Tuesday, Oct. 23, 2018

Agenda danse – Juin 2015

Ecrit par :

31 mai 2015

|

Catégorie :

Un mois de juin bien chargé dans les théâtres pour les spectacles de danse ! Au choix : Les Enfants du Paradis au Palais Garnier, une relecture très personnel des ballets de Tchaikovski à Rueil, Sylvie Guillem à Lyon, les débuts des festivals, les spectacles d'école ou une biennale de la photographie de danse.

 

Danse classique

Les Enfants du Paradis de José Martinez par le Ballet de l'Opéra de Paris

Passé les jolis costumes et décors, Les Enfants du Paradis peut vite ennuyer par une chorégraphie globalement assez pauvre et piochant à droite à gauche pour les inspirations. Un ballet "pour touristes" diront certains, qui renvoie l'image d'un Paris de carte postale. Le ballet peut toutefois rester un agréable moment avec des interprètes d'exception. Il y a aussi une belle utilisation des espaces publics, et le "théâtre dans le théâtre" n'a jamais aussi bien porté son nom.

Toutes les distributions des Enfants du Paradis

Lire la chronique du spectacle avec Laetitia Pujol et Mathieu Ganio

Lire la chronique du spectacle avec Eve Grinsztajn et Yannick Bittencourt

Du 28 mai au 6 juin au Palais Garnier

Les Enfants du Paradis - Mathieu Ganio

Les Enfants du Paradis - Mathieu Ganio

Roméo et Juliette de Jean-Christophe Maillot par les Ballets de Monte-Carlo

Le Roméo et Juliette de Jean-Christophe Maillot a tourné dans le monde entier, il se pose en juin sur la superbe scène en plein air des jardins de l'orangerie du Château de Versailles. Frère Laurent pense être capable de mettre fin à la guerre entre les Capulet et les Montaigu. Il espère leur faire entendre raison en utilisant l’amour que se portent deux de leurs enfants. Mais rien ne peut sortir de bon de cette bonne intention : l’impatience de Roméo et Juliette les rend incontrôlables et la haine que se portent mutuellement les deux familles aveugle complètement ceux qui ont le pouvoir d’apporter la paix. À voir aussi bien pour le spectacle, l'excellence de la compagnie que le lieu magique.

Les 23 et 24 juin au Château de Versailles

 

Tchaikovski - Récits du Royaume des Songes

3e Étage, c'est un peu le groupe coup de coeur. Il rassemble des jeunes danseurs et danseuses de l'Opéra de Paris, pour des spectacles inventifs signés Samuel Murez où il se passe des milliers de choses. Ici, c'est Josua Hoffalt qui est à la baguette pour un spectacle autour des grands ballets de Tchaïkovski. L'idée : retrouver les personnages légendaires de ces oeuvres (le Cygne blanc, la fée Carabosse, Rothbart...) autour d'une toute autre histoire pour montrer sa vision du ballet classique. Ou comment ancrer ses chefs-d'oeuvre dans le XXI siècle.

Lire l'interview de Josua Hoffalt et Samuel Murez

Les 13 et 14 juin au Théâtre André Malraux de Rueil-Malmaison

Tchaikovski - Récits du Royaume des Songes

Tchaikovski - Récits du Royaume des Songes

Le Lac des Cygnes par le Ballet de l'Opéra de Bordeaux

Le Lac des Cygnes... Ballet intemporel au thème universel, rêve de toute jeune ballerine. Son deuxième acte, entre 32 cygnes énigmatiques et un superbe pas de deux, a traversé les siècles. Charles Jude respecte la chorégraphie originelle et l’intensité dramatique de l’ouvrage. Un ballet à voir et revoir par une belle compagnie.

Du 26 juin au 5 juillet au Grand-Théâtre de Bordeaux

 

 

Danse contemporaine

Life in progress de Sylvie Guillem

La tournée d'adieux de Sylvie Guillem passe par la France, ne la manquez pas ! La danseuse propose un nouveau spectacle à son image : des créations d'Akram Khan et Russell Maliphant, un duo de William Forsythe et un solo spécialement créé pour elle de Mats Ek. Bref, les plus grands chorégraphes de notre époque interprétés par l'une des plus grandes danseuses. Ce spectacle fait partie de la programmation des Nuits de Fourvière 2015.

Gros plan sur la tournée d'adieux de Sylvie Guillem

Du 29 juin au 2 juillet à Lyon

 

Golden Hours (As you like it) d'Anne Teresa De Keersmaeker

La création 2015 d'Anne Teresa De Keersmaeker se pose sur une partition du compositeur Brian Eno, inspiré à ses débuts par John Cage ou Steve Reich. Le titre de la pièce, Golden Hours, fait référence à une chansons de l’album Another Green World de Brian Eno, publié en 1975. Les premiers mots évoquent le "passage du temps" : écoulement de la durée, pour qui dit avoir trouvé dans la musique "la meilleure façon de peindre".

Du 13 au 21 juin au Théâtre de la Ville

Golden Hours (As you like it) d'Anne Teresa De Keersmaeker

Golden Hours (As you like it) d'Anne Teresa De Keersmaeker

Y Olé ! de José Montalvo

Pour ce nouveau ballet, le chorégraphe José Montalvo rend hommage... au Sacre du Printemps, qui n'en finit plus d'inspirer les créateurs d'aujourd'hui. Il veut "assumer l’héritage des grands chorégraphes et tenter de le relancer sur d’autres voies". Beaucoup se sont essayés à revisiter ce ballet, certains s'y sont cassés les dents, d'autres ont fait des chefs-d'oeuvre. Où se situera cette création ? À découvrir. La musique est un mélange de Stravinski, de flamenco et de tubes de l'adolescence du chorégraphe.

Du 12 juin au 3 juillet au Théâtre de Chaillot

 

Michael Clark Company

Michael Clark est un chorégraphe britannique iconoclaste. Il secoue la technique classique par des accents rock et livre une danse virtuose au résultat graphique saisissant. Salué par la critique, le spectacle Come, been and gone a principalement été créé sur la musique de David Bowie. Maquillés et vêtus de costumes flamboyants, les danseurs offrent une composition ciselée et puissante où l’on retrouve l’influence de Merce Cunningham ainsi que l’univers psychédélique propre aux années 1970.

Du 3 au 6 juin à la Grande halle de La Villette

 

Eh bien, dansez maintenant ! par le Ballet du Capitole de Toulouse

Le Ballet du Capitole termine sa saison avec une soirée contemporaine plutôt originale : Walking mad de Johan Inger et Cantata de Mauro Bigonzetti (entrée au répertoire). Sur le célèbre Boléro de Ravel, Johan Inger évoque les "douloureuses choses de la vie et notamment de la difficulté à aimer". Cantataparle aussi d'amour, mais "débordante de vie, de joie, d’énergie et de couleurs", sur des chants traditionnels du sud de l’Italie.

Du 24 au 28 juin à la Halle aux Grains

 

Multiverse de Garry Stewart par l'Australian Dance Theatre

L'Australian Dance Theatre fait aussi partie de ces troupes contemporaines à ne pas rater. Avec Multiverse, c'est l'utilisation de la 3D qui fait son entrée dans la danse, avec des images projetées sur le corps de trois danseurs. Effet de mode ou véritable création ? À voir.

Lire la chronique du spectacle

Du 3 au 6 juin au Théâtre de Chaillot

 

Welcome de Josette Baiz

Depuis 1998, Josette Baïz travaille avec la Compagnie Grenade dont la plupart des danseurs sont d’anciens du Groupe Grenade (compagnie d’enfants et d’adolescents semi-professionnels créée en 1992). Pour ce nouveau spectacle, elle a fait appel à Blanca Li, Sun-A Lee, Katharina Christl, Eun-Me Ahn, Germaine Acogny et Dominique Hervieu.

Du 2 au 6 juin à la Maison de la Danse de Lyon

 

Complexity of Belonging de Falk Richter et Anouk van Dijk

Pour leur cinquième collaboration, Anouk van Dijk et Falk Richter ont choisi de travailler avec l’une des plus dynamiques compagnies australiennes de danse contemporaine, Chunky Move. Qui sommes-nous ? Qu’est-ce qui nous constitue dans un monde en perpétuelle mutation ? La danse et le théâtre sont ici conjugués pour tenter de résoudre ces questions dans un spectacle d’une rare densité.

Du 3 au 6 juin au Théâtre de Chaillot

 

Armide par le Ballet de Lorraine

La saison du Ballet de Lorraine se termine avec le célèbre opéra-ballet Armine de Lully.  Dans cette œuvre la construction de la danse s’intègre complètement dans le projet d’opéra, une place importante lui est dédiée, une partition spécifique lui est réservée, elle est essentielle dans le déroulement et l’imaginaire de la pièce.
Armide célèbre donc en toute majesté les noces de la musique et de la danse et l’immense beauté et émotion de l’instant fugace partagé.

Du 21 au 30 juin à l'Opéra de Lorraine

 

 

École

Gala de l'Académie Princesse Grace

L’Académie Princesse Grace propose son spectacle de fin d’année qui rassemble élèves et professeurs autour d’un gros projet artistique. Le thème cette année : Le Lac des Cygnes. D’innombrables versions ont été imaginées par des chorégraphes de sensibilité différente. Ce spectacle présente des extraits de différentes versions, de Parius Petipa/Lev Ivanov à Mats Ek en passant bien sûr par celle de Jean-Christophe Maillot.

Les 26 et 27 juin à l'Opéra de Monte-Carlo

Des élèves de l'Académie Princesse Grace

Des élèves de l'Académie Princesse Grace

Le CNSM de Lyon

Les Jeunes Ballets du CNSM de Lyon terminent la saison de la Maison de la Danse. Au programme cette année : des créations de Marc Ribaud, d'Emanuel Gat (rien que ça) et de Mitia Fedotenko, ainsi que Danses Grecques de Maurice Béjart. Pour découvrir les talents de demain.

Les 11 et 12 juin à la Maison de la Danse de Lyon

 

Les 100 ans du Conservatoire de Nice

La célébration du centenaire du Conservatoire à Rayonnement Régional de Nice - Pierre Cochereau regroupe 13 concerts ou spectacles présentés. La danse y a évidemment sa part, avec une soirée hommage à Lycette Darsonval et Rosella Higthtower, avec Clairemarie Osta (qui a été élève au Conservatoire de Nice) et le Ballet Nice-Méditerranée.

Le 28 juin au Conservatoire de Nice

 

 

Festival

Montpellier Danse

Montpellier Danse ouvre la saison des festival d'été. Ce qui se fait de mieux en danse contemporaine y prend rendez-vous chaque année, pour de multiples créations et premières françaises. Cette édition 2015 démarre avec le Ballet de Marseille ou le duo Israel Galván/Akram Khan.

Gros plan sur la programmation de Montpellier Danse 2015

Du 24 juin au 9 juillet à Montpellier

 

June Events

June Events est le lieu idéal pour découvrir de jeunes talents chorégraphiques, dans une ambiance de proximité qui privilégie les petites salles sympathiques (vous n'êtes jamais allé à la Cartoucherie ? C'est le moment ou jamais). Pour sa neuvième édition, le festival invite à une exploration des liens entre la musique et la danse (vaste sujet), propose aussi un focus sur le Québec ou une soirée événement pour le 60e anniversaire de l’Adami autour de Carolyn Carlson.

Du 8 au 20 à la Cartoucherie de Paris

June Events 2015

June Events 2015

Festival de Marseille

Le Festival de Marseille fête ses 20 ans, avec comme toujours une programmation éclectique qui mélange les genres. Pour la danse, place à l'excellent Ballet de l'Opéra de Lyon pour une soirée William Forsythe/Benjamin Millepied, la Candoco Dance Company ou Hofesh Shechter. Des rencontres et répétitions publiques sont aussi organisées.

Du 14 juin au 17 juillet

 

Festival Extension sauvage - Danse et paysage

Pour la quatrième année consécutive, avec le festival Extension sauvage, la danse contemporaine s’invite à la campagne en proposant à des artistes confirmés et à des talents émergents d’investir de leurs gestes les paysages de la Bretagne romantique. En 2015, le festival réunit des figures emblématiques de la scène chorégraphique que sont François Chaignaud, Boris Charmatz, Dimitri Chamblas et des représentants de la jeune génération avec Olga Dukhovnaya, Rémy Héritier
et Vania Vaneau.

Du 26 au 28 juin en Ille-et-Vilaine

 

 

Expositions

Mouvement capturé - Biennale de la photographie de danse

Les amoureux et amoureuses de la photo de danse ont trouvé leur lieu : Mouvement capturé, biennale de la photographie de danse qui en est à sa deuxième édition, à l'initiative du chorégraphe Pedro Pauwels. Cette manifestation veut rendre accessibles à tous les publics des oeuvres d’hier et d’aujourd’hui, d’encourager les photographes régionaux à présenter leurs travaux, d’inciter les amateurs à faire leurs propres photos de danse et développer un vaste programme d’actions culturelles. Cette Biennale est aussi marquée par une rétrospective retraçant les 30 ans de photo de danse de Jean-Gros Abadie, à travers 25 photographies les plus emblématiques de son oeuvre.

Du 5 au 7 juin à Limoges

nouvement-capture_2015

Mouvement capturé - Biennale de la photographie de danse

 

Spectacle

Celui qui tombe de Yoann Bourgeois

Yoann Bourgeois aime jouer avec les équilibres des corps jusqu'aux extrêmes. Après L’Art de la fugue qui fut un gros succès, le chorégraphe travaille avec six interprètes pour sa nouvelle pièce, Celui qui tombe. Il y approfondit sa recherche autour des contraintes physiques qui font décoller l’interprète vers des territoires inconnus. Yoann Bourgeois ne fait pourtant pas l'unanimité, Wu-Wei avait ainsi déçu il y a quelques mois, quand l'intellectualisme de la pensée prend le pas sur la réflexion du geste. À voir de quel côté va pencher cette création.

Du 3 au 9 juin au Théâtre de la Ville

Celui-qui-tombe

Celui qui tombe de Yoann Bourgeois

 

Et vous, quel est votre programme danse pour ce mois de juin ?

 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial