Friday, Oct. 19, 2018

Saison 2017-2018 – La sélection Danse contemporaine

Ecrit par :

7 septembre 2017

|

Catégorie :

C'est la rentrée danse, et il faut l'avouer, vous êtes parfois un peu perdu.e devant l'offre de spectacle. Comment choisir quoi voir, sachant que ni votre temps ni votre portefeuille ne sont illimités ? Pour vous aider à choisir, DALP vous a sélectionné ses choix de spectacles : les cinq indispensables de la saison, et un choix par mois. Après la sélection Danse classique et néo-classique, voici la sélection Danse contemporaine. À noter que la plupart des spectacles sélectionnés sont en tournée un peu partout en France tout au long de la saison. 

 

Les cinq spectacles de danse contemporaine à ne pas manquer cette saison

East Shadow de Jiří Kylián

2017 est une année Jiří Kylián, avec les 70 ans de ce chorégraphe. Cela démarre avec son groupe de travail qui vient à Lyon pour East Shadow. En 2011, le Japon est frappé par un terrible tremblement de terre, suivi du tsunami. Deux ans plus tard, dans le cadre de la Triennale d’Aichi, Jiří Kylián rend hommage aux victimes de la catastrophe à travers cette pièce. S’appuyant sur Neither, un texte de Samuel Beckett lu en voix off, East Shadow évoque les milliers de personnes déplacées, sans foyer, et au-delà tous ceux qui ne sont plus "les acteur.rice.s de leur propre corps".

Où et quand ? Du 27 au 29 septembre 2017 aux Subsistances

East Shadow de Jiří Kylián

Le Portrait de Jérôme Bel au Festival d'Automne

Jérôme Bel est l'invité d'honneur du Festival d'Automne 2017, avec pas moins de huit pièces et un film proposé.e.s, dont deux créations. Au programme : son solo Cédric Andrieux, la reprise de Gala, The Show must go one par la Candoco Dance Company ou une nouveau pour le Ballet de l'Opéra de Lyon. L'occasion de (re)découvrir l'univers éclectique de ce chorégraphe hors-normes.

Où et quand ? Du 4 octobre au 23 décembre 2017 à Paris et sa banlieue

 

Play d'Alexander Ekman - Ballet de l'Opéra de Paris

Voilà une création plutôt excitante ! Les ballets d'Alexander Ekman mélangent danse néo-classique et contemporaine, humour et théâtralité pour un univers bien particulier et souvent séduisant, qui devrait plaire à la nouvelle génération de l'Opéra de Paris. Le chorégraphe suédois a l'habitude de travailler avec des compagnies de répertoire classique. Lui donner les moyens dès sa première collaboration à l'Opéra de Paris d'une grande soirée avec 30 interprètes est ambitieux, et c'est bien. Les seules choses que l'on sait pour l'instant de cette création : il y aura des structures métalliques, des danseur.se.s suspendu.e.s et des élévations. À découvrir. 

Où et quand ? Du 6 au 31 décembre 2017 (avant-première jeune le 4 décembre) au Palais Garnier

 

Rain d'Anne Teresa de Keersmaeker - Compagnie Rosas

Il semble pleuvoir sur le plateau grâce à un rideau de chanvre qui tombe des cintres... Voilà le décor de Rain, pièce emblématique d'Anne Teresa de Keersmaeker, dansé en osmose avec la superbe musique de Steve Reich. Le public a pu récemment découvrir cette pièce dansée par le Ballet de l'Opéra de Paris, voilà l'occasion de la (re)voir par la troupe de la chorégraphe, avec de jeunes interprètes, dans une énergie plus brut et vitale. Un chef-d'oeuvre.

Où et quand ? Du 20 au 21 mars 2018 à la Maison de la Danse de Lyon

 

Hommage à Ingmar Bergman (1918-2018)

La retraite aura été de courte durée pour Mats Ek et Ana Laguna. À peine deux ans après leurs adieux à la scène, les voici déjà de retour au Théâtre des Champs-Élysées, et pour un programme qui s'annonce déjà comme l'un des must de la saison. Place d'abord à Thoughts on Bergman d'Alexander Ekman (décidément incontournable) en première française. Puis une création de Johan Inger, chorégraphe surdoué mêlant danse contemporaine vivifiante et théâtralité furieusement actuel, un surdoué à découvrir d'urgence si ce n'est déjà fait. Mats Ek, l'un des grands chorégraphes du XXe siècle, propose enfin une nouvelle version de Memory, dansé avec sa compagne Ana Laguna, danseuse qui transforme en sublime tout ce qu'elle interprète. La fine fleur du ballet suédois moderne pour un programme à ne pas manquer.

Où et quand ? Du 9 au 11 juin 2018 au Théâtre des Champs-Élysées, dans le cadre de la saison TranscenDanses

Memory de Mats Ek - Ana Laguna et Mats Ek

 

Le choix de septembre

Le Temps d'aimer la danse 

Le Temps d'aimer la danse est l'un de nos festivals danse coup de coeur de chaque saison. Mené par Thierry Malandain à Biarritz, il propose pendant dix jours une belle sélection de spectacle de danse néo-classique, contemporain, hip hop et autres, mélangeant les genres et les styles, avec des compagnies venant des quatre coins du monde (y compris du Pays basque en voisin). L'édition 2017, qui se tient du 8 au 17 septembre, invite ainsi 27 compagnies, de Rachid Ouramdane au Ballet Nice Méditerranée, de la Kibbutz Contemporary Dance Company au jeune talent Martin Harriague. Le tout mêlé de nombreuses rencontres avec le public.

Gros plan sur le programme du Temps d'aimer 2017

Où et quand ? Du 8 au 17 septembre 2017 à Biarritz

Le Temps d'aimer la danse 2017

Le choix d'octobre

10.000 gestes de Boris Charmatz

Jeune chorégraphe de la génération Millepied (ils se sont rencontrés au CNSM de Lyon), Boris Charmatz est le créateur de la danse française du moment, adepte de la non-danse comme de la mémoire vive de l'art chorégraphique avec son Musée de la danse à Rennes. 10.000 gestes se place dans cette optique, avec une envie de constituer une "forêt chorégraphique" constituée de gestes uniques, interprété par 25 danseurs et danseuses. Ces "10.000 gestes ne seront visibles qu’une seule fois, disparus aussitôt que tracés, comme une ode à l’impermanence de l’art de la danse". 

Où et quand ? Du 19 au 21 octobre 2017 au Théâtre de la Ville

 

Le choix de novembre

Soirée Forsythe/Kylián/Scholz - Ballet de l'Opéra du Rhin

Bruno Bouché veut placer le Ballet de l'Opéra du Rhin au coeur de l'Europe. Il démarre donc sa saison avec un programme consacré à trois chorégraphes européens, et qui ont tous les trois percé au Ballet de Stuttgart dirigé à l'époque par l'immense John Cranko : William Forsythe, Jiří Kylián et Uwe Scholz. Quintett du premier et 27’52’’ du deuxième sont deux pièces majeures dans l'oeuvre des chorégraphes, qui font leur entrée au répertoire de la compagnie. Jeunehomme de Scholz est pour sa part une reprise, dansé par la troupe depuis plus de 15 ans. Un programme éclectique et séduisant. 

Où et quand ? Les 4 et 5 novembre 2017 au Théâtre municipal de Colmar, du 14 au 19 novembre 2017 à l'Opéra de Strasbourg, aussi du 19 au 22 octobre 2017 à La Sinne de Mulhouse

 

Le choix de décembre

Création de Maguy Marin - Compagnie Maguy Marin

Une création de Maguy Marin est toujours un événement ! Dans cette nouvelle création, elle s’engage dans une nouvelle aventure. "En 1928, Edward Bernays, le neveu américain de Sigmund Freud, a écrit un livre intitulé 'Propaganda', véritable petit guide pratique, qui expose cyniquement et sans détour les grands principes de manipulation mentale de masse, ce qu’il appelait 'la fabrique du consentement'. En 2017, l’obsolescence des hommes et des femmes qui ne s’adaptent pas aux cases de la concurrence et de la rentabilité est programmée d’avance", explique la chorégraphe, pour une pièce qui réunit dix interprètes.

Où et quand ? Du 6 au 9 décembre 2017 à la Maison des Arts de Créteil

 

Le choix de janvier

Nouvelles pièces courtes de Philippe Decouflé

Retour aux sources pour Philippe Decouflé. Après la grandeur de Broadway et du Cirque du Soleil pour qui il a créé une comédie musicale, le chorégraphe propose pour sa prochaine création une succession de pièces courtes. Duos, solos et groupe, portent cette nouvelle création où se mêlent, comme d'habitude chez Philippe Decouflé, des danseur.se.s, acrobates et musicien.ne.s d’univers différents. Un beau spectacle pour ce chorégraphe habitué du Théâtre de Chaillot et dont il devient le nouvel artiste associé. 

Où et quand ? Du 29 décembre 2017 au 12 janvier 2018 au Théâtre de Chaillot, aussi du 20 avril au10 mai 2018

Nouvelles pièces courtes de Philippe Decouflé

Le choix de février

Scena Madre d'Ambra Senatore - CCN de Nantes

Ambra Senatore, chorégraphe de danse-théâtre à la douce ironie, s'inspire du cinéma pour sa nouvelle création, Scena Madre. Les sept danseur.se.s-interprètes se projettent dans un espace-temps fragmenté. Le flux du mouvement y est incrusté de focus, d’effets de zoom. Et de quoi parle ce film-spectacle ? De l’humain, tout simplement, du partage et de "la diversité précieuse de chacun.e". 

Où et quand ? Du 1er au 4 février 2018 au Théâtre des Abbesses

 

Le choix de mars

Soirée Le Riche/Carlson - Ballet de l'Opéra de Bordeaux

Après sa création remarquée en mars 2017, Nicolas Le Riche revient au Ballet de l'Opéra de Bordeaux pour une nouvelle création. Appelé pour l'instant B comme..., ce nouveau ballet s'inspire du Concerto pour clavecin n°1 en ré mineur BWV 1052 de Bach. La compagnie reprend ensuite Pneuma de Carolyn Carlson, chorégraphie comme un souffle d'air sur scène, créé en 2014 et déjà l'une des pièces phares du répertoire de la troupe. 

Où et quand ? Du 2 au 11 mars 2018 au Grand-Théâtre de Bordeaux

Pneuma de Carolyn Carlson - Ballet de l'Opéra de Bordeaux

Le choix d'avril

Soirée Johan Iger/Jiří Kylián - Ballet de l'Opéra de Lyon

Johan Iger est l'un des chorégraphes de la galaxie NDT à suivre de près, avec une danse percutante d'une vraie modernité et qui ne renie pas une certaine narration. Chorégraphe associée du Ballet de l'Opéra de Lyon, Jiří Kylián fait entrer une autre de ses oeuvres au répertoire de la compagnie, No More Play. Sur deux plateaux de jeu décalés, les danseur.se.s sont les pièces aléatoires d’une partie aux règles "très strictes, écrites dans une langue oubliée depuis des lustres". Le chef-d'oeuvre Petite Mort - évocateur de la sexualité sur les sublimes concertos pour piano de Mozart - complète la soirée.

Où et quand ? Du 19 au 25 avril 2018 à l'Opéra de Lyon

 

Le choix de mai

Merce Cunningham - CNDC d'Angers

Le CNDC d'Angers est l'un des dépositaires de l'oeuvre du grand Merce Cunningham, dirigé par Robert Swinston, ancien danseur puis assistant du chorégraphe américain. La troupe présente trois pièces du maître : How to Pass, Kick, Fall and RunInlets 2 et l'incontournable Beach Birds porté par les bruits du bord de mer. Une occasion de (re)découvrir les oeuvres et l'état d'esprit de Merce Cunningham. 

Où et quand ? Du 30 mai au 2 juin 2018 au Théâtre de Chaillot

 

Le choix de juin

Soirée Thierrée/Pite/Pérez/Shechter - Ballet de l'Opéra de Paris

Cette soirée sent beaucoup la programmation Benjamin Millepied. Tout commence dans les espaces publics, avec James Thierrée, créateur d'une poésie infinie, qui devrait forcément proposer quelque chose de beau. Puis c'est la reprise de The Season's canon de Crystal Pite, oeuvre forte et enthousiasmante créée fin 2016, une bonne idée de la reprendre rapidement. Iván Pérez viendra pour la première fois à l'Opéra de Paris avec une création pour dix danseurs. Première fois aussi pour Hofesh Shechter, qui propose une nouvelle version de The art of not looking back. Sa danse forte et tellurique est prenante, à découvrir. 

Où et quand ? Du 19 mai au 8 juin 2018 au Palais Garnier

The Seasons'Canon de Crystal Pite

Le choix de juillet

Nefés de Pina Bausch - Tanztheater Wuppertal

Le Théâtre de la Ville étant en travaux, le Tanztheater Wuppertal passe par le Théâtre des Champs-Élysées pour sa tournée annuelle à Paris. La troupe propose cette année Nefés, une pièce de Pina Bausch créée en 2003. "Nefés" signifie "Souffle" en turc. Il est à l’origine un hymne spirituel chanté avec ou sans accompagnement. C'est ce chant que la chorégraphe a voulu mettre en avant pour sa pièce qui peut se décrire comme un carnet de voyage à Istanbul, à la croisée de tant de croyances.

Où et quand ? Du 2 au 12 juillet 2018 au Théâtre des Champs-Élysées

 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial