Monday, Dec. 9, 2019

Les 10 spectacles à ne pas manquer en 2018

Ecrit par :

18 janvier 2018

|

Catégorie :

Quel spectacle de danse va faire parler de lui en 2018 ? Quelles sont les dates à déjà entourer en rouge dans son calendrier pour tout balletomane qui se respecte ? Pour bien démarrer l'année, voici notre sélection des dix spectacles et événements autour de la danse en France qu'il ne faudra pas manquer. Des hommages, des adieux, des retours de retraites ou des créations, 2018 s'annonce festive. 

 

Les adieux de Marie-Agnès Gillot - Le 31 mars à Paris

Il fallait bien que cela arrive un jour : Marie-Agnès Gillot fait ses adieux à la scène de l'Opéra de Paris le 31 mars, dans Orphée et Eurydice de Pina Bausch. Un ballet qu'elle affectionne particulièrement et où elle peut montrer toutes ses magnifiques qualités d'interprètes. Un peu plus tôt, Marie-Agnès Gillot devrait remonter sur la grande table rouge du Boléro de Maurice Béjart. Étoile singulière, la danseuse a brillé dans de nombreuses créations tout au long de sa carrière, tout comme dans les grands rôles classiques. Peu présente ces derniers mois à l'Opéra car peu distribuée, voilà les dernières occasions pour l'applaudir dans l'illustre maison (car sa carrière ne s'arrêtera pas là a priori). 

Marie-Agnès Gillot - Orphée et Eurydice de Pina Bausch

Hommage à Ingmar Bergman par Mats Ek - Du 9 au 11 juin au Théâtre des Champs-Élysées et du 12 au 14 juillet à Monaco

Il y a deux ans, le monde de la danse pensait applaudir pour la dernière fois Mats Ek et Ana Laguna. Le chorégraphe l'avait dit : il ne voulait plus chorégraphier ou voir repris ses ballets. Il fallait donc s'habituer à un monde de la danse sans Mats Ek, ce qui semblait impossible. Le chorégraphe est finalement revenu sur sa décision et revient sur scène. Et pas avec n'importe quel programme : un hommage à Ingmar Bergman. La soirée comprendra Thoughts on Bergman d'Alexander Ekman, une création de Johan Inger et la reprise de Memory de et avec Mats Ek, Ana Laguna. Avant de nouvelles créations du chorégraphe en 2019 pour l'Opéra de Paris. 2018, l'année Mats Ek, aussi. 

 

L'hommage à Jerome Robbins - En juin et octobre à Paris, Nice et Bordeaux

2018, c'est l'année Jerome Robbins ! Cette saison marque en effet le centenaire de naissance et les 20 ans de la mort du chorégraphe qui a tant transformé la danse. Jerome Robbins, c'est West Side Story, aussi bien qu'une danse néo-classique américaine absolument musicale, aussi bien que des pièces plus modernes. Ce chorégraphe multi-facettes sera célébré comme il se doit aux Étés de la danse, festival résolument tourné vers la danse américaine, qui fera donc sa programmation 2018 autour de son oeuvre. Le Pacific Northwest Ballet est déjà annoncé, le reste de la programmation est à venir. À l'Opéra de Paris, place à une très jolie soirée mixte résumant bien les différents styles de Jerome Robbins : Afternoon of a Faun, A suite of dances, Fancy Free et Glass Pieces, du 27 octobre au 14 novembre. Plus soft, le Ballet Nice-Méditerranée dansera En Sol lors d'un programme Robbins/Araiz/Rhoden du 13 au 21 avril, et le Ballet de l'Opéra de Bordeaux donnera The Concert lors d'une soirée mixte Kylián/Béjart/Robbins du 27 juin au 6 juillet.

À noter que 2018 marque un autre grand anniversaire : les 200 ans de la naissance de Marius Petipa. Hormis une exposition au CND, rien n'est prévu en France pour l'instant. Le Ballet de l'Opéra de Paris ne programme aucun spectacle lié à Marius Petipa durant toute l'année 2018. Reste à voir les nouvelles saisons des Ballets du Capitole ou de Bordeaux. 

Other Dances de Jerome Robbins - Mathias Heymann

Acosta Danza - En juin à Lyon

Vous êtes en manque de Carlos Acosta depuis que cet immense danseur a pris sa retraite il y a quelques années ? Ne manquez donc pas les Nuits de Fourvière à Lyon en 2018. L'Acosta Danza, la nouvelle troupe du danseur fondée à Cuba plutôt tournée vers le néo-classique, y sera en juin pour quelques dates d'un spectacle salué par la presse anglaise en octobre dernier. Carlos Acosta dirige la compagnie, chorégraphie pour elle... et danse aussi sur scène. Le tout dans le cadre magique du Théâtre antique de Lyon.

 

Programme Roland Petit au Ballet du Capitole - Du 8 au 14 mars à Toulouse

Roland Petit se fait rare à Paris. Pas à Toulouse, où le Ballet du Capitole a proposé il y a quelques saisons une très jolie reprise des Forains. Les ballets du chorégraphe vont bien à la compagnie et à ses multiples personnalités. En 2018, place toujours aux Forains, mais aussi aux tubes L'Arlésienne et Carmen pour un beau programme hommage à Roland Petit.

Les Forains de Roland Petit - Ballet du Capitole

Programme Plus loin l'Europe : Israël par le Ballet du Rhin - Du 14 mars au 29 avril en Alsace

Bruno Bouché, nouveau directeur du Ballet du Rhin, propose pour sa première saison un programme de danse contemporaine autour de chorégraphes israéliens, à savoir Gil Carlos Harush, Ohad Naharin et Idan Sharabi. Ohad Naharin, figure emblématique, propose deux entrées au répertoire : Black Milk et George & Zalman. Les plus jeunes chorégraphes Gil Carlos Harush et Idan Sharabi se lancent dans des créations, The Heart of my heart pour le premier et Water pour le deuxième. Ce type de programme, allant voir plus loin que les frontières européennes, devrait se renouveler saison après saison.

 

Soirée Johan Iger/Jiří Kylián par le Ballet de l'Opéra de Lyon - Du 19 au 25 avril à Lyon

Johan Iger est l'un des chorégraphes de la galaxie NDT à suivre de près, avec une danse percutante d'une vraie modernité et qui ne renie pas une certaine narration. Chorégraphe associé du Ballet de l'Opéra de Lyon, Jiří Kylián fait entrer une autre de ses oeuvres au répertoire de la compagnie, No More Play. Sur deux plateaux de jeu décalés, les danseur.se.s sont les pièces aléatoires d’une partie aux règles "très strictes, écrites dans une langue oubliée depuis des lustres". Le chef-d'oeuvre Petite Mort - évocateur de la sexualité sur les sublimes concertos pour piano de Mozart - complète la soirée. À noter que Yorgos Loukos, le directeur du Ballet de l'Opéra de Lyon, condamné en novembre dernier à six mois de prison avec sursis et 5.000 euros d’amende pour discrimination et harcèlement envers une danseuse, est actuellement toujours en poste. 

 

Programme Balanchine/Maillot par les Ballets de Monte-Carlo - Du 26 au 29 avril à Monaco

Troupe enthousiasmante et truffée de nombreuses personnalités, les Ballets de Monte-Carlo aiment le mélange des genres dans leur programmation. Mais George Balanchine y avait été un peu oublié. La troupe reprend finalement ce printemps une oeuvre du chorégraphe, l'exigeant et superbe Violin Concerto, associée à une nouvelle création de Jean-Christophe Maillot, Abstract, sur une partition de Bruno Mantovani. L'un des programmes les plus attendus du printemps.

 

Chicago - Dès septembre à Paris

La saison morte du Théâtre Mogador après un incendie est décidément oubliée. Après le succès de Grease en ce moment, le théâtre proposera une séduisante comédie musicale pour la rentrée 2018 : Chicago de John Kander, Fred Ebb et Bob Fosse. Connaissant Stage pour la qualité de ses productions, le retour de ce classique de Broadway sur une scène parisienne ne devrait pas être décevant. 

La comédie musicale Chicago

Les adieux de Karl Paquette - En décembre à Paris

Ça aussi, il fallait bien que cela arrive un jour. Karl Paquette, le sauveur des séries classiques à l'Opéra de Paris, le Superman du Palais Garnier, le toujours là toujours dispo, le Rothbart dans nos coeurs à jamais, le meilleur partenaire de ces 20 dernières années élu à l'unanimité, et à continuer à danser les grands rôles quand certains de ses collègues refusent de parler Noureev après 35 ans, il s'en va. Le Danseur Étoile a choisi Cendrillon pour partir, un ballet qu'il a souvent dansé. Une soirée d'adieux qui devrait être des plus chaleureuses, tant l'artiste a su tisser un véritable lien vers le public. Même si la rumeur court que ces adieux à la scène auront lieu un 31 décembre, ce qui n'arrange pas forcément le.la balletomane. Mais que ne ferait-on pour remercier SuperKarl ? 

 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

(2) commentaires

  1. Cathy
    18 janvier 2018 at 21:49

    Karl Paquette a été nommé sur Casse-Noisette et non sur Cendrillon. Ce sont ses partenaires Delphine Moussin puis Emilie Cozette qui ont été nommées sur Cendrillon Et côté partenaire, la rolls était Manuel Legris.

  2. Léa
    19 janvier 2018 at 21:58

    L'ONP sans Karl, sans MAG..... ça va faire bizarre. En espérant que cela ne soit pas le 31 décembre pour Karl.... Et pour MAG, on peut espérer une vraie soirée danse à la télé, comme pour le départ d'Aurélie Dupont? L'une et l'autre sont des stars, en France comme au-delà...

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial