurillac

 

Une saison en été à l'Opéra de Vichy

Quand les maisons d'opéra ferment en juillet août, l'Opéra de Vichy décide au contraire de rester ouvert pour proposer spectacles de danse, opéras et concert au public estival. En 2015, le Ballet National de Prague (pour la première fois en France) vient présenter une soirée contemporaine : Solo pour trois de Petr Zuska. Place ensuite à l'excellent Victor Ullate Ballet (néo-classique), qui montre quelques pièces phares de son répertoire avec deux programmes.

Du 3 juillet au 9 octobre à Vichy

Le Ballet Victor Ullate

Le Ballet Victor Ullate

 

Les compagnies

La Fille mal gardée de Frederick Ashton par le Ballet de l'Opéra de Paris

La Fille mal gardée de Frederick Ashton, c'est un peu le ballet idéal pour démarrer l'été : beaucoup de fraîcheur et d'humour, autour de Lise qui fait tout pour épouser l'homme de son coeur (et non pas le pataud fils du marchand). On rit, on se réjouit et l'on finit presque par chanter avec les danseurs et danseuses lors de la scène finale. Un ballet qui est un vrai régal, avec cette année beaucoup de jeunes solistes dans les premiers rôles.

Lire la chronique du spectacle avec Marine Ganio et Marc Moreau

Lire la chronique du spectacle avec Letizia Galloni et Mathias Heymann

Lire la chronique du spectacle avec Éléonore Guérineau et Fabien Révillion

Lire la chronique du spectacle avec François Alu et Muriel Zusperreguy

Lire la chronique du spectacle avec Myriam Ould-Braham et Josua Hoffalt

Du 29 juin au 14 juillet au Palais Garnier

 

La IX symphonie de Beethoven de Maurice Béjart

Le Béjart Ballet Lausanne termine sa saison en feu d'artifice, avec l'immense ballet La IX symphonie de Beethoven de Maurice Béjart, qui fête ses 50 ans. Chanteurs et chanteuses, musiciens et musiciennes, danseurs et danseuses... Plus de 200 artistes sont présent sur scène, entre le Béjart Ballet Lausanne, le Tokyo Ballet, l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo et le chœur de l’Opéra de Monte-Carlo. "La danse ici ne fait que suivre le lent cheminement du compositeur qui va de l’angoisse à la joie, des ténèbres vers la clarté".

En images : La IXe Symphonie de Beethoven de Maurice Béjart fête ses 50 ans

Du 3 au 5 juillet au Grimaldi Forum de Monaco

La IXe Symphonie de Beethoven de Maurice Béjart

La IXe Symphonie de Beethoven de Maurice Béjart

Le Lac des Cygnes par le Ballet de l'Opéra de Bordeaux

Le Lac des Cygnes... Ballet intemporel au thème universel, rêve de toute jeune ballerine. Son deuxième acte, entre 32 cygnes énigmatiques et un superbe pas de deux, a traversé les siècles. Charles Jude respecte la chorégraphie originelle et l’intensité dramatique de l’ouvrage. Un ballet à voir et revoir par une belle compagnie.

Du 26 juin au 5 juillet au Grand-Théâtre de Bordeaux

 

Les Ballets de Monte-Carlo

Le mois de juillet est studieux pour les Ballets de Monte-Carlo. La troupe présente d'abord une soirée de créations de jeunes chorégraphes, avec des oeuvres de Jeroen Verbruggen, Natalia Horecna et Pontus Lidberg. Puis la compagnie présent l'un de ses classiques, Cendrillon de Jean-Christophe Maillot, ballet au plus de 200 représentations depuis sa création il y a 15 ans.

Du 16 au 26 juillet à l'Opéra de Monte-Carlo

 

Atvakhabar Rhapsodies de Marcia Barcellos et Karl Biscuit par le Ballet de l'Opéra de Lyon

Créé en 2013 pour la compagnie lyonnaise, Atvakhabar Rhapsodies avait eu les honneurs de la presse. La pièce part à la découverte du lointain pays d’Atvakhabar : "contrée imaginaire, bien entendu, comme l’est cet Emile Prokop, explorateur des années vingt et auteur d’un film documentaire à demi perdu dont le spectacle est censé restituer les images".

Du 30 juin au 7 juillet à l'Opéra de Lyon

 

Ballet Nice-Méditerrannée

Le Ballet Nice Méditerranée termine sa saison par un programme américain : Concerto Barocco de George Balanchine, En Sol de Jerome Robbins (ballet on ne peut plus approprié pour ce début d'été) et une pièce plus contemporaine, Troy Game de Robert North. Le tout dans le joli cadre du Théâtre de Verdure de Nice.

Les 3 et 4 juillet à Nice

En Sol de Jerome Robbins - Ballet Nice-Méditerrannée

En Sol de Jerome Robbins - Ballet Nice-Méditerrannée

L'Anatomie de la sensation de Wayne McGregor par le Ballet de l'Opéra de Paris

Le Ballet de l'Opéra de Paris termine sa saison avec L'Anatomie de la sensation de Wayne McGregor. Le chorégraphe y déploie ce qu'il sait faire, des extensions, des corps qui se plient aux limites de leurs possibilités. Le tout n'est pas désagréable et servi par des interprètes de haut vol, mais la pièce n'atteint pas le tranchant de Genius, autre pièce deWayne McGregor, créé un peu plus tôt.

Lire la chronique de la première

Lire la chronique de la seconde distribution

Du 4 au 16 juillet à l'Opéra Bastille

 

 

Les spectacles

Être ou paraître de Marie-Claude Pietragalla et Julien Derouault

Danseur, Julien Derouault devient comédien pour Être ou paraître. Échappé de nulle part ou retenu par un fil, un homme part à la conquête de lui-même. Il convoque les poètes, leur demande leur avis, le chemin à prendre. A travers ce parcours initiatique, les mots enchantent la danse et le corps s’imprègne du théâtre "comme un habit à la taille de ce monde". Le tout porté par les mots et la poésie de Louis Aragon et William Shakespeare.

Du 4 au 26 juillet à Avignon

Ce spectacle est présenté dans le cadre d'Avignon-Off. Des centaines de spectacles s'y croisent pendant trois semaines. Pour la danse, à voir également : Connais-Moi Toi-Même par la compagnie du Beau geste, Avignon à la catalane, Ici et là par la Compagnie Daruma, Ninika de la Compagnie Konpainia,

Être ou paraître

Être ou paraître

Vader de Peeping Tom par la Compagnie Peeping Tom

Peeping Tom construit des univers peu barrés, un peu surréalistes et terriblement séduisant, où le concret flirte toujours avec le surréalisme. Avec Vader, le chorégraphe entame une nouvelle trilogie, le Père, la Mère et les Enfants (Vader = Père). Dans sa nouvelle pièce, Peeping Tom creuse la figure générique du vieux père, sa mythologie, son aura et son ridicule, sa poignante puissance gagnée par le délitement.

Lire la chronique du spectacle

Du 7 au 11 juillet au Théâtre de la Ville

 

Mummenschanz

Les Mummenschanz sont de retour en France avec un nouveau spectacle. Cette série de numéros inédits est une belle occasion de découvrir ou de redécouvrir leur monde imaginaire fait d’étranges personnages qui racontent en silence des milliers d'histoires. Un peu de carton, de la pâte à modeler, quelques rouleaux de papier hygiénique ou de petits tubes sonores suffisent pour créer tout un monde.

Du 3 au 12 juillet au Théâtre Antoine

 

Les écoles

Certificat de danse classique et contemporaine du CNSMDP

Dernier examen pour les élèves du CNSMDP, dernière étape avant de rentrer dans la vie professionnelle ou de se diriger vers de jeunes ballets. Les élèves y montrent des variations imposées, aussi des variations libres, des créations personnelles ou des pas de deux.

Lire le compte-rendu de l'examen

Le 3 juillet (danse contemporaine) et le 4 juillet (danse classique) au CNSMDP

 

 

À l'étranger

En Autriche - Impossible de rater le festival ImPulsTanz à Vienne, l'un des grands rendez-vous de la danse contemporaine du 16 juillet au 16 août.

Aux États-Unis - La plupart des troupes sont en vacances, direction alors le Jacob's Pillow Dance du 1er juillet au 30 août, au coeur du Massachusetts, à la programmation aussi belle que son lieu de verdure. Cette année, un spectacle autour de Daniil Simkin, le L.A. Dance Project ou la Martha Graham Dance Company sont à voir, aussi des cours de danse, propjections et happenings.

En Angleterre - Place au Manchester International Festival du 2 au 19 juillet, avec notamment Tree of Codes de Wayne McGregor, une création pour des artistes de sa compagnie et du Ballet de l'Opéra de Paris. À Londres, le Sadler's Wells Theatre reste ouvert, avec notamment le Het Nationale Ballet et Cendrillon de Christopher Wheeldon (du 8 au 11 juillet) ou la troupe de Matthew Bourne avec The Car Man (du 14 juillet au 9 août).

En Italie - On ne manque pas le grand festival de Spoleto, du 26 juin au 12 juillet, avec pour la danse le Ballet du Capitole et son programme Noureev, une soirée Roland Petit organisée par Eleonora Abbagnato (avec Mathieu Ganio, Stéphane Bullion, Iana Salenko, Maria Yakovleva...) ou Sara Baras. Roberto Bolle tourne aussi pendant l'été dans toute l'Italie (Cagliari, Vérone, Rome...) avec son gala Roberto Bolle and Friends.

Nicolas Le Riche et Eleonora Abbagnato - Le Jeune Homme et la Mort

Nicolas Le Riche et Eleonora Abbagnato - Le Jeune Homme et la Mort

En Chine - Agnès Letestu propose Paris Ballet Stars Gala à Shanghai, un grand gala d'Étoiles, le 24 juillet. Extraits de grands ballets classiques avec Dorothée Gilbert, Josua Hoffalt, Stéphane Bullion, Laura Hecquet, Hannah O'Neill, Hugo Marchand...

Au Japon - Le Japon est le grand rendez-vous des balletomanes en été. Fabrice Bourgeois propose sa version de Roméo et Juliette par le Ballet de Kyoto, à Tokyo le 2 août. Les solistes sont des artistes du Ballet de l'Opéra de Paris, notamment Karl Paquette et Héloïse Bourdon pour le couple principal. Ce sera aussi le retour sur scène de Pierre-Arthur Raveau. Le World Ballet Festival propose aussi deux gros galas du 1er au 13 août, avec les grandes stars internationales : Alina Cojocaru, Aurélie Dupont, Daniil Simkin, Isabelle Guérin, Manuel Legris, Tamara Rojo, Steven McRae, Myriam Ould-Braham ou Mathias Heymann,

 

Et vous, quel est votre programme danse cet été ?

 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(2) commentaires

  1. Elisa
    5 juillet 2015 at 23 h 12 min

    Ravie du retour de Pierre-Arthur Raveau! Le Japon, c'est un peu loin mais j'ai hâte de le revoir à l'Opéra!

    • Amélie Bertrand
      6 juillet 2015 at 18 h 48 min

      @ Elisa : Son retour à Garnier devrait se faire dès le premier programme ! Il a manqué pendant cette saison.

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial