Tuesday, Oct. 23, 2018

Agenda Danse – Octobre 2016

Ecrit par :

3 octobre 2016

|

Catégorie :

Un gros plan sur Nijinski, George Balanchine ou Lucinda Childs, le retour d'Akram Khan pour un spectacle jeune public ou du Corsaire à Toulouse, une création de Jeroen Verbruggen, du hip hop avec le festival  Karavel, du cirque avec le festival CIRCa... Le programme est riche et spécialement éclectique pour les spectacles de danse en ce mois d'octobre.

 

Les spectacles de danse à Paris et sa région

Week-End Danses à la Philharmonie de Paris

La Philharmonie de Paris se réserve à la musique, mais programme quelques spectacles de danse, comme ce week-end consacré à l'art chorégraphique. Et le programme est chargé, avec la reprise de Puz/zle de Sidi Larbi Cherkaoui ou l'hommage de Robert Swinston à Henri Dutilleux. Surtout, Dominique Brun montrera l'intégralité de son travail autour de Nijinski, remontant au plus près des sources les ballets Prélude à l’après-midi d’un faune, Jeux et Le Sacre du Printemps. Pour le premier ballet, c'est François Alu, Premier danseur à l'Opéra de Paris, qui dansera le premier rôle. Des rencontres avec les chorégraphes sont aussi organisées. Un week-end riche d'ambiances et de découvertes.

Du 21 au 24 octobre à la Philharmonie de Paris

Le Sacre du printemps remonté par Dominique Brun

Le Sacre du printemps remonté par Dominique Brun

Sidi Larbi Cherkaoui - Duos, performances, créations

Sidi Larbi Cherkaoui prend possession de la Fondation Louis Vuitton autour d'un programme rendant hommage aux Ballets russes. Et l'affiche est prestigieuse, entre La Mort du cygne repris par Lil Buck, la reprise du magnifique Faun de Sidi Larbi Cherkaoui ou la re-création de L'Oiseau de feu avec Marie-Agnès Gillot et Friedemann Vogel. Le tout comprend aussi la projection du film Les Ballets russes de Nijinski.

Les 29 et 30 octobre à la Fondation Louis Vuitton

 

Soirée George Balanchine par le Ballet de l'Opéra de Paris

Les artistes du Ballet de l'Opéra de Paris ne se sentent pas forcément à l'aise dans du George Balanchine, mais Benjamin Millepied adore en programmer. Cette soirée peut néanmoins se révéler intéressante si elle est bien coachée, car les oeuvres sont belles. Il ya d'abord l'entrée au répertoire de Mozartiana, un hommage à Mozart sur une partition de Tchaïkovski. Puis le retour de Violin Concerto, pas dansé depuis plus de 15 ans, l'un des ballets "black & White" du chorégraphe. Enfin Brahms-Schönberg-Quartet, qui sera rentré au répertoire à peine quelques mois plus tôt. Pour ce dernier, les costumes sont signés de Karl Lagerfeld. À noter que toutes les représentations d'octobre seront un hommage à Violette Verdy, avec l'ajout de la projection d'un film et du ballet Sonatine.

Gros plan sur les distributions

Compte-rendu d'une répétition publique de Mozartiana

Du 22 octobre au 15 novembre au Palais Garnier

Brahms-Schönber-Quartet de George Balanchine

Brahms-Schönber-Quartet de George Balanchine

Danse des guerriers de la ville d'Anne Nguyen par la Compagnie par Terre au Théâtre de Chaillot

Anne Nguyen est la jeune chorégraphe du moment à suivre, et devient l'une des artistes associées du Théâtre de Chaillot jusqu'en 2018. Sa pièce bal.exe, créée en 2014, s'est fait un chemin dans le coeur du public et des critiques. Plus qu'un spectacle, Danse des guerriers de la ville est plutôt une installation, un "parcours chorégraphique participatif" comme le dit la chorégraphe. Au fil d’une dizaine d’installations et grâce à divers procédés de captation et de montage vidéo, le public se retrouve dans le corps d’un.e danseur.se, exécutant physiquement ou virtuellement, quelques-unes des figures de la danse hip hop.

Du 13 au 21 octobre au Théâtre de Chaillot

 

Volver de Jean-Claude Gallotta et Olivia Ruiz au Théâtre de Chaillot

Drôle et prometteuse rencontre entre le chorégraphe Jean-Claude Gallotta (toujours passionné de musique) et la chanteuse joliment déjantée Olivia Ruiz ! Et qui déjà titille la curiosité. Les deux artistes travaillent ensemble sur une comédie musicale, la danse de  Jean-Claude Gallotta et les chansons d'Olivia Ruiz, pour raconter l'histoire d'une jeune fille montant à Paris pour tenter de percer sur scène.

Lire la chronique du spectacle

Lire l'interview de Jean-Claude Gallotta sur Volver

Du 6 au 21 octobre au Théâtre de Chaillot

Volver de Jean-Claude Gallotta et Olivia Ruiz

Volver de Jean-Claude Gallotta et Olivia Ruiz

Danse de nuit de Boris Charmatz

Danse ou non danse ? Le chorégraphe Boris Charmatz ne met pas tout le monde d'accord avec ses pièces, jouant parfois plus du théâtre, du concept ou de l'installation que de la recherche chorégraphique. Danse de nuit se veut toutefois différent, créé sur mesure pour le Musée du Louvre qui accueille cette pièce. "Une danse très urbaine, rapide et mouvementée, complexe mais simple à déplacer nuitamment en extérieur, à même le béton", annonce le théâtre. L'occasion de découvrir une autre facette de Boris Charmatz ?

Du7 au 23 octobre en tournée en Île-de-France

 

Vers un protocole de conversation ? de Georges Appaix

Il y a 30 ans, le chorégraphe Georges Appaix a décidé de suivre le cours de l'alphabet. Cela a donné Antiquités en 1986 (A), sa pièce fondatrice. En 2016, on arrive à V, avec Vers un protocole de conversation ?. Le chorégraphe observe la dialogue entre un homme et une femme. Lui parle, elle danse, ils se cherchent avec gourmandise.

Du 18 au 21 octobre au Théâtre des Abbesses

 

Halka du Groupe acrobatique de Tanger

Avec Halka, le Groupe Acrobatique de Tanger se lance pour la première fois dans une création collective (ils sont 14 sur scène). Au son des bendir et ribab, cette compagnie marocaine réinvente la tradition en acrobatie et musique. "Halka" signifie "L'énergie du cercle". "Notre corps acrobatique est un pied de nez aux frontières qui veulent nous empêcher de voler".

Lire la chronique du spectacle

Du 28 septembre au 16 octobre à La Villette

Halka du Groupe Acrobatique de Tanger

Halka du Groupe Acrobatique de Tanger

Available Light de Lucinda Childs

Deux programme Lucinda Childs pour le Théâtre de la Ville cette saison, avec le retour d'Available Light, pièce créée en 1983 et redonnée à Paris à l'automne 2015, cette fois-ci dansée par la propre troupe de la chorégraphe. Elle y déploie une fois de plus sa post-modern dance sur une musique de John Adams, même si notre rédactrice Delphine Baffour a été moins séduite : "Si le talent de la chorégraphe minimaliste y brille encore, la pièce parait néanmoins légèrement datée et souffre de la comparaison avec le sublime Dance".

Un tour à l’exposition Lucinda Childs - Nothing Personal au CND

Une introduction à l’oeuvre de Lucinda Childs en quatre ballets

Du 4 au 7 octobre au Théâtre du Châtelet

 

(ex) S.T.A.T.I.K

2016 marque le 150e anniversaire de la naissance d’Erik Satie. Le CNSMDP organise pour l'occasion un hommage au compositeur avec les musicien.ne.s et danseur.se.s du Conservatoire. Des compositions de la période 1912-1915, orchestrées par Michel Decoust, sont ici déplacées en des lieux pas très raisonnables avec la complicité 
du chorégraphe Dominique Boivin.

Les 21 et 22 octobre au CNSMDP

 

 

Les projections de ballet en France

L'Âge d'or de Youri Grigorovith par le Ballet du Bolchoï

Dans une ville balnéaire où commerce et mafia sont florissants, le cabaret l’Âge d’or est le repère de prédilection des danseurs, bandits et autres fêtards. Le jeune Boris y tombe amoureux de la belle Rita, danseuse du cabaret et amie du gangster local Satire de l’Europe des années folles, L’Âge d’or est un ballet sur une partition jazzy, dans une ambiance music-hall, unique au Ballet du Bolchoï. La retransmission en direct sera portée par Nina Kaptsova (Rita) et Ruslan Skvortsov (Boris).

Lire la chronique de la retransmission

Gros plan sur la saison 2016-2017 du Ballet du Bolchoï au cinéma

Le dimanche 16 octobre à 17h en direct un peu partout en France

L'Âge d'Or, Ballet du Bolchoï

L'Âge d'Or - Ballet du Bolchoï

 

Les spectacles de danse à Lyon et sa région

Chotto Desh d'Akram Khan à la Maison de la Danse 

Desh ("terre natale") était l'un des derniers spectacles d'Akram Khan, un superbe et long solo où le chorégraphe revient sur son enfance et le Bangladesh (dont ses parents sont originaires), comme un conte initiatique. Chotto Desh est la version pour enfant de Desh, dansé cette fois-ci par un danseur de sa compagnie.

Du 30 septembre au 5 octobre la Maison de la Danse

 

Cirkopolis du Cirque Éloize à la Maison de la Danse

Créé en 2012, Cirkopolis est l'un des gros succès du Cirque Éloize, après 400 représentations dans 23 pays différents depuis sa création. Le spectacle revient dans une deuxième mouture en 2016. Danse une ambiance de mégalopole futuriste qui broie toute individualité, onze acrobates multidisciplinaires défient la monotonie pour réenchanter leur ville et leur vie. Le Cirque Éloize est l'une des plus belles troupes de cirque contemporain, à ne pas manquer.

Du 8 au 22 octobre à la Maison de la Danse

 

Festival Karavel

Le festival Karavel fait partie des grands rendez-vous de la danse hip hop, mené par l'infatigable Mourad Merzouki. Cette 10e édition réunit 20 troupes dans neuf lieux de culture de Lyon et sa banlieue, avec en tête d'affiche les Pockemon Crew, le CCN de La Rochelle de Kader Attou ou la compagnie Racines carrées. Des master-class, répétition publiques, ateliers pour ados, des conférences, des rencontres et un marathon de la danse réunissant 1.500 élèves, de la maternelle au lycée.

Gros plan sur le programme de Karavel

Du 12 octobre au 4 novembre à Lyon et sa région

 

BA/ROCK de Jeroen Verbruggen par le Ballet du Grand Théâtre de Genève  

Entre Jeroen Verbruggen et le Ballet du Grand Théâtre de Genève, c'est une histoire qui dure. Le jeune chorégraphe - qui a fait sa carrière de danseur aux Ballets de Monte-Carlo, est déjà venu à Genève pour créer Un Casse-Noisette. Il avait séduit par son univers bien à lui et son talent pour mettre en avant les personnalité de la compagnie. Il revient voir la troupe pour une autre création intitulée BA/ROCK. Inspiré par l'époque baroque dans son ensemble, ce ballet en deux parties s'inspire des musiques des trois grands compositeurs baroquiens, Couperin, Scarlatti et Rameau.

Du 21 au lundi 31 octobre à l’Opéra des Nations à Genève

 

 

Les spectacles de danse dans le Sud-Ouest

Le Corsaire de Kader Belarbi par le Ballet du Capitole

Créé en 2013, Le Corsaire de Kader Belarbi s'est fait une place dans la compagnie, devenant l'une de ses valeurs sûres souvent emmené en tournée. Le ballet s'inspire du poème de Lord Byron, la danse y est classique et l'ambiance orientaliste, comme le veut la tradition du Corsaire, même si la version du Ballet du Capitole est plus dépouillée (ce qui n'est pas forcément un mal face à des productions très chargées et vite kitch pour ce genre de ballet). Une oeuvre qui permet aussi de montrer toutes les forces de la compagnie. Ce n'est pas un hasard si ce ballet a été choisi pour la première tournée parisienne de la troupe sous la direction de Kader Belarbi.

Du 20 au 25 octobre au Théâtre du Capitole

Maria Gutierrez et Davit Galstyan - Le Corsaire - Ballet du Capitole

Maria Gutierrez et Davit Galstyan - Le Corsaire - Ballet du Capitole

Le 29e festival du cirque actuel de CIRCa 

CIRCa voit le jour en 1987 à Auch. 29 ans plus tard, le succès du festival ne se dément pas. Chaque année, le public, les bénévoles, les professionnel.le.s et les élèves d'écoles de cirques se mélangent et vivent aux côtés de celles et ceux qui font l’actualité et la vitalité de l'art circassien. Pendant neuf jours, 20 compagnies donnent 86 représentations sur 9 jours. Le Collectif Petit Travers, L’Éolienne, Le Groupe Acrobatique de Tanger ou le Collectif Porte 27 font partie de la programmation, ainsi que plusieurs écoles de cirque professionnelles (CNAC, le Lido de Toulouse...) qui viennent montrer leurs travaux en cours.

Lire l'interview du Collectif Petit travers qui ouvre le 29e festival du cirque actuel de CIRCa 

Gros plan sur le programme du festival du cirque actuel de CIRCa 

Du 21 au 29 octobre à Auch

 

 

Les spectacles de danse dans le Sud-Est

Soirée Raymonda/Gnawa/L'Arlésienne par le Ballet Nice Méditerranée

Un programma ambitieux pour le Ballet Nice-Méditerranée, demandant aussi bien de la technique que de grands solistes. Tout d'abord le célèbre grand pas classique de Raymonda, dans la chorégraphie d'Éric Vu-An, un chef-d'oeuvre de la danse académique. Puis Gnawa de Nacho Duato, demandant une gestuelle beaucoup plus contemporaine. Enfin le mythique ballet L'Arlésienne de Roland Petit, demandant de très fortes personnalités. Un programme riche, permettant de découvrir les talents de la compagnie.

Du 14 au 22 octobre à l'Opéra Nice Côte d'Azur

Les spectacles de danse dans l'Ouest

In the middle de Marion  Motin

Après avoir dansé pour Madonna ou Angelin Preljocaj, Marion  Motin est passée chorégraphe, aussi bien pour ses propres pièces que pour la comédie musicale Résiste ou des clips de Stromae. Son spectacle In the middle a été construit autour de ses interprètes : les caractères, forces et expériences des danseuses sont à l’origine du mouvement. Pour la chorégraphe, ce spectacle représente "une multitude d’émotions, de rencontres, d’étapes, autant que de musiques, d’images, de gestuelles...".

Le 12 octobre à la Scène Nationale de Dieppe

 

Le L. A. Dance Project

Petit groupe d'excellent.e.s interprètes de danse contemporaine formé Benjamin Millepied, le L. A. Dance Project propose toujours des programmes intéressants, avec une identité propre. Cette fois-ci, la compagnie propose la pièce Duets de Martha Graham, jamais vue en Europe, un intérêt d'autant plus grand que les compagnies européennes ont tendance à oublier cette chorégraphe américaine. Puis place à Helix, une nouvelle pièce de Justin Peck, jeune chorégraphe inspiré, la reprise de Quintett de William Forsythe ou "Hearts & Arrows de Benjamin Millepied.

Lire la chronique du spectacle

Le 8 octobre au Centre culturel Jacques Duhamel de Vitré, aussi le 11 octobre à la Gare du Midi de Biarritz

Quintett de William Forsythe - L.A. Dance Project

Quintett de William Forsythe - L.A. Dance Project

 

Les spectacles de danse dans le Nord

Corbeaux de Bouchra Ouizguen

Une horde de femmes vêtues de noir envahit l’espace de ses cris et nous emmène dans un long voyage hors du temps... Avec cette performance créée par Bouchra Ouizguen, on assiste à un spectacle à la fois impressionnant et troublant porté par une quarantaine de femmes en transe. Cette nuée de corbeaux est composée pour moitié de danseuses marocaines de la compagnie et pour moitié de femmes des quartiers. Unies dans un même mouvement, elles offrent une chorégraphie de souffles, de cous, de hochements et de cris. Certains y verront des chants mystiques, d’autres des cris de douleur et de folie ou simplement une polyphonie de voix.

Lire la chronique du spectacle

Les 29 et 30 octobre au Phénix de Valenciennes

 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial