Monday, Dec. 11, 2017

Play d’Alexander Ekman par le Ballet de l’Opéra de Paris – Qui voir danser sur scène

Ecrit par :

6 décembre 2017

|

Catégorie :

Alexander Ekman, talentueux chorégraphe suédois, débarque au Ballet de l'Opéra de Paris. Pour sa première collaboration avec la troupe, il a eu droit à une soirée entière et une totale carte blanche artistique. Le résultat, intitulé Play, est à découvrir au Palais Garnier du 6 au 31 décembre. Gros plan sur les distributions. 

Play d'Alexander Ekman en répétition

Une distribution unique

Les danseurs et danseuses sur toutes les dates : Muriel Zusperreguy, Marion Barbeau, Aurélia Bellet, Alice Catonnet, Claire Gandolfi, Marion Gautier de Charnacé, Christelle Granier, Clémence Gross, Juliette Hilaire, Laurène Levy, Caroline Osmont, Charlotte Ranson, Sofia Rosolini, Silvia Saint-Martin, Ida Viikinkoski, Jennifer Visocchi, Chelsea Adomaitis, Margaux Gaudy-Talazac, Shanti Mouget, Stéphane Bullion, François Alu, Vincent Chaillet, Takeru Coste, Yvon Demol, Alexandre Gasse, Mallory Gaudion, Aurélien Houette, Antoine Kirscher, Mickaël Lafon, Simon Le Borgne, Allister Madin, Antonin Monié, Marc Moreau, Jérémy-Loup Quer, Andrea Sarri, Daniel Stokes, Maxime Thomas, Simon Valastro et Hugo Vigliotti.

Les 38 danseurs et danseuses devraient donc être tous les soirs en scène. Il s'agit d'une oeuvre collective, qui fonctionne plus par l'énergie du groupe que par des individualités. La distribution regroupe des artistes de tous les grades de la troupe, des Étoiles (une seule au final, Stéphane Bullion, même si Marie-Agnès Gillot faisait partie des pré-distributions), quelques Premiers danseurs (dont François Alu, privé de Don Quichotte), une Première danseuse et beaucoup d'artistes du corps de ballet. Beaucoup sont des habitué.e.s des créations contemporaines, comme Aurélia Bellet, Christelle Granier, Charlotte Ranson, Vincent Chaillet, Aurélien Houette ou Daniel Stokes, qui ont donc l'habitude de travailler des langages techniques différents. On note aussi une forte présente d'interprètes "Troisième Étage", qui devraient se plaire dans la danse d'Alexander Ekman, qui mêle chorégraphie, théâtre et humour. 

Play d'Alexander Ekman en répétition

Place au jeu

"Un groupe travaille passant du jeu à l’ennui avant de retrouver la joie de jouer à nouveau", explique le chorégraphe dans sa note d'intention. Play est divisé en deux parties. La première est celle du jeu, où les danseurs et danseuses s'amusent avec toutes sortes d'objets, dont la fameuse piscine à boules. Le deuxième acte est celui où l'on quitte l'enfance pour suivre les règles... avant de plonger à nouveau dans le jeu pour un happening final où le public est, d'une certaine façon, inviter à participer. 

 

Et vous, que vous inspire cette création ?

 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial