Wednesday, Aug. 15, 2018

Agenda danse – Mai 2018

Ecrit par :

2 mai 2018

|

Catégorie :

Le mois de mai, ses jours fériés, son soleil de retour... Et ses spectacles de danse. Le printemps ne marque pas la fermeture des théâtres, bien au contraire, qui proposent leurs derniers spectacles avant la fin de la saison et le début des festivals. Gros plan sur les événements danse et cirque à ne pas manquer ce mois-ci, région par région. 

 

Les spectacles de danse à voir à Paris et sa région

Merce Cunningham par le CNDC d'Angers

Le CNDC d'Angers est l'un des dépositaires de l'oeuvre du grand Merce Cunningham, dirigé par Robert Swinston, ancien danseur puis assistant du chorégraphe américain. La troupe présente trois pièces du maître : How to Pass, Kick, Fall and RunInlets 2 et l'incontournable Beach Birds porté par les bruits du bord de mer. Une occasion de (re)découvrir les oeuvres et l'état d'esprit de Merce Cunningham. La compagnie vient avec l'École supérieure du CNDC d'Angers, où 20 étudiant.e.s de la promotion 2016-2018 propose ainsi de montrer leur travail de transmission autour des oeuvres d'Alwin Nikolais Dominique Boivin et Philippe Decouflé. 

Le CNDC d'Angers du 30 mai au 2 juin au Théâtre de Chaillot, l'École supérieure du CNDC d'Angers du 31 mai au 1er juin au Théâtre de Chaillot

Beach Birds de Merce Cunningham - CNDC d'Angers

Formosa de Lin Hwai-min par le Cloud Gate Dance Theatre of Taiwan

Lin Hwai-min place sa nouvelle création sous l’ancien nom portugais de Taïwan, Formosa, qui signifie La belle. Voilà une véritable déclaration d’amour aux paysages et au peuple de son île. Rivières et montagnes, communautés traditionnelles et dynamisme urbain font partie d’une même civilisation, alors que l’harmonie entre les humains et la nature est parfois oubliée. Le fondateur du Cloud Gate Dance Theatre possède un don unique pour évoquer cette symbiose en fusionnant danse et projections de calligraphie chinoise.

Du 30 mai au 2 juin à La Villette

 

Soirée Thierrée/Pite/Pérez/Shechter par le Ballet de l'Opéra de Paris

Cette soirée sent beaucoup la programmation Benjamin Millepied. Tout commence dans les espaces publics, avec James Thierrée, créateur d'une poésie infinie, qui devrait forcément proposer quelque chose de beau. Puis c'est la reprise de The Season's canon de Crystal Pite, oeuvre forte et enthousiasmante créée fin 2016, une bonne idée de la reprendre rapidement. Iván Pérez viendra pour la première fois à l'Opéra de Paris avec une création pour dix danseurs. Première fois aussi pour Hofesh Shechter, qui propose une nouvelle version de The art of not looking back. Sa danse forte et tellurique est prenante, mais pas sûre qu'elle aille bien à l'Opéra de Paris. 

Lire la chronique du spectacle

Gros plan sur les distributions

Du 19 mai au 8 juin au Palais Garnier

The Seasons'Canon de Crystal Pite - Benois de la Danse 2017

 

Massacre de Marion Motin

On connaît bien Marion Motin comme étant la chorégraphe de Stromae ou de la comédie musicale Résiste. Elle est aussi la créatrice de ses propres spectacles depuis de nombreuses années. On la retrouve ici dans sa création de 2017, Massacre. Marion Motin y raconte l’étroite relation qui l’unit à la danse, ce tiraillement entre la volonté d’arrêter et le besoin de créer, comme si sa force interne était une perpétuelle résurrection. 

Du 16 au 19 mai à La Villette

 

Tabarnak du Cirque Alfonse

DALP avait découvert le petit cirque québécois Alfonse il y a déjà cinq ans, avec son joli et étonnant spectacle Timber !, au coeur d'une famille de bûcherons. La troupe revient en France et s'installe quelques semaines à Bobino avec Tabarnak, si l'on doutait encore de leur nationalité. Pour son nouveau spectacle la compagnie démonte fougueusement les rites traditionnels au profit de numéros sensationnels. Messe à gogo surréaliste ou happening musical débridé au programme. 

Du 16 mai au 9 juin au Théâtre Bobino

 

Soirée Maliphant/Millepied/Forsythe par le Ballet de l'Opéra de Lyon

Soirée de répertoires pour trois ballets que la troupe lyonnaise connaît bien. Avec Critical Mass, Russell Maliphant propose un duo où des phases d’empoignades coulées, de déséquilibres retenus, de souples acrobaties et de rapports emboîtés s'enchaînent dans un lent cheminement. Benjamin Millepied s'amuse avec la musique de Bach dans Sarabande, pièce chorale et fluide pas désagréable. Enfin Steptext de William Forsythe est une leçon de danse magistrale.

Lire la chronique du spectacle

Du 2 au 12 mai à l'Espace Cardin

Les Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis

Chaque année, les amateurs et amatrices de danse contemporaine vont en Seine-Saint-Denis pour les désormais incontournables Rencontres chorégraphiques internationales. Regard aigu sur le monde qui nous entoure et dénicheur de jeunes talents, ce festival ne veut ressembler à aucun autre. Au programme de l'édition 2018, trente compagnies présentant leur spectacle dans treize théâtres du département.

Du 16 mai au 16 juin en Seine-Saint-Denis

 

XS Festival

Cirque, danse, théâtre, marionnettes, performance... Le point commun des huit spectacles présentés lors de ce festival ? Ils ne durent qu'entre 15 et 25 minutes. Une soirée permet ainsi de découvrir plusieurs univers avec de nombreuses troupes de tous horizons. Un format étonnant pour déstabiliser ses habitudes installées de spectateurs et spectatrices. Créé au Théâtre National Wallonie-Bruxelles, le XS festival s'installe pour la première fois à la MAC. 

Du 24 au 26 mai à la Maison des Arts de Créteil

 

Solo 70 de Paul-André Fortier

Après le succès de son Solo 30 x 30 sur le parvis du Trocadéro en 2012, Paul-André Fortier revient à Chaillot pour une création plurielle née d’une collaboration avec l’auteur dramatique Étienne Lepage.

Lire la chronique du spectacle

Du 23 au 25 mai au Théâtre de Chaillot

 

Étudianse Op8 par les élèves du CNSMDP

Deuxième temps de représentation pour les classes Étudianse. Le programme mêle cette fois-ci Douglas Becker, Dominique Bagouet, Yonggeol Kim et Karl Knif. L'occasion de voir les plus grands élèves en condition de scène. À noter que la représentation du vendredi 4 mai est retransmise en direct sur le site du Conservatoire. 

Voir les photos du spectacle

Du 2 au 4 mai au CNSMDP

 

 

Les spectacles de danse à voir à Lyon et sa région

Lobby de la Compagnie Tie Break

Vous connaissez forcément les Pockemon Crew, cette formidable troupe de danse hip hop qui sillonne le monde depuis 20 ans. Les artistes de la compagnie Tie Break viennent de ce collectif. Leur vie a été rythmée par l’intensité des tournées internationales, donc forcément par les halls et les chambres des hôtels. De là est né Lobby, une revue, une forme de comédie musicale aux inspirations jazzy mettant en scène les moments de vie dans ces luxueux hôtels. 

Lire la chronique du spectacle

Du 15 au 19 mai à la Maison de la Danse

Lobby de la Compagnie Tie Break

Tutu de Philippe Lafeuille par les Chicos Mambo

Créé en octobre 2014, Tutu des Chicos Mambo n'en finit plus de séduire le public, avec 150.000 spectateurs et spectatrices et plus de 250 représentations. La troupe passe par la Maison de la danse, pour présenter son spectacle qui démonte avec humour l'univers de la danse en 20 tableaux, de La Belle au bois dormant à Danse avec les stars, de Pina Bausch à la GR. Un spectacle qui plaît aussi bien au novice par son humour qu'au.à la spécialiste de la danse par ses nombreux clins d'oeil. 

Lire la chronique du spectacle

Du 23 au 27 mai à la Maison de la Danse

 

Le Jeune Ballet du CNSM de Lyon

Tous les ans, le Jeune Ballet du CNSM de Lyon (la dernière année d'étude du Conservatoire) présente son spectacle de fin d'année à la Maison de la Danse. Au programme cette année : The vile parody of address de William Forsythe et une création de Stephen Delattre pour le Jeune Ballet classique, LAK de Davy Brun pour le Jeune Ballet contemporain.

Du 31 mai au 1er juin à la Maison de la Danse

 

 

Les projections

Manon de Kenneth MacMillan par le Royal Ballet de Londres

Manon de Kenneth MacMillan, c'est un peu l'ADN du Royal Ballet de Londres. Leur ballet de leur chorégraphe, si représentatif de la danse anglaise où la théâtralité a toute son importance (oubliez le Ballet de l'Opéra de Paris bien trop sage pour ce genre d'oeuvre). La compagnie reprend très souvent Manon et maîtrise donc cette oeuvre sur le bout des doigts. La distribution est aussi de haut vol, entre Sarah Lamb (Manon) et Vadim Muntagirov (Des Grieux).

Le 3 mai en direct au cinéma

 

 

Les spectacles de danse à voir dans l'Est

Danser Bach au XXIe siècle par le Ballet du Rhin

Bach et la danse contemporaine, voilà un thème on ne peut plus classique aujourd'hui, mais en général plutôt efficace. Bruno Bouché reprend sa place de chorégraphe dans cette programmation avec l'entrée au répertoire de Bless-Ainsi soit-il, très belle pièce qui a beaucoup tourné avec son ancienne troupe Incidence chorégraphique. C'est aussi un ancien collègue de l'Opéra de Paris, Nicolas Paul, qui est présent avec la création Secundo Amni. Enfin Thusnelda Mercy, qui a grandi chez Pina Bausch, propose sa création Partita.

Du 17 au 19 mai à La Sinne de Mulhouse, du 26 au 27 mai au Théâtre municipal de Colmar

 

Les Beaux dormants de Hélène Blackburn par le Ballet du Rhin

La création de la saison du Ballet du Rhin est destinée au jeune public, même si toute la famille devrait y trouver son compte. Les Beaux dormants est la première chorégraphie d’une série conçue à partir d’un conte, genre littéraire si prisé des deux côtés du Rhin. La chorégraphe Hélène Blackburn est fascinée par l’irruption de l’adolescence chez les enfants, par ce rite de passage douloureux qui mène vers l’âge adulte. Pour cette création pour neuf artistes, la chorégraphe s’est librement inspirée de La Belle au bois dormant de Tchaïkovski. Le langage chorégraphique des Beaux dormants s’appuie sur le vocabulaire classique, avec notamment l'utilisation des pointes. 

Lire la chronique du spectacle

Du 4 au 6 mai à l'Auditorium de la Cité de la Musique et de la Danse de Strasbourg,

Les Beaux dormants de Hélène Blackburn - Ballet du Rhin

Les spectacles de danse à voir dans le Sud-Ouest

Finale du deuxième du deuxième Concours de jeunes chorégraphes classiques et néo-classiques

Le Malandain Ballet Biarritz, avec le Ballet de l'Opéra de Bordeaux et le Ballet du Capitole, a fondé il y a deux saisons un concours de jeunes chorégraphes classiques et néo-classiques. Xenia Wiest, la première primée, a d'ailleurs proposé une création pour la compagnie bordelaise la saison dernière. La finale de la deuxième édition de ce concours aura lieu à Bordeaux. 

Le 27 mai au Grand-Théâtre de Bordeaux

 

 

Les spectacles de danse à voir au Nord

Le Béjart Ballet Lausanne

Le Béjart Ballet Lausanne et le Forest National de Bruxelles, c'est une grande histoire d'amour, symbole de la volonté du chorégraphe de casser les barrières de la danse et d'amener le plus grand monde devant ses spectacles, au vrai sens du mot populaire. La compagnie revient avec Le Boléro, qui fait ainsi son retour dans la grande salle de Belgique, 57 ans après sa création à Bruxellesà La Monnaie. La pièce mythique est accompagnée par t ‘M et variations de Gil Roman. 

Du 18 au 20 mai au Forest National de Bruxelles

Le Boléro de Maurice Béjart - Béjart Ballet Lausanne

 

Share This Article

Related News

About Author

Amélie Bertrand

Réagissez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial