Tuesday, Oct. 23, 2018

Violette Verdy est décédée

Ecrit par :

9 février 2016

|

Catégorie :

La danseuse, chorégraphe, pédagogue, auteure et directrice Violette Verdy est décédée le lundi 8 février 2016, à l'âge de 82 ans. Un peu pus tôt dans la journée, Violette Verdy avait été victime d'un violent AVC. Elle est morte dans un hôpital de l'Indiana, aux États-Unis.

Violette Verdy enseignant au San Francisco Ballet

Violette Verdy enseignant au San Francisco Ballet

Violette Verdy est née Nelly Guillerm le 1er décembre 1933, dans le village de Pont-l'Abbé dans le Finistère. Un stage de danse classique reconnu est d'ailleurs organisé à Pont-l'Abbé depuis plusieurs années, et Violette Verdy en avait été l'une des professeures en 2015.  Elle découvre la danse à l'âge de huit ans, pendant la guerre, avant de prendre des cours en autres avec Carlotta Zambelli. Devenue professionelle en 1945, elle prend le nom de Violette Verdy. Elle démarre sa carrière avec Roland Petit et la compagnie qu'il a créée en Théâtre des Champs-Élysées. C'est elle, entre autres, qui crée le ballet Le Loup en 1953. La troupe part en tournée et Violette Verdy danse sur les scènes internationales, à Londres ou à Milan.

En 1957, Violette Verdy part aux États-Unis, d'abord à l'American Ballet Theatre puis au New York City Ballet. Elle devient l'une des danseuses de George Balanchine ou Jerome Robbins. Elle crée ainsi Tchaikovsky Pas de deux ou le rôle de l'Émeraudes dans JoyauxDances at a Gathering ou In the Night. Elle danse tous les grands rôles du répertoire américain, souvent avec Edward Villella, elle est l'une des plus grandes danseuses de son époque.

Violette Verdy dans Joyaux de George Balanchine

Violette Verdy dans Joyaux de George Balanchine

Violette Verdy fait ses adieux à la scène en 1977. Elle revient dans son pays natal pour diriger pendant trois ans le Ballet de l'Opéra de Paris, première femme à occuper ce poste. En 1980, elle revient finalement aux États-Unis pour devenir directrice associée, puis plus tard directrice du Boston Ballet jusqu'en 1984. En tant qu'ancienne danseuse de George Balanchine et Jerome Robbins, elle transmet aussi tout ce répertoire à la nouvelle génération. Ce travail peut se voir dans le documentaire Violette et Mr B (2001). Dans cette vidéo, elle apprend le rôle de la Dame en vert dans Dancing at a Gathering à Isabelle Guérin.

Violette Verdy devient aussi professeure, pédagogue reconnue dans le monde entier. Elle enseigne notamment à la Jacobs School of Music de l'Indiana University, à la Royal Ballet School, à l'Australian Ballet, à l'Opéra de Paris. Elle participe à plusieurs ouvrages sur la danse. Également chorégraphe, Violette Verdy avait créé en 193 une pièce pour les élèves de l'École de Danse de l'Opéra de Paris : Diverdymento. Ce ballet a été repris lors du spectacle de l'École en 2012. La chaîne Arte tournait à ce moment-là le documentaire Graines d'étoiles. L'une des vidéos du documentaire montre ainsi Violette Verdy en cours, généreuse et dynamique, et expliquant sa vision de l'art. "L'art a une très profonde influence sur chaque personne. L'art élève".

 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial