Monday, Oct. 21, 2019

Saison 2016-2017 – Le Ballet Nice-Méditerranée

Ecrit par :

7 juin 2016

|

Catégorie :

Après le Ballet de l'Opéra de Paris, le Ballet de l'Opéra de Lyon ou le Ballet du Capitole, place à la saison 2016-2017 du Ballet Nice-Méditerranée. Dirigée depuis quelques années par Éric Vu-An, cette troupe de 25 artistes propose une sympathique programmation classique et néo-classique, à des prix tout doux. La saison prochaine s'annonce ambitieuse pour le Ballet Nice-Méditerranée, allant de la pure danse classique académique à la post-modern dance.

 

Soirée Mariage de Kitri et Basilio/Adagietto/Oceana/Night Creature

Le programme d'ouverture de saison du Ballet Nice-Méditerranée démarre avec un extrait du Don Quichotte d'Eric Vu-An. Cette nouvelle version sera donnée quelques mois plus tard, pour les Fêtes. Cette première soirée en sera donc un avant-goût. Le mariage de Kitri et Basilio sera suivi par Adagietto d'Oscar Araiz, Oceana de Lucinda Childs et Night Creature d'Alvin Ailey. Le premier est un duo porté par la musique de Gustav Mahler. Le deuxième montre toute la force de la post-modern dance de Lucinda Childs. Le troisième est un ballet séduisant aux accents jazzy, sur la musique de Duke Ellington. Un programme éclectique.

Les 16 et 17 septembre 2016 au Théâtre de Verdure.

Oceana de Lucinda Childs

Oceana de Lucinda Childs - Ballet Nice-Méditerranée

Soirée Raymonda/Gnawa/L'Arlésienne

Un programma ambitieux pour le Ballet Nice-Méditerranée, demandant aussi bien de la technique que de grands solistes. Tout d'abord le célèbre grand pas classique de Raymonda, dans la chorégraphie d'Éric Vu-An, un chef-d'oeuvre de la danse académique. Puis Gnawa de Nacho Duato, demandant une gestuelle beaucoup plus contemporaine. Enfin le mythique ballet L'Arlésienne de Roland Petit, demandant de très fortes personnalités. Un programme riche, permettant de découvrir les talents de la compagnie.

Du 14 au 22 octobre 2016 à l'Opéra Nice Côte d'Azur.

L'Arlésienne de Roland Petit - Ballet de l'Opéra de Lyon

L'Arlésienne de Roland Petit (Ballet de l'Opéra de Lyon)

Don Quichotte d'Éric Vu-An

Pour les Fêtes de fin d'année, place à un nouveau Don Quichotte, dans la version d'Éric Vu-An. Cette nouvelle production devrait être tout à fait dans la lignée du grand ballet de Petipa, le directeur voulant "rendre hommage à la grande tradition classique et mettre en lumière le talent de ses interprètes". Un ballet exigeant, qui dure presque trois heures et aux multiples variations virtuoses, véritable shoot de joie de danser lorsqu'il est à son sommet. À voir cependant comment le ballet sera agencé pour une petite troupe.

Du 24 au 31 décembre 2016 à  l'Opéra Nice Côte d'Azur.

Soirée Sinfonietta/Night Creature/Vespertine

Soirée plus néo-classique pour le printemps 2017. La troupe reprend un grand ballet de Jiří Kylián, Sinfonietta. Créé en 1978, cette pièce est  devenue pilier du Nederlands Dans Theater et a participé à la consécration du chorégraphe tchèque dans le monde entier. Place ensuite au retour de Night Creature d'Alvin Ailey.. Puis la découverte de Vespertine de Liam Scarlett. Jeune chorégraphe de la nouvelle scène néo-classique anglo-saxonne, le britannique Liam Scarlett commence à être demandé un peu partout. Mais aucune troupe en France n'a encore dansé ses ballets. Le Ballet Nice-Méditerranée sera donc le premier, en reprenant Vespertine. Créé pour le Norwegian National Ballet, ce ballet s'inspire de la musique baroque.

Du 7 au 15 avril 2017 à l'Opéra Nice Côte d'Azur.

 

Soirée Viva Verdi/Verse Us/Gnawa

La saison se termine par un programme mixte plus contemporain. D'abord la reprise de Viva Verdi de Luciano Cannito. "J’ai voulu mettre en danse certains stéréotypes des italiens à l’étranger de manière ironique. Il s’agit d’une chorégraphie inspirée par la musique de Verdi, le compositeur qui dans le monde représente le plus la sonorité italienne", raconte le chorégraphe. Puis place à Verse Us de Dwight Rhoden. Ce chorégraphe est un ancien danseur d'Alvin Ailey, il propose une danse explosive, porté par des musique allant de Mozart à Philip Glass. Retour enfin de Gnawa de Nacho Duato.

Du 30 juin au 1er juillet au Théâtre de Verdure.

 

La saison complète (opéra, concert...) ainsi que toutes les informations pratiques sont à retrouver sur le site de l'Opéra Nice Côte-d'Azur.

 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial