Monday, Sep. 23, 2019

Soirée Ratmansky/Balanchine/Robbins/Peck – Qui voir danser sur scène

Ecrit par :

23 mars 2016

|

Catégorie :

Le Ballet de l'Opéra de Paris propose une soirée américaine typique de l'ère Millepied du 24 mars au 5 avril au Palais Garnier. La soirée comprend trois entrées au répertoire : Seven Sonatas d'Alexeï Ratmansky, Duo concertant de George Balanchine et In Creases de Justin Peck, ainsi que la reprise d'Other Dances de Jerome Robbins. Au-delà de la qualité intrinsèque de ces quatre ballets, la question se pose (comme beaucoup dans les programmes mixtes de Benjamin Millepied) de l'intérêt de faire entrer ces oeuvres au Ballet de l'Opéra de Paris d'aujourd'hui. L'arrivée du jeune et surdoué Justin Peck au répertoire reste sûrement l'aspect le plus excitant de la soirée.

Concernant les distributions, l'on voit que pas mal d'Étoiles boudent ces pièces courtes. Et ce sont les jeunes talents qui sont mis en avant.

Seven Sonatas d'Alexeï Ratmansky

Laura Hecquet, Alice Renavand, Aurélia Bellet, Marc Moreau, Audric Bezard et Florian Magnenet : les 24 et 29 mars, les 2 et 4 avril.

Eve Grinsztajn, Mélanie Hurel, Sae Eun Park, Pierre-Arthur Raveau, Hugo Vigliotti et Antonio Conforti : les 31 mars et 5 avril.

Lors de sa création en 2009 à l'ABT, Seven Sonatas d'Alexeï Ratmansky avait réuni les grandes Étoiles de la compagnie sur scène. Ce n'est pas forcément le cas à Paris, où se sont surtout des Premiers danseurs et jeunes talents. Le rôle de David Hallberg, par exemple, sera ici dansé par Florian Magnenet et Antonio Conforti, ce n'est tout de même pas la même chose. Les deux distributions néanmoins semblent assez équilibrées. Pour la première, Laura Hecquet et Alice Renavand devraient porter un ensemble assez homogène. La deuxième semble avoir plus de personnalités tranchés, entre  Eve Grinsztajn (quel plaisir de la revoir en scène), Pierre-Arthur Raveau ou Hugo Vigliotti. Une distribution qui sera peut-être plus surprenante.

Seven Sonatas d'Alexeï Ratmansky

Seven Sonatas d'Alexeï Ratmansky

Duo concertant de George Balanchine

Laura Hecquet et Hugo Marchand : les 24 et 31 mars,

Myriam Ould-Braham et Karl Paquette : le 29 mars, les 2 et 4 avril. Avec Éleonore Guérineau le 5 avril.

Voilà deux couples bien différents pour une même oeuvre ! L'occasion ainsi de voir un ballet sous deux jours très différent. Laura Hecquet et Hugo Marchand se fondent avec merveilles dans l'univers balanchinien, l'on devrait être dans une danse élégante et racée. Le couple Myriam Ould-Braham et Karl Paquette s'annonce plus piquant, peut-être plus dans la séduction. À noter aussi, la belle distribution d'Éleonore Guérineau sur une date.

Duo concertant de George Balanchine - Karl Paquette et Myriam Ould-Braham en répétition

Duo concertant de George Balanchine - Karl Paquette et Myriam Ould-Braham en répétition

Other Dances de Jerome Robbins

Ludmila Pagliero et Mathias Heymann : les 24, 29, 31 mars.

Amandine Albisson et Mathieu Ganio : les 2, 4 et 5 avril.

Quel beau ballet que ce duo ! Un ballet qu'il faut savoir porter avec intelligence et finesse, qu'il ne faut pas se contenter de danser en souriant. À chaque fois, voilà deux couples bien assortis physiquement. Mathieu Ganio est en général superbe dans du Robbins, tout en profondeur et musicalité, à voir si sa partenaire sera à sa hauteur. Ludmila Pagliero et Mathias Heymann semblent peut-être une association plus équilibrée. Là encore, les deux ambiances devraient être très différentes.

Other Dances de Jerome Robbins - Mathias Heymann en répétition

Other Dances de Jerome Robbins - Mathias Heymann en répétition

In Creases de Justin Peck

Valentine Colasante, Hannah O'Neill, Aubane Philbert, Ida Viikinkoski, Alexandre Gasse, Vincent Chaillet, Marc Moreau et Daniel Stokes : le 24 mars, les 2 et 5 avril.

Marion Barbeau, Marine Ganio, Eleonore Guérineau, Letizia Galloni, Alexandre Gasse, Pierre-Arthur Raveau, Antoine Kirscher et Marc Moreau : les 29 et 31 mars, le 4 avril.

Attention, jeunes talents à suivre de près ! Aussi bien pour le chorégraphe que pour les interprètes. Même si, quand In Creases est repris par une autre troupe, ce sont les Étoiles qui dansent la pièce, et qu'il n'y en a aucune ici. On retrouve beaucoup de personnalités à l'aise dans le néo-classique, souvent rayonnantes en scène. Hannah O'Neill ou Marc Moreau ou Ida Viikinkoski dans la première, avec le retour de Vincent Chaillet, oublié ces derniers temps. La quatuor féminin de la deuxième distribution a aussi de quoi séduire, avec le jeune Antoine Kirscher à suivre chez les garçons. Deux beaux ensembles différents et séduisants.

In Creases de Justin Peck en répétition

In Creases de Justin Peck en répétition

 

Et vous, quelle distributions allez-vous voir ? Laquelle vous tente le plus ?

 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(1) commentaire

  1. Muc
    23 mars 2016 at 11:09

    Pour moi ce sera le 31 mars et je suis très contente ! Je découvrirai Hugo Marchand et je retrouverai des danseurs que j´aime bien voir.

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial