Sunday, Oct. 21, 2018

Les dix questions de la saison danse 2017-2018

Ecrit par :

5 septembre 2017

|

Catégorie :

La saison danse 2017-2018 n'a pas encore vraiment commencé que, déjà, les questions affluent. Mais de quoi aura l'air cette saison ? Qu'est-ce qui va séduire/faire courir/indigner les amateurs et amatrices de danse ? Tentative de réponse... Et rendez-vous à la fin de la saison pour comparer. 

Études de Harald Lander

Sur quoi crie-t-on au scandale pour cette ouverture de saison ? 

Il y a deux ans, il y avait le Défilé du Ballet de l'Opéra de Paris réservé au Gala, qui en plus était réalisé sur du Wagner (top 5 des drames de la Balletomanie de ces dix dernières années). L'année dernière, on ironisait sur l'expression "la meilleure compagnie classique du monde" utilisée à toutes les sauces. Cette année, ça râle - et fort - sur la suppression cette saison des répétitions publiques de danse de l'Opéra de Paris, annoncée sans explication début septembre. Le sol de l'amphithéâtre était problématique pour les danseur.se.s, car très mauvais et pouvant causer des blessures. Mais l'Opéra de Paris devrait être en mesure, vu son statut et ses subventions, de trouver une solution. 

 

Qu'est-ce qui fait ses adieux cette saison déjà ? 

Pas mal de monde ! Tout d'abord Laetitia Pujol, dans une certaine discrétion. Ses adieux sont prévus sur Joyaux de George Balanchine, lors de la soirée du 23 septembre. La soirée démarrera par le Défilé de rentrée de saison, et se terminera par le pas de deux de Sylvia de John Neumeier dansé par Laetitia Pujol et Manuel Legris, qui fera donc son retour au Palais Garnier. Marie-Agnès Gillot partira pour sa part le 31 mars 2018 avec Orphée et Eurydice de Pina Bausch. Hervé Moreau fera ses adieux à la scène dans Roméo et Juliette de Sasha Waltz en avril, aucune date n'est pour l'instant arrêtée. Le danseur, très fragile physiquement, n'a pas dansé depuis longtemps. 

Stéphane Bullion et Marie-Agnès Gillot - Orphée et Eurydice de Pina Bausch

Et sinon, Aurélie Dupont va rester combien de temps à la direction du Ballet de l'Opéra de Paris ? 

Voilà le grand pari qui agite le petit monde de la Balletomanie. Avec en général deux réponses qui apparaissent : une saison ou quinze ans. Pas de juste milieu. Le fait est que sa première saison (celle qui démarre) déçoit avant même de commencer, et que de plus en plus de danseur.se.s se plaignent des absences de la directrice qui part danser aux quatre coins du monde. Les paris penchaient donc vers la première solution. Mais l'annonce depuis septembre de la création d'un nouveau grand ballet sur le thème de Peau d'Âne, sur une partition de Michel Legrand, a ravivé la flamme (oui, il en faut peu). Un cours de fluctuations à suivre d'aussi près que celui du Cac 40 par un.e apprenti.e trader. 

 

Comment se booster pour sa rentrée à la barre ? 

Le studio de danse manque au bout de deux mois ! Mais même si l'on est content.e de rentrer à la barre, un peu de motivation ne fait jamais de mal. Si vous êtes du côté de Biarritz les dimanche 10 et 17 septembre, vous ne manquerez pas la GigaBarre du festival Le Temps d'aimer. Une bonne barre dans une bonne ambiance sous le soleil du Pays basque, le tout face à l'océan, ça ne se boude pas ! L'on s'inscrit aussi aux Danses partagées du CND, cette série d'ateliers proposée le temps d'un week-end pour tous niveaux. L'événement a beaucoup moins d'importante cette année (RIP le cours de danse classique donné par une Étoile) (tout le monde se souvient du cours de Nicolas Le Riche) (ou de la série d'abdos de Marie-Agnès Gillot) mais propose tout de même de sympathiques ateliers, le tout dans de superbes locaux. L'on n'hésite pas non plus à (re)lire notre dossier pour bien réussir sa reprise à la barre. Et pour ceux et celles qui hésitent encore : oui, il est possible de démarrer la danse classique adulte

 

Quelle sera la prochaine nomination d'Étoile ? 

Quoi, trois Étoiles nommées la saison dernière, et vous en voulez encore une autre ? D'accord, concernant François Alu et Hannah O'Neill, cela commence à devenir urgent. Instinct tout personnel, j'ai du mal à y croire. Mais attendons les distributions de Don Quichotte. D'autant qu'Aurélie Dupont aime les surprises, comme elle l'a prouvée l'année dernière en nommant Germain Louvet, qui n'était pas forcément le premier dans les paris (ces cours de fluctuations sont décidément compliqués à suivre). 

 

Est-ce que l'on va regarder la nouvelle saison de Danse avec les stars

Alors il y a encore une semaine, j'aurais répondu : "Faut voir". D'abord, parce qu'il n'y a plus Marie-Claude Pietragalla dans le jury. Et même si son remplaçant Nicolas Archambault est fortement sympathique, on ne peut pas vraiment compter sur lui pour nous citer William Forsythe ou nous faire une démonstration des bras de cygne. Ensuite parce que la sublime Silvia Notargiacomo, qui a droit au boulet chaque saison, a été éjectée du casting sans raison. La radieuse Emmanuelle Berne et le fou-fou Yann-Alrick Mortreuil seraient absent.e.s également. Donc, bon, voilà, Danse avec les stars saison 8 s'annonçait mal. Et le 2 septembre, tout a basculé. La prod a annoncé que le nageur Camille Lacourt rejoignait le casting des personnalités. Camille. Lacourt. Et ma devise personnelle est : "Ne perdons pas une occasion de mettre Camille Lacourt en Une du site". Comme nous n'avons pas vraiment eu cette occasion jusqu'à présent, voilà le moment de se rattraper. 

 

Quand est-ce que l'on se met à chercher des places pour le Concours de promotion ? 

Le Concours de promotion, à peine rentré, tout le monde commence à paniquer pour trouver une place. Cette saison, on se calme : le Concours de promotion est décalé à mars 2018. Donc jusqu'à mi-janvier, on ne veut pas en entendre parler. 

Concours de promotion 2016 - Paul Marque

Mais en fait, ce sont qui les Balletomanes Anonymes ? 

Les Balletomanes Anonymes, c'est le nom que se donnent les Twttos et blogueur.se.s danse entre eux.elles. Les passionné.e.s de danse ont de l'humour et assument très bien leur dépendance aux pointes et leur addiction aux salles de spectacles. Depuis cette rentrée, les Balletomanes Anonymes sont aussi une association, animée par un bureau de passionné.e.s de danse. N'hésitez pas à devenir membre

 

Qu'est-ce qu'on réserve pour ce début de saison ? 

On prend ses places pour Nijinsky de John Neumeier par le Ballet National du Canada au Théâtre des Champs-Élysées en octobre. On réserve pour le spectacle de François Alu Hors cadre avec le groupe 3e Étage, toujours en octobre, ainsi que la Giselle du Ballet du Capitole. On pense à la soirée Roland Petit du Ballet de l'Opéra de Lyon en novembre. Et tant qu'à être à Lyon à l'automne, on regarde du côté du cirque et de la comédie musicale Cabaret à la Maison de la Danse. Enfin on se prépare déjà à la course-échange frénétique de places de Don Quichotte à l'Opéra de Paris une fois les distributions connues. 

 

Point mode : qu'est-ce qui va remplacer le perroquet du photocall lors du gala d'ouverture de saison du Ballet de l'Opéra de Paris ? 

Boudé depuis deux ans par le public "normal", dirons-nous, le Gala d'ouverture de saison du Ballet de l'Opéra de Paris intrigue un peu plus cette année, avec un programme plus ou moins inédit (qui fait tout de même moins de deux heures de danse, faites le calcul du coût de la minute de spectacle pour un public de catégorie 5). Et avec la question fashion : comment sera décoré le photocall cette année ? La saison dernière, cet espace pour se prendre en photo était agrémenté d'un magnifique faux perroquet, ce qui a donné lieu à quelques photos assez fascinantes. Sans oublier le tout aussi faux tigre niché dans les espaces publics, raison de quelques délires Instagram en fin de soirée. Jungle brésilienne ? Éléphant de La Bayadère en taille réelle ? Ambiance Pôle avec véritable igloo et Inuits ? Les paris sont ouverts. Encore un cours de fluctuations à suivre, pfff, c'est épuisant cette rentrée.  

Je vous présente Patoche le Tiger. On a sympathisé en fin de soirée. Pic @ceciledessertine

A post shared by Charlotte Ranson (@bigoude) on

 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(2) commentaires

  1. Pirouette24
    5 septembre 2017 at 21 h 09 min

    Allez , je prends les paris pour un an de plus pour Aurélie Dupont, malgré les histoires assez...inquiétantes que l'on entend sur sa gestion de la compagnie et son rapport avec les danseurs, elle à l'air d'aimer la célébrité que son nouveau poste lui procure et s'y accrochera histoire de faire plus long que Millepied . Je suis très déçue de l'annulation des rencontres publiques, j'adorai pouvoir voir de près non seulement des danseurs, mais des danseurs pas forcément étoiles et découvrir des petites merveilles moins mis en avant. L'excuse donnée ne me convainc pas. Je trouve que l'opéra devient de plus en plus inaccessible. Quand à DALS, je regarderai aussi voir comment Camille Lacourt se débrouille ;D Bonne rentrée à tous les passionnés de danse :)

    • Anne
      6 septembre 2017 at 16 h 57 min

      Dupont a dit dans une interview qu'elle ne resterait que 5 ans. Je ne pense pas qu'elle s'éternisera à la tête de l'institution... Si il n'y avait qu'une seule nomination à attendre, pour moi ce serait celle de François Alu, mais j'ai peur que Paul Marque ne lui passe devant ...

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial