Tuesday, Oct. 23, 2018

Décès de la Danseuse Étoile Yvette Chauviré

Ecrit par :

20 octobre 2016

|

Catégorie :

La Danseuse Étoile française Yvette Chauviré est décédée le 19 octobre 2016. Elle allait fêter ses 100 ans en avril 2017. Danseuse emblématique de Serge Lifar, immense interprète de Giselle, elle était avec Maïa Plissetsakaïa ou Margot Fonteyn l'une des grandes interprètes du ballet du XXe siècle, l'une des rares à avoir reçu le titre de Prima ballerina assoluta.

yvette-chauvire-giselle

Yvette Chauviré dans Giselle

Née le 22 avril 1917 à Paris, Yvette Chauviré devient Petit Rat de l'Opéra de Paris à l'âge de 10 ans. Elle fut entre autres l'élève de Boris Kniaseff et de Victor Gsovski, qui créera pour elle un peu plus tard son fameux Grand pas classique, emblème de l'école française de danse. Yvette Chauviré est engagée dans le corps de ballet de l'Opéra de Paris cinq ans plus tard. Elle gravit les échelons de la compagnie (qui sont à l'époque plus nombreux), saute le grade de Coryphée et passe Petit Sujet en 1935, Grand Sujet en 1936 et Première danseuse en 1937. La ballerine devient vite l'une des grandes interprètes de Serge Lifar, alors directeur de la compagnie. C'est sur la première de l'un de ses ballets, Istar, qu'elle est nommée Danseuse Étoile du Ballet de l'Opéra de Paris le 31 décembre 1941.

Après la guerre, Yvette Chauviré suit Serge Lifar aux Ballets de Monte-Carlo pendant deux ans, dansant de nombreuses créations du chorégraphe. Elle revient à l'Opéra de Paris en 1948 et 1949, repart pour la Scala de Milan ou Londres, où elle danse avec Rudolf Noureev qui l'admire, pour finalement revenir à sa compagnie d'origine en 1953. Yvette Chauviré danse tous les plus grands rôles du répertoire. Elle reste l'une des interprètes emblématiques de La Mort du Cygne, où elle a été filmée dès 1936, et surtout du rôle-titre de Giselle, dont elle reste la grande interprète française du XXe siècle. Elle a même remonté sa propre version du ballet pour la Scala de Milan.

Yvette Chauviré -

Yvette Chauviré - Istar

Yvette Chauviré a fait ses adieux définitifs à la scène de l'Opéra de Paris en 1972, dans son ballet fétiche Giselle. Elle s'est depuis consacrée à l'enseignement et à la passation des grands rôles du répertoire. Le film Une Étoile pour l'exemple de Dominique Delouche, sorti en 1985 et sélectionné au Festival de Cannes, est un précieux témoignage de se travail de transmission. On y voit ainsi Yvette Chauviré apprendre ses grands rôles aux jeunes danseuses de l'époque : Sylvie Guillem, Dominique Khalfouni, Isabelle Guérin, Monique Loudières ou Marie-Claude Pietragalla.

Un grand gala organisé par l'Opéra de Paris en 1998 lui avait rendu hommage, à l'occasion de ses 80 ans.

Yvette Chauviré était Grand Officier dans l’ordre de la Légion d’Honneur, Grand-Croix dans l’ordre national du mérite et Commandeur dans l’Ordre des Arts et des Lettres. Elle s'est éteinte le 19 octobre 2016, à l'âge de 99 ans.

 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial