Friday, Aug. 17, 2018

Gros plan sur Suresnes cités danse 2016

Ecrit par :

13 janvier 2016

|

Catégorie :

Par les temps qui courent, il faut sauter sur toutes les raisons de se réjouir. En voici une, Suresnes cités danse est de retour ! Avec 10 spectacles dont 6 créations, cette 24e édition mêle tous les hip hop, du plus "battle" au plus contemporain, de la compagnie institutionnelle aux chorégraphes émergents. Et réussit la gageure de réunir autant de chorégraphes femmes que de chorégraphes hommes, une parité désirée qui est loin d'être toujours d'actualité dans cette discipline. Tour d'horizon des 27 représentations qui se tiendront du 15 janvier au 8 février 2016.

VisuelGeneriqueSCD2016.indd

Les créations

Street Dance Club d'Andrew Skeels et Antoine Hervé

Drôle de parcours que celui de l'américain Andrew Skeels. Danseur de hip hop enfant, il ne commence la danse classique qu'à 17 ans, et se fait embaucher par les Grands Ballets Canadiens. À lui les grands rôles classiques, mais aussi Mats Ek, Jiri Kylian ou Ohad Naharin. Et la chorégraphie depuis 2010. Avec le musicien de jazz Antoine Hervé, son complice pour l'occasion, il revisite dans Street Dance Club les années 20 new-yorkaises et le mythique Cotton Club de Harlem. Une façon de montrer qu'on peut cultiver la joie et le mélange des cultures même dans un monde en crise. 7 danseurs et danseuses virtuoses et de styles variés (house, popping...) ont étés sélectionné.e.s parmi 150 pour interpréter ce "spectacle comme un soir de gala, en fracs et robes du soir avec paillettes et faux diams".

Du vendredi 15 au mardi 19 janvier.

 

Compact de Jann Gallois

Entrée dans la danse par le hip hop, Jann Gallois a été la superbe interprète de Sébastien Lefrançois, Sylvain Groud, Angelin Preljocaj, Sébastien Ramirez ou Kaori Ito. En 2013, elle crée sa première pièce, P=mg. Le succès est immédiat, elle est dix fois primée par des récompenses internationales. Avec son deuxième solo F20.9, créé à Suresnes la saison dernière, elle confirme qu'elle est une jeune chorégraphe très prometteuse. Elle revient cette année avec Compact qu'elle interprète avec Rafael Smajda. Dans ce duo, elle imbrique deux corps et questionne les mouvements qui en découlent, la dualité et la fusion, les rapports du féminin et du masculin.

Du samedi 16 au lundi 18 janvier dans le cadre de Cités danse connexions #1.

Compact de Jann Gallois

Compact de Jann Gallois

Rencontres hip hop : # Hashtag de Pockemon Crew et Harmonize de Morning Of Owl

Mon premier, Pokemon Crew, est un collectif de 10 lyonnais champions du monde toutes catégories dans les battles. Mon second, Morning Of Owl, une troupe de 7 danseurs sud-coréens, considérée comme l'une des plus offensives et des meilleures au monde dans les mêmes battles. Les deux sont réunis dans un même programme, qui promet d'être virtuose et explosif ! Sous la houlette de Riyad Fghani, Pokemon Crew présente #Hashtag, une pièce qui met en scène nos vies les yeux rivés sur nos téléphones portables et les réseaux sociaux. La compagnie Morning of Owl, menée par Seung-Ju Lee, interroge quant à elle, avec Harmonize, "le choc de l'urbain et de l'humain" et "le sentiment de respect et de crainte qu'inspire la nature".

Du jeudi 28 au dimanche 31 janvier.

 

Trio Amala-Junior-Sly de Mathilda May

On a connu Mathilda May actrice, découvert qu'elle était aussi danseuse (elle a étudié au CNSMDP) grâce au film de Jacques Demy, Trois places pour le 26. Avec Open Space, pièce créée en 2013 à Suresnes et reprise au Rond-Point puis au Théâtre de Paris, elle a fait ses premiers pas de metteure en scène. C'est avec cette même casquette qu'elle revient cette année, pour créer Trio Amala-Junior-Sly, qui réunit trois talents incontestés de la scène hip hop. Amala Dianor danse debout, Bboy junior au sol, "paire contrastée et explosive". Le beatboxeur Sly Johnson (ex des Saian Supa Crew) "les accompagne live de son looper et de sa voix".

Du samedi 30 janvier au lundi 8 février.

Trio Amala-Junior-Sly de Mathilda May

Trio Amala-Junior-Sly de Mathilda May

Des mondes et des anges de Dominique Rebaud

Danseuse, chorégraphe et pédagogue, Dominique Rebaud a étudié la danse notamment au CNDC d'Angers sous la direction d'Alwin Nikolaïs. Elle a été membre du collectif Lolita avant de créer sa compagnie, Camargo, en 1992. Auteure d'une vingtaine de spectacles, elle inaugure en 2014 le festival Danses Ouvertes. Des mondes et des anges, est une re-création qui "offre un trip rimbaldien à la danse hip hop". Il réunit trois pièces (Voix-Yel, Mouv'Ment et Age d'Or) créées à partir de 1996 et trois générations d'interprètes qui dansent sur trois poèmes de Rimbaud.

Du vendredi 5 au dimanche 7 février.

 

L'indispensable séance de rattrapage

Pixel de Mourad Merzouki

Est-il encore nécessaire de présenter Pixel aux lecteur.rice.s de Danses avec la plume ? Son succès est tel depuis sa création en 2014 qu'il est permis d'en douter. Si vous n'avez pas encore vu la féérie concoctée par Mourad Merzouki, le directeur du CCN de Créteil, et ses complices Adrien Mondot et Claire Bardainne, il faut vous y précipiter. Et espérer qu'il reste des places... Hip hop et poésie virtuelle s'y épousent pour le meilleur.

Du vendredi 22 au mardi 26 janvier.

Pixel de Mourad Merzouki

Pixel de Mourad Merzouki

Les Cités danses connexions

Les cités danses connexions sont à la fois un tremplin pour les jeunes danseurs et chorégraphes hip hop (mise à disposition de studios, production de spectacles, ateliers) et un parcours artistique offert aux collégiens et lycéens des Hauts-de-Seine. Farid Berki est le chorégraphe associé de cette édition 2016.

Cités danse connexions #1

À la création de Jann Gallois, Compact, mentionnée plus haut, ce premier programme associe À flux tendu, du collectif 4ème souffle mené par la comédienne et ancienne interprète de José Montalvo, Muriel Henry. Ce spectacle qui mêle clown, danse hip hop et musique live, "fouille la question de la vitesse, du flux de paroles, d'idées, d'émotions, du surplus qui fait tourner la planète toujours plus vite."

Du samedi 16 au lundi 18 janvier.

 

Cités danse connexions #2

Do You Be, de la danseuse, chorégraphe et pédagogue Nawal Lagraa, qui ouvre ce second programme, est l'aboutissement d'un beau projet. Celui-ci a permis à 7 danseuses amateurs, issues des cités, de bénéficier d'une formation gratuite et intensive, leur permettant d'obtenir un contrat de travail. La jeune femme a imaginé pour chacune d'entre-elles un solo, questionnant "l'indentité féminine, l'affirmation de soi et la difficulté d'assumer ses désirs". Vient ensuite Sans Paroles, solo du danseur et enseignant hip hop David "Laos" Phiphak. Dans cette pièce, il associe à la breakdance, sa spécialité, la musique live du saxophoniste Kevin Theagene.

Du samedi 23 au lundi 25 janvier.

Cités danse connexions #2

Cités danse connexions #2

Infos pratiques

Pour réserver et avoir toutes les informations pratiques, rendez-vous sur le site de Suresnes cités danse 2016. Les tarifs des billets vont de 10 à 28 euros. Pour le transport, une navette gratuite assure l'aller et le retour entre la place Charles de Gaulle-Etoile à Paris et le Théâtre de Suresnes Jean Vilar, pour chaque représentation.

 

Share This Article

Related News

About Author

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial