Thursday, Oct. 17, 2019

Germain Louvet et Marion Barbeau Prix de l’AROP 2016

Ecrit par :

30 mars 2017

|

Catégorie :

Germain Louvet et Marion Barbeau sont les deux lauréat.e.s du Prix de l'AROP 2016, pour la saison 2015-2016. L'association pour le Rayonnement de l'Opéra de Paris remet chaque année les Prix lyriques et les Prix de la danse à de jeunes artistes. Les Prix de la Danse récompensent chaque année un jeune danseur ou une jeune danseuse du corps de ballet. Les membres de l'AROP ont voté à l'automne dernier, et les Prix ont été remis à Germain Louvet (Sujet au moment des votes, donc éligible) et Marion Barbeau le mardi 28 mars au Palais Garnier, par le Directeur de l'Opéra de Paris Stéphane Lissnner et la Directrice de la Danse Aurélie Dupont. Après quelques changements lors de la direction de Benjamin Millepied quant à la soirée de remise (en même temps que les Prix lyriques, avec un temps de danse pour les artistes sur scène) Aurélie Dupont est revenue à la formule classique : un cocktail dans le Grand Foyer et des discours.

Germain Louvet et Marion Barbeau Prix de l'AROP 2016

C'est tout d'abord Marion Barbeau qui reçoit son Prix. Entrée en 2002 à l'École de Danse, engagée en 2008 dans le corps de ballet, la danseuse est aujourd'hui Sujet. Comme beaucoup de sa génération, elle a eu ses premières opportunités de grands rôles par Benjamin Millepied. Marion Barbeau a notamment dansé le première rôle de Casse-Noisette dans la version Sidi Larbi Cherkaoui/Edouard Lock/Arthur Pita, sur la mise en scène de Dmitri Tcherniakov.

Aurélie Dupont lui adresse quelques mots sobres, l'on sent qu'elle ne connaît pas forcément très bien la jeune danseuse. "Elle est une très jolie artiste que je suis depuis un certain temps, en étant danseuse puis directrice", lui adresse-t-elle. "Je te souhaite une belle carrière, je serai là pour te suivre et t'accompagner".  Marion Barbeau prend ensuite le micro, toute souriante, pour adresses ses remerciements. Les premiers vont bien sûr aux membres de l'AROP. La danseuse cite Stéphane Lissner, Aurélie Dupont "pour sa confiance en me confiant des rôles qui me permettent de m'exprimer pleinement", ainsi que Benjamin Millepied "qui a eu la très bonne idée de me remarquer dans le corps de ballet pour ses créations". Marion Barbeau remercie particulièrement Guillaume Charlot, Delphine Moussin, Laurent Novis et Florence Clerc, ainsi que tout le personnel technique de l'Opéra, maquilleur.se.s, habilleur.se.s.... "Pour moi,c e sont les meilleurs du monde". La Sujet adresse ensuite une "pensée toute personnelle à mon amie de toujours Silvia Saint-Martin, avec laquelle, depuis l'École de Danse, j'ai partagé parfois des moments difficiles, mais surtout tant de moments merveilleux. Silvia, je t'embrasse !". 

Marion Barbeau évoque enfin sa famille, avec "une mention très spéciale à mon grand-père" et à sa toute première professeure de danse en banlieue parisienne. "Je me revois dans le Foyer de la Danse pour mon premier Défilé en tant que Petit Rat, je mesure le chemin parcouru", conclut la ballerine, avant de terminer par une citation d'Oscar Wilde : "Il y a deux façons de ne pas aimer l’art. L’une est de ne pas l’aimer. L’autre est de l’aimer de façon rationnelle". 

Marion Barbeau Prix de l'AROP 2016

Pour Germain Louvet, Aurélie Dupont prend un peu plus de temps. Et pour cause : il s'agit de sa première Étoile. C'est d'ailleurs la première fois qu'un Prix de l'AROP est remis - hasard du calendrier - à une Étoile en titre (au moment des votes, Germain Louvet était encore Sujet). "Germain est quelqu'un de beau, mais il n'est pas qu'une beauté, il n'est pas que des traits. Germain est quelqu'un de bon, de beau de l'intérieur", démarre la Directrice de la Danse pour présenter le jeune danseur. "Je suis là pour toi, pour t'épauler, pour tes coups de gueule, des coups de nerfs, tes joies, tes doutes, tes réflexions", continue Aurélie Dupont, visiblement proche de Germain Louvet. "Je suis ta directrice, je suis aussi ton amie. Je suis très honorée que tu sois dans mon équipe rapprochée", conclut-elle.

Germain Louvet entame ensuite un discours de remerciement tout en humour, en assumant le fait d'être un peu stressé et de ne pas être encore tout à fait habitué à se qualifier comme une Étoile. "Quand on me demande pourquoi je danse, j'ai parfois du mal à réponse. La danse m'a toujours amené là où je n'avais pas prévu d'aller", explique le danseur. "J'ai hâte d'accueillir toutes ces nouvelles expériences". Germain Louvet remercie bien sûr les membres de l'AROP, puis son premier professeur, sa directrice à l'École de Danse Élisabeth Platel ainsi que tous ses professeurs, notamment Éric Camillo et Jacques Namont ("Je leur dois beaucoup"). Le jeune Danseur Étoile évoque ensuite Stéphane Phavorin et Stéphanie Romberg "qui m'ont épaulé pour franchir toutes les étapes", Brigitte Lefèvre "pour m'avoir engagé", Benjamin Millepied "pour m'avoir donné mon premier rôle d'Étoile". 

Germain Louvet Prix de l'AROP 2016

Germain Louvet adresse ensuite quelques gentils mots à Aurélie Dupont. "J'ai eu le plaisir de t'admirer dans de nombreux rôles. J'ai eu la joie de te côtoyer à la barre, j'ai eu la chance de t'avoir comme coach où tu m'a appris à être un soliste et surtout un artiste. J'ai même eu le privilège de t"avoir pour partenaire". Et le danseur d'évoquer avec humour leur prestation ensemble dans Daphnis et Chloé de Benjamin Millepied il y a quelques jours lors de la tournée au Japon de la compagnie. Germain Louvet remercie enfin ses proches, ses partenaires et notamment Léonore Baulac, "tous les danseur.se.s de cette magnifiques compagnie qui m'inspirent chaque jour". Avant de conclure sur une note plus engagée : "La danse est une résistance contre la gravité mais aussi contre les maux de l'humanité".

 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(5) commentaires

  1. Guigui
    30 mars 2017 at 20:31

    Félicitations à ces deux artistes! Marion Barbeau est une très bonne sujet et même si je la vois pas aller plus loin, elle est bien dans certains rôles de soliste (elle me rappelle un peu Charline Giezendanner). Quand à Germain Louvet ce prix n'est qu'une courronne de plus pour lui ;) son discours était vraiment super. Les discours d'Aurélie m'ont un peu mis mal à l'aise; elle semble adorer Louvet ,et ce de manière peu objective ; et elle a dit beaucoup de fois le mot "JE" pour une soirée qui ne la concernait pas elle ;)

  2. Hélène
    1 avril 2017 at 07:34

    Félicitation à ces 2 beaux danseurs ! Mérité. En revanche, énorme malaise lors de la prise de parole de la directrice (M. Louvet le premier)... entre sa personne et son adoration pour ce jeune danseur ( qui est superbe bien évidemment ) mais qui montre un favoritisme clair, ce qui n'était franchement pas très sympa pour Mlle Barbeau... De toute façon, cette attitude ne m'étonne guère de sa part. Elle ne fait que confirmer ce que j'imaginais...

  3. Lili
    2 avril 2017 at 22:44

    C'est clair que les retours sont assez terribles sur la différence de traitement entre ces deux danseurs... et on commence à trouver que la directrice en fait trop avec ce jeune homme, qui heureusement semble suffisamment intelligent, mûr et bien entouré pour (jusqu'ici) prendre du recul et faire preuve d'une grande modestie dans ses interventions.

  4. Aventure
    3 avril 2017 at 14:58

    Félicitations aux deux lauréats !! J'ai beaucoup aimé leurs discours, notamment celui de Germain Louvet, d'une grande classe. Mais comme d'autres en regardant la vidéo j'ai été un peu mal à l'aise devant la différence de traitement entre les deux danseurs...

  5. Agripaume
    5 avril 2017 at 00:16

    J'aimerais bien que Marion Barbeau aille plus loin. Elle est superbe. Je lui dois quelques-uns de mes plus beaux moments d'émotion. C'est une danseuse qui a tant à dire. Elle est raffinée, spirituelle, drôle. NON je ne suis pas amoureux. (Ou peut-être un peu) Je lui souhaite une belle suite de carrière.

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial